Voyage dans l’Ouest Américain [21.09.17 : Financial District, Mission District & Castro ]

Ce matin, petite grasse matinée, on se lève à… 7H ! Oui par rapport aux autres jours, c’est presque une grasse mat ! :D Je me réveille en entendant ma mère rigoler avec mon père, au moins la journée commence bien.

Nous nous préparons et descendons prendre le petit-déjeuner comme d’habitude. Ce matin, il y a un peu plus de monde dans la salle de petit-déjeuner mais en attendant 5 minutes, nous arrivons rapidement à trouver une place.

Après le petit-déjeuner on remonte dans la chambre pour aller ranger un peu nos achats d’hier, nous ne sommes que 3 dans la chambre mais on dirait qu’on est 10 tellement il y a du bordel.

Nous quittons la chambre sur les coups de 8H pour aller au Girardheli Square. A peine 10 minutes de bus plus tard, nous arrivons devant le square. Il fait un grand soleil dehors et il fait vraiment chaud, ça va être une très belle journée aujourd’hui.

Une boutique Girardheli fait l’angle du square, nous commençons par entrer dans la partie « boutique » de l’enseigne, car la partie « café » n’est pour l’instant pas encore ouverte.

Il y a du chocolat par millier dans la boutique et en entrant on nous propose de goûter un petit carré de chocolat au caramel. Quel délice !
On craque pour une plaquette de ce très bon chocolat et profitons de l’offre 3 plaquettes achetées, 1 plaquette offerte pour 12$.

On continue ensuite la balade dans d’autres boutiques Girardheli où on se fait offrir pas mal de chocolat avant de décider de quitter le square.
Je profite de la présence d’un distributeur « Bank of America » pour retirer 150$ de plus car nous avons déjà payé pas mal de choses en liquide et il nous en faut pour Las Vegas.

Nous partons ensuite attendre le Cable Car non loin de là, on va pouvoir descendre toute la rue que nous avons partiellement monté le premier jour, près de Union Square. Les pentes ne donnent pas trop envie de s’aventurer à pied, mais ça va être tellement fun en Cable car !

Il n’y a pas trop de monde dans le Cable Car qui arrive alors on peut s’assoir (mais pas à l’extérieur, snif !). Nous profitons de la balade jusqu’à Union Square et pendant ce temps, l’homme assis à côté de moi me demande d’où nous venons. Je lui réponds que nous venons de France et il me dit qu’il a déjà visité Paris quand il est allé à l’Oktoberfest de Munich il y a quelques années, ils viennent de l’Utah sinon. Nous discutons un peu de Munich et de la France et nous voilà arrivés à destination.

Au bout de 30 minutes, nous sommes arrivés à Union Square. C’est beaucoup plus animé que Lundi, il est plus tard aussi car il est 10H passé. Il y a beaucoup de monde et une ambiance très sympa. Des artistes exposent des tableaux et des sculptures pour les vendre.

Je vois le deuxième cœur emblème de San Francisco mais malheureusement une foule de personne fait la queue devant pour prendre le bus de Sightseeing. Difficile de réussir une photo dans ces conditions.

Je monte voir dans Macy’s car il y a un Cheesecake Factory et je voulais voir le menu. Le restaurant est au tout dernière étage du Macy’s, il faut le savoir dis donc ! Le menu convient à tout le monde alors on se dit qu’on reviendra à midi ici pour déjeuner. Je parcoure rapidement le Macy’s de 8 étages, j’aime trop ce magasin !

Nous avons une bonne heure devant nous alors nous partons visiter un peu le centre des affaires (Financial District). Ici on se sent un peu plus en Amérique, exit les jolies maisons victoriennes, ici c’est les buildings qui font la loi. Ils ne sont pas aussi haut qu’à NYC mais ils sont beaux quand même !

Nous faisons un petit tour autour de Union Square, en faisant le tour de toutes les boutiques de luxe. Il y a pas mal d’hommes d’affaires et étonnement pas mal de SDF et de musiciens de rue. Il y a même un building qui ressemble au Flatiron Building.

D’une manière générale, j’adore les Financial District dans les villes et celui ci n’échappe pas à la règle. Je m’arrête chez DAISO, je suis étonnée de savoir qu’il y a un Daiso ici aux Etats-Unis mais j’en profite pour acheter un paquet de Pocky au thé vert pour Julien car il adore ça.

Après cette bonne balade nous retournons sur Union Square pour rejoindre le Cheesecake Factory pour déjeuner.

Nous sommes super bien accueilli et nous passons un bon moment dans ce restaurant, même si la note totale avoisine les 100$. La carte est vraiment très variée, j’ai même goûté un Cheesecake au Nutella que j’ai partagé avec ma mère, c’était bon mais sans plus. Mon père lui, a eu l’honneur d’avoir une glace énorme qu’on aurait à peine pu manger à 3 !

Après ce bon repas, nous revoilà parti à travers les rues de San Francisco pour rejoindre Mission Street et le quartier Espagnol/Mexicain qui l’entoure. Rien qu’au début de la rue, l’ambiance ressort de façon assez différente du reste de la ville. On sent déjà une ambiance très latino. Ce n’était pas évident de trouver le bus 14 sur l’avenue mais finalement nous y parvenons enfin ! Une petite église se trouve juste devant alors nous allons y faire un petit tour. Elle est toute mignonne, elle semble assez discrète mais le charme opère quand même.

Finalement, nous grimpons dans le bus et descendons plusieurs blocs plus bas, en plein cœur du quartier de Mission.

Arrivés à Mission District, le quartier fait effectivement très latino, on se croirait au Mexique (enfin, de ce que j’en ai vu !), c’est vraiment super sympa, ça change complètement du reste. On remonte un peu sur Mission Street pour faire le tour des boutiques. Tout est écrit en Espagnol ici, même les noms des rues, pour changer, ça change ! Le quartier est relativement sale par contre, rien à voir avec le reste de San Francisco.

Le long de la rue se trouvent beaucoup de boutiques avec des prix défiant toutes concurrences… 1,5$ les 3 paires des chaussettes, qui dit mieux ?

On tourne finalement sur la gauche pour arriver au Dolores Park qui est vraiment très grand. On se pose face au Mission High School qui est un lycée juste immense ! J’aurai adoré aller dans un établissement pareil dis donc !

On continue notre balade et passons maintenant dans le quartier gay. Les maisons changent un peu de décor et redeviennent victoriennes. Les drapeaux LGBT surgissent de partout, de même que les bars et les pubs osées.

A quelques pas de là se trouve la célèbre maison bleue, celle qui a inspiré Maxime Leforestier pour sa chanson « San Francisco ». J’avais repéré l’adresse sur Internet et elle est difficile à rater car une plaque explique toute l’histoire de la maison.

On poursuit la balade au cœur du quartier gay, même les passages piétons sont aux couleurs du drapeau LGBT. On passe également devant une grande fresque murale montrant une demande en mariage, si c’est pas mignon ça !

On croise une boutique de massage de pied… je peux vous dire qu’après 20km par jour, on avait franchement envie d’y aller ! Un homme nous faisait même signe que c’était génial ! Tu m’étonnes !

En tout cas il règne dans ce quartier une super bonne ambiance et je pense qu’en soirée il doit y avoir moyen de s’amuser pas mal dans le coin !

Nous remontons la rue jusqu’au Castro Theater et apercevons le tram F qui est à son terminus. Ça tombe bien, nous allons clôturer la journée ici.

On monte dedans, on en a certes, pour longtemps mais on est tout seul dans ce tram et le voyage sera plutôt agréable.

Durant le trajet, un homme très bizarre monte à bord avec une grande barre en fer et une bouteille d’alcool… oulala, il parlait tout seul en plus.

Nous arrivons vers Union Square, l’arrêt dure un bon moment et bizarrement, on ne repart pas. Ma mère sort pour regarder et voit 4 trams derrières nous. Oula…

Le temps passe, cela fait 30 minutes que nous sommes à l’arrêt. Je décide de demande au chauffeur ce qu’il se passe et s’il sait quand est-ce que nous allons repartir. Il m’explique que la rue est bloquée par la police, et effectivement on voit les lumières de la police au loin. Tous les tram sont bloqués et ils ne savent pas quand nous pourrons repartir. Il me demande où nous allons et nous conseille de prendre le métro pour arriver plus vite. Je le remercie mais le problème c’est que le métro n’est pas compris dans le Pass MUNI, je sais que nous pouvons aller jusqu’à Lombart Steet avec le Cable Car qui est à quelques mètres de là mais comme c’est le Terminus ici, il y aura sûrement une queue de fou.

On ne sait pas quoi faire. Si on quitte le tram et qu’il reprend, je vais avoir l’air bête, mais en attendant on perd du temps ici alors ce n’est pas mieux.

Finalement, à 17H30, on décide de quitter le tram, je vais aller faire des courses dans le Wallgreen en face de l’arrêt de tram où nous sommes coincés.
J’en profite pour acheter mes produits Aussie et Eos que j’adore. Quand je suis à la caisse, j’entends mes parents me dire que les trams sont repartis. Et merde.

C’est un signe ! On marche jusqu’au terminus du Cable Car pour aller le prendre car les trams sont tous partis, bien évidemment.

Nous attendons 5 petites minutes et un Cable Car arrive, il décharge ses passagers un peu plus haut dans la rue et arrive à vide devant nous. Il y a du monde dans la file mais ça va encore, nous sommes bien placés. Nous faisons une petite queue pour entrer dans le Cable Car suivant. Mais avant de monter, il faut tourner l’engin, car nous sommes au terminus et le Cable Car ne peut pas se tourner tout seul, il doit être tourné par les conducteurs (qui sont 2 dans chaque Cable Car).

C’est assez marrant à voir, une plaque tournante au sol permet de le tourner plus facilement. Une fois tourné, il est prêt à prendre des passagers.

On monte à l’extérieur côté gauche du Cable Car, on va pouvoir profiter du paysage !
Il y a tellement de monde que certaines personnes doivent rester debout sur le côté du Cable Car, moi j’aurai un peu peur quand même :D

Le manège (euuuh le Cable Car pardon) démarre. Nous voilà parti à dévaler les pentes pendant presque une demi-heure. Nous descendons à Lombart Street, nous ne sommes qu’à deux blocs de notre hôtel, et ce sont deux blocs qui descendent donc ça va !

Le Cable Car nous lâche en haut des célèbres virages de Lombart Street, j’aurai préféré les voir d’en bas mais la vue d’en haut est aussi sympathique. Nous descendons la moitié des escaliers et nous retrouvons dans les virages au milieu des voitures. C’est vraiment marrant de voir les voitures essayer de zigzaguer au milieu des buissons.

On remonte ensuite les quelques escaliers pour revenir au niveau du Cable Car, et 2 blocs en pente nous attendent maintenant. Descendre n’est pas beaucoup plus facile que monter, les mollets tremblent assez vite, mais en prenant notre temps, nous arrivons enfin sur le plat, à notre hôtel.

Nous arrivons à l’hôtel vers 18H30, je voulais rentrer assez tôt ce soir mais visiblement le hasard en a voulu autrement ! Le soleil commence à se coucher, la fenêtre de l’hôtel nous offre un super paysage.

Nous ne savons même pas ce que nous allons manger ce soir. Je me lave les cheveux (et c’est un sacré travail !) pendant que mes parents vont acheter à manger à l’épicerie comme hier. On mange donc dans la chambre pendant que je décharge mes photos et résume la journée sur mon PC.

Le soir, nous faisons une petite belote (ça fait longtemps non ?) à 3 dans notre chambre avant de nous coucher vers 22H30.

Demain sera déjà notre dernière journée de visite à San Francisco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*