Voyage au Japon [Les hébergements & les réservations]

Après avoir trouvé les billets d’avions, le plus dur reste à venir. Il faut nous occuper des hébergements ! J’ai mis du temps à trouver les 4 hébergements nécessaires, j’ai souvent hésité entre Airbnb, appart-hôtel, hôtel…
Quant aux différentes réservations, je ne compte pas réserver trop de choses en avance, voulant laisser libre court à nos envies une fois sur place. Toutefois, il y a certaines choses que je dois prévoir dès le départ.

Les hébergements

Notre première nuit sur le sol Japonais se fera à Tokyo, juste après notre arrivée. Nous ne resterons qu’une seule nuit au début du séjour, avant de partir sur Hiroshima ensuite. Je voulais opter pour un hôtel près de la gare de Tokyo afin de ne pas faire trop de chemin après 14H de vol, et surtout pour reprendre le train facilement le lendemain. J’ai opté pour le Mercure Tokyo Ginza, situé dans le quartier. J’ai pu réserver directement sur le site de AccorHotel et j’ai pu bénéficier du cashback de iGraal. On ne dit pas non !

Concernant Hiroshima, je cherchais quelque chose d’accessible facilement en transport en commun, également trop éloigné de la gare. Nous ne restons que 3 nuits, j’ai donc opté également pour un hôtel qui me paraissait correct. Seul bémol, la taille des chambres au Japon est très très limitée. On compte environ 16-17m² pour une chambre double… ça fait pas beaucoup quoi… J’ai donc opté pour une chambre supérieure à 23m² ce qui correspond à du standard en occident. J’ai réservé cet hôtel via hotels.com ce qui m’a permis de bénéficié du cashback de iGraal également.

Pour les 6 nuits à Kyoto j’ai tout de suite préféré opter pour un Airbnb, car 6 nuits en hôtel ça fait quand même un peu long, et puis nous serrons alors au milieu du séjour, la lessive va s’avérer obligatoire. J’ai donc choisi une jolie petite maison en duplex, près du métro Jujo, à deux stations de la gare. J’aurai largement pu prendre plus petit vu que nous ne sommes que deux, mais j’ai préféré opter pour un logement avec deux chambres afin qu’on ait chacune un peu notre espace.

Enfin, pour Tokyo, je suis restée sur le même principe. On y restera 8 nuits donc avoir chacune son espace peut être sympa, et il sera bon de pouvoir se faire à manger le soir au lieu de tout le temps sortir après une journée de visite.  C’est donc pour un Airbnb que j’ai opté, à proximité de la station de Shibuya. J’avais longuement hésité sur le quartier entre Shinjuku et Shibuya mais il y avait finalement plus de choix dans ce deuxième quartier. Nous aurons pour nous un joli appartement avec deux chambres.

Au total, nous en avons pour 2056€ pour deux, soit 1028€/personne, ce qui est tout a fait correct pour 18 nuits.

Quelques mois après avoir réservé mes Airbnb j’ai entendu parlé des soucis que rencontrent actuellement Airbnb avec les lois Japonaises qui ont fait surface. Depuis le 15 Juin, Airbnb ne peut mettre en ligne que des annonces respectant les nouvelles règles. J’ai pu en quelques minutes, me faire rassurer sur mes deux réservations directement auprès de Airbnb.

Les réservations

Les seules choses à réserver au préalable sont :

  • Nos entrées au Musée Ghibli
  • Le Pocket-WiFi

Je préfère réserver les montées dans les tour sur place, quelques jours avant, pour être sûres de la météo.

Pour le Musée Ghibli, à l’époque l’agence JTB permettait d’acheter les billets mais ils ne proposent maintenant plus que des packs avec hôtels. La seule solution est de passé par Lawson le 10 du mois précédent sa visite à Tokyo. Nous restons 8 jours sur Tokyo, j’avais donc beaucoup de chance de pouvoir avoir des billets sur une de mes dates. La mise en vente a lieu à 3H du matin heure Française (10H au Japon), m’étant réveillée un peu en retard à 3H40, je n’avais plus trop de choix, il ne restait que 3 jours sur mes 8 jours de présence à Tokyo.. et uniquement des billets pour une entrée à 16H. J’ai donc pris ce qu’il restait mais c’est déjà pas mal d’avoir réussi à en avoir ! Le prix est de 1000Y pour moi et 700Y pour ma nièce qui a 18 ans. En 10 minutes c’était terminé. Il suffit de renseigner son n° de passeport et de se rendre ensuite dans un combini Lawson avec son n° de réservation pour récupérer son véritable billet.

Concernant le pocket-wifi on peut dire que j’ai étudié les offres de toutes les agences qui proposaient cela (et il y en a un paquet !), j’ai finalement opté pour Japan Wireless avec le modèle capable d’aller jusqu’à 187Mbps car il n’y avait pas beaucoup de différence de prix avec le modèle à 75Mbps. J’ai même pu trouver un code promo sur Internet qui m’a fait économiser 1000Y. Au total j’en ai eu pour 72€ pour 19 jours de location.
Sur le papier, le principe à l’air simple, je dois me rendre à la Poste de l’aéroport de Narita avec mon n° de colis, on me remet alors le pocket wifi prêt à l’emploi. Il me suffira ensuite de glisser l’enveloppe pré-affranchie dans n’importe quel boite aux lettres avant de quitter le territoire Japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*