Voyage en Norvège en solo [02.11.2019 : Journée à Oslo]

Ce matin, réveil à 8H15, je me prépare tranquillement et descends prendre le petit-déjeuner qui était inclus dans ma réservation. Je ne sors pas les grands moyens pour lutter contre le froid car il fait tout de même 3°C, le pire reste à venir.

Il est 9H20 quand je sors de l’hôtel, pas du même côté qu’hier soir car je ne vais pas à l’aéroport, je vais directement à la station de train, accessible par une autre entrée.

J’ai le choix de prendre le train express, hors de prix, ou le train régional (une sorte de train de banlieue) pour beaucoup moins cher. La question ne se pose pas ! Seul problème, je ne trouve pas où acheter les billets, il n’y a aucune machine ici. Je finis par demander à un des passagers du train qui vient d’arriver, il faut en fait aller les acheter dans le terminal de l’aéroport. Ici, le quai se poursuit jusque dans l’aéroport, il suffit donc d’aller un peu plus loin.

Effectivement l’aéroport n’est qu’à quelques pas et la station dispose de machines pour les trains de banlieue (Vy anciennement NSB). Le prochain départ est à 9H40.

Je grimpe dans le train, il n’y a presque personne en ce samedi matin. A l’intérieur on trouve un distributeur de café et des petites choses à manger également. Je n’ai pas regardé le prix mais c’est plutôt sympa.

Durant le trajet je vois défiler des petites maisons norvégiennes typiques, j’adore déjà !

J’arrive à 10H à Oslo, le train était bien sûr pile à l’heure. La station « Oslo Sentralstasjon » est la gare principale de la ville et elle est assez grande. Il y a beaucoup de monde qui passent, courent, pour attraper un train ou aller faire quelques achats dans les nombreuses boutiques de la gare.

Je sors finalement de la gare et arrive sur la place centrale. Il ne fait pas si froid que ça ! Je découvre l’immense statue d’un tigre en bronze et profite de la présence de quelques personnes pour être prise en photo à ses côtés. Je rencontre du coup un couple de Mexicain avec qui j’échangerai quelques minutes.

Je commence ma balade par la rue Karl Johans Gate, très fréquentée. Les boutiques se succèdent mais ici je découvre qu’il est impossible de faire 2 mètres sans être dérangé par des mendiantes qui demande pour de l’argent et qui vont jusqu’à suivre les touristes sur plusieurs mètres. Un premier pas pas très glorieux dans la ville.

La rue remonte dans le petit centre-ville qui est très agréable pour se balader. Je passe devant la cathédrale d’Oslo, assez méconnue car personne ne semble s’arrêter devant, elle est pourtant bien jolie dans son petit jardin.

Je continue tout droit pour arriver jusqu’au Nationaltheatret, les beaux monuments se poursuivent.

Encore un peu de marche sans changer de cap, je découvre le Parlement Norvégien au détour d’une petite place. C’est un magnifique monument !

Cette fois c’est une montée jusqu’au Palais Royal d’Oslo qui m’attend. Je vous passe toutes les mendiantes à qui j’ai dû dire « No ! » pour qu’on me laisse enfin tranquille. Puis avec mon look GoPro-Reflex, forcément je suis une touriste dure à cacher.

Quelques marches plus tard, me voilà devant le palais, et il faut dire qu’il en impose ! Les soldats montent la garde, comme un peu partout aux abords de ces monuments.

Je reste un peu dans le quartier et finis par redescendre dans la ville.

Il n’est que 11H30 mais je vois déjà les restaurants se remplir, et surtout, quelques gouttes commencent à tomber. Je ne cherche pas plus longtemps, je vais également me restaurer. Il est presque 13H quand je ressors du restaurant, il ne pluviote plus mais le ciel est toujours gris. On va pas demander la lune non plus !

Je pars en direction de l’hôtel de ville non loin de là, l’architecture est plutôt jolie et fait très moderne.

Je fais un peu le tour avant de rejoindre le Centre Nobel de la Paix. Je me contente de le voir de l’extérieur car l’entrée coûte tout de même 12€ et le sujet ne m’intéresse pas plus que ça.

Je me trouve face au port qui accueille tous les tours touristiques, il y a plusieurs bateaux peins à craquer qui font des allers-retours.

Je passe un petit moment sur le port à profiter des belles couleurs du ciel. Je me dirige ensuite vers la Citadelle d’Akershus, le genre d’endroit où je ne me serai pas aventurée s’il avait neigé ou si tout était verglacé car on est averti dès le départ que c’est un endroit avec de fortes montées.

A mi-chemin, la vue nous offre déjà un bel aperçu.

Le décors est vraiment sympa, on peut monter gratuitement jusqu’à un point de vue sur la ville, sans avoir à payer l’entrée pour le château.

Il y a un peu de vent et j’ai l’impression d’avoir plus froid que ce matin pourtant il fait 4°C. Être en hauteur n’aide pas ! En tout cas la vue en vaut la peine.

Je quitte les hauteurs pour redescendre en ville. Je passe dans plusieurs rues, certaines ont des bâtiments très colorées, c’est vraiment scandinave, mais les autres sont plus banals.

Je rentre dans un petit centre commercial en espérant trouver un café où me poser mais il n’en est rien. Il est pas loin de 15H30, le peu de soleil que j’ai vu est déjà en train de descendre à l’horizon.

Je file voir l’Opera House, célèbre pour son design assez original. L’opéra n’est qu’à 500m de la gare, très facilement accessible donc.
La structure est effectivement très originale puisque nous pouvons monter sur le toit. Tout est accessible via des pentes ou des escaliers, et encore une fois, je suis contente de le faire aujourd’hui car je n’ose imaginer cet endroit sous la neige ! Plusieurs panneaux informent de la possibilité de sol glissant, aujourd’hui il n’en est rien, bien heureusement.

La vue de là-haut et pas mal, en faisant le tour on arrive à avoir plusieurs angles sur Oslo. Aucun bâtiment ne dépasse beaucoup, c’est assez plat.

A côté de l’Opéra, un groupe de jeune s’amuse à sauter d’un sauna directement dans l’eau froide, une expérience typiquement scandinave !

Je décide de rejoindre la gare centrale et m’y pose pour déguster un café chez Espresso House, la célèbre enseigne scandinave que j’avais déjà testé à Stockholm.
Starbucks n’a qu’à bien se tenir ! Je reste un bon moment à organiser un peu ma journée de demain. 

Après un petit appel à ma maman, je pars prendre un billet pour le prochain train en direction de l’aéroport, il sera à 17H24.

En attendant qu’il arrive, je fais un tour dans l’immense station. Les gens sont déjà attablés dans les restaurants, c’est l’heure de pointe. Leur rythme suit le soleil, et en effet il fait complètement nuit.

Mon train arrive pile à l’heure, je prends place dans le même train que ce matin et le trajet passera tout aussi vite.

Je descends du côté de l’aéroport et arrive dans un hall désert de chez désert. Il s’agit du hall des arrivées où je suis sortie hier. Je décide de manger dans l’aéroport, il n’y a pas grand monde, c’est un peu tristounet.

Il est 18H30 quand je rentre finalement à mon hôtel. Et oui ça fait tôt, mais on dirait pourtant qu’il est 22H ! Je range mes affaires et re-prépare ma valise pour reprendre l’avion demain.

Je passe la soirée à trier mes premières photos et m’occuper sur mon PC. Je me couche tôt car ma semaine à Tromsø s’annonce des plus fatigante !

Avant de me coucher, je confirme ma présence à la chasse aux aurores boréales du lendemain. Je dois tous les jours confirmer ou non ma présence en utilisant un lien web, c’est ultra pratique et je compte bien être de la partie tous les soirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*