Voyage à Dubaï [08.03.15 : Excursion dans le désert, The Palm & Fontaines]

Ce matin, réveil à 6H30 plutôt difficile. Nous descendons après nous être préparés pour aller affronter le désert. Nous avons choisi de prendre une excursion sur viator qui nous permet de partir durant toute la matinée dans le désert proche de Dubaï. A 7H15 nous sommes dans le hall de l’hôtel attendant le chauffeur qui doit venir nous chercher. Un SMS de Viator arrive et nous indique que notre chauffeur viendra nous chercher DEMAIN entre 8H et 8H30. Grosse panique ! Comment ça « demain » ?? On tente alors de répondre à ce SMS afin de savoir s’il n’y a pas eu une erreur dans notre réservation. La réponse ne se fait pas attendre : Le SMS aurait normalement dû être envoyé hier, notre excursion dans le désert est bien prévue aujourd’hui et le chauffeur arrive bientôt. Bon point pour Viator qui a donc su nous rassurer très rapidement.

Au final, le chauffeur arrive à 8H30 soit 1H après l’heure de rendez-vous, on s’est levé super tôt pour rien en fin de compte mais c’est parce que nous sommes les derniers a avoir été récupérés. Quand nous arrivons dans le 4X4 nous faisons connaissance avec les 2 couples américains déjà présents. Le chauffeur, super sympa, nous aide à tous faire connaissance et nous indique que nous prenons dorénavant la route pour le désert. Nous sommes donc 6 dans notre groupe (+ le chauffeur), ce qui est vraiment correct pour ce type d’excursion. On nous remet une petite bouteille d’eau à chacun.
Durant environ 1H de route le chauffeur va nous montrer tous les futurs projets de Dubaï en construction, que l’on peut apercevoir le long de la route. Un safari, un parc d’attraction, un magasin spécialisé dans les produits importés, etc.. Au bout de 3 jours ici, ça devient tout à coup normal d’avoir tout ça en construction ! Et puis bon, c’est pas l’espace qui manque. Aussitôt sorti de Dubaï on se retrouve très rapidement le long de grandes routes entourées de sable à perte de vue.
Le chauffeur s’arrête à une station essence et fait descendre tout le monde (tant mieux, je commençais à avoir mal aux jambes à force d’être contorsionner à l’arrière de la voiture). Petite pause pour aller aux toilettes et pour ceux qui le veulent, s’acheter de quoi grignoter et boire. Ça fait un peu pause forcée et touristique afin de faire le chiffre de la petite station essence mais bon. Au bout de 15 minutes on reprend la route pour très peu de temps. A un moment, on sort de la route pour entrer dans le désert, ça y est, on y est ! La voiture fait des bonds pour passer les petites dunes, c’est plutôt marrant !

On descend de voiture face à un moniteur qui nous attend avec ses quads. On laisse toutes nos affaires dans la voiture car sur les quads, ce n’est pas très pratique d’emporter appareil photo et sac à dos. Le 4X4 va nous suivre durant toute la route donc nous pourrons accéder à nos affaires sans problème.

DSC_0008Le démarrage est un petit peu compliqué, il faut un temps d’adaptation avant de réussir à tourner correctement. On nous montre comment bien suivre la trace de la personne qui nous précède sinon on risque de s’enliser. Le moniteur est très serviable et vient nous débloquer dès qu’il voit que quelqu’un est coincé.
La balade dure une bonne vingtaine de minutes avec des dunes plus ou moins hautes. Les descentes donnent une sacrée adrénaline quand on ne voit pas le bout. Un super bon moment !

Arrivés en haut d’une dune, on nous fait descendre des quads et le 4X4 nous rejoint pour se poser non loin de là. Je me dépêche d’aller chercher mon appareil photo et ma GoPro pour immortaliser l’endroit où on se trouve, en plein milieu du désert.

DSC_0001Notre chauffeur de ce matin nous prend les appareils photo pour nous prendre en photo dans tous les coins et avec toutes les poses possibles et inimaginables. Il était vraiment sympa ! Pendant ce temps, le moniteur de quad sort une planche et nous explique que le sand boarding est très connu par ici, ce n’est ni plus ni moins que du snowboard mais… sur des dunes de sable. Plutôt drôle dis comme ça ! Mon compagnon essaye deux fois sans grand succès, ça a l’air plutôt difficile. Pour ma part, je ne me sens pas de remonter la dune à pieds encore et encore et préfère donc ne pas tenter la descente sur la planche. Bien évidemment le vent nous souffle le sable à la figure, pas facile pour les photos.

Après ce petit arrêt, on reprend les quads à nouveau pendant une quinzaine de minutes afin de revenir à notre point de départ où nous attendent cette fois… 3 dromadaires ! Et oui, c’est l’heure de la balade en dromadaire !
Le dresseur nous souhaite la bienvenue et nous invite à monter sur le dos des bêtes. Pas facile déjà car un dromadaire c’est quand même vachement haut, même quand il est couché. Je monte derrière (car c’est le seul endroit où j’ai réussi à lancer ma jambe haha) et mon compagnon devant. Les deux autres couples montent sur leurs dromadaires respectifs et le dresseur indique aux animaux de se lever.

LA PEUR DE MA VIE !

IMG_20150308_105027En étant sur un dromadaire on est quand même très très haut, la trouille ! Pour s’accrocher, il n’y a que notre dossier en osier, je suis plutôt crispée. Le dresseur nous prend en photo avec nos téléphones (vu que je n’avais pas pris l’appareil photo pour la balade). Je n’ai pas du tout l’air tranquille du haut de cet animal.

La balade autour du camp ne dure vraiment pas longtemps, 10 minutes à tout casser, et ce n’est pas plus mal. Notre dromadaire n’arrêtait pas de se gratter en levant sa patte arrière ce qui n’arrêtait pas de me faire hurler de peur. Les autres couples n’arrêtaient pas de rigoler du comportement étrange de notre bête (ou du mien) hahaha.
Enfin, la balade se termine, le dromadaire plonge en avant pour s’assoir, j’ai cru que j’allais m’envoler. On descend enfin et j’en profite pour faire quelques photos de l’animal qui m’en a fait voir de toutes les couleurs durant les 15 dernières minutes, grrr !

On remercie chaleureusement le dresseur et le moniteur de quad et on remonte à bord du 4X4. Dernier arrêt : Les fermes de dromadaires.
Plusieurs énormes enclos sont dispersés dans le désert, le chauffeur nous explique que les mâles, les femelles et au bout d’un certain âge, les bébés sont séparés.
On descend près d’un enclos où on peut apercevoir une maman et son petit, on les voit évoluer et faire leur vie, même si ça fait un peu mal de les voir enfermer là, ils sont vraiment trop mignons.

DSC_0080Cette fois, on remonte définitivement dans le 4X4, le chauffeur nous indique que nous changeons de place par rapport à l’aller, donc cette fois, ce n’est pas nous qui sommes coincés à l’arrière. La route du retour est tout aussi agréable et est ponctuée par les commentaires de notre chauffeur toujours aussi motivé.

Il est 12H30 quand nous sommes déposés devant notre hôtel. Nous remercions chaleureusement le chauffeur et nous fonçons sous la douche pour nous débarrasser de tous ces grains de sables qui se sont logés dans nos vêtements.

Nous décidons d’aller manger au Mall of the Emirates mais cette fois dans un restaurant italien très sympa, le genre qui nous remet de l’eau dans les verres à chaque fois qu’ils sont vides. Sympa ! Nous allons ensuite prendre notre dessert à Haagen Dazs et nous trainons un petit peu dans le Mall jusqu’à 15H30 environ.

On prend ensuite le métro pour se rendre sur la Marina et pour cette fois ENFIN avoir ce satané ferry. On arrive suffisamment en avance pour acheter nos billets pour la sortie de 17H autour de « The Palm ». Pour passer le temps, nous nous posons autour d’un verre avec les magnifiques buildings de la Marina en fond.

IMG_20150308_163900A 17H, on embarque dans le ferry. Nous avons pris des places en secondes classes car nous ne voyons absolument pas les avantages de prendre la première classe alors que nous allons passer la majorité du temps à l’extérieur du bateau à profiter de la vue.

On s’assoit à l’intérieur pendant les 10 premières minutes où le bateau manœuvre et par la suite nous avons la permission de sortir et de profiter de la vue en longeant la Marina.

DSC_0155Les tours se dressent devant nous jusqu’à complètement se fondre dans le brouillard de sable et de pollution qui flottent au dessus de la ville.

DSC_0129Nous longeons les côtes de « The Palm », cette île artificielle en forme de palmier visible du ciel et qui abrite en son bout un des hôtels les plus prestigieux : l’Atlantis. Cet hôtel héberge un parc d’attraction et un aquarium, il est possible de venir visiter l’île directement grâce à un monorail qui permet d’aller de la Marina jusqu’au bout de « The Palm ».
Après une bonne vingtaine de minute de navigation, nous l’apercevons enfin ! Quel hôtel impressionnant !

DSC_0197Un petit demi tour sur la mer, et nous voilà reparti dans l’autre sens, retour sur la Marina.
Au total, ce tour aura duré 1H pour 50AED par personne (soit 11€). Bonne petite balade, dommage qu’on ne s’approche pas un petit peu plus de la côte.

Après ce tour, nous partons en direction du Dubaï Mall en métro. Nous mangeons au food court ce soir et nous nous rendons rapidement à l’extérieur du mall pour assister enfin au spectacle des fontaines. Le promenade le long du mall est vraiment magnifique et tout illuminée.

DSC_0257Une foule de gens est là, attendant le prochain spectacle. Toutes les demi-heure un spectacle différent de jets de lumière et de musique est mis en scène au pied de la Burj Khalifa. Le cadre est vraiment beau avec tous les buildings éclairés en fond.

DSC_0264Le spectacle commence, tout le monde se précipite sur les barrières, les flashs crépitent. Le spectacle est beau, il n’y a pas à dire ! Une chanson arabe est diffusée dans toute la promenade et les jets lumineux s’élèvent dans les airs au rythme de la musique.

DSC_0292Nous restons un peu à la fin du spectacle, les gens s’en vont ce qui nous permet de récupérer une bonne place pour le spectacle suivant. Une demi-heure après, c’est reparti, avec une chanson totalement différente, avec des jets dans tous les sens.

DSC_0279Le spectacle s’achève et nous décidons de rentrer à l’hôtel pour ce soir.
En rentrant à l’hôtel, petite vue sur la station de métro de « Mall of the Emirates », le design est vraiment cool et la station est accessible des deux côtés de la route grâce à des passerelles. Il faut savoir que la plupart des stations de métro sont exactement semblables et même à l’intérieur, c’est donc assez facile de s’y retrouver.

DSC_0345Et maintenant, une bonne nuit de sommeil après cette journée encore très chargée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*