Voyage en Australie : [23.08.16 : Mésaventures et premières plongées]

Le réveil sonne à 6H40 ce matin, j’enfile mon maillot de bain et une combi-short et me voilà prête. Pas la peine de se soucier du sac à dos, de l’appareil photo ou… de mes cheveux XD La vie sur une île a ses avantages !

Nous partons directement vers le Marine Centre qui vient juste d’ouvrir. Le type qui nous accueille, Andrew, est sympa mais il a un fort accent, j’ai du mal à saisir ce qu’il me dit. On lui donne toute la paperrasse, il jette rapidement un œil et nous demande nos cartes de plongées. Tout est ok pour lui, et nos plongées ont bien été notées. Il y a trois plongées par jours : 9H, 11H et 14H30. Aujourd’hui nous les faisons toutes les trois. Julien n’a pas besoin de matériel mais moi si !

Andrew me fait alors essayer une combinaison shorty, niquel ! Je préfère largement plonger en shorty, pas de problème de cagoule, pas de problème avec le bas de la combi qui rebique parce que je suis trop petite… On essaye ensuite la stab, les palmes, tout est OK. On me passe un détendeur et un sac, voilà mon matériel pour la semaine. J’ai déjà un masque que j’ai trimballé avec moi (parce que c’est le seul qui me va parfaitement et que je n’ai jamais à vider, tellement il est parfait pour moi) !

J’emballe mes affaires et nous partons prendre le petit-déjeuner au restaurant. Il y a pas mal de choses, sucrées et salées, dont de très bons pancakes.

Après le petit-déjeuner avalé, nous retournons au Marine Centre pour nous préparer. J’enfile ma combinaison et attrape mon sac avec les affaires que le club me prête, et nous voilà parti en direction du port. Après quelques demi-tours, nous arrivons face au bateau de plongée qui est en d’être chargé. Le port est magnifique, et offre un super beau point de vue, il fait très beau, le ciel est bleu et nous pouvoir apercevoir plein de petits poissons à travers la transparence de l’eau, depuis le ponton.

A 8H45, nous montons à bord du bateau pour un rapide briefing de sécurité. Il y a trois divemasters et le capitaine du bateau. Nous allons profiter des 5 minutes de navigations (5 minutes, le rêve !!!) pour monter notre équipement.

Andrew sera notre divemaster pour cette plongée, il nous fait un topo sur le site sur lequel nous allons plonger. Nous allons faire une plongée dérivante sur le site de Wistari One. Il y a maximum 18m de fond et nous allons voir plein de beaux coraux.

Pendant que nous allons plonger, certains vont faire du snorkeling sur le même site.

La plongée fut vraiment superbe pour une découverte de la Grande Barrière de Corail, il y a des coraux par milliers, plus beaux les uns que les autres, beaucoup de rouges.

Il y avait beaucoup de courant donc la mise à l’eau ne fut pas évidente pour moi qui dois impérativement m’équiper dans l’eau (à cause de mon dos), mais heureusement Andrew se fera un plaisir de venir m’aider.

Après une bonne plongée de 35 minutes, le bateau nous récupère et nous repartons vers l’île. Lors de la remonté je demande à Julien s’il a bien toujours ma caméra, il me dit oui et attrape la perche… sans la caméra au bout. TERREUR ! Ma GoPro est perdue au fin fond de la mer de Corail…. :’(

On en parle à Andrew qui est désolé pour nous, si jamais ils la retrouvent lors d’une prochaine plongée sur ce site, ils nous la ramèneront, mais bon j’ai peu d’espoir… Je suis un peu dégoutée car en plus je savais que la perche n’était pas solide, je n’arrêtais pas de passer la journée à revisser la caméra dessus, on avait jamais utilisé la perche pour la plongée, on se contentait d’un mousqueton et on prenait la caméra à la main, visiblement tenter l’utilisation de la perche sous l’eau aujourd’hui était une très mauvaise idée…

Nous avons une petite demi-heure avant de repartir pour la seconde plongée de la matinée, mais en attendant, quelque chose me tracasse, j’ai plein de petits boutons sur le bras droit, je ne sais pas du tout d’où cela peut venir, je n’ai strictement rien touché en plus. Je demande à deux personnes du club, les deux me disent que c’est à cause d’une raie.. mais nous n’avons pas vu de raie, c’est bizarre tout ça ! Il me dit d’aller prendre une douche chaude puis de revenir pour qu’il me mette un spray dessus. Du coup, c’est ce que j’ai fait, on m’a ensuite déposé un spray tout blanc dessus et j’ai pu repartir sur le bateau.

Entre les deux plongées, nous laissons tout sur le bateau, les blocs vont être remplis directement sur le bateau. Quand nous revenons, effectivement c’est le cas !

Pas trop de changement sur le bateau, c’est généralement toujours les mêmes personnes qui plongent. Les seuls changements sont au niveau des snorkelers.

Pour la deuxième plongée, nous faisons à nouveau 5 minutes de navigation, cette plongée sera beaucoup plus calme que celle de ce matin, il y a bien moins de courant et la visibilité sera meilleure d’après Andrew. Nous sommes sur le site Heron Bommie.

Nous replongeons avec lui pour cette seconde plongée, nous apercevrons deux tortues en train de dormir sur un rocher, quel merveilleux spectacle. Une autre est en train de nager au loin, elles sembles toutes calmes, on les voit de vraiment près, c’est vraiment génial ! On aperçoit également quelques petites raies, des poissons clowns oranges et blancs, de vrais sosies de Némo, cachés dans des anémones colorées. Le corail est de très bonnes qualité, il est très coloré, encore plus que la première plongée, et il y a également de gros dômes de corail, comme des grosses boules, c’est dingue !

Au bout de 45 minutes, il est temps de remonter. Andrew me récupère tout mon matériel avant de remonter sur le bateau, il est vraiment sympa cet Andrew ! Nous revenons sur l’île une fois de plus, il est 12H30.

Nous laissons toujours notre équipement sur le bateau pour que les blocs se fassent réapprovisionner durant la pause déjeuner. Après un rapide petit séchage, nous partons au restaurant pour déjeuner. Aujourd’hui c’est menu avec buffet de dessert pour 22$ par personne.

A 14H nous repartons en direction du Marine Centre, on se remet en combinaison et nous voilà reparti sur le ponton pour attendre le feu vert pour monter sur le bateau.

A 14H30 le bateau s’en va enfin vers notre troisième site de plongée, la navigation ne dure pas plus de 10 minutes mais il y a un peu plus de vague qui font tanguer le bateau… Oula pas cool pour moi. Le mal de mer me vient très vite avec une petite perte des repères, pas facile quand on doit se mettre une ceinture de plomb. Heureusement que Julien est là pour m’aider !

On se met à l’eau et c’est parti pour 45 minutes de plongée sur le site Gorgonia Hole.

Sur cette plongée, les coraux seront les plus magnifiques, il y avait beaucoup de coraux rouges et bleus qui s’entremêlaient, c’était une explosion de couleur. Dommage que je n’ai pas ma caméra pour capturer tout ça…

L’heure de la fin de la plongée sonne, on remonte tous sur le bateau et nous retournons sur l’île.

C’était la dernière plongée de la journée pour nous (et pour le club aussi !) donc nous devons ramener notre matériel au Marine Centre. Après avoir nettoyé tout mon matériel, le staff m’indique où je peux le poser pour le garder tout le reste de la semaine. Du coup c’est parfait, j’ai un sac avec mon matériel dedans pour toute la semaine ! Bon le côté négatif c’est qu’il faut laver l’équipement mais bon…

Après m’être rhabillée je passe aux choses sérieuses, vu que ma caméra repose à 18m de fond et que j’ai quand même envie d’avoir des souvenirs photos et vidéos de ces plongées et du reste de notre voyage, je vais racheter une caméra directement au club. J’avais vu qu’ils en vendaient (Thanks God !), en plus ils ne vendent que la Hero 4 (j’avais la Hero 3), au moins je vais avoir une meilleure caméra ! Je prends également une carte micro-SD de 32Go, au total… 669$ pas prévu du tout mais bon, je n’ai pas trop le choix.

Nous rentrons nous laver et nous changer dans notre chambre, nous en ressortons vers 17H. Je profite de ce temps libre pour aller acheter un code WiFi, pour 5$ nous pouvons avoir une heure WiFi mais attention, il s’agit d’une connexion satellite donc c’est très très lent. Tant pis, je tente quand même ! Me revoilà avec mon code WiFi sous le bras, nous décidons d’aller prendre un verre au Bailie’s Bar, c’est le seul endroit possible pour l’accès au WiFi donc…

Nous prenons un cocktail chacun (hors de prix d’ailleurs !), et me voilà parti pour quelques galères… La connexion est vraiment affreuse, je suis déconnectée sans arrêt, les pages s’affichent très très mal, et pour envoyer un mail il faut bien compter 15 minutes. Au final, le temps d’envoyer un message sur Facebook et deux mails déjà 40 minutes se sont écoulées.

La vue depuis le bar est juste géniale, regarder le coucher de soleil ici avec des cocktails à la main, ça vaut vraiment le coup !

Le matin lors du petit-déjeuner, on nous avait demandé si nous souhaitions réserver pour le repas du soir, nous avions réservé pour 19H. C’est maintenant l’heure d’y aller !

Nous partons de la chambre avec la lampe de poche qui est à disposition, direction le restaurant. Ce soir c’est menu deux plats ou trois plats (respectivement 45$ et 52$). Les plats sont bien cuisinés mais le service est assez lent, pourtant il n’y a pas beaucoup de table à ce moment-là de la soirée.

Nous rentrons à la chambre sur les coups de 20H30, je passerai la soirée à essayer de régler ma nouvelle GoPro. Je prépare mes affaires pour demain et au dodo ! Demain réveil tôt pour encore aller plonger !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*