Voyage en Corée du Sud [22.07.17 : Sangumburi, tunnel de lave & plage de Hamdeok]

Ce matin, réveil à 8H45, on se prépare et on déjeune dans la chambre avec les courses de la veille. On descend sur les coups de 9H45 dans le hall de l’hôtel. Aujourd’hui on est motivés à faire différents points d’intérêts en bus. Je savais depuis le départ que Jeju en bus était très compliqué, les passages ne sont pas fréquents et les noms des arrêts incompréhensibles pour les non-coréens. Munie d’un plan, je commence par demander à l’accueil de notre hôtel pour avoir quelques itinéraires. Une dame de la réception me note tout sur un post-it pour nous aider, et nous conseille de demander sur le chemin car il y a des changements de bus à faire. Elle me note même les noms en Coréen puis nous souhaite un bon courage car ce n’est vraiment pas facile dans Jeju (ça merci, je le savais !).

En sortant, nous reconsidérons la chose encore une fois car nous avions vu des brochures de taxi à la journée pour 150 000W, cela fait cher (115€ au moment où j’écris ces lignes) mais bon au moins, pas de problèmes pour se déplacer.
Un taxi arrive à notre niveau, nous lui demandons le prix pour une journée de 8H avec lui, je lui montre les 4 endroits où j’aimerai aller. Il ne parle pas un mot d’Anglais mais parvient à nous indiquer son prix : 150 000W. Apparemment c’est le prix standard, pas possible de négocier. Nous lui demandons s’il prend la carte mais non,  il nous fait signe qu’il appelle son collègue. A peine 5 minutes après, un autre taxi arrive, tout jaune celui-ci. Nous montons à bord et le premier chauffeur explique au second les endroits que je lui ai indiqué. Nous passons tout en revu encore et encore et nous voilà parti. Ce chauffeur non plus ne parle pas du tout Anglais, ce n’est vraiment pas pratique. Dans les brochures que nous avions récupéré à l’aéroport il y avait celle des taxi qui parlaient Anglais et qui faisaient leur tarif à la journée de la même façon. Il aurait été mieux d’appeler cette compagnie plutôt que de prendre un taxi sur Jeju. Le gars avait l’air très sympa et voulait communiquer avec nous mais malheureusement la barrière de la langue a fait qu’on ne lui a pas décroché un mot de tout le trajet.

Le premier endroit où je voulais me rendre était le Cratère Sangumburi. Le taxi nous dépose devant le guichet, nous payons l’entrée (6000W chacun). Nous entrons dans un grand parc, sur notre droite une petite exposition présente les différentes faces du cratère et à notre gauche un escalier permet d’atteindre la vue panoramique. Il y a quelques marches, heureusement pas beaucoup car cela deviendrait vite insurmontable avec la chaleur. Nous sommes dans les terres et il fait vraiment très très chaud, le soleil tape vraiment très fort ici. Les escaliers permettant d’atteindre le point de vue sur le cratère sont vraiment magnifiques.

Nous arrivons tout en haut, la vue est très belle, le cratère n’est pas très profond mais cela donne justement une belle vue d’ensemble sur ce cratère de 2km de circonférence.

Le chemin du retour est beaucoup plus simple, partiellement ombragé et bien sûr en descente. Nous arrivons à une aire de détente où nous pouvons nous assoir pour récupérer un peu sous les arbres. Des balançoires font offices de bancs alors attention où vous vous asseyez ! :D La plupart des gens présents ce jour là se sont fait avoir !
En face, un petit chemin se devine, il sert à accéder à une sculpture du nom du site. Je guette un moment où la sculpture est libre pour aller faire ma petite photo souvenir.

Nous faisons demi-tour et regagnons la terre ferme, la visite n’aura duré en tout et pour tout que 30 minutes, le temps de monter, de faire quelques photos et de redescendre.

Notre taxi n’a pas bougé, il est toujours là à nous attendre. Hop, un petit sourire au conducteur qui comprend que notre visite est terminée. Nous prenons place et passons à notre deuxième destination. Durant le trajet, le taxi met la musique, il a un CD avec des chansons américaines assez vieillottes. Le problème c’est que son CD ne fait que 12 pistes, on l’écoutera donc en boucle toute la journée, mais j’ai trouvé ça plutôt sympa !

Après la moitié du CD environ, nous arrivons au Seongsan Ilchulbong Peak, ou le pic du soleil levant. Il s’agit d’une énorme masse de terre qui s’est créée suite à l’éruption d’un volcan il y a près de 100 000 ans ! Il est possible de monter les 600 marches pour arriver au sommet… Mais avec la chaleur qu’il fait, ce n’est vraiment pas chose envisageable. Nous partons déjà nous restaurer dans la petite zone commerçante. Il y a tout pour les touristes, Mcdo, Starbucks, Dunkin Donuts…

Je constate qu’ici aussi à Mcdo, les minions sont à l’honneur avec la sortie de « Moi moche et méchant 3 ». !

Durant le repas, nous apercevons notre chauffeur qui vient nous apporter une boisson vitaminée bien fraiche. C’est une très gentille attention ! Le truc c’est que, je ne sais pas trop ce qu’il y a dedans donc je n’ose pas trop la boire pour le moment. :D

A Jeju, absolument tous les sites sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco, en fait l’île entière est protégée, je trouve ça vraiment bien.

Après ce bon petit repas bien mérité, nous faisons une courte balade près du pic. Pas la peine de payer l’entrée dans le parc car nous ne comptons pas faire l’ascension. Notre chauffeur nous a rejoint et se balade à nos côtés. Après quelques photos de ce paradis de verdure, nous repartons.

Notre prochaine destination est le célèbre tunnel de lave Manjanggul, formé lors d’une éruption du volcan, il y a très très longtemps. Cette grotte fait 7km de long mais seulement 1km est ouvert au public. Notre taxi nous dépose à l’entrée mais pour sortir du parking il faut déjà gravir quelques escaliers. Une fois au bon niveau, nous avons sur notre gauche un mini-musée qui explique la formation du tunnel de lave ainsi que quelques boutiques avec des rafraichissements. 1000W la bouteille d’eau, franchement ça va, c’est très raisonnable !

Nous allons ensuite chercher nos tickets, l’entrée est à 2000W par personne. L’accès à la grotte est ensuite imminent. Quelques escaliers en métal à descendre, et d’un coup il fait très très froid. Je sors mon k-way que j’avais pris pour l’occasion. J’avais vu marqué partout sur internet qu’il était indispensable de bien se chausser et de penser à un k-way car de l’eau tombe de la grotte et il y fait 11°C. Ah c’est sûr que ça change par rapport à dehors. Les escaliers suivants sont plus hauts et fait de pierres brutes, mais la descente ne dure vraiment pas longtemps, nous arrivons très vite sur du plat.

Le tunnel est entièrement plat, on y marche assez facilement. Les endroits où l’accès est trop difficile, des petits ponts ont été mis afin de faciliter le passage. La lumière éclaire discrètement tout le chemin et des panneaux indiquent notre progression dans le tunnel. Un kilomètre, ça se fait relativement vite. A chaque détour de tunnel, des couleurs différentes tapissent les murs grâce aux spots de couleur. Il y a vraiment pas mal de monde dans la grotte donc c’est difficile de faire des photos convenables avec les gens qui viennent et repartent. Certaines formes peu habituelles sont mises en valeur par des panneaux.

Peu avant la fin, nous passons dans un endroit où la hauteur sous plafond fait plus de 20m, toute l’allée est plate et ressemble à une route avec des lampadaires et des bancs de chaque côté. C’est assez drôle ! Arrivés au bout du kilomètre praticable, un énorme caillou de lave bloque la suite du chemin, ce seront les dernières photos avant de faire demi-tour.
Le chemin du retour se fait plus rapidement, et nous nous retrouvons déjà au niveau des escaliers en métal. Une fois les deux premières marches franchies, une humidité et une chaleur nous saisissent. On est bien de retour sur la terre ferme… mince alors, je serai bien restée sous terre, moi !
Le chauffeur de taxi nous attendait non loin de là, à peine le temps d’aller acheter à boire et nous voilà de nouveau en voiture.

En route pour notre dernier stop : la plage de Hamdeok située tout au nord de l’île. C’est une station balnéaire assez prisée des Coréens et je voulais voir la mer turquoise promise par Jeju, car nous sommes quand même sur une île, il ne faut pas l’oublier.
Le taxi nous dépose tout près, il nous faut juste traverser la route pour nous retrouver sur l’immense avenue qui borde la plage. On y trouve plein de boutiques de plage, de supérettes et de gens qui se baladent en maillot de bain. Les énormes bouées ont aussi la côte en Corée ! Au loin, une baïne s’est formée entre les roches et une bande de sable.

Une grande scène est dressée sur le sable, il semble y avoir un évènement. A la vue de tous les body-buildés autours de nous, je dirai que c’est un concours. Tous les participants se mettent un espèce d’auto-brozant très très foncé pour faire ressortir leurs muscles, c’est juste affreux ! Nous longeons la plage pour aller nous balader sur le petit chemin qui fait le tour de la côte. Il y a quelques personnes qui se baladent aussi, c’est agréable d’autant plus qu’il y a une petite brise de bord de mer qui rend la chaleur à peu près supportable. Cette petite fille était tranquillement installée en train de manger son goûter, elle était vraiment craquante !

Depuis que je suis sortie du taxi, j’ai de la buée partout, sur mes lunettes de soleil, sur mon téléphone, sur la GoPro et surtout sur mon reflex. J’ai beau essuyer l’objectif extérieur et intérieur, la buée ne cesse de revenir. J’ai dû attendre une bonne vingtaine de minutes avant que la lentille s’habitue à la température ambiante et parvienne enfin à se désembuer. Ouf !
La vue sur la plage est vraiment très belle, j’en profite pour faire de jolies photos. Le chemin semble continuer plus loin, un peu comme une balade le long de la côte (comme à Sydney) mais nous n’avons pas vraiment envie de faire ça maintenant.Après 45 minutes de balade (et surtout de pause à l’ombre), nous allons chercher une boisson fraiche au GS25 non loin de là.

Nous nous promenons un peu sur la plage pour admirer quelques œuvres avant de regagner le taxi.

La route du retour sera longue, plus d’une heure, mais nous sommes obligé de traverser l’île de part en part, et au beau milieu de l’île se trouve le volcan qu’il faut donc contourner.
Le taxi nous déposera devant notre hôtel et nous serons délester de nos 150 000W. Finalement le taxi n’a pas pu utiliser son lecteur de carte, nous avons donc dû payer en liquide. C’est dommage car le taux est très bon depuis que nous sommes arrivés en Corée, nous préférions donc payer en carte.. tant pis ! :/

Rentrés à l’hôtel à 18H, c’est le bon moment pour décharger les photos, prendre une douche et se reposer un peu après notre journée en vadrouille.

Pour le repas du soir, il est toujours aussi difficile de trouver un truc dans les environs, on va donc compter sur notre ami 7 Eleven pour y trouver des choses à nous mettre sous la dent.

A 23H, c’est l’heure de dormir. Demain sera notre dernière journée entière à Jeju.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*