Voyage dans l’Ouest Américain [19.09.17 : Union Square, Ferry Terminal & Golden Gate Bridge]

Cette nuit, j’ouvre un œil à 3H mais me rendors rapidement. Je me lève finalement à 5H30 et constate que mes parents sont déjà bien réveillés. On se décide finalement à se lever à 6H et nous nous préparons.

Nous descendons ensuite prendre notre premier petit-déjeuner. Mes parents avaient fortement insisté pour avoir un hôtel avec le petit-déjeuner inclus, et c’est chose assez rare aux US sauf dans ce type de chaine. Ici le petit-déjeuner est gratuit, il est compris pour toutes les nuits. J’avais lu sur Internet qu’il était conseillé d’y aller tôt car il est vite prit d’assaut et la salle est toute petite. A 6H30, heure d’ouverture du buffet, cela devrait aller ! :D

Le buffet est vraiment très mince mais il y a une petite attraction locale : la possibilité de se faire ses propres gaufres. Deux machines sont à notre disposition, avec un engin permettant de se servir en pâte à gaufre toute fraiche. C’est super sympa et elles sont super bonnes en plus.

Dans le hall de l’hôtel se trouvent diverses brochures, j’y trouve la pub pour le Cable Car Museum que nous allons faire tout à l’heure ainsi qu’une pub pour un restaurant Italien non loin d’ici, près du Pier 45. Le menu nous semble sympa, je note donc cette bonne adresse.

On sort de l’hôtel sur les coups de 8H afin de prendre le bus pour le centre-ville. Je me dirige uniquement avec Google Maps car il fonctionne du feu de dieu ici aux Etats-Unis ! J’ai toutes les informations nécessaires, les horaires des prochains bus, les arrêts proches de ma localisation, le temps de passage, de quel côté de la rue il faut aller, bref c’est indispensable !

Notre bus arrive, il est, comme tous les autres, accroché à des caténaires qui lui permettent d’être complètement électrique. Le bus monte, descend, c’est presque un manège, mais les rues de San Francisco ne sont pas de tout repos !

Nous arrivons à deux pas de Union Square, le quartier se veut chic, les gens sont en costard ici. On se croirait un peu plus à New-York mais cette impression ne dure pas. Il y a pas mal de SDF ici. On arrive sur Union Square sous un beau soleil et même si j’imaginais cette place beaucoup plus grande, je la trouve quand même très chaleureuse avec des grands palmiers.

Les bâtiments aux alentours sont tous magnifiques et de là, nous voyons passer le fameux Cable Car. Il est à peine 8H30, une file de gens fait déjà la queue pour le prendre alors qu’il arrive déjà plein, c’est fou !

Nous traversons la place côté nord pour arriver au célèbre cœur de San Francisco, celui avec le Golden Gate représenté. Je le mitraille de photo quand tout à coup, j’entends du Français… Oh non pas déjà quand même -_-

C’est effectivement un couple de Français qui se trouve juste à côté de nous, nous entendant parler Français ils en profitent pour nous demander si nous attendons pour la visite guidée. Nous leur répondons par la négative et mes parents engagent la conversation. C’est leur dernier jour à San Francisco, ils reprennent l’avion pour la France ce soir. On en profite pour se faire faire une photo de famille devant le cœur de San Francisco avant de les laisser filer à leur lieu de rendez-vous.

Nous prenons la rue qui monte afin de rejoindre la Grace Cathedrale. Nous aurions pu prendre le Cable Car pour remonter les rues en pentes mais il est bien évidemment plein. A tel point qu’il ne peut même pas prendre de passagers sur le chemin.

Nous forçons sur les mollets pour arriver jusqu’en haut et nous tournons à gauche. Et là… une rue encore plus pentue se dresse devant nous. Bon ben…

Finalement je vois un arrêt de Cable Car et ce n’est pas du tout la même ligne que celle qui descend la rue jusqu’à Union Square. Tous les Cable Car qui passent ont plein de places libres, c’est décidé, nous allons attendre un Cable Car ici ! Nous avons de toute façon les trajets compris dans notre pass donc pourquoi ne pas en profiter, hein ?

Nous attendons un petit moment avant d’en voir un arriver et le chauffeur nous fait signe de monter à bord. Ce n’est pas pratique pour monter car nous sommes au beau milieu de la rue et il faut se dépêcher. Nous nous mettons dehors, on se prend le vent en pleine face mais qu’est ce que c’est marrant ! Le Cable Car sonne à chaque arrêt (à chaque intersection de rue en fait, comme les bus). Nous descendons à peine 3 arrêts plus loin et nous arrivons juste devant la cathédrale.

Le batiment est magnifique, une vraie merveille ! On se laisse tenter à visiter l’intérieur, il n’y a pas grand monde. A l’entrée, nous pouvons effectuer un don mais sinon la visite est gratuite. Nous faisons le tour pendant 15 minutes environ et nous prenons le temps d’admirer les magnifiques vitraux.

A l’issue de la visite, nous ressortons pour profiter du quartier, il fait un grand soleil et plutôt bon, c’est très agréable de marcher dans le coin. On profite de la balade pour descendre une grande rue afin d’arriver jusqu’au Cable Car Museum, un musée sur le Cable Car comme son nom l’indique, il est totalement gratuit.

Je m’attendais à un grand musée mais en fait, pas du tout. Nous pouvons voir la plateforme de travail où les câbles sont enroulés/déroulés pour fournir l’électricité à travers toute la ville. C’est intéressant de voir comment ce mécanisme fonctionne. A l’étage supérieur, se trouve une petite exposition sur le Cable Car a travers le temps. On remonte le fil des années grâce à plusieurs photos de San Francisco, et le seul dénominateur commun reste la présence du Cable Car dans la ville.

En sortant du musée, un Cable Car est en panne dans la rue. C’est marrant, je me posais justement la question tout à l’heure ! Les Cable Car circulent en plein milieu de la rue, au milieu des voitures, des bus, des vélos, etc, donc s’il y en a un qui bloque tout le passage, cela risque d’être assez difficile à gérer. Et effectivement là, il semble qu’il y en a un en panne. Plein de techniciens s’affairent autour de lui afin de le dépanner pendant qu’une grande queue de voitures se forme dans les rues en pente. C’est assez insolite de voir ça.

Nous descendons une rue pour nous rapprocher de Chinatown et de plus en plus, les enseignes se colorent en rouge et des caractères chinois font leur apparition. En premier lieu, je vais au Bank Of America que j’avais repéré en plein sur notre chemin de ce matin. Grâce à ma carte HelloBank!, je peux retirer du liquide aux Etats-Unis (mais aussi dans plein d’autres pays !), sans frais, donc c’est vraiment pratique. Je retire 500$, cela devrait nous suffire pour trois, sachant qu’on paye la grosse majorité des dépenses en carte.

Nous pénétrons ensuite directement dans Chinatown, comme à New-York, la rue est remplie de petites épiceries typiques, de restaurants et surtout de boutiques de souvenirs. Je voulais absolument aller faire un tour au célèbre « Golden Gate Fortune Cookie », une des plus vieilles boutiques de Fortune Cookies, ces célèbres biscuits chinois avec un message à l’intérieur. J’aime bien ça et j’en mange parfois mais l’odeur de ceux là se sent depuis la rue, on est loin des gâteaux industriels !

Nous pénétrons dans la boutique et sommes tout de suite happés par un vendeur qui nous propose de gouter les biscuits sous forme brute, c’est à dire sous forme plate, pas encore enroulés, sans message. Je comprends tout de suite mieux la bonne odeur qui se dégage de la boutique, leur recette est excellente, bien parfumée, miam ! Mes parents décident d’en acheter un petit sachet.

Dans la boutique nous pouvons observer des femmes en train de récupérer les bouts de pâte toute chaude avant de glisser un message dedans et de les tordre pour leur donner la forme du biscuit qu’on connait. Il est possible de prendre en photo ces travailleuses au prix de 1$, je ne comprends pas trop pourquoi il faut payer pour ça, mais bon je me plie quand même au règlement et lâche mon premier dollar.

Nous ressortons de la boutique peu après et partons en direction d’une grande rue de Chinatown, remplie de boutiques de souvenir. Nous y trouvons notre bonheur, entre tee shirt, veste, jeux de cartes, et j’en passe. Plus on en achète, plus on a des prix intéressants dans ce genre de boutiques. En quelques minutes, nous avons de quoi gâter toute la famille.

Après cette balade dans Chinatown, nous continuons la descente en direction du Transamerica Pyramid. Ce haut building de de 64m de haut se voit depuis toute la ville. Nous arrivons à ses pieds en un rien de temps. Il y a beaucoup de petits parcs ici, cela rajoute pas mal de verdure dans le centre-ville. Le quartier est vert, aéré, c’est vraiment agréable.

On continue notre chemin tout droit pour arriver jusqu’à la côte. On sent la brise marine par ici ! On arrive sur les pier, et à notre droite se trouve le Ferry Terminal Market, un terminal dédié aux ferry qui accueille aussi un grand marché semblable au Chelsea Market de New-York.

A l’intérieur, j’espère en fait trouver un endroit pour déjeuner qui ira à tout le monde. On y trouve beaucoup de petites boutiques mais pas vraiment de restaurants avec des places assises, sauf un très très grand avec une queue immense à l’extérieur.

On décide de se poser dans une petite échoppe qui comporte un banc et une petite table pour les gens qui souhaitent manger là, malgré que beaucoup se contentent de commander à emporter et mangent debout par la suite. Après un bon repas, nous voilà prêts à affronter l’après-midi ! On aurait pu prendre une glace en dessert mais le grand glacier présent dans le Market a une queue de dingue ! D’ailleurs, en passant devant, j’ai vu une scène qui m’a fait mourir de rire. Un jeune passait avec sa glace dans les mains, après, j’imagine de longues minutes d’attente, quand soudain… la boule de son cornet se fait la malle. J’ai eu envie d’éclater de rire, malgré que lui, avait franchement une tête déconfite – et il y a de quoi- !

Vu qu’il fait relativement beau aujourd’hui et que le temps de demain me semble beaucoup moins sûr, je préfère ne pas prendre de risque. Finalement je bouscule le planning de l’après-midi afin de pouvoir faire le Golden Gate Bridge aujourd’hui.

Nous prenons le tramway pour la première fois devant le Ferry Terminal Market, il ne s’agit pas de tramway grands et modernes comme ailleurs, non non… Ici ce sont des petits tramway colorés, comme à l’époque. C’est d’ailleurs super mignon.

Le tramway nous fait parcourir tous les pier, les uns après les autres, on croise d’ailleurs un énorme bateau de croisière, le « Explorer of the Seas » dans un des pier.

Nous arrivons jusqu’au Pier 39 où nous descendons pour aller attraper un bus pour rentrer à l’hôtel. C’est pas tout de faire plein d’achats, il faut aussi se les trainer… alors nous décidons d’aller poser tout ça à l’hôtel avant de repartir. Nous repartons quelques minutes après pour aller prendre un bus. Ce bus nous amènera au plus près du pont. Évidemment, le bus est plein à craquer, je pense que tout le monde va au même endroit…

Après une petite demi-heure de trajet debout, nous descendons enfin. A quelques mètres de nous, le Golden Gate se dresse, je suis sans voix. J’attendais tellement de voir le Golden Gate en vrai et le voilà, juste devant moi !

Ce spot est un endroit idéal pour faire de jolies photos du pont, sans marcher du tout, car nous sommes à 3m de l’arrêt de bus. Je suis vraiment contente, le ciel est archi bleu, on dirait vraiment une carte postale. Je reste un bon moment ici pour faire des photos.

Je voulais aller jusqu’à Fort Point mais le passage semble fermé. Je me rabat alors sur une petite balade que j’avais vu. En 20 minutes on peut atteindre Crissy Field et avoir une belle vue du pont les pieds dans l’eau. Mes parents sont motivés alors c’est parti !

La balade commence avec le pont en fond pendant les premières minutes puis nous ne le verrons plus pendant un petit moment. Ça descend pas mal, et je vois les personnes à vélo, galérer un peu ! Ce qui est sûr, c’est qu’on ne reviendra pas par le même chemin ! :D
Il est très agréable de marcher le long de la côte mais c’est dommage de ne pas entretenir un peu plus le coin, avec le nombre de touristes qui viennent ici.

Vers la fin, le chemin est un peu plus escarpé, il faut côtoyer les voitures qui montent la colline pour arriver enfin sur du plat. Au milieu de grandes étendues vertes, nous revoyons le pont à nouveau. En se rapprochant de la mer, nous avons une très jolie vue entre le sable, la mer, et le pont. D’ici on voit même Alcatraz où nous allons demain ainsi que les buildings du centre-ville où nous étions ce matin, ils paraissent tellement loin !

Face à l’Océan Pacifique, je ne peux pas résister à la tentation de pousser ma mère à mettre un doigt dans l’Océan Pacifique car c’est sa première fois ! L’eau n’est pas si fraiche m’a-t-elle dit. Pendant ce temps, sur la plage, je profite une dernière fois de mon joli pont. Il n’y a personne à part une femme qui fait 50 000 selfie et un homme qui fait son sport avec son chien.

Le bateau « Explorer of the Seas » vu précédemment, passe sous le Golden Gate au même moment, s’en suit un grand bruit afin de saluer une dernière fois la ville de San Francisco. Quel beau moment !

Vu que nous sommes un peu au milieu de nul part, je tente de commander un Uber pour nous sortir de là. L’application me dit que cela ne me coûtera que 7$, ça va, il est hors de question de refaire tout le chemin en sens inverse ! Malheureusement je ne parviens pas à valider le voyage avec Uber, très bizarre ! Je me rappelle qu’une amie m’avait parlé de Lyft, une autre application de chauffeur privé, très en vogue aux Etats-Unis. Je télécharge l’application en moins de deux minutes et je parviens à valider ma course.

Moins de 3 minutes après, l’application m’indique que le chauffeur est en approche. Ce dernier arrive effectivement et baisse sa vitre pour me demander si je suis bien Laura. Nous montons à bord et c’est parti pour le Pier 45. Nous traversons la Marina en voiture, c’est un quartier très charmant mais il n’y a finalement pas grand chose à voir dans le coin. Moi qui comptais visiter ce quartier, je pense finalement me rabattre ailleurs.

Au bout de 10 minutes de route, nous arrivons au Pier 45 où le chauffeur nous dépose. Avec les chauffeurs privés, pas besoin de donner des tips ou de calculer la taxe. Le prix payé sera prélevé directement sur ma carte (ou mon compte paypal en l’occurrence) et il n’y a aucun échange d’argent avec le chauffeur et aucune surprise. Super pratique !

Le Pier 35 ne ressemble pas du tout au Pier 39, il n’y a seulement qu’une place avec quelques restaurants mais l’ambiance est tout aussi sympa ici ! Nous nous posons dans un des nombreux bar-restaurant présent autour de la place. Mon père s’essaye à la bière Californienne et moi je me contente d’une limonade. Après ce bon petit rafraichissement, nous partons prendre un peu la température des environs. Un type fait de la musique dans un coin et des dizaines de personnes dansent autour. C’est vraiment génial !

Nous restons un petit moment là à les regarder s’amuser, avant d’aller faire un tour dans la grande avenue dans Fisherman’s Wharf, il y a une multitude de boutiques de souvenir le long de l’avenue et on y trouve aussi plusieurs restaurants, tous axés sur la seafood (forcément !). La vue sur le pier est vraiment belle, surtout que le soleil est en train de descendre de plus en plus.

Nous continuons notre balade sur l’avenue et entrons dans un magasin de souvenir immense. Tellement immense qu’on s’y perdrait presque. Les prix n’ont rien à voir avec ceux de ce matin à Chinatown mais ça va encore. Nous continuons d’acheter quelques cadeaux pour les autres, et pour nous aussi.
Sur notre ticket de caisse se trouve une réduction de 10% dans un restaurant Italien non loin de là.. tiens le nom me dit quelque chose ! Et il se trouve que c’est le restaurant que j’avais repéré sur le flyer ce matin donc ça tombe juste hyper bien !

Il est 19h, nous partons finalement au restaurant tout en logeant le pier. La petite marche le long de cette avenue est hyper agréable. On y croise Mcdo, le célèbre In-and-out, et on arrive finalement devant Cioppino’s, un restaurant italien visiblement prit d’assaut. On nous demande si nous voulons manger dedans ou dehors et vu le vent qu’il y a, on va plutôt opter pour dehors. Nous sommes alors invité à patienter une dizaine de minute.

On nous installe finalement à l’intérieur du restaurant, la lumière est tellement tamisée qu’il fait presque noir ! Nous nous régalerons dans ce restaurant et la note ne sera pas si salée que ça, les -10% sont toujours bons à prendre !

On sort du restaurant vers 20h30 et nous reprenons le bus pour rentrer à l’hôtel. Il fait vraiment frais ce soir et c’est surtout le vent qui rend l’atmosphère plus fraiche.

C’était une bien belle première journée, nous nous couchons un peu plus tard qu’hier, sur les coups de 22H après avoir trié toutes mes pièces de monnaie ! Mon but va être d’essayer de les utiliser afin de ne pas revenir avec un porte monnaie rempli de pièce de 1 cents cette fois !

Demain, réveil tôt pour partir à Alcatraz !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*