Voyage à Bruxelles [22.09.12 : Mini-Europe & Atomium]

En ce beau Samedi matin (non je rigole, il faisait super gris) sur la capitale belge, réveil à 8H30 pour essayer d’être en ville avant 10H.
Je me réveille bien sûr avec des courbatures partout vu comment on a gambadé la veille, et on part en ville pour faire nos achats de souvenir, vu que le lendemain c’est dimanche, on a pas envie de se faire avoir, haha. Je laisse donc mon appareil photo à l’hôtel et c’est le sac tout léger que nous partons en direction de la Grand’Place en plein coeur du centre-ville. Et là je regrette très très vite de ne pas avoir pris mon Reflex parce que c’est absolument sublime. Tous les batiments ont des dorures et s’élèvent très haut, l’architecture est vraiment magnifique et moi je suis blasé de ne pas pouvoir immortaliser ça correctement, parace qu’avec mon appareil photo compact, je ne peux pas faire des merveilles, forcément. On locale le musée des brasseurs belges qu’on a prévu de faire le lendemain, il est en plein milieu de la Grand’Place, bon bah au moins, on sera obligé de revenir hein ! :D

On fait donc le tour des chocolatiers, rien que la Grand’Place il y en a au moins 5 à la suite. On rentre chez GODIVA parce que le chef est en train de tremper des fraises dans une fontaine de chocolat (je vous vois déjà baver devant votre écran).
J’en profite pour acheter des chocolats pour ma maman (parce que je suis une gentille fifille !) et un peu pour nous aussi. C’est horriblement cher mais c’est pas grave, c’est des chocolats belges quoi !

chocolat

On continue notre shopping chez DANDOY, qui fait des biscuits, j’achète donc du Speculos, et d’autres petits coffrets de gateaux dont je ne connaissais pas du tout l’existance. On voulait prendre une gauffre chez eux mais tout d’abord c’est horriblement cher (oui encore..) et ensuite ils n’ouvrent leurs tables qu’à 11H. Bon bah tant pis, ça sera pour une prochaine fois !

On continue à arpenter les rues pavés, je commence sérieusement à avoir mal au pied (oui c’est bien au singulier, je ne me suis pas trompée !). On rentre dans les Galeries St Hubert qui abritent une multitudes de boutique… de chocolatiers ! Evidemment !

centre ville

centre ville

Les chocolats ont l’air d’être un objet d’art, c’est dingue mais terriblement beau !
Un petit passage dans une boutique souvenir pour acheter un tee shirt, des cartes-postales, portes-clés et un verre, et il est l’heure de l’apéro !
On se retrouve donc une nouvelle fois devant le Delirum Café et cette fois on choisis de tester les bières en bouteille au sous-sol de l’établissment où un bar assez sombre demeure.
Pour Monsieur ça sera une bière Délirium et pour moi une bière.. au chocolat. Il n’y a qu’en Belgique où on peut trouver ça je pense, haha sérieusement, qui d’autre peut commercialiser un truc pareil ? Et bien vous savez quoi ? C’était bon, et ça sentait trop le chocolat. Délire ! J’ai pu accéder au WiFi dans ce bar en plus. Okay je sais, on s’en fou :D

bière

Après ça, en sortant on s’aperçoit qu’il a plu pendant les 30 minutes où on buvait nos bières… étrange ! On trouve un restaurant où se poser, et il s’agit d’un restaurant ayant pour thème le moyen-âge, c’était trop rigolo. Les serveurs étaient habillés trop bizarrement, bref x)
Et vas-y que je te ressert de la bière, et vas-y que je te sers tes frites dans un cornet, putain j’adore ce concept en fait. Les frites dans un cornet, je connaissais pas, chez moi c’était en barquette quand c’est vendu dans des trucs des foires, au restaurant c’est dans une assiette quoi ! Et bien là non, c’est dans un cornet en carton (qui devient donc vite tout gras, eurk) sur un petit présentoir en métal. Trop fun !

frites

Après cette grosse parenthèse belge, il est temps de repasser à l’hôtel pour aller poser nos achats, prendre mon appareil photo, refaire le plein d’eau, et de partir en direction de l’Atomium et de Mini-Europe. Le truc c’est que la mon pied droit à commencer à vraiment en avoir marre de marcher sur des pavé, donc il a sérieusement commencer à me faire mal. Du coup j’ai dû m’acheter une paire de ballerine dans une boutique du centre-ville, qui grâce à des semelles plus épaisses que mes chaussures, me permettaient de moins sentir le sol, et donc les pavés.

Passage rapide à l’hôtel pour Monsieur pendant que j’attends à Gare Du Nord (bah ouai je vais nous retarder moi avec mon pied en moins !). On avait prévu 1H de transport pour aller à l’Atomium, avec deux trams à prendre et un changement à un endroit qu’on ne connaissait pas du tout. Sur le site de la STIB ils me conseillaient un chemin beaucoup plus long et compliqué du coup, je me suis armée du plan de la ligne et on avait décidé de faire comme ça. Seulement c’est devenu compliqué quand on s’est rendu compte que les arrêts de tramway font leurs correspondance à 800m de là. Imaginez-vous sortir du tramway  à une station, attendre l’autre ligne de tram et ne jamais la voir arriver… Après avoir demander à beaucoup de gens, on a commencer à comprendre que la station pour l’autre ligne était totalement ailleurs… Paye ta correspondance hein, franchement bravo la STIB. Une fois dans le second tramway, tout va bien, on arrive à destination et on se rend compte qu’on est vraiment dans un coin perdu lol
Devant nous se dresse l’Atomium, vu sa taille, on ne peut pas trop le rater lol

atomium

atomium

 

On rentre dans un batiment en cherchant où se procurer le billet combiné pour l’Atomium et Mini-Europe, on fait pas mal de fois le tour, et on parvient au pied de l’Atomium où on paye 23€ pour le billet combiné. C’est pas donné du tout !
On refait demi-tour et c’est parti pour le parc « Mini-Europe » qui est en fait un immense espace qui présente les grands batiments européens en miniature. Un truc qui m’a vraiment énervé, au tout début du parc, la « peluche géante » représentant le logo du parc est présente, je me mets prés d’elle pour faire une photo, elle me tend les bras, mon homme se positionne devant nous pour prendre la photo, et là, la peluche géante l’entraine vers lui pour qu’il soit aussi sur la photo. Alors là on comprend pas trop… Mec comment tu veux que je fasse ma photo si mon photographe est avec moi ? Et là, un photographe arrive avec son gros appareil et avec des $$ dans le yeux, enfin des €€. Ah bah c’est bon, j’ai pigé…. Super -_-
Sinon le parc en lui même est vraiment bien. Il est assez grand et on a bien mis plus d’une heure à en faire le tour. C’est assez interatif est très sympa à voir. La France était représenté par la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe et le Centre Georges Pompidou (je me demande pourquoi, c’est bien moche comme batiment, bref.), on fait quelques photos devant Big Ben, la Grand’Place, La Tour de Pise, les Arènes de Seville, etc.

mini-europe

Puis on ne tarde pas trop à quitter le parc car nous devons encore faire l’Atomium et il ne reste qu’une heure avant la fermeture, on espère donc avoir le temps d’en profiter.

On se dirige donc vers l’Atomium mais pour sortir de Mini-Europe, nous devons passer par un Village comportant restaurants et boutiques (normal quoi !), donc le chemin est un peu long, mais on arrive dans l’Atomium. On se retrouve à faire la queue en serpentin autour d’un poteau et on lit le programme. En fait, nous allons tout d’abord prendre un ascenseur qui nous amène en quelques seconde tout en haut de la plus grosse boule de la structure, soit à prés de 100m du sol. Nous aurons alors le loisir de faire le tour pour observer le magnifique panorama. Ensuite, on redescendra tout en bas et on pourra monter dans quelques boules voir les expositions. Evidemment, ayant mal au pied, j’avais demandé s’il y avait des escalators pour monter dans les boules, pour passer de l’une à l’autre, et la dame de l’entrée m’avait répondu que oui ! Ah bonheur !
On arrive en haut de la tour à une vingtaine de seconde, on peut observer la monté (et la descente) depuis le haut de l’ascenseur car il y a une vitre. On arrive donc tout en haut, la vue sur Bruxelles est sublime et j’ai beaucoup aimé voir ce panorama.

atomium

On refait encore la queue pour monter dans l’ascenseur (oui on est pas vraiment tout seul quoi !), et on commence les visites dans les boules. Honnetement, uniquement le panorama vallait le coup. A l’intérieur c’était des expo toutes plus chiantes les unes que les autrs (c’est notre avis), une petite expo parlait de la construction mais il y avait 2 pauvres panneau, franchement j’ai pas trouvé ça top. Surtout que c’était sur 6 niveau, dont la moitié sans escalators, et pour descendre, la plupart du temps à pied évidemment, et impossible de redescendre en plein milieu, si tu ne vas pas au bout du truc, t’as aucun moyen de descendre… C’est fichu bizarrement quand même. Donc bon, mon pied n’a pas trop apprécié mais j’ai pris sur moi.

Une fois tour redescendu, l’Atomium ferme, on prend quelques photos en extérieur, et surtout devant le signe « be.WELCOME » où il est indiqué « surtout ne pas monter sur les lettres », non non, bien sûr……Puis on regagne l’arrêt de tramway.
Je récupère enfin un plan de tramway avec les 7 lignes de métro/tramway (voir l’article d’hier) et je me rend compte qu’en fait, il y a carrément plus rapide pour revenir dans le centre-ville ! Oh bah quelle surprise ! -_- On regagne donc le centre-ville beaucoup plus rapidement finalement. On va faire un tour au supermarché de la veille, histoire de prendre de quoi manger à l’hôtel parce qu’on est tout les deux très fatigués, j’ai mal au pied et j’ai pas envie de passer des heures à trouver un restaurant, j’ai plutôt envie de m’allonger à l’hôtel. Du coup je passe aussi à la pharmacie m’acheter une crème pour mon pied (17€ pour du Voltaren.. YOUHOU !!) et on rentre à l’hôtel.
On mange nos repas devant les informations (Oui on a quand même réussi à trouver TF1, youhou !).

On prépare la journée de demain et on s’endort très fatigués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*