Voyage en solo à Budapest [24.09.22 : Château Vajdahunyad & Central Market Hall]

Après une grosse journée hier, ce matin je me réveille naturellement à 8h30.
La première chose que je constate en allumant mon téléphone c’est la fermeture de l’aéroport de Montpellier car un avion de fret a dérapé dans l’étang. Ah ben voilà autre chose ! Je ne dois rentrer que dans 2 jours mais la situation a l’air sérieuse et l’avion étant sur la piste, il n’est pas envisageable de rouvrir l’aéroport tant qu’ils ne l’ont pas sorti.

Ayant accès au lounge, je pars prendre mon petit-déjeuner tranquillement. Je prends mon temps ce matin car j’ai été très vite sur mes visites d’hier, je vais y aller plus cool aujourd’hui.

Il n’est pas loin de 10H lorsque je pars en direction de la Deak Ferenc ter, cette fameuse place où je suis arrivée le premier soir.
De jour, c’est beaucoup plus facile de se repérer ! Ici se trouvent grand nombre de lignes de métros, de tramway et de bus. On y trouve aussi une grande rue commerçante, c’est vraiment le cœur de la ville.

Je dois emprunter le métro M1 pour rejoindre la Place des Héros que je voulais visiter ce matin, mais je galère à le trouver. En raison des travaux, plusieurs entrées sont fermées mais je parviens enfin à trouver la bonne pour rejoindre le quai.
J’achète de nouveau mon titre de transport en ligne, un ticket simple me suffit, il m’en coûte 350 HUF soit 0.80€. Le QR code à scanner se trouve sur les bornes de validation à l’arrivée sur le quai. Ce jour là, du personnel vérifiait la validation des billets alors n’oubliez surtout pas de valider !
L’arrêt de métro est on ne peut plus simple et le métro en lui-même n’en parlons pas ! On se croirait revenu dans les années 50 avec ces toutes petites rames de métro à l’image des tramways. C’est hyper mignon et ça fait vraiment le charme de la ville.

Je descends quelques minutes plus tard à Hosok tere, juste en face de la célèbre Place des Héros.
En ce Samedi, il y a beaucoup de regroupements ici, on constate vite qu’il s’agit du point de ralliement pour des visites guidés.
Heureusement pour moi, les groupes se dispatcheront très rapidement et j’aurai enfin l’opportunité de découvrir ce bel endroit dans le calme.

Cette place classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO a été baptisée ainsi en raison de la présence du tombeau commémoratif des soldats défunts pendant la Première Guerre Mondiale.

Je fais le tour du monument avant de traverser un joli petit pont, malheureusement très en travaux, afin de rejoindre le Vajdahunyad Castle. Autour du château se trouve normalement le lac Városligeti qui doit donner encore plus de cachet à tout ça, sauf qu’aujourd’hui le lac semble à moitié à sec en raison des travaux.

D’ici on voit très bien le gros ballon flottant au dessus des airs que j’apercevais aussi hier depuis Buda. Ils s’agit en réalité d’une attraction touristique offrant un joli point de vue.

Ce château a une histoire toute particulière, il ressemble à s’y méprendre aux bâtisses qu’on peut voir dans les dessins animés. Il avait auparavant était construit en carton avant d’être reconstruit en pierre quelques années plus tard.

Le château abrite aujourd’hui de nombreux commerçants, une jolie église et également le Musée hongrois de l’agriculture qui est un magnifique bâtiment.

La zone est divisée en quatre sections avec chacune sa propre architecture.

J’ai adoré flâner dans les petites rues du château et dans son immense parc. On y trouve de nombreux endroits où se poser et des petits snacks.

Au hasard de ma balade j’arrive sur la place Ötvenhatosok qui dispose d’une petite curiosité. On peut en effet monter plusieurs marches d’une architecture assez étrange pour avoir une vue sur la ville. Ni une ni deux, me voilà partie !

La montée est vraiment très facile car les marches ne sont pas hautes, elles sont en revanche un peu trop étroites pour espérer se croiser sereinement.

Au final, la vue là haut n’est pas extraordinaire, on y voit surtout la place et le parc qui l’entoure. Il y a beaucoup de vent aujourd’hui et un ciel bien plus couvert qu’hier.

Après cette petite balade dans les hauteurs, je reprends le chemin du métro pour rejoindre à nouveau Deak Ferenc ter. De là, j’attrape le tram 47 pour me rendre au Liberty Bridge.
Tout comme le métro, prendre le tram est une expérience super sympa. Les rames sont trop mignonnes !

Le tram me dépose près du Central Market Hall que je voulais visiter ce matin car il ferme à 15h le Samedi et n’est pas ouvert le Dimanche. Il s’agit d’un immense marché sur 2 niveaux où on peut trouver aussi bien des produits locaux que des souvenirs.

Si les exposants du rez de chaussée vendent beaucoup de nourriture, l’étage lui, est plutôt dédié aux souvenirs, les boutiques de magnets et de cartes postales se succèdent.
Les prix sont plutôt attractifs, mais attention ils sont peu nombreux à prendre la carte bancaire, et lorsque c’est le cas, ce n’est pas en dessous d’un certain seuil.

En ressortant, je croise une dame habillée en costume traditionnel qui fait l’attraction. Elle s’amuse à poser pour les visiteurs avec son grand sourire jusqu’aux oreilles. Je n’ai pas compris ce qu’elle vendait mais en tout cas elle était vraiment sympa !

Il est plus de 13H, ça va être l’heure pour moi d’aller déjeuner dans le coin. Il y a 40 minutes d’attente pour retirer ma commande mais cela me permet d’aller trouver un endroit où me poser dans un parc à proximité pour manger.

Il est près de 15H quand je quitte le parc après mon déjeuner.
Je voulais me rendre de nouveau sur l’autre rive en traversant cette fois le Liberty Bridge, ça tombe bien, il est juste à côté.
Ce pont est très connu l’été car il est régulièrement fermé aux voitures et permet à des artistes de prendre possession des lieux afin d’exprimer leur art. Aujourd’hui il est bel et bien ouvert mais cela n’empêche pas des dizaines de jeunes d’être posés de part et d’autre du pont avec leurs amis.

Je n’ai pour ma part pas très envie de grimper, je me contente donc de le traverser. Le tramway passe au milieu du pont et je m’amuse ainsi à le photographier à chacun de ses passages.

Arrivée sur Buda, je suis face à la Gellért Hill Cave et sa grande Statue de la Liberté qui lève les bras et qui trône tout au sommet de la colline. Il s’agit d’un bel observatoire qui offre une jolie vue sur la ville, mais le temps étant plutôt couvert aujourd’hui, je décide de ne pas m’y rendre. Il y a de plus, vraiment beaucoup de vent ce qui ne réchauffe pas trop l’atmosphère.

Je fais le chemin inverse sur le pont et entreprends une remontée du Danube sur la rive de Pest. J’en profite pour appeler AirFrance afin de savoir s’ils ont des nouvelles concernant l’avion échoué à l’aéroport de Montpellier. La ligne Gold décroche très rapidement et m’informe qu’ils n’ont pour l’instant pas de visibilité sur la réouverture car l’avion est toujours sur place, mais qu’il est prévu qu’il soit déplacé demain, Dimanche.
On me demande alors de rappeler le lendemain pour voir ce qu’il en est. De toute façon, je sais que je serai ramenée à Montpellier quoi qu’il en soit, mais si je peux éviter de faire un détour par Marseille ça serait bien !
Je poursuis ma balade le long du Danube où beaucoup de bateaux proposent des excursions pour découvrir les environs.

J’arrive finalement sur Vigadó tér, une place très fréquentée. On y trouve de nombreux artistes de rue et une sculpture très particulière représentant une jeune fille et son chien.
Depuis ici, on a une vue sur le château de Budapest qui commence à se cacher derrière les nuages.

Je profite de la présence d’un Starbucks pour aller me prendre une bonne boisson que je savoure en revenant à mon hôtel.
Le Mercure est en réalité situé à quelques mètres de la place Vigadó où le tramway circule. C’est parfait car je vais devoir le prendre ce soir.
Arrivée à l’hôtel, il est près de 17H alors j’en profite pour aller voir ce qu’il y a au lounge avant qu’il ferme. Je pourrai ainsi dire que j’ai vu toutes les formules proposées à tous les créneaux horaires haha !

J’ai besoin de pouvoir imprimer mon billet pour ma visite du parlement demain alors je demande à la réception de bien vouloir me le faire, ça sera réglé en quelques secondes. Je sais qu’il est aussi possible d’aller retirer son billet sur place mais il y a parfois beaucoup d’attente à prévoir.
Je compte ressortir dans une petite heure, je prends donc un peu de temps pour me poser et planifier ma soirée au calme dans ma chambre. Je souhaite me rendre sur Margaret Island, petite île au milieu du Danube, mais j’attends qu’il fasse nuit.

Après cette petite pause, je reprends le chemin de la place Vigadó alors que le soleil commence déjà à décliner.
Je prends ainsi le tramway en direction du parlement et je constate par la fenêtre que le château de Buda est déjà bien éclairé de l’autre côté de la rive.

Je suis déposée en dix minutes à l’angle du parlement où j’étais la veille. Ça me permet de voir le bâtiment éclairé et ainsi de faire de belles photos nocturnes.

Je reprends ensuite le tramway pour deux arrêts supplémentaires pour rejoindre Jászai Mari tér, le terminus. Ici, d’autres tramway permettent de traverser le pont afin de rejoindre Margaret Island mais je préfère pour ma part y aller à pied. Petite curiosité, ici les tramway sont récents, c’est déjà beaucoup moins typique !
C’est donc à pied que je traverse le Margaret Bridge pour rejoindre Margaret Island.

Cette petite île située au milieu du Danube longue de 2km est vraisemblablement le poumon vert de la ville. C’est un endroit en pleine nature qui est devenu avec le temps un espace récréatif.
Beaucoup de monde se balade entre les deux rives mais il n’y a pas foule sur l’île Margaret.

La première chose que je remarque en arrivant, c’est la grande fontaine illuminée avec une jongleuse de feu faisant l’animation juste devant. Plusieurs personnes sont déjà assises sur les nombreux fauteuils disponibles aux alentours.
Le spectacle des fontaines a lieu toutes les heures entre 10H et 22H, j’ai encore un peu le temps alors je décide de m’enfoncer un peu plus dans les petites rues.

Il a l’air d’y avoir une bonne ambiance mais beaucoup de restaurants et de bars semblent fermés. Je pense que cet endroit doit vraiment être très sympa l’été lorsque les journées sont plus longues.

Je parcours les jolies avenues éclairées par des lanternes, il y a peu de monde dans les environs. J’aperçois quelques personnes courir le long de la rivière mais il n’y a pas foule non plus.

Il est 20h03, je reviens donc au niveau de la fontaine où le spectacle a déjà commencé.
Les sons et lumières animent les jets d’eau devant les yeux de toutes les personnes présentes. C’est vraiment chouette, je passerai vingt minutes à profiter des belles musiques comme Con te partirò.

C’est pour moi l’heure de rentrer après avoir passé un bon moment à parcourir l’île Margaret.
Je fais donc demi tour sur le pont où je passe un petit instant à photographier le parlement et le château de Buda illuminés de part et d’autre de la rive.

En revenant à l’arrêt de tramway je passe voir la statue de Imre Nagy qui trône sur un pont en bronze sur la place Kossuth. Imre Nagy est considéré comme un héros national en Hongrie car il était un des chefs du soulèvement hongrois avant d’être emprisonné et exécuté.

Je reprends ici le tramway pour rejoindre mon hôtel. Un petit arrêt afin d’aller m’acheter un dîner et je regagne le Mercure pour y passer le reste de ma soirée.

La journée de demain a l’air pluvieuse, comme annoncé depuis le début, mais il me reste peu de choses à visiter pour ma dernière journée alors ce n’est pas très grave.