Voyage en Irlande [02.07.2019 : Carrick-a-Rede, Giant’s Causeway, Dark Hedges]

Ce matin, réveil en forme à 7H40. Nous devons partir à 8H30 pour arriver un peu en avance au point de rendez-vous de Allen’s Tour. Aujourd’hui, nous allons effectuer une excursion en Irlande du Nord. Au programme de cette jolie journée, une balade le long de la côte jusqu’au Pont à Corde de Carrick-a Rede, le célèbre site Giant’s Causeway (la Chaussée des Géants) et le site Dark Hedges.

Nous avons un peu moins d’un kilomètre à faire pour rejoindre l’agence mais nous prenons notre temps. En passant devant l’université, j’ai enfin l’opportunité de faire ma photo devant ce beau bâtiment, qui est enfin désert. Ouf !

Nous arrivons devant le siège de Allen’s Tour, nous sommes les premiers arrivés, on nous invite donc à nous assoir pour attendre. Le bus est déjà là, le chauffeur est en train de le nettoyer. Un vieil homme discute avec moi et me dit que je parle bien Anglais, ça me fait vraiment très plaisir d’entendre dire ça :)

Il est maintenant l’heure de décoller ! On nous invite à prendre place dans le bus, il s’agit d’un vieux car mais comme nous sommes les premiers à monter, nous nous installons au deuxième rang avec ma mère. Mon père se mettra juste devant nous.
Le bus se rempli de plus en plus, puis nous partons en direction du centre-ville. Le bus fera deux autres arrêts dans le centre pour récupérer d’autres passagers. Cette fois, nous sommes complets, au point où quelqu’un doit monter sur le siège rabattable près du conducteur. On demande alors à mon père de se dévouer. Il est d’accord et part donc tout devant tout seul. Pour ma traduction en direct live, il repassera du coup… !

Le chauffeur ne parle pas beaucoup dans un premier temps, il nous indique que nous ferons un premier arrêt au bout de 20 minutes de route pour visiter le Carrick fergus Castle.

Nous en profitons pour faire une pause de 15 minutes là-bas. Le temps est suffisant pour faire le tour du château et pour monter à l’intérieur. La visite est très rapidement faite. Le temps semble un peu couvert aujourd’hui mais les prévisions semblent meilleures dans le Nord du pays.

Le chauffeur nous indique que nous pouvons profiter de ce temps libre pour acheter des billets pour le Pont à Corde et le tour guidé à la Chaussée des Géants. Rien n’est obligatoire, il nous rappelle également que les risques sont réels sur le Pont à Corde et que certains font des crises de panique une fois là-bas. J’étais plutôt motivée pour le traverser mais le temps nous sera compté, il faut déjà faire 1km jusqu’au pont, s’empresser de le traverser sans trop réfléchir, et ne pas trainer de l’autre côté afin de vite revenir au bus. Mes parents savaient qu’ils ne feraient pas le pont dès le départ, je décide finalement de rester avec eux. La contrainte de temps était trop importante pour moi, ça sera pour une autre fois. Quant à la chaussée des géants, nous préférons visiter par nous même plutôt que de suivre un groupe.

Nous reprenons la route le long de la côte et les paysages magnifiques se dessinent petit à petit. Le ciel se dégage et nous pouvons observer le littoral par la fenêtre du bus. L’Écosse n’est qu’à quelques miles de là, de l’autre côté de la mer.

Notre bus remonte tranquillement la Causeway Coastal Route en traversant de jolies petites villes que notre chauffeur nous commente au fur et à mesure.

Nous prenons un peu de hauteur au bord de l’eau avant d’atteindre le site de Carrick-a-Rede Rope Bridge. Ceux qui ont décidé de faire la traversée se dépêchent d’y aller, tandis que les autres en profitent pour faire une petite balade le long de la côte.

Nous pouvons soit descendre, soit monter la colline, nous choisissons de monter. La mer à perte de vue remplie de rochers plus ou moins gros et les falaises vertes au alentours nous coupent le souffle. La vue est vraiment superbe !

Nous parvenons même à voir le pont à corde depuis là (bon ok, grâce à mon zoom mais quand même…).

Dans cette excursion, un arrêt dans un petit restaurant était prévu mais j’avais vu le menu et je savais d’avance qu’aucun de nous ne serait satisfait. Nous avions donc prévu des piques nique que nous choisissons de manger ici, face à cette merveilleuse vue. Un banc est justement libre en plein milieu du chemin de randonnée. Nous sommes seul, quel moment agréable !

Il est bientôt l’heure de revenir au bus, nous reprenons le chemin du parking et nous arrêtons à la petite boutique souvenirs à côté. Il n’y a pas grand chose à y voir mais nous sommes ravis d’y trouver des toilettes à proximité.

Nous remontons dans le bus et partons en direction du Giants bar restaurant. Comme prévu, le restaurant est perdu sur une terre de ferme et ne propose rien de très tentant. Nous ne prendrons qu’un dessert et on aurait facilement pu s’en passer…

Après cette pause déjeuner où la plupart des passagers sont resté dehors profiter du soleil, nous partons en direction du fameux site « Giants Causeway ».

Nous y arrivons au bout d’une quinzaine de minutes. J’ai fait le choix de ne pas prendre la visite guidée car je voulais visiter à mon rythme, mais du coup, nous ne pouvons pas non plus accéder au centre de visiteurs qui fait partie du package. Tant pis, ce qui m’intéresse le plus c’est le site de l’UNESCO.

Le bus nous dépose non loin de l’entrée mais aucune indication ne nous explique par où commencer la balade.
Après avoir demandé notre chemin, nous prenons la direction de la célèbre plage.

Une horde de touristes fait le même trajet que nous bien évidemment, nous devons donc descendre la colline à la queue leu leu. Un bus fait également les allers retours mais je n’ai vu aucune indication à ce sujet.
Durant le chemin, la vue est incroyablement belle !

Un simple panneau nous indique l’entrée sur ce lieu unique.

Les bouts de terre vertes à perte de vue, la mer, et le temps très changeant, offrent un panorama insolite.

Pour rejoindre la plage, il faut encore marcher une bonne dizaine de minutes. Mes parents ne se sentent pas d’aller si loin, ils rebroussent donc chemin alors que je continue à descendre d’un pas rapide.

Arrivée sur place, je préfère ne pas escalader les roches les plus hautes comme certains, mais c’est tout de même une expérience sympathique de marcher sur ces formations de roche volcanique.

Évidemment, il y a un monde dingue, surtout sur les grandes roches. Je préfère rester non loin de la route, ça me parait déjà plus praticable.

J’aperçois la navette faire ses allers retours alors que j’entame ma remontée à pied. En venant seul il est vrai que nous aurions eu plus de temps pour profiter du site, et même mes parents seraient descendus s’il n’y avait pas eu la contrainte de temps.

Sur le chemin du retour, je profite des paysages sans perdre trop de temps car si la descente ne m’a pris que 15 minutes, la remontée risque d’être un chouilla plus dure

Arrivée en haut, surprise… je réalise que la navette qui fait l’aller retour ne coûte que 1€ par trajet et qu’elle est accessible à tout le monde, pas seulement aux personnes ayant pris le package. Zut alors…

J’appelle mes parents pour savoir où ils sont, et ma mère me donne rendez-vous à la boutique souvenirs. Je ne me rappelle pas avoir vu de boutique souvenirs alors je lui demande de venir me retrouver aux pieds des escaliers. Je regarde ma mère entrer dans un batiment mais une dame m’arrête et me demande mon billet. Euh mais Maman.. c’est le centre de visiteur là ! Vue que ma mère était déjà sortie, elle peut y re-rentrer sans problème, mais moi.. impossible.
Ma mère ne savait pas du tout qu’elle ne pouvait pas entrer sans billet et est très surprise quand je lui explique. Mes parents étaient en fait dans le centre de visiteurs durant tout le long, ils y sont rentrés tout simplement et on ne leur a jamais demandé de billet. Ils y ont trouvé une exposition sur la Chaussée des géants, des explications sur les lieux, une boutique souvenirs et même des toilettes.
Vu que je ne peux pas entrer, nous sortons tous, et de toute façon, l’heure tourne.

Il est bientôt l’heure de repartir vers le bus, nous nous offrons un petit arrêt dans un bar afin de soulager notre soif (enfin surtout moi !).

Le bus redémarre pour le dernier arrêt à 20 minutes de là : The Dark Hedges. Ce site est devenu encore plus connu depuis que la série « Game of Thrones » s’en ai servit de décor. Cette allée d’arbre aux formes tortueuses est un endroit complètement gratuit et ouvert à tous librement.

Le bus nous descend au bord de la route malgré tous les panneaux annonçant une interdiction de s’arrêter. Nous avons une dizaine de minutes alors nous ne perdons pas de temps et fonçons à pied vers le site.

Le lieu est assez unique et permet de belles photos originales, ça doit être encore mieux lorsqu’il n’y a personne.

Nous prenons maintenant le chemin de Belfast en passant cette fois, non pas par la côte mais par l’autoroute. C’est certes, beaucoup moins beau que ce que nous avons vu ce matin, mais nous rejoindrons très rapidement la ville.

Nous arrivons à Belfast au bout de 1H30 de route, les bouchons nous accueillent à l’entrée de la ville et nous voyons les arches du Titanic Quarter au loin.

Nous arrivons à 19H au point de rendez-vous de ce matin et reprenons le chemin de notre appartement. Après quelques courses chez TESCO Express, nous repassons devant l’université et encore une fois, elle est remplie d’étudiant qui posent avec leur beau diplôme. Pour nous, il est enfin temps de se reposer après cette longue mais très belle journée.

Nous commandons à manger pour ce soir avant de nous endormir bien fatigués de cette journée de bus. Il faudra être bien reposés pour la journée de demain consacrée à la visite de Belfast car il y a tant de choses à voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*