Voyage en Irlande [03.07.2019 : Centre de Belfast & Titanic Quarter]

Ce matin, levés à 8H, nous partons peu de temps après en direction du centre-ville. Aujourd’hui nous allons utiliser notre billet de transport. Pour rejoindre le centre nous devons prendre un bus rose, ou un métro devrais-je dire ! Nous le prenons non loin de l’appartement et devons ensuite en prendre un second pour rejoindre le quartier de la cathédrale. Bon à savoir : en bipant sa carte à la journée, près du contrôleur, il faut à chaque fois récupérer le petit ticket qui en sort.

Notre première visite d’aujourd’hui sera la Cathédrale St-Anne. Nous ne comptons pas visiter l’intérieur mais l’extérieur est déjà assez différent de ce qu’on peut voir ailleurs, un mélange d’ancien et de modernité.

Nous faisons le tour de la cathédrale pour mieux voir la grande aiguille qui dépasse du toit avant de poursuivre dans le quartier. Nous apercevons un batiment qui ressemble à Big Ben, c’est assez troublant, mais l’architecture ne laisse pas de doute et n’a rien à voir avec l’Irlande, on dirait vraiment l’Angleterre.

Nous marchons jusqu’au bord de l’eau, la rivière est effectivement non loin de là. Il y avait deux choses que je voulais voir sur les rives de la Lagan, le Saumon de la Sagesse et l’emblème de la ville le Beacon of Hope.

Je n’avais jamais entendu l’histoire autour du Saumon de la sagesse auparavant, alors pour votre culture, la voici : Le Saumon de la Sagesse, à l’origine, est un saumon ordinaire qui nageait dans les eaux celtiques d’Irlande « le Boyne » ou « la rivière Shannon ». Un jour, tomba en ce fleuve neuf glands de l’Arbre du Savoir, si bien que le saumon, se trouvant là, les mangea. Il devint énorme, acquiert tout le savoir du monde et devenu ainsi plus sage que les Hommes. Il était dit que la première personne qui mangerait sa chair entrerait en possession de ce savoir.

J’ai trouvé ça super sympa et c’est une histoire racontée aux enfants irlandais. A Belfast, on peut donc trouver un énorme saumon au bord de la Lagan.

Nous posons avec ce gros saumon avant de poursuivre la balade piétonne. J’aurai voulu traverser le pont mais comme nous ferons le quartier du Titanic cet après-midi, nous allons rester de ce côté-là de la rive ce matin. En revanche, nous voyons très distinctement les grandes arches jaunes au nom de « R & W », icône de Belfast et du Titanic.

Le Beacon of hope est juste à côté, à 100m à peine, je croyais cette sculpture plus grande, mais elle représente une femme debout sur le monde, tenant un cerceau dans ses mains.

Après avoir parcouru le bord de l’eau nous repartons un peu plus en ville et entrons dans le Victoria Square, un centre-commercial semi-ouvert.

Petite particularité, il possède un toit panoramique grâce à une grande sphère qui a été mise tout en haut de ce centre commercial moderne. Et le mieux dans tout ça, c’est que c’est complètement gratuit. Nous prenons tout de suite l’ascenseur pour monter à la sphère, il fait très chaud en haut, j’imagine bien qu’un truc pareil ne peut pas être construit dans un pays où il fait très chaud car ça serait rapidement invivable ! Un homme nous accueille et nous souhaite la bienvenue. Il doit vraiment s’ennuyer tout seul là-haut, car il ne fait rien du tout. La vue est sympathique, nous voyons même notre sosie de Big Ben au loin, et les arches du Titanic Quarter.

Nous redescendons et commençons à faire un tour du centre-commercial, il est plutôt sympathique, ma mère découvre même TopShop et Build A Bear, des boutiques qu’on ne trouve typiquement que dans des villes anglo-saxonnes. Nous discutons avec une vendeuse qui a de la famille à Nantes et est ravie de pouvoir pratiquer ses notions de Français avec nous.

Nous poursuivons notre tour du mall par le niveau 2, entièrement consacré aux restaurants et à son cinéma. Nous nous posons d’ailleurs dans un restaurant car il est midi et un long programme nous attend encore cet après-midi.

Une fois nos repas avalés, nous partons prendre le Glider G2, qui nous permettra d’aller de l’autre côté de la rivière, dans le quartier du Titanic. Le célèbre bateau a en effet été construit à Belfast entre les années 1909 et 1912, dans ce quartier des docks qui a depuis, pris le nom du bateau. Un musée retrace l’histoire de la construction du Titanic, et bien entendu ça sera une grosse partie de nos visites de l’après-midi.

Le glider est un espèce de tram sur roue… un bus me diriez-vous, et bien en fait oui, mais il va plus vite et il est super beau, tout vêtu de violet. Ce glider n’apparait pas dans mes recherches Google Maps d’aujourd’hui mais apparaissait à l’époque où j’avais fait mon roadbook, et c’était le moyen le plus simple et rapide pour accéder au quartier du Titanic. Je décide donc d’attendre ce fameux Glider et bien m’en a pris.

Le Glider nous dépose juste devant le Musée et le fameux logo « Titanic » où tout le monde se presse de faire des photos.

Nous entrons et allons réserver nos billets pendant qu’il n’y a personne aux caisses. Je voulais prendre le White Star Premium Pass mais il n’y en a plus de disponible. Nous prenons donc le ticket classique qui nous permettra de visiter à la fois le Musée et le SS Nomadic, un autre navire de la White Star Line souvent surnommé « le petit frère du Titanic ».

Nous passons obligatoirement par l’étape « photo souvenir sur fond vert »… Vu les têtes qu’on fait dessus, pas sûr qu’il la développe ! haha

Le Musée commence vraiment à l’étage supérieur mais avant, nous pouvons louer des audioguides pour 4£, c’est quand même relativement cher, mais mes parents ne vont rien comprendre alors on préfère les prendre tous. Vu le prix du Musée, on est plus à ça près ! Pour nous 3, cela fait 50£ d’entrées et 12£ d’audio guides. Pas donné l’après-midi !

Le Musée est vraiment très intéressant, on y découvre le port de Belfast et les différents métiers sollicités pour la création du Titanic. On nous y parle des plans de sa construction, puis des maquettes réalisées et enfin, nous sommes invités à monter deux étages au dessus, pour nous rendre compte de la profondeur du paquebot.

Une attraction est ensuite proposée, nous pouvons nous assoir dans une petite voiture, comme à Disneyland. Elle nous transporte sur différents niveaux en hauteur et montre les différents métiers qui travaillaient dans de conditions horribles pour construire cet énorme bateau. C’est vraiment génial, surtout que plusieurs langues sont disponibles pour cette « attraction ». Nous nous sommes donc retrouvés avec 3 autres français.

Après ça, nous passons à la visite des cabines sur grand écran et avec des reconstitutions grandeur nature. Nous y voyons même le menu du repas mangé par les passagers de première classe et une lettre rédigée par une jeune femme voyageant avec sa jeune fille.

La pièce sur le naufrage nous montre les messages de SOS envoyés aux autres paquebots et la manière dont le bateau a coulé dans l’Atlantique Nord.

Un peu plus bas se trouve la reconstitution d’un canaux de sauvetage en grandeur nature. Enfin, une pièce de projection nous montre des objets du Titanic encore aujourd’hui sous plusieurs milliers de mètres sous la mer. Rien ne sera repêché par mémoire envers les défunts. La liste des noms des victimes est d’ailleurs consultable sur des tablettes, il y avait même des bébés qui n’ont pas pu être sauvés.

La visite se termine sur les découvertes maritimes des dernières années et c’est déjà l’heure de rendre nos audio guides qui ont rendu cette visite vraiment plus sympa pour tout le monde. Il n’y avait pas beaucoup d’explications dans les différentes pièces alors sans audioguide on doit parcourir le Musée beaucoup plus rapidement. Nous avons mis 2H et franchement on ne s’est pas ennuyés une seule seconde.

Nous passons bien entendu à la boutique souvenirs pour que je puisse me ramener un petit quelque chose de cette visite. Tout est hors de prix évidemment mais je craque tout de même pour un tote bag et un magnet. Quant aux photos sur fond vert de notre arrivée, la nôtre n’y était pas, je l’avais bien dit !

Nous sortons du Musée et le ciel s’est bien couvert depuis ce matin où il faisait très beau.

Avant de quitter le quartier, nous faisons un tour sur le SS Nomadic car l’entrée était comprise dans notre billet. Le bateau est en cale sèche juste devant le Musée. On nous y accueille en nous expliquant l’histoire de ce navire.

Initialement, c’est un transbordeur mis en service pour embarquer les passagers des nouveaux paquebots dans le port de Cherbourg inadapté à leur grande taille.
Lors de la Seconde Guerre mondiale, le navire est utilisé par la Royal Navy. Il est ensuite rendu au port de Cherbourg qui l’utilise notamment comme transbordeur pour le Queen Mary et le Queen Elizabeth. Retiré du service en 1968, il est revendu à un particulier six ans plus tard. Celui-ci le transforme en restaurant flottant sur la Seine. Vingt-cinq ans plus tard, destiné à la casse, il est sauvé par l’action d’associations qui conduisent à son renvoi à Belfast pour y être restauré dans son état d’origine.

La visite est libre, nous avons 4 niveaux à parcourir comme bon nous semble.

Il n’y a pas grand-chose à voir, c’est juste sympathique de visiter un bateau de cette façon. De plus, il n’y a pas grand monde à bord.
Nous pouvons monter près des cheminées sur le dernier pont et aussi voir une reconstitution de la salle des machines en sous-sol.

Nous quittons le quartier du Titanic avec le même Glider G2, et nous arrêtons à nouveau pas loin du centre-commercial Victoria Square. Ici, nous prenons un nouveau bus rose qui nous amènera sur Shankill Road. Cette petite avenue, avec tous ses drapeaux anglais et ses mémorials est devenue célèbre pour raconter l’histoire de Belfast.

Nous descendons un peu la rue pour découvrir les atrocités que l’histoire a fait endurer à la ville, ainsi que les noms des victimes à travers des mémorials ou des fresques.

Nous poursuivons ensuite avec le « International Murals » sur Divis Street. Ce sont plusieurs murs remplis de fresques, qui font réfléchir tout le monde sur les impacts des guerres civiles, des guerres mondiales, de l’esclavage…

Des tas de sujets sont abordés et les fresques sont magnifiques, malgré le quartier assez glauque où elles sont situées. Je ne dis pas que ça craint, mais je ne viendrai pas là en pleine nuit dirons-nous.

Après cette dernière visite, il est plus de 18H, nous reprenons donc un bus pour revenir au Victoria Square. Mon père voulait absolument boire un Whisky Irlandais avant de partir alors nous nous posons à un bar pour siroter, lui un Whisky et moi un petit cocktail.

Nous entrons ensuite dans le mall pour nous trouver un restaurant pour ce soir, nous ne voulions pas cuisiner pour ce dernier soir à Belfast car nous rendons l’appartement demain matin. Nous trouvons finalement assez rapidement un restaurant qui satisfera tout le monde.

Il est 21H passé quand nous sortons de table et rejoignons Donegall Square, au niveau de l’hôtel de ville, pour prendre un bus qui nous ramènera directement chez nous.

A notre retour, il est 21H30, nous commençons à ranger un peu nos valises car demain c’est déjà le jour de notre départ.

Une belote et un peu de nettoyage et c’est déjà l’heure de se coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*