Voyage en solo à Budapest [23.09.22 : Bastion des pêcheurs & Basilique de Pest]

Le réveil à 6h15 est très difficile mais je sais que c’est pour la bonne cause. Ce matin je compte me rendre au Bastion des Pêcheurs et je sais que c’est un lieu très prisé.
Aucune lumière du jour ne perce par la fenêtre pour l’instant mais je me prépare rapidement pour affronter le froid. Il ne fait que 5°C, ça va être un sacré choc en sortant. Je saute l’étape du petit-déjeuner au lounge et me dirige directement vers l’arrêt de bus à deux pas de l’hôtel.

Au final, il ne fait pas si froid que ça, il faut dire que j’avais prévu le coup aussi !
L’arrêt du bus 105 se trouve juste à l’entrée du Pont Elisabeth et va me permettre de traverser afin de rejoindre le quartier de Buda.

Deux choix s’offrent à moi ensuite, il est possible de monter à pied la colline où se trouve le Bastion, ou alors de prendre le bus 16 pour me faire déposer juste devant. Je choisis bien évidemment cette dernière option. Pour cela j’achète un ticket valable pour des trajets de 30 minutes avec correspondances. Je l’achète directement sur l’application GoBudapest pour 530HUF soit 1,33€. Attention, il est nécessaire de scanner le QR code présent sur la porte avant d’entrer dans le bus, afin de valider son titre de transport.

J’arrive une vingtaine de minutes plus tard sur place, il est alors presque 7H et le soleil est déjà levé.

Le Bastion des Pêcheurs était à la base un monument défensif mais il est rapidement devenu un incontournable de tout voyage à Budapest en raison de la magnifique vue qu’il offre sur la ville.

Lors de mon arrivée il n’y a qu’une poignée de personnes qui se baladent ici et quelques photographes.
Le bâtiment est vraiment magnifique, tout de blanc vêtu et son architecture est très originale avec ces longs escaliers.

L’accès est complètement gratuit et libre, mais si vous souhaitez accéder à l’étage il est nécessaire de prendre un ticket et d’attendre 9H.

Je passerai un long moment à photographier le Bastion depuis les deux côtés. Il offre une vue incroyable sur tout Pest, de l’autre côté du Danube. D’ici, on voit très bien le parlement et la basilique St. Stephen’s.

Le soleil se lève sur le quartier de Pest, la vue est absolument magnifique. Je vous conseille vivement d’être là pour le lever du soleil afin de profiter seul (ou presque) de ce panorama.

J’ai un petit moment de libre alors je me décide à réserver mon billet pour la visite du parlement de Dimanche. J’avais préféré attendre pour être sûre de la météo, mais ils annoncent bel et bien de la pluie ce Dimanche, ça sera parfait pour aller m’abriter là-bas. Je réserve un des derniers créneaux restants en Français et il m’en coûte 4560 HUF.

Un peu de monde arrivera sur les coups de 8H30 mais la plus grande partie des gens attendront 9H pour arriver sur place en bus.

A 9H je décide de payer les 1000 HUF nécessaires afin d’accéder à la tour, et obtenir ainsi une vue un peu plus haute.

Pour acheter son ticket il suffit de se rendre à la borne près de l’entrée de droite, il est possible de payer en carte bleue donc c’est plutôt pratique. Un portillon permet de monter au sommet où la vue est un peu plus dégagée. Elle n’est cependant pas très différente de celle d’en bas, le seul avantage c’est que je suis seule ici.

S’il n’y a pas grand monde à l’étage public je ne vous conseille pas forcément de monter à cette tour payante.

Des toilettes sont disponibles juste à côté mais sont payants, pensez à avoir de la monnaie si vous voulez vous y rendre.
A partir de 9H il est également possible de visiter l’église Matthias, située juste en face du Bastion.

Cette belle église est l’une des plus célèbre de Budapest et a été reconstruite à de nombreuses reprises au cours de son histoire, elle a même été transformée en mosquée durant l’occupation ottomane.
Il est possible de monter au sommet de l’église mais l’accès n’ouvre qu’à 10H et je ne souhaite pas rester ici jusque là, je me contente donc de la visite du monument.
Pour acheter un ticket il faut se rendre au petit kiosque présent juste en face et régler 2000HUF l’entrée simple. Vous pouvez aussi opter pour la visite guidée si vous le souhaitez.

La visite est plutôt sympa et je parviens à entendre quelques explications d’une guide qui passait au même moment que moi, mais le tour est tout de même très rapidement fait.
Lorsque je ressors je constate que beaucoup de monde est arrivé pour visiter le Bastion.

Je quitte à présent les lieux pour me rendre au Buda Castle, à quelques mètres de là.
La balade jusqu’au château est censée être sympathique mais elle est en réalité pleine de travaux à l’heure où j’écris ces lignes.

Sur le chemin, les vues sur la ville se succèdent et notamment sur le parlement. Malheureusement le Pont des Chaînes est en travaux jusqu’en 2023 je n’aurai donc pas la célèbre vue de Budapest avec le pont et le parlement en fond. Qu’à cela ne tienne !

Le château abrite aujourd’hui la Bibliothèque Széchenyi, la Galerie Nationale Hongroise et le Musée d’Histoire de Budapest, mais il s’agissait auparavant du palais royal qui servait de résidence aux rois de Hongrie.

Si les Musées ne m’intéressent pas, l’architecture du château reste tout de même à voir.

Des avancés sont accessibles pour profiter de la vue en hauteur mais elles restent moins intéressantes que celles depuis le Bastion des Pêcheurs.

J’ai un peu de mal à redescendre sur la terre ferme car il y a beaucoup d’ascenseurs et d’escaliers différents permettant de se déplacer autour du château.

Je parviens à descendre en empruntant un joli jardin appelé le Castle Garden Bazaar qui me fait arriver au niveau du Danube.

Je découvre d’un peu plus près les jolis tramways d’époque qui défilent sur la rive de Buda. Ils font vraiment parti du paysage de la ville !
La balade le long du fleuve est super agréable à cette heure-ci, le soleil est haut dans le ciel et la température a drôlement augmenté depuis ce matin.
Pour regagner Pest, je choisis de ne pas prendre le bus mais de traverser à pied. Autant ce matin j’étais pressée d’arriver au Bastion, autant là j’ai le temps.

Je traverse donc le Élisabeth Bridge, moins joli que le Chaine Bridge mais tout de même assez représentatif.

Je rejoins finalement Pest et la rue de l’hôtel où je me prends à déjeuner. Il y a l’embarras du choix dans les alentours, le centre est vraiment très animé, ça fait plaisir à voir. Je regagne ma chambre pour me poser un peu et déjeuner au calme. La situation de l’hôtel me permet de déposer mes affaires de ce matin et de repartir plus légère cet après midi car les 5°C ont laissé place à 20°C !

Pour mon dessert, je décide d’aller visiter le fameux lounge auquel j’ai accès. Il se trouve au premier étage et n’est accessible qu’en bipant ma carte de chambre.
Le petit salon privatif est désert et un petit buffet est à ma disposition. A cette heure ci, on y trouve quelques snacks sucrés et salés, c’est vraiment sympa !

Il est 14h lorsque je repars arpenter le centre-ville et cette fois je me dirige vers Vörösmarty tér, une place surtout connue l’hiver pour son grand marché de Noël. Une statue avec des poètes locaux trône sur la place mais elle est recouverte de pigeon, ce qui amuse grandement les touristes présents.

En prolongeant ma balade je rejoins le Elizabeth Square avec sa grande roue, visible depuis une bonne partie de Budapest. Il y a beaucoup de monde qui se baladent en cette belle journée ensoleillée.

Je poursuis ma balade juste à côté à me rendant à la célèbre St. Stephen’s Basilica. On voit ses tours dépasser depuis tout Budapest, c’est un inratable.

Pour acheter un billet, il faut se rendre sur la droite de la cathédrale, près du Starbucks. Il existe plusieurs tickets possibles mais j’opte bien évidemment pour la totale avec le billet « Look-out-Treasury Entry » comprenant la visite de la cathédrale, l’accès à la terrasse d’observation et à une salle d’exposition. Il m’en coûtera 3200 HUF.

L’église est magnifique avec toutes ses dorures, on peut facilement déambuler dans les allées pour observer l’architecture des lieux.

Pour monter sur la plateforme d’observation, un ascenseur est à disposition et permet de rejoindre le premier étage. Pour arriver au sommet, il est nécessaire d’en emprunter un deuxième et de continuer avec quelques escaliers. Les quelques marches sont très étroites et il est difficile de se croiser entre la montée et la descente.

La terrasse offre une jolie vue sur le centre-ville et sur les tours de la Basilique. On peut faire le tour à 360° ce qui est vraiment sympa. On aperçoit le parlement et les grandes avenues des alentours ainsi que les quartiers plus calmes de la ville.

Ici aussi, difficile de se croiser lorsqu’on fait le tour de la plateforme, mais de grandes avancées sont accessibles et facilitent la prise de photos.

En descendant j’aurai pu me rendre dans la salle exposant les trésors car c’était inclus dans le billet, mais j’ai préféré passer cette visite. Il est temps pour moi de descendre.

Je rejoins le Boulevard Andrassy non loin de là. A l’image des champs Elysées, on retrouve ici beaucoup d’enseignes de luxe mais dans une ambiance très arborée. Cette rue est d’ailleurs classée au patrimoine de l’Unesco et quand on s’y balade on comprend vite pourquoi.

Ce boulevard me permet de rejoindre l’Opera de Budapest. Il est ouvert librement aux visites ce qui est vraiment chouette !

Après ces belles visites je commence à être assoiffée. Je me rends donc vers une boutique de Bubble Tea non loin de là.
C’est en me dirigeant vers le parlement que je sirote ma petite boisson.

Je me pose au Liberty Square quelques instants pour prendre des nouvelles de mes proches et leur raconter ma première journée de visite.
Au bout du square se trouve une statue de Ronald Regaan dos au magnifique parlement.
Je poursuit ainsi vers cet incroyable bâtiment que je peux enfin apercevoir de très près.
Entre les tramways qui passent devant et la lumière de cette fin de journée, le panorama est merveilleux.

Une scène est en train d’être démontée sur la place principale, il doit y avoir eu un spectacle durant la journée. J’en profite pour faire plein de photos avec le bassin d’eau dans lequel se reflète le bâtiment.

La plus belle vue sur cette magnifique architecture que je trouverai sera celle depuis l’angle de gauche. La coupole est bien visible et la verdure ajoute encore plus de charme.

Je fais le tour du parlement pour me rendre sur la rive du Danube et aperçois de magnifiques couleurs dans le ciel ce qui me forcera à rester plus longtemps que prévu pour immortaliser tout ça.

Juste en face se trouvent des chaussures en métal scellées sur la rive. Il s’agit d’un mémorial dédié aux victimes juives de la Shoah à Budapest et représente les personnes fusillées qui devaient se déchausser.

Ces dernières visites clôturent cette longue journée de marche. J’ai fait beaucoup des points d’intérêts que je voulais faire aujourd’hui, je vais pouvoir y aller plus tranquillement ce week-end.

Pour rentrer à mon hôtel je n’ai qu’à longer le fleuve et la balade est vraiment très sympathique avec le soleil qui descend de plus en plus dans le ciel.

Je rejoins le centre-ville à pied alors que la nuit tombe rapidement. Je me prends un dîner à emporter sur le chemin et regagne l’intimité de ma chambre sur les coups de 19h30.

Je passerai une soirée tranquille à planifier mes visites du lendemain.