Voyage en Thaïlande [26 et 27.12.13 : Départ pour Bangkok]

Nous sommes le 26 Décembre 2013, c’est parti, le voyage que nous attendions depuis si longtemps commence enfin ! Après avoir fêté Noël chez mes parents à Bordeaux, il est l’heure de laisser les pulls et autres gros manteaux au placard.

Réveil à 7H, on boucle les valises et à 7H30, nous partons à Bordeaux direction la gare afin de prendre le TGV de 9H23.
Nous arrivons vers 13H30 à l’Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle. Après être sorti de la gare, nous prenons vite fait bien fait un petit chariot. Nous sommes chargé et nous allons devoir attendre assez longtemps dans cet aéroport.

En effet, notre vol n’est qu’à 20H30. Pourquoi être arrivé si tôt ? Car nous sommes le 26 Décembre et que les trains vers Paris sont tous très très cher, nous avons des cartes de réduction mais il n’y avait aucun train à moins de 80€ sauf … celui-ci, qui était à 20€. Nous n’avons donc pas réfléchis très longtemps.

Le temps de se faire un petit Starbucks et un petit Mcdo, et on trouve un endroit où se poser dans l’aéroport à proximité de prises électriques.

On y passera la journée sans problème jusqu’à 18H30 où le guichet pour notre vol ouvre enfin.

100_1133On enregistre nos valises auprès du personnel de KoreanAir, on nous explique dans un Français approximatif que nous allons récupérer nos valises directement à Bangkok et on nous délivre nos cartes d’embarquement pour Paris -> Séoul et Séoul -> Bangkok.

Nous passons rapidement du côté embarquement. Beaucoup de coréens sont présents.

Il est l’heure d’embarquer dans le 777-300ER de KoreanAir couleur bleu ciel.

100_1343L’avion semble très récent, bien entretenu, les écrans personnels sont vraiment grands et agréables, l’espace pour les jambes est suffisant (je suis petite aussi il faut dire !), et le personnel semble aimable.
A notre siège se trouve une mini bouteille d’eau, une trousse en toile contenant des claquettes en papier, une brosse à dent, un dentifrice… Sympa quoi !
Le décollage s’effectue à l’heure, la tête contre le hublot, je regarde mon oiseau s’envoler, j’enlève les chaussures et je m’équipe des claquettes en papier et c’est parti pour douze longues heures de vol.

100_1190Il y a un bon choix de film sur l’écran mais pas énormément sont en Français, j’alterne donc entre des films en Français et en Anglais, les films sont tous de cette année. Il y a également de la musique (dans la partie européenne on notera Patricia Kass, Laurent Voulzy et Édith Piaf…), il y a énormément de musiques coréennes et japonaises. Côté jeu, j’ai gagné plusieurs parties de Solitaires. Durant tout le vol il y a eu énormément de turbulences…

Un apéritif est servi 1H après le vol, des cacahuètes sucrés sont distribués ainsi qu’un verre de jus multifruit, jus d’orange ou verre d’eau au choix. Le repas est proposé et propose 3 choix (Repas Coréen, Poulet ou Boeuf), j’opte pour le boeuf et mon compagnon pour le repas coréen. Le repas Coréen était pas mal apparemment, pour ma part je n’ai pas trop touché à mon plateau. Du pain est servi, pas trop mal d’ailleurs ! L’avion est passé en mode nuit quelques heures après, les hublots ont donc dû être fermé. Snif …. :(

100_1251Pour ma part, j’ai réussi à faire une micro sieste de 20/30 minutes… c’est déjà ça !
Lorsque tout le monde s’éveille peu à peu, la lumière de la cabine change et passe à des couleurs douces qui réveillent tout le monde.
Le petit déjeuner est servi. On a le choix cette fois entre porridge ou l’omelette. Pas trop mal ce petit déjeuner mais le salé pour moi le matin ce n’est pas possible lol

100_1215

100_1357Deux heures après, notre avion se pose à Séoul Incheon. La température extérieure est de -3°C…. nous n’avons pas le temps de sortir de l’aéroport, ce n’est peut-être pas plus mal. Nous allons donc passer les deux heures d’escale à attendre.

100_1288L’immigration se passe rapidement, nous sommes uniquement en transit donc cela va plutôt vite. En revanche, il faut repasser la sécurité. Nous arrivons vite devant notre porte d’embarquement (la 23) et je change 10€ en wons pour acheter un petit porte clé. On me donne ainsi environ 13 000 wons, ça fait bizarre les billets de 10 000 ! Et je pars à la recherche de portes clés. J’achète deux portes clés, nous passons aux toilettes, et c’est déjà l’heure d’embarquer dans le prochain vol.
L’aéroport de Séoul est vraiment bien organisé, surtout si on compare avec Paris CDG.

100_1296

100_1303

Notre vol est appelé à l’embarquement, cette fois les annonces ne sont plus en Français, mais en Anglais, Coréen, Japonais, Chinois et Thaïlandais.
L’avion est exactement le même, nous sommes quelques rangs derrières et la troisième personne sur notre rangée est un américain avec qui nous engageons la conversation. Cette fois-ci, moins de turbulence.

Le vol dure 5H20 ce qui me permet de terminer mon film commencé sur le précédent vol.
On nous délivre le petit papier pour l’immigration et nous prenons notre temps pour le remplir correctement.

100_1140Vers 21H, nous arrivons enfin à Bangkok où notre avion se pose sans aucun problème.
Une fois débarqué, nous faisons l’immense queue pour l’immigration et nous obtenons notre petit tampon sans aucune question et sans même un bonjour/au revoir.

A un étage inférieur de l’aéroport se trouve divers bureaux de change. Les taux ne sont pas très attractifs, mais nous devons de toute façon changer un petit peu d’argent afin de sortir de l’aéroport, nous changerons plus en centre-ville dans les jours à venir.
Nous suivons les indications du bel aéroport de Suvarnabhumi à Bangkok, et nous voilà devant des machines permettant de nous délivrer des billets pour l’Airport Link. Pour 45 baht, la machine nous délivre un petit jeton (très étonnant, on dirait un jeton d’auto-tamponneuse !).
Nous prenons place à bord du train qui arrive, il est très propre et très coloré, de nombreuses pubs sont présentes sur sol au plafond, un peu à la japonaise en fait.
Au bout d’une vingtaine de minute, nous arrivons au terminus du train qui est Phaya Tai. Nous descendons et nous cherchons notre hôtel. Nous le trouvons rapidement, il s’agit du True Siam Hotel non loin de l’arrêt de Skytrain « Phaya Tai » qui dessert également l’aéroport avec l’airport link.
L’accueil à l’hôtel est vraiment chaleureux, mes valises sont montés dans la chambre pendant que mon compagnon règle le séjour. Il y a également une caution de 1000 baht demandé.
Après ça, nous prenons place dans notre chambre, au 7ième étage de l’hôtel. Nous avons vu sur une grande tour que nous n’allons pas tarder à voir de plus prés.
Dans la chambre, il y a un frigo et deux bouteilles d’eau qui seront offertes chaque jours.

100_1371

Il est 23H quand on s’écroule de sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*