Voyage à Bruxelles [23.09.12 : Parlementarium, Musées & Manneken-Pis]

C’est parti pour une nouvelle journée, la dernière pour profiter de la capitale Belges.
Le réveil est matinal, et nous partons directement en direction du Parlementarium, en métro. Le trajet me paraissait long sur la carte, mais en fait, il se fait bien, nous n’avons eu qu’un petit changement. Rien ne sera pire que le trajet pour se rendre à l’Atomium (cf résumé de la veille).

DSC_0598Lorsqu’on entre dans le Parlementarium, il est obligatoire de passer une sécurité avec scan de toutes nos affaires, mais aussi de nous (comme dans les aéroports quoi). On ne pensais pas que la visite durerai aussi longtemps mais en fait, deux étages sont alloués une exposition. A l’aide d’un audioguide, on nous explique l’histoire de l’Europe, on parcoure de grandes allées constituées de photo, de schéma…
La fin du parcours est encore plus sympa : on s’équipe de grosses machines à tirer, pousser, déplacer dans une grande salle représentant l’Europe.

DSC_0626La machine scanne les villes sur lesquelles on passe et nous diffuse un mini-film présentant différents aspects de ces villes là. Du coup, c’est super sympa, et dès qu’on a envie d’en savoir plus sur une ville, il suffit d’arrêter de pousser l’appareil.
Pour finir, on assiste à une reconstitution d’une assemblée, avec un mini-film sur 360°. Même que j’ai voulu filmer l’impression d’être dans une assemblée avec les effets et tout, mais je me suis un peu fais engueulée car c’était interdit. Pas grave, j’ai quand même un bout :D

DSC_0643Je dois dire qu’ils ont fait un énorme truc quand même. Je ne m’attendais pas à ça. C’est vraiment un truc à faire !
Après ça, passage obligé par la boutique souvenir, avec le nombre de stylo souvenir que j’achète, c’est un comble de dire que je n’en ai jamais un sur moi.

On se décide ensuite à revenir en ville pour aller manger un morceau. Coucou la jolie Grand Place !

DSC_0661On trouve un pseudo-restau Italien, bien décidé à arrêter de manger des frites, on se dit qu’il ne doit pas être impossible de trouver une pizzeria en Belgique quand même, si ?
Et bien au vu de la tête des pizza qu’on voit sur les tables d’à côté, ça sera une fois de plus un typique menu belges que nous allons déguster.

L’après-midi sera consacrée aux deux musées que nous voulions faire. Un sur la bière et un sur le chocolat.

On commence donc tout d’abord par aller au Belgian Beer Museum qui se trouve en plein milieu de la Grand’Place. On entre dans ce qui ressemble à une taverne, l’ambiance est au RDV. On paye 5€ pour l’entrée au musée et une bière gratuite à la fin.
On suit la flèche pour commencer le parcours, et là… une pièce. C’est tout. Tout se trouve dans une seule petite pièce. Il y a de grosses machines, quelques chaises avec une film projeté, et c’est tout. Un peu déçue, je m’attendais à un truc mieux présenté, plus grand…

DSC_0694La visite ne dure donc guère longtemps, même en voyant le mini-film 10 fois, on en a pas pour 30 minutes à tout casser. En empreinte la sortie, on s’arrête tout de même boire la bière « offerte » (J’ai envie de dire que je préfère payer pour la bière que pour ce qu’il y avait à voir mais enfin bref.), on choisit blanche ou brune et on peut prendre place pour déguster, sur de grands tonneaux qui servent de tabourets (et qui font mal aux fesses aussi… !).

Vers 16H, on décide d’arrêter là et d’aller au Musée du Cacao et du Chocolat, avant la fermeture. Il est bien l’heure de manger un petit chocolat, non ?
Nous voilà donc à traverser l’immense Grand’Place pour se retrouver de l’autre côté, face au Musée.

DSC_0751On rentre, on paye notre entrée et on se retrouve une bonne vingtaine de personne dans une petite salle. Un pâtissier travaille le chocolat, et nous le fait gouter, sur un bout de spéculos. Miam !

Il est l’heure, le pâtissier va se mettre en place derrière un plan de travail et tout le public suit pour être aux premiers rangs.
Pendant une petite demi-heure, le pâtissier va nous expliquer comment réaliser des chocolats, à l’aide de moules en forme de tête de Mickey, en forme d’animaux, etc, il y a une collection exceptionnelle de chocolat.

DSC_0736Il nous explique comment il réalise la ganache à l’intérieur du chocolat, et fait quelques petites manipulation sous nos yeux.
Quelques minutes après, il est l’heure de gouter les créations du pâtissier qui nous fait tourner un plateau des ses chef d’œuvres.
Après ça, on prends la direction de l’étage pour découvrir le musée qui retrace l’histoire du chocolat, la consommation dans le monde etc (et ce n’est pas ce qu’on croit… du tout !!), nous voyons également un Manneken-Pis entièrement en chocolat, des robes entièrement en chocolat, etc… Trois niveaux entiers d’une grande maisons sont réservés à ce musée, la visite est plutôt courte mais très agréable.

La journée touche à sa fin, nous décidons de nous poser sur la Grand’Place afin de prendre un café…. à 5€, en terrasse. La vue est superbe, il y a beaucoup de passage, le temps est au beau fixe (même s’il fait froid quoi !), c’est un très bon moment.

Après un café, nous allons tester la célèbre Gaufre ! Il y a des vendeurs partout mais nous essayons de trouver un endroit où se poser. On tombe sur une boutique typique qui sert des gaufres à toute heure de la journée, cette boutique se nomme « Gaufre de Bruxelles », on peut pas faire plus vendeur que ça ! On entre et on déguste chacun notre gaufre liégoise ou bruxelloise, au choix !

Nous partons ensuite en direction du Manneken-Pis, c’était la seule chose qu’il nous restait à voir dans notre planning !
Il n’est pas très loin de la Grand’Place du coup, on décide d’y aller à pied, même s’il commençait à faire sérieusement froid avec la nuit qui commençait à tomber.
Nous suivons donc la foule en direction du célèbre petit bonhomme qui fait pipi. On m’avait prévenu qu’il est beaucoup plus petit qu’on ne le pense, et effectivement… il est au coin d’une rue, tout rikiki !

DSC_0796A l’approche du Manneken-Pis, on trouve tout un tas de boutique vendant des tonnes et des tonnes de chocolat, des boites en lot de 6, 10, 15… impressionnant ! Vraiment le piège à touriste par excellence. Il y avait également des Manneken-Pis du plus petit en tire-bouchon, au plus gros en porcelaine, le Manneken-Pis est partout !

DSC_0825Après avoir fendu la foule pour revenir sur la Grand’Place, nous entreprenons d’aller chercher un restaurant pour notre dernière soirée à Bruxelles. On évite soigneusement l’horrible rue pleine de restaurant où les types n’arrêtent pas de t’accoster et on tombe sur une rue calme avec plein de restau. Et là, on tombe enfin sur une Pizzezia. On s’arrête regarder la carte, et les restaurateurs ont dû entendre à notre accent que nous sommes Français car il nous explique que beaucoup de Français viennent ici quand ils en ont marre des frites. Tout était fabriqué sous notre nez et le restaurant semblait très mignon. On est décidé, dans une petite heure, c’est là qu’on ira !

En attendant l’heure de manger, on continue notre chemin, on tombe sur un endroit sympa, on décide de s’assoir fasse à la vue qui s’offre à nous, on en profite pour prendre nos dernières photos à Bruxelles, le soleil se couche.
Il est 20H quand on se dirige enfin devant le restaurant abordé plus tôt. On mangera  une très bonne pizza française (vive la crème fraiche !), et on regagne l’hôtel sur les coups de 21H30.

Arrivé à l’hôtel, une grande mission nous attend…. les VALISES ! Et oui, ce n’est pas une mince affaire, d’autant plus que nous repartons avec RyanAir et qu’ils sont très pointilleux sur le poids limite des bagages… 15km en soute et 10km en cabine, pas plus !
On fait donc très attention de caler correctement dans la valise, la dizaine de bouteille de bière qu’on ramène, ainsi que les souvenirs.
Pas très sûr du poids, on appelle la réception pour demander s’ils ont une balance, avec très peu d’espoir d’en trouver une à 23H… Et là MIRACLE : Ils en ont une, pour les valises, à l’entrée du parking sous-terrain.

Yeaaaaah, nous voilà donc parti peser la valise pour nous rassurer. Apparemment on dépasse  un petit peu mais on comblera ça demain matin en déplaçant des affaires dans nos valises de cabines.

Hop hop hop, c’est l’heure de dormir ! Demain, une longue journée de transport nous attend !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*