Voyage à New-York en solo [28.05.22 : Wall Street, Memorial Weekend & The Edge]

Ce matin il est 7H40 lorsque je me réveille naturellement. Après un petit coup de fil à ma famille je constate que le ciel est morose dehors et que la pluie est de la partie.

Je prends le métro pour rejoindre le sud de Manhattan car ce matin j’aimerai me balader dans Wall Street. Un artiste joue du violon dans la station, c’est vraiment agréable de prendre le métro dans ces conditions, et qui plus est, il y a vraiment personne à bord.

Surprise ! Lorsque je sors du métro il ne pleut plus. Tant mieux !

Je me balade jusqu’au célèbre Charging Bull que j’avais déjà vu en 2015 (jour pour jour !). Il n’est que 9H30 mais il y a déjà une file pour aller faire des photos avec la statut. Heureusement, elle est bien organisée et va assez vite, j’imagine qu’en pleine journée ça doit être l’enfer.

N’oubliez pas de faire quelques photos devant et derrière le taureau (car il faut impérativement toucher ses noisettes haha).

Comme je l’avais déjà remarqué la dernière fois, des étals vendent des souvenirs au bord de la route. Cette fois je ne vais pas craquer !

Vu que la météo semble s’améliorer je décide de réserver ma montée à The Edge pour ce soir à 18H. En quelques minutes c’est réservé. Yes, j’ai hâte !

Je rejoins Battery Park, tout à l’extrémité de Manhattan. D’ici on peut voir les ferries partant pour Liberty Island et Ellis Island. La statue de la liberté est toute petite vue d’ici mais je ne compte pas m’en approcher cette fois. Il y a un monde de dingue à l’embarcadère d’ailleurs !

Depuis le parc, je vois le One World Trade Center qui a parfois la tête dans les nuages, et parfois non. Le temps change tellement vite ici à New-York !

Il est 10H30 quand le ciel se dévoile complètement, voilà qui me promet une journée sympathique vu que le seul risque de pluie qu’il y a n’est qu’entre 13H et 14H.

Je remonte ensuite dans Wall Street pour rejoindre le Stock Exchange avec la célèbre petite fille « Fearless » devant.

Je déambule dans ce quartier que j’aime beaucoup et passe avec tristesse devant Century 21 qui est fermé depuis le début de la crise sanitaire. Il est prévu qu’il rouvre en 2023 mais pour le moment ce n’est pas ici que je risque de trouver mon nouveau sac à main. :(

Je me rends maintenant au plus près du One World Trade Center et entre dans l’Oculus qui est une gare toujours aussi épurée et démesurée.

Je prends ensuite la direction des bassins du mémorial du 9/11 où la tension est toujours aussi présente et où les visiteurs font le tour des fontaines dans le plus grand respect. Le One World Trade Center veille sur cet endroit et brille en plein soleil. J’avais déjà visité cet observatoire en 2016 et je vous le conseille vraiment !

Il fait une chaleur de dingue, le soleil tape vraiment fort aujourd’hui.

Il semble y avoir beaucoup de monde dans ce quartier et pas mal de personnes font la queue pour le Musée, une étape incontournable.

Pour cette troisième visite de New-York je voulais me perdre un peu dans le quartier de Tribeca, et surtout dans une rue en particulier. Depuis le Memorial c’est très facile de s’y rendre, il suffit d’aller tout droit.

Le quartier est vraiment magnifique, les maisons sont superbes, j’aimerai beaucoup vivre ici.

Étant fan de Taylor Swift je ne pouvais pas ne pas aller devant l’immeuble de son appartement New-Yorkais. L’adresse n’est pas secrète et était très facile à trouver. L’entrée de l’immeuble a l’air assez quelconque mais je pense qu’il doit y avoir du beau monde dans ces appartements, vu les vans aux vitres teintés garés devant.

Je croise d’autres personnes venues faire des photos dans le coin et ça nous donne l’occasion de discuter un peu.

Vu que je commence à avoir pas mal de kilomètres dans les pattes, je décide de prendre le métro pour quelques stations afin de revenir au plus près du Fulton Center. Je m’arrête d’ailleurs pour y déjeuner au frais.

En sortant, la pluie s’est abattue sur New-York, comme prévu. Au final, l’averse ne durera que 30 minutes et me laissera le temps de déjeuner tranquillement.

Je reprendrai le métro peu de temps après, afin de remonter sur la 23rd face au Madison Square Park.
En sortant du métro, je tombe nez à nez avec de grosses festivités en l’honneur de la Fleet Week et du Memorial Day Weekend.

Quelques stands distribuent des petits drapeaux américains, je le prends car cela me fera un chouette accessoire pour la séance photo de demain.

Beaucoup de soldats en uniforme sont présents, c’est vraiment impressionnant, mais ce qu’on entend le plus c’est le concert qui a lieu juste à côté du Flatiron Building. Ce dernier est d’ailleurs complètement en travaux.

Une chorale est en train de se produire, je m’arrête un instant pour les écouter, c’est tellement beau, ils chantent formidablement bien, c’est vraiment émouvant.

Alors que les bénévoles balayent l’eau de l’averse de midi hors du parcours, le soleil se montre et la chaleur arrive à son tour.

Pendant que la musique bat son plein je me dirige chez Bath & Body Works pour aller faire le plein de mes produits préférés.

Je décide ensuite de partir à pied en direction de mon hôtel. J’ai une dizaine de blocs à parcourir mais j’aime tellement marcher dans New-York que ce n’est vraiment pas bien difficile.

J’arrive devant Aéropostale et je ne peux m’empêcher d’aller jeter un coup d’œil dans cette boutique, certes orientée adolescents, mais où j’ai toujours acheté des tee shirts et des hoodies bien américains. C’est toutefois les mains vides que je partirai ensuite chez Macy’s, la célèbre enseigne.

Il est 15H30 quand j’arrive à l’hôtel, j’ai environ 2H pour me reposer et préparer mes affaires. Je profite de ce temps libre pour remplir l’application ArriveCan pour le Canada et je règle un problème de mises à jour sur ma GoPro qui me posait problème depuis le début de la journée.

Je fais le chemin à pied sur les coups de 17H30 il me faut une vingtaine de minutes et la balade est plutôt agréable.
Arrivée à Hudson Yards, j’ai un peu le temps alors je décide d’entrer dans le centre commercial face au Vessel. Au début je pensais qu’il n’y avait que des marques de luxe car les plus visibles au rez de chaussé sont Dior, Fendi, etc. Au final, on trouve aussi Zara et H&M et aussi beaucoup de restaurants, le deuxième étage est d’ailleurs dédié à la restauration.
Quelques minutes avant 18H, il est l’heure de me rendre à l’entrée de la tour. J’avais réservé mon ticket pour une entrée entre 18H et 19H, mais plus tôt j’y suis, mieux c’est.

Pour s’y rendre, c’est un jeu d’enfant depuis le centre commercial, il suffit de se rendre au 4ième étage.
Attention si vous n’avez pas réservé votre billet, certes vous pouvez le faire sur les bornes à l’entrée, mais préparez-vous à une longue file d’attente.

L’entrée n’est pas immédiate et nécessite un peu d’attente, y compris pour la fouille des sacs et le passage au portique.

Une fois en haut, on peut profiter d’un observatoire intérieur mais la vraie vue se situe à l’extérieur sur l’immense terrasse.

On y aperçoit l’Empire State Building et midtown juste en face mais également downtown à l’arrière du bâtiment. De l’autre côté on voit le New Jersey, the Edge étant juste à côté de l’Hudson River.

La terrasse dispose d’escaliers où il est possible de s’assoir pour patienter, une très belle idée pour moi qui vais devoir rester plusieurs heures pour attendre le coucher de soleil et la vue de nuit.

Je fais quelques photos des différentes vues sur Manhattan avant d’aller me placer à la file pour prendre la photo devant le célèbre coin vitré du bâtiment.

J’attendrai pas loin d’une demi-heure avant d’avoir ma photo, de toute façon j’ai le temps !

Je découvre ensuite le sol vitré qui permet de voir le vide en dessous de nos pieds, c’est vraiment pas mal ! On se retrouve avec beaucoup de gens qui posent allongés par terre haha

Le temps passe et le soleil commence à descendre. Il se couche à l’arrière de la tour mais il est possible d’avoir une belle vue en regardant vers le New Jersey. De ce côté-là aussi, une file s’est formée pour profiter de l’angle de verre formé par la terrasse.

Alors que de gros nuages se forment, le soleil se couche et les buildings commencent à s’illuminer.

Je fais quelques rencontres qui me feront passer le temps jusqu’à ce qu’il fasse complètement noir.

La file vers l’angle du bâtiment désemplit un peu et j’en profite à nouveau une dernière fois.

Finalement, il ne pleuvra pas, le nuage sera vite dissipé, tant mieux !

C’est le moment que choisira un jeune homme pour demander sa copine en mariage, sous les ovations. Trop mignon de faire ça ici !

Je profite maintenant de la ville dans le noir, avec tous les buildings scintillants. Je crois que je ne me lasserai jamais de New-York de nuit.

Il est 21H30 quand je décide de rebrousser chemin. J’ai faim mais les food truck dehors ne me donnent absolument pas envie.
Je repars en direction de mon hôtel avec pour seul point de repère l’Empire State Building que je photographierai sans arrêt le long du chemin.

Près de l’hôtel, je m’attrape de quoi dîner (un peu tard j’avoue), et je monte dans ma chambre.

J’ai pas mal d’affaires à préparer ce soir car demain ma valise doit être prête lorsque je partirai à la séance photo.

Il est l’heure de faire de beaux rêves pour la dernière fois dans la magie de New-York City.