Voyage à Prague en solo [17.09.21 : Dancing house & Tour]

Ce matin, je me réveille à 9H, c’est mon dernier jour à Prague, j’ai quelques petites visites à faire pour cette dernière journée et elles sont un peu éparpillées.

Durant la nuit, mon check-in s’est ouvert pour mes vols de demain. Je regarde avec un peu de chance s’il y a à nouveau des places en Business, et oui, c’est le cas, et pour 57€ de plus seulement ! Allez, je fonce ! Me voilà upgrade sur la partie Prague-Amsterdam. Le tarif est le même pour l’autre segment mais vu que je n’ai que peu de temps lors de mon escale à Amsterdam, je ne me servirai même pas du salon alors cela ne change rien. Je parviens même à réserver le siège en 1A, yes !

Je descends prendre mon petit-déjeuner et je quitte l’hôtel vers les 10H. Je vais tout d’abord prendre le tram en direction de la Dancing House (alias La maison dansante).

La dancing house est une œuvre de l’architecte tchèque Vlado Milunic et de l’architecte américano-canadien Frank Gehry.

Le tram me déposera juste à côté en 15 minutes environ. Je grimpe dans le tram et prends mon ticket directement à la machine grâce à mon téléphone, trop pratique, il n’y a pas besoin d’acheter un ticket et de trouver un automate.

La maison se situe dans un angle, rien de très extraordinaire mais ça fait la curiosité des visiteurs. Au rez de chaussé on peut y trouver un café, les étages sont quant à eux utilisés par des entreprises, en plus d’un restaurant.

Après quelque photos depuis l’autre côté de la rue j’entreprends de remonter le long de la Vltava jusqu’au Pont Charles.

Il fait vraiment très gris aujourd’hui et assez froid mais il ne pleut pas alors ce n’est pas si grave. Les rues mettent de la couleur à ce temps maussade. L’architecture est tellement belle ici, je suis fan !

La balade le long de la rivière est assez sympa, la vue qui s’avance au fur et à mesure des ponts, vers le château de Prague est vraiment jolie.

J’arrive finalement devant la Tour du Pont Charles et je m’en vais effectuer quelque chose que j’avais oublier de faire les autres fois où je me suis retrouvée dans le quartier : aller toucher une statue sur le Pont. Cela porte bonheur et j’aurai bien besoin d’un peu de bonne fortune !

Une fois cette bonne chose de faite, je prends le temps de regarder les artistes qui exposent sur le pont et en regardant de jolis colliers fait en fil de fer je discute avec un vendeur qui me demande d’où je viens. Évidemment il me parle de Paris, je le coupe court, je ne suis pas de Paris ! Il me complimente sur mon Anglais en disant qu’il n’aurait pas deviner que j’étais Française, oh c’est trop gentil !

Je voulais absolument monter la Tour du Charles Bridge, sachant qu’on peut monter celle de la Vieille Ville ou celle de l’autre côté du pont mais je préférais celle de la Vieille Ville car les alentours me semblaient plus sympas. La vente de ticket s’effectue au premier niveau, il faut donc déjà monter une vingtaine de marche. L’entrée coûte 150CZK et permet d’accéder à une petite exposition au sous sol et à un étage intermédiaire de la tour.

La montée comprend 150 marches mais il est possible de faire des pauses régulièrement grâce à de la larges marches. L’exposition au milieu de la montée permet aussi de souffler un peu. Et oui, monter autant de marches avec un masque FFP2 ce n’est pas une partie de rigolade !

Arrivée au sommet je constate que c’est assez exigu, heureusement que nous ne sommes pas nombreux car il est impossible de se croiser. La vue est vraiment chouette néanmoins, surtout lorsqu’on regarde le Pont Charles et le château au loin.

Sur place, je fais connaissance avec deux jeunes filles venues de Hongrie, on se prend mutuellement en photo et on discute un peu de Prague. Après avoir bien profité du sommet et avoir fait le tour plusieurs fois, caméra et appareil photo à la main, j’entreprends la descente.

Une fois descendue de la tour je me dirige vers la Vieille Ville à nouveau. Ce ne sont pas les restaurants qui manquent ici mais je voulais trouver quelque chose de sympa pour mon dernier jour alors j’ai un peu erré.

Après un bon déjeuner, je continue mon chemin à travers les rues de la Vieille Ville. J’arrive devant le petit marché situé dans le centre-ville, il s’appelle le Havelské trziste.

Il n’y a en réalité pas grand chose à voir à part quelques stands qui vendent des souvenirs et des « produits locaux ». Mais quand on voit autant de stands prendre les euros, on se doute bien que tout n’est réservé qu’aux touristes. Je suis un peu déçue de cette visite, je m’attendais à un plus grand marché ou alors au moins quelque chose de plus authentique. J’achèterai tout de même un dernier petit souvenir pour mes proches.

Je continue ensuite mon chemin jusqu’à la Jerusalem Synagogue, ma prochaine étape. En parcourant les grandes avenues commerçantes du centre je tombe devant le magasin Hamley’s, une enseigne Londonienne que je connaissais de nom. Le magasin est immense et dispose d’un carrousel ainsi que d’un toboggan qui parcoure tout le complexe. En dehors de la vente de jeux et de jouets on peut également y trouver un stand de Jelly Beeans et un étage entier dédié à des jeux d’arcades.

Je continue ensuite mon chemin et arrive devant la Jerusalem Synagogue. Malheureusement l’extérieur est en travaux et les jolies couleurs de la façade sont donc cachées par de grandes bâches. L’entrée est de 100CZK et permet aussi d’accéder à une exposition à l’étage.

L’intérieur rattrape largement le coup, il est très coloré, c’est vraiment très joli. J’en fait rapidement le tour avant de rejoindre l’exposition au premier étage. On y trouve quelques informations utiles qui viennent compléter celles de l’audio guide du Jewish Quarter.

En quittant la synagogue je m’arrête chez ROSSMAN, une enseigne que j’avais connu en Pologne et qui vend des cosmétiques. J’achèterai du gel hydroalcoolique car je commence à ne plus en avoir beaucoup.

En continuant mon chemin, je passe devant l’église Kostel svateho Jindricha a svaté Kunhuty et entends de l’orgue à l’intérieur. Ça attire pas mal de passants. Quelqu’un est effectivement en train de jouer, alors nous profitons du spectacle dans le calme de l’église (les photos étant interdites je n’en ai pas prises). Derrière l’église se trouve une nouvelle tour gotique, la Jindrisska vez, on y trouve apparemment pas mal de choses à l’intérieur (restaurant, café, divertissements) mais je n’ai pas très envie de m’y aventurer. Les nuages noirs commencent de plus en plus à monter !

Juste à côté, je vais pouvoir aller me prendre un Bubble Tea dans une des meilleures enseignes de la ville : Chatime. Les avis sont unanimes.

L’attente est un peu longue car il y a une sacrée queue, mais ça vaudra largement le coup, c’était vraiment très bon ! Je repars en direction de mon hôtel en sirotant mon Bubble Tea tandis que le temps se fait de plus en plus menaçant.

Il est 16H quand je retourne à mon hôtel, il fait froid et Google m’annonce même de la pluie dans pas longtemps. Je me pose un peu à mon hôtel le temps de regarder ce que je vais faire ensuite et de contacter Anne pour qu’on se voit une dernière fois ce soir. On convient de se retrouver dans un café qui fait des gaufres personnalisées.

Je pars prendre mon verre de bienvenue AccorHotel tout en tapant les dernières lignes concernant mes découvertes à Prague.

A 17H15 je repars en direction de la Vieille Ville pour aller rejoindre Anne.

Nous nous rejoignons devant une enseigne de gaufres et nous nous posons devant un joli goûter, qui deviendra en fait notre dîner. Je me laisse embarquer par Anne car elle, c’est vraiment son heure pour dîner haha !

Nous passons un bon moment à discuter puis finissons par aller au Starbucks pour nous prendre une boisson chaude (et oui, chaude, ça fait bizarre de dire ça avec la chaleur qu’il y avait il y a 2 jours seulement !).

A Starbucks, nous pouvons indiquer de quel pays nous venons avec une épingle sur un mur représentant la planète entière. C’est hyper sympa alors je me prête au jeu même si il y a déjà beaucoup de Français qui ont été de passage ici (et les Autrichiens, n’en parlons pas !).

Il est plus de 19H30 lorsque nous nous quittons, je fais mes aux revoir à Prague et à sa Vieille Ville et je rentre à mon hôtel pour la dernière fois.

Cette fois c’est vraiment la dernière fois que j’emprunte ce chemin, c’est dommage car j’arrivais enfin à aller jusqu’à la Vieille Ville sans me perdre et sans Google Maps ! haha

J’arrive à mon hôtel peu avant 20H, j’ai largement le temps de préparer toutes mes affaires pour demain et de tout mettre à charger pour l’avion. Snif, je suis tellement triste que ça soit déjà la fin de ce beau voyage.