Voyage à Hawaï [26.12.11 & 27.12.11 : Le retour à la réalité]

Il est 05H, le réveil sonne, c’est le jour du retour. On termine les valises, on se prépare en vitesse et la famille de mon compagnon est déjà là pour nous amener à l’aéroport.
Le check-out de la chambre est rapide, et direction l’aéroport maintenant. A partir de ce moment je vais devoir prendre de la Vicodin toutes les 4H si je ne veux pas me retrouver à hurler dans un avion.

On arrive à l’aéroport de Honolulu, on s’enregistre pour le vol de Los Angeles. La dame colle sur ma valise comme destination « Los Angeles, Paris, Montpellier« , ah merde ! On avait pas pensé que ma valise ne prendrait pas le bon vol… du coup on explique le problème (que j’ai pris un autre billet pour une autre destination, et que je veux récupérer ma valise à Paris), du coup elle change la destination de ma valise, je dois donc la récupérer à Paris. Ouf, tout va bien ! Je laisse donc ma valise qui fait 17kg et je pars avec ma valise cabine en direction de la zone d’embarquement pendant que tout le monde se dit au revoir.
On passe donc la première zone de sécurité et ensuite une seconde avec uniquement notre valise de cabine pour voir si on ne ramène pas avec nous des plantes (????). Bon, ok, on se dirige vers notre zone d’embarquement, obligé de sortir de l’aéroport donc. On voit notre avion de la compagnie Hawaiian Airlines et que dire à part « Wahou », c’est un très bel avion !

hawaiianairlines

On embarque et décolle à 8H, de charmantes hôtesses (avec fleurs dans les cheveux) sont présentes. On est assis dans une rangé de quatre au milieu mais nous ne sommes que 3. Un type est endormi au bout de la rangé, du coup je peux m’allonger sur deux sièges. C’est parti pour un vol de 6H en direction de Los Angeles qui est passé assez rapidement. On a eu un snack et un repas, aucune turbulence, alors qu’a l’aller ça bougeait pas mal en bref, un vol parfait.

hawaiianairlines hawaiianairlines

Arrivée à l’aéroport de Los Angeles à 15H30, je suis un peu euphorique j’avoue car je rêve de visiter Los Angeles, et le fait d’être dans l’aéroport mais de ne pas pouvoir sortir ça me fou un peu les boules.. Du coup en attendant notre correspondance, on sort de l’aéroport, je croise une voiture de police, je suis contente XD

losangeles losangeles

On part donc s’enregistrer pour le vol de Paris, on galère à se faire comprendre avec le type car il me donne mon billet pour Montpellier alors que j’ai un autre vol pour Bordeaux.. Enfin bref, on arrive à s’expliquer et il me dit que normalement l’hôtesse de Honolulu n’aurait pas dû modifier ma valise mais bon, c’est fait, et c’est good pour moi, donc on y va ! Et là, grosse surprise, on nous colle des places pas côte-à-côte pour le vol Los Angeles -> Paris. Ah oui non mais je ne veux pas être toute seule pendant un vol de 12H quoi, surtout que mon dos est instable quoi.
Du coup on essaye de s’arranger, mais la classe économique est pleine, du coup le type nous dit qu’il va voir ce qu’il peut faire.
On va faire un petit tour à Burger King dans l’aéroport et je fais le tour d’une boutique de souvenir pour ramener un porte clé et des M&M’s chocolat au lait, et mon copain des M&M’s noix de coco (introuvables en France).
Vient ensuite l’heure d’embarquer, il est 18H. Tout à coup on entend nos noms appelés dans l’aéroport, on se présente au guichet demandé. Le temps qu’on calcule que c’est bien nos noms avec l’accent et tout… On nous explique que comme notre classe est complète on va se faire sur-classé en classe Premium, « You’re lucky » qu’elle nous sort la nana, tu m’étonnes…!
Super bonne surprise donc ! On pensait que les places en Premium étaient les premières places tout devant, de la classe économique et que du coup, on auraient énormément de place pour nos pieds. Mais en fait non, on nous fait rentrer en priorité dans l’appareil et on se rend compte qu’on a carrément une classe Premium situé entre la classe Premiere et la classe Economique. On a énormément de place, on a deux sièges contre 3 sièges pour le même espace en classe Economique, 40% de place en plus pour un vol de 12H, on est super content. On a également droit à une petite bouteille d’eau, un écran beaucoup beaucoup plus grand, un petit kit AirFrance avec un sac, une brosse à dent, un peigne etc… La GRANDE classe donc !

losangeles airfrance

Tout se passe donc bien jusqu’à ce qu’ils nous demandent de fermer les hublots car je cite « la lumière va être brutale » euh tu parles, j’ai ouvert discrètement tout le vol et il faisait nuit de chez nuit ! Enfin bref, j’ai regardé Grey’s Anatomy (oui, en Français ça craint mais bon), Bienvenue chez les Chtits (encore !), M. Popper et ses pingouins, Source Code (encore !), et je ne sais plus quoi d’autre.
On nous sert à boire, avec mon compagnon on est à fond dans notre délire de « classe Premium » du coup on commande du champagne. L’hôtesse me demande mon âge.. Euh ok. Bref. On nous amènera au total deux plateaux repas sur les12H de vol.

airfrance airfrance

airfrance

On arrivera à Paris peu après 14H, on a mis du temps à atterrir, il fait tout gris dehors, ça nous mets un peu mal à l’aise.
Arrivée à l’aéroport de Paris, je passe quelques coups de fil pour savoir qui viendra me chercher à Bordeaux puis direction les valises. Je suis la seule à récupérer ma valise, mon compagnon partant directement à Montpellier. Les valises mettent du temps à arriver, moi je tombe de fatigue (dans ma tête il est 3H du matin), et je suis complétement perdue de voir qu’il fait plein jour, et surtout j’ai très froid (bah oui il fait 10°, j’ai perdue 15° ça fait un choc, croyez-moi !).
Ma valise arrive enfin, on va se poser et attendre que ça soit l’heure.
A 18H, on part tous les deux en directions de nos portes d’embarquement (qui sont cote-à-cote) et on se sépare là.
Ma valise cabine fait 10kg et je me rend compte que non seulement mon avion a 20 minute de retard mais qu’en plus je vais devoir embarquer seule, en bus. Mon dos me fait mal après toutes ces heures d’avions, je galère pour prendre le bus et monter la passerelle de l’avion mais j’y parviens et je vais m’assoir à ma place demandant à une hôtesse de m’aider à monter ma valise cabine au dessus de mon siège. Je me fais gentillement remballé en disant que si je ne suis pas capable de mettre ma valise seule dans le casier je dois la mettre en soute. Je manque de péter un câble.. Écoute, je souffre le martyr, et je rentre de Hawaï là, donc sois un peu sympa ok ? Ca m’a vraiment énervée… heureusement le vol est passé très vite et à 20H je suis arrivée à Bordeaux et mon copain à Montpellier.

One thought

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*