Voyage à Amsterdam [21.04.2019 : Rijksmuseum, Bloemenmarkt, Arena et Retour]

Ce matin, réveil un peu plus matinal que les autres car c’est à 7H30 que je commence à préparer mes affaires afin de pouvoir fermer ma valise. Nous devons les laisser en consigne pour aller terminer notre journée de visite. Mes parents sont eux aussi en train de faire leurs affaires de leur côté.

Nous partons prendre notre petit-déjeuner puis nous vidons nos chambres et allons effectuer notre check-out. Nous laissons nos valises et partons pour notre dernière journée dans Amsterdam.

Nous prenons pour la dernière fois le train jusqu’à Amsterdam, aujourd’hui le train est complètement bondé. Je décide alors de nous arrêter à Amsterdam Lelylaan afin de prendre le tramway par la suite. Ça nous évite ainsi un trajet jusqu’à Amsterdam Centraal avec tout le monde qu’il semble y avoir aujourd’hui.

Nous nous arrêtons à Leidseplein qui est une grande place… en travaux. Malheureusement, en ce dimanche matin, les rues sont un peu mortes et surtout, le quartier est très en travaux. Nous faisons le tour des environs, toujours avec de magnifiques demeures et de jolis bateaux qui passent.

Nous reprenons ensuite le métro pour Rijksmuseum, à peine une station plus loin.

Nous arrivons face au musée national néerlandais. Je n’ai absolument pas envie d’y entrer mais je tenais à visiter cette place, très connue. Le batiment est incroyablement beau et photogénique.

Nous entrons dans le passage du Rijksmuseum où des musiciens nous font passer un superbe moment. Nous restons là, à les écouter sur « Hallelujah ». Quel beau moment, dans ce passage qui raisonne et met en valeur leur mélodie.

,De l’autre côté du Rijksmuseum, un grand bassin, toujours fleuri par les tulipes. C’est ici qu’avant, trônait le « I AMSTERDAM », qui a été retiré il y a quelques temps.

Autour de ce bassin, un marché a pris place, en ce dimanche matin. Nous faisons un tour très sympathique au milieu des vendeurs.

Nous croisons des choses assez insolites, de très belles idées pour recycler ses vielles bouteilles de vin ou ses vieux fers à repasser. Voilà de quoi donner de l’inspiration à mes parents qui adorent bricoler.

Nous poursuivons ensuite à pieds jusqu’à Heineken Experience pour voir s’il y a beaucoup de monde ou pas. J’ai proposé à mon père cette visite, il m’a dit qu’il était intéressé s’il ne fallait pas faire la queue trop longtemps. On aura de toute façon pas le temps d’attendre 1H. Il aurait fallu réserver les billets sur Internet pour pouvoir entrer directement mais nous n’avions pas prévu cette visite initialement, ça s’est décidé il y a à peine quelques minutes.

En arrivant devant le batiment, c’est une énorme queue que nous voyons. Il y a 1H30 d’attente d’après les indications.

Finalement, nous décidons de ne pas tenter et de nous poser dans un bar complètement ouvert sur l’extérieur. L’ambiance est plutôt sympa et bien entendu, mon père boira une Heineken, haha ! L’ambiance est très agréable et le soleil nous accompagnera jusqu’au dernier jour.

Finalement, mon père m’avoue qu’il préférerai aller voir le stade de l’Ajax d’Amsterdam, plutôt que de perdre du temps chez Heineken. Bon, au moins c’est clair ! Je regarde un peu l’itinéraire, le stade, bien qu’en dehors du centre-ville, est accessible en métro en une quinzaine de minutes depuis Bloemenmarkt, où nous irons tout à l’heure

Nous prenons justement le tramway en direction du Bloemenmarkt. A quelques mètres de la station Muntplein, se dresse effectivement le grand marché au fleurs. Nous faisons entièrement le tour du marché, afin de regarder les prix des bulbes de tulipes. Ma mère décide de craquer pour un ensemble de bulbes de tulipes colorées. Les prix sont sensiblement les mêmes partout.

Un batiment attire ma curiosité avec toutes ces fenêtres et ces volets. C’est vraiment très étonnant !

Il faut savoir que dans ce marché, on peut aussi y trouver du cannabis, en vente au milieu des autres fleurs. Je vous déconseille cependant d’essayer de ramener ça en France !

Le marché longe une rue où il y a énormément de boutiques de fromage. On peut ainsi participer facilement à toutes les dégustations. Voilà de quoi nous caler l’estomac !

Un peu plus loin c’est une boutique de dégustation de petit bonbon enrobés. Nous descendons dans la petite boutique souterraine pour déguster. Ces bonbons sont fait avec de la cannelle (que je déteste !), mais ma mère les trouvent plutôt bons.

Nous arrivons finalement au bout du marché. Nous achetons les bulbes de fleurs repérés au préalable et j’en profite également pour y trouver quelques souvenirs.

Après toutes ces bonnes dégustations, nous terminons notre déjeuner au Mcdo, juste en face du Bloemenmarkt. La surprise du jour : les toilettes du Mcdo sont payants.. oui oui même si vous y avez mangé. C’est bien la première fois que je vois ça.

Nous marchons un peu afin d’aller prendre le métro et traversons un énorme pont au dessus de l’Amstel. Allez, une dernière photo cliché d’Amsterdam !

Nous prenons maintenant le métro à Waterlooplein afin de rejoindre le Amsterdam ArenA pour terminer la journée.
Le métro est une fois de plus désert et nous permet d’arriver rapidement à côté de l’Arena.
En sortant de la station, le chemin vers le stade est assez évident, même si c’est désert actuellement; ça doit être complètement bondé en période de match. Mon père est ravi de pouvoir voir les grandes affiches de Johan Cruijff, un joueur qu’il aime beaucoup. Nous faisons le tour du stade, évidemment nous ne pouvons pas rentrer mais faire le tour par l’extérieur permet de se rendre compte de la taille de l’enceinte.

Après quelques photos souvenirs autour du stade, nous faisons le tour du quartier. Il est Dimanche, la seule chose ouverte aujourd’hui est Décathlon haha On ne peut pas le rater car l’enseigne et juste immense !

Un petit coup d’œil sur Google Maps et je me rend compte que depuis la station Amsterdam ArenA, un train direct permet de rejoindre l’aéroport. Nous n’avons donc pas besoin de repasser par Amsterdam Centraal; nous avons donc encore le temps de nous balader avant de devoir partir.

En cherchant le Starbucks pour me prendre un rafraichissement je tombe sur un autre « I AMSTERDAM ». Incroyable ! Et en plus, vu que nous sommes assez excentrés ici, il n’y a pas grand monde, rien à voir avec celui aux pieds de la tour A’DAM. Je m’en donne donc à cœur joie pour le mitrailler.

C’est bientôt l’heure de repartir et en revenant à la station je tombe finalement sur mon Starbucks ! Je prends rapidement quelque chose à boire et nous filons prendre le train pour rejoindre l’aéroport puis notre hôtel.

Nous récupérons nos valises laissées en consigne et nous posons dans le petit salon de l’hôtel pour réorganiser nos bagages.
Une fois les sacs à dos rangés, nous partons définitivement pour l’aéroport. Il n’est que 17H30 quand nous prenons le train pour Schiphol où nous arrivons quelques minutes après.
Je retire nos boarding pass à une borne AirFrance/KLM et avant d’abandonner la valise en soute, je fais un petit détour par une boutique Victoria Secret que j’avais repéré dans la galerie marchande.
Nous passons ensuite au check-in pour y laisser notre valise.

L’embarquement est à 20h18, nous avons largement le temps. Nous passons maintenant le filtre et ça sera toute une aventure. Je demande si je dois sortir mon appareil photo, on m’indique que non, PC et tablette uniquement. Je sors alors mon ordinateur ainsi que la tablette de mes parents de la valise. Mon sac à dos (avec mon reflex) reste tel quel…. et j’aperçois que les deux arrivent dans la file de contrôle plus poussé.

A côté de ça, le portique est similaire à celui utilisé au États-Unis, il faut prendre la pose, mains en l’air et doigts écartés. Mon père a mis un moment à saisir la pose à faire et ce n’est pas en lui criant dessus en Anglais que cela va s’arranger. Heureusement, j’ai pu intervenir pour lui expliquer.
Finalement, on me demande de repasser mon sac à dos avec mon appareil photo sorti… Super… Quant à la valise, ce qui pose problème c’est la statue que mes parents ont ramenés des puces. Forcément, les rayons ne passent pas aux travers, ils ne doivent voir qu’une masse informe sans savoir ce qui se trouve dessous. Après avoir tout déballé et avoir effectué les tests nécessaires, c’est bon, on peut y aller. Cela aura duré au total une bonne vingtaine de minutes.
Nous avons tout de même largement le temps de nous promener airside. Nous achetons quelques bricoles pour manger et rejoignons notre porte d’embarquement D78.

Le FIDS indique un temps de marche de 11 minutes jusqu’à notre porte, et effectivement elle n’était pas à côté, nous avons dû prendre beaucoup de tapis roulants jusqu’à arriver enfin dans ce hall où il n’y a strictement rien.

Notre porte étant en sous terrain, l’accès est pour l’instant fermé. Nous nous asseyons à proximité, il est 19H. Nous mangeons un peu en restant assis car l’ouverture de la porte n’est prévue que dans 40 minutes.
Finalement, c’est avec un peu d’avance que l’accès s’ouvre pour descendre vers la porte d’embarquement. Il y a pas mal de monde qui patientait pour ce vol, nous allons sûrement être plein ce soir.

Nous prenons à présent place dans la salle d’embarquement. Il est plusieurs fois répété qu’en raison du remplissage de l’avion tous les bagages cabines ne rentreront pas et comptent donc sur la participation volontaire pour enregistrer gratuitement son bagage en soute. Évidemment, vu le contenu de notre valise il est hors de question de le faire.

L’embarquement débute avec un peu de retard. Les priorités sont respectées et nous avançons dans la file pour rejoindre l’appareil, déjà au contact.

Nous nous installons aux mêmes places qu’à aller et attendons le décollage.

C’est finalement à 21H que nous repoussons. Le ciel commence à se teinter de rouge lorsque nous survolons pour la dernière fois Amsterdam.

J’assiste à un magnifique coucher de soleil à travers le hublot.

Le vol se passe sans encombre malgré quelques secousses peu avant l’arrivée.
Une petite boite à déjeuner nous est distribuée, comme à l’aller. Elle comprend un wrap et une capsule d’eau. En plus de ça, le service boisson nous permet de choisir entre un soda, un jus ou un vin.
En supplément pour Pâques, nous avons la surprise de nous voir proposer des œufs en chocolat. Plutôt sympa !

C’est à 22H50 que nous nous posons à Bordeaux.
Nous attendons un bon moment avant de pouvoir récupérer notre valise mais elle arrive enfin.

La valise en main, j’appelle le numéro indiqué par notre parking Low Cost pour qu’on vienne nous récupérer. On m’indique tout d’abord qu’il ne sera sûrement pas possible de nous prendre directement tous les 3 car il y a du monde. Seul le conducteur ira chercher la voiture et reviendra chercher les autres à l’aéroport. Je dis clairement que cela ne sera pas possible car mon père ne saura pas revenir à l’aéroport…

Arrivés au point de rendez-vous, il y a effectivement beaucoup de monde. Ça gruge dans tous les sens, et finalement, au bout de 20 minutes, la navette arrive et nous prend tous les 3. Ben encore heureux hein…

Nous récupérons notre voiture et prenons la route. Encore un peu de route et nous serons arrivés à destination.

Nous arrivons finalement à la maison une bonne heure plus tard. C’est bel et bien la fin du voyage. Je reprendrai le train le lendemain matin pour Montpellier. Ce fut un très beau week-end ensoleillé, en famille, à la découverte d’Amsterdam !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*