Voyage en Autriche en solo [05.09.21 : Hofburg, National Library & Rooftop]

Ce matin, réveil à 8H, je rassemble mes affaires (mais je n’avais pas trop déballé hier soir de toute façon) et descends prendre le petit déjeuner qui était déjà réservé avec ma chambre.

On me remet un papier à remplir avec mes coordonnées, mon numéro de table et l’heure à laquelle je déjeune. En dehors de cette mesure COVID, il n’y a pas de restriction comme en Pologne. Chacun se sert (avec masque et gel bien évidemment) directement au buffet.

Mon petit-déjeuner avalé, je remonte rapidement dans ma chambre pour terminer ma valise, il n’est même pas 9H quand je rends ma carte pour mon check out. La gare de l’aéroport de Vienne est située juste devant l’hôtel, on ne peut pas faire plus simple. Tous les trains partent de cette gare, que ce soit les trains de banlieue, les trains express ou les CATCITY, les trains rapides qui relient l’aéroport et le centre-ville.

J’avais choisi de prendre le train S7 qui me permettait d’arriver à Wien Mitte pour ensuite attraper un métro.

Les tickets s’achètent au sous-sol, et les automates sont plutôt simples d’utilisation.

Mon train arrive à 9H19, le temps de trouver le quai et me voilà déjà dedans. Il n’y a pas grand monde en ce Dimanche matin. Le trajet dure 25 minutes et dessert plusieurs stations de Vienne.

J’arrive finalement à Wien Mitte où la correspondance vers le métro a l’air relativement facile. Je vois bien l’indication du métro U4 mais il n’y a que des escaliers pour descendre, et avec ma valise j’aimerai vraiment éviter. Je trouve finalement une autre entrée avec un ascenseur, c’est déjà mieux.

Le métro arrive quelques minutes après, il est plutôt silencieux lui aussi, malgré le fait qu’il y ait pas mal de monde. Heureusement, je n’ai qu’un tout petit trajet à faire.

Je descends une station plus loin, à Schwedenplatz, et trouve rapidement une sortie. Mon hôtel est située à 4 minutes à pied d’ici, je parviens à me repérer plutôt facilement.

Il fait vraiment beau temps et plutôt chaud, malgré qu’il ne soit même pas 10H.

Arrivée devant le Mercure, j’explique au comptoir que je sais qu’il est trop tôt pour check-in mais je voulais laisser ma valise ici pour la journée. Le réceptionniste m’indique que ma chambre est déjà prête et que je peux donc l’avoir dès maintenant. Mon pass sanitaire m’est demandé, et après ce contrôle devenu routinier, on me remet la carte de ma chambre ainsi que ma carte de welcome drink en tant que membre AccorHotel. On m’explique également que si je ne souhaite pas de ménage durant mon séjour, je peux accrocher une pancarte à ma porte, une récompense s’applique alors (points AccorHotel, boisson ou don à une association possible). Je trouve cette initiative vraiment bien !

Je découvre ma chambre, située au 5ième étage, elle n’est pas très grande mais elle fera l’affaire. Je défais un peu ma valise et je me prépare à ressortir.

L’hôtel est vraiment situé en plein dans le centre-ville, j’arrive immédiatement dans les rues commerçantes, même si elles sont assez désertes en ce Dimanche matin.

Mon premier stop sera à la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne (Stephansdom en allemand, ne me demandez pas comment on est passé de Stephan à Étienne, je ne sais pas haha). La Cathédrale est visible de loin avec son immense flèche (la plus haute de Vienne).

Il est possible de visiter l’intérieur, mais pas complètement car une messe est en cours (décidément je n’ai pas de chance). Elle est assez classique mais très belle. J’espère pouvoir aller la revoir en entier lorsqu’il n’y aura pas de messe.

Je poursuis ma visite par la Rue Graben avec tout ses commerces et ses restaurants et cafés. Il y a aussi la Colonne de la Peste qui s’érige au milieu de l’avenue.

J’arrive devant l’Église Saint-Pierre de Vienne (Peterskirche), elle est toute petite mais elle ne manque pas de charme, et de l’extérieur on ne peut pas la rater avec sa toiture verte.

Des chevaux passent dans les allées du centre-ville, je sais que ça fait parti du charme de Vienne mais j’ai du mal à concevoir qu’on fasse marcher des chevaux des heures et des heures en plein soleil sur les pavés d’un centre-ville pour conduire des touristes. Mais bon, c’est ainsi !

J’arrive devant le magnifique Palais Hofburg, et il n’y a pas à dire, il est vraiment immense, c’est très impressionnant de tomber là dessus en plein milieu du centre-ville.

Il est 11H30 passé quand j’entre dans The Hofburg, à savoir l’ancien Palais Impérial. C’était autrefois la résidence de la plupart des dirigeants de l’histoire de l’Autriche, notamment de la dynastie des Habsbourg, tout de suite ça envoie non ? L’entrée pour le Musée coûte 15€ et est composée d’un audio-guide dans la langue de votre choix. En revanche, les photos/vidéos sont interdites, donc je n’ai malheureusement aucun souvenir matériel de cette visite.

Lorsque je suis allée acheter mon billet, je suis tombée sur une dame très sympa qui me demandait d’où je venais. Je lui ai répondu que je venais de France, elle m’a alors dit quelque chose, et j’ai dû la faire répéter 3 fois pour comprendre. J’ai vraiment eu honte !  En fait, elle tenait juste à me dire « bonne visite » en Français, j’ai un peu eu honte de la faire répéter mais entre les masques FFP2 et les grands plexiglas, je n’entendais vraiment pas !

La visite débute par les pièces d’argenteries de la famille impériale. On y voit des centaines et des centaines d’assiettes à dessert et de soupières, ce n’est pas ma partie préférée du Musée mais je l’ai tout de même faite entièrement. Il y a toutefois des raccourcis si vous ne souhaitez pas tout voir.

Nous poursuivons ensuite la visite par les appartements. Tout y est, des peintures, au mobilier, en passant par les tenues d’époque. Durant l’espace d’une heure, nous sommes revenu au temps de Sissi, pendant que son histoire nous est contée à travers l’audio-guide.

J’ai vraiment apprécié cette visite qui en plus, dure 1H30 si vous prenez le temps de tout voir et de tout écouter.

En sortant du Palais je tombe devant une autre petite église, l’église Michaelskirche, j’en fais rapidement le tour (cette fois, pas de messe en cours, ouf !).

Il est 13H15, je commence vraiment à avoir faim ! Je me pose au hasard pour manger rapidement et repartir dans le centre.

Je me dirige maintenant vers l’Austrian National Library, qui est apparemment incontournable ! En chemin je passe devant la célèbre Spanish Riding School, clairement, on ne peut pas rater l’odeur !

J’arrive finalement devant la National Library, il n’y a que très peu de monde, j’obtiens rapidement un ticket d’entrée.

L’entrée coûte 8€, j’ai trouvé ça un peu cher. La pièce principale est vraiment impressionnante, on peut s’y balader librement et il n’y avait pas grand monde à ce moment là. Les photos sans flash et les vidéos sont autorisées.

La visite est franchement (trop) rapide pour le prix payé bien que ça soit sympa de voir tout ça.

Je ne suis pas loin de l’Opéra de Vienne alors c’est l’occasion d’aller y faire un tour. J’avais originalement programmé une visite pour demain mais qui sait, peut-être qu’il y en a une aujourd’hui aussi ? Le bâtiment est immense en tout cas !

Après avoir fait le tour, je constate qu’il n’y a pas de visite aujourd’hui (c’est donc pas pour rien que j’avais programmé ça pour demain !). Je fais le tour du bâtiment en passant sous les jolies arcades, parce que mine de rien, le soleil commence à taper fort !

Heureusement, tout le centre-ville est équipé de fontaine à eau où on peut boire et remplir les gourdes. Je trouve ça vraiment génial, surtout pour les gros buveurs comme moi ! haha

Je fais demi-tour devant l’Opéra, et pars maintenant en direction du Museums Quartier alias le Quartier de Musées. En chemin, je traverse le superbe jardin de Burggarten où beaucoup de gens se prélassent, jouent en groupe, en famille, ou lisent seuls dans un coin. C’est tellement paisible, on ne se croirait pas dans une capitale.

Non loin de l’entrée vers le Museums Quartier je tombe devant une jeune fille jouant « Halleluia » au violon. Vraiment superbe ! Je reste un moment à l’écouter.

J’entre ensuite dans le quartier, étonnement assez délimité. Il est vraiment branché avec tout ses bars et ses restaurants. On y trouve beaucoup d’animations pour les plus jeunes, dont une petite étendue d’eau où il est possible de louer des petits bateaux. J’ai vraiment trouvé ça trop sympa !

Je me pose à l’ombre et profite un peu de l’instant dans ce lieu où les jeunes ont l’air d’aimer se balader.

C’est pas tout, mais il est 16H et je commence à avoir soif avec cette chaleur ! J’ai vu qu’il y avait beaucoup de très bons Bubble Tea à Vienne et j’adore ça ! En quelques secondes sur Google Maps, je trouve Ichiban Tea à deux pas de là. C’est parti !

La boutique est ultra mignonne, fidèle à l’image qu’on a du Bubble Tea en Asie. En plus des Bubble Tea personnalisés, il font aussi des macarons tellement mignons !

Je commande un Bubble Tea au Citron avec du thé Olong et des billes de Tapioca noir, miam !. Pour me faire patienter, on me remet un petit buzzer et une pièce pour aller tenter ma chance à une machine à pince. Un groupe de filles attendent elles aussi leur commande et s’en donnent à cœur joie. Je n’aurai cette fois pas le privilège de ramener une créature gagnée aux machines à pince (pensée à ma première soirée à Hiroshima, où j’ai gagné un truc immense ! haha). Mon buzzer vibre et je découvre mon Bubble Tea avec une adorable petite anse, permettant de le porter. C’est vraiment trop adorable !

C’est avec mon Bubble Tea en main que je repars arpenter le centre-ville. Il était vraiment bon, mais comme toujours en Europe, trop sucré pour mon palais.

Sur les coups de 17H, je décide de rentrer me poser à l’hôtel pour reposer un peu mes pieds après cette journée à vadrouiller partout. J’en profite pour recharger mon téléphone et écrire un peu ce que j’ai fait jusqu’à maintenant. J’ai rendez-vous un peu plus tard avec Pauline, rencontrée sur un groupe de voyageuses solos. Nous avons décidé d’aller au Lammée Roof Top pour papoter. Vous me connaissez moi et les roof top n’est ce pas ?

A 18H45 je décolle, direction le Lamée Roof Top situé à deux pas de mon hôtel. Je rejoins Pauline devant le bar, et après vérification de nos pass sanitaires, nous voilà en direction du 9ième étage, sur les toits, via l’ascenseur (jusqu’au 8ième uniquement, le reste doit être monté à pied). Le bar est en extérieur et surtout sans vitre de protection. Parfait pour les photos !

La vue est vraiment superbe et à cette heure-ci, le ciel commence déjà à devenir orange. Le soleil se couche relativement tôt ici. Je le savais mais c’est vrai que je ne suis plus habituée à avoir un coucher de soleil si tôt. Nous voyons très bien la Cathédrale Saint-Étienne et le reste des toits de Vienne. Il n’y a pas beaucoup de monde là-haut et on nous laisse largement le temps avant de commander. En revanche, chaque personne est obligée de consommer, et les cocktails sont à 14€ ! Nous faisons connaissance autour d’un verre pendant que le soleil descend dans le ciel. Je fais régulièrement des allers-retours pour aller photographier l’évolution du ciel. Décidément, entre hier et ce soir, je suis gâtée en coucher de soleil :D

Le bar se rempli un petit peu mais chacun garde ses distances très facilement, c’est assez plaisant du coup.

Vers 21H, nous décidons de nous quitter après être passées nous chercher à manger à emporter. Pour ma part, direction ma chambre d’hôtel, où je mangerai au calme devant YouTube.

Après avoir déchargé mes photos et écrit en grandes lignes le reste de ma journée, c’est l’heure de me coucher. J’en profite pour réserver mon entrée au Château de Schönbrunn pour demain matin 9H30. Je vais devoir me lever tôt, car le château est relativement éloigné du centre-ville.

Ma première journée à Vienne s’achève !