Voyage à Prague en solo [13.09.21 : Train jusqu’à Prague & Old town]

Ce matin réveil à 8H tranquillement. Aujourd’hui je change de pays et je pars en direction de la République Tchèque. Je prends mon temps pour boucler mes dernières affaires avant de descendre déjeuner. Comme avant-hier, je me pose dehors pour savourer mon petit-déjeuner avec une petite brise fraiche. Finalement il n’y aura eu aucune pluie durant mon séjour en Autriche, j’ai vraiment de la chance !
Je remonte dans ma chambre pour fermer définitivement ma valise et vu que j’ai encore largement le temps, je me pose devant France 24 à la télé pour voir ce qu’il se passe en France pendant mon absence. Visiblement, rien de très intéressant !

Il est 9H30, je vais pas tarder à partir en direction de la gare. Le check-out ne me prendra que quelques secondes et je pars ensuite vers la station à pied. Je connais bien le chemin maintenant, je mettrais moins de 10 minutes pour arriver à la gare de Salzbourg.

Mon train est prévu sur le quai n°6, me voilà donc partie sur la voie en question en prenant soin de bien regarder les repères prévus. Maintenant je maitrise tout sur la façon dont fonctionne le train en Autriche ! :)
Mon train est déjà là, je prends place dans la voiture 26 que j’avais réservé en première classe. Non parce que c’est bien sympa d’avoir fait mes petits trajets de 2H en seconde classe mais pour ce long voyage je voulais retrouver un peu plus de confort. J’avais donc réservé une place en première classe juste derrière le rack à bagage, l’idéal pour moi.

Ce premier train me conduira jusqu’à Linz où je dois effectuer un changement de train et je n’ai que 25 minutes pour cela. Autant vous dire qu’en France avec les retards auxquels nous sommes habitués, je n’aurai pas tenté.
Pas de chance, mon train est retardé de 5 minutes, bon allez ce n’est rien.
Le trajet se poursuit tranquillement, une dame vient proposer des journaux que je décline (elle sourit en me disant qu’ils ne sont qu’en Allemand de toute façon). On me demande si je veux boire quelque chose, je décline également. Il y a effectivement un menu à mon siège et la consommation se fait à la place.
Un contrôle des billets a lieu quelques minutes après le départ du train.

Nous arrivons à Linz à l’heure, le train à en effet rattrapé son retard. Mon changement se fera sans aucun problème car mon train Eurocity se trouve quelques quais plus loin. Il est d’ailleurs déjà là.

Les Eurocity sont historiquement des trains qui traversent l’Europe et relient les grandes villes entre elles. Il en existe près de 80 à ce jour. Lorsque je monte à bord, je comprends tout de suite que ça ne va pas être le même standard que tout à l’heure. Il n’existe qu’une seule voiture de première classe et elle est constituée de compartiments de 6 places, oui oui, de compartiments comme à l’époque. Dans le compartiment qui m’a été assigné, une autre réservation a était faite par une jeune fille que je rencontre aussitôt. Nous sommes donc deux pour 6 places, nous sommes largement à l’aise. Nous faisons aussitôt connaissance.
On nous contrôlera deux fois les billets pendant que nous serons en Autriche et une nouvelle fois côté République Tchèque. Le passage de frontière sera rapide, à peine un petit arrêt. Pendant les 4H de trajet, nous passerons notre temps à discuter avec Anne, ma nouvelle copine de voyage. Anne est Autrichienne et nous avons rapidement engagé la conversation, nous voyant toutes les deux seules. Elle voyage seule pour la première fois et a décidé de se rendre à Prague car ce n’était pas loin, pas cher et que ça la rassurait pour une première expérience. Nous discuterons pendant toute la durée du voyage, nous ne verrons même pas le temps passer. On s’échange nos numéros et nous nous promettons de nous écrire demain pour aller prendre un verre après nos visites respectives.
Durant le trajet, on viendra nous proposer des journaux et nous offrir des bouteilles d’eau. Un service passe également pour proposer de quoi manger.

Il est 16H lorsque nous arrivons à Prague comme prévu. Nous quittons le train et nous nous séparons dans le square situé devant la gare. Anne part prendre son tram, quant à moi je me dirige vers mon hôtel à pied car il n’est qu’à un kilomètre de là. Le chemin ne semble pas simple avec une valise au premier abord mais finalement tout va bien et j’arrive sans problème à mon hôtel, le MGallery.
L’accueil est vraiment très professionnel, on m’indique que j’ai le droit à ma boisson de bienvenue et qu’en raison du COVID il n’y a pas de ménage durant le séjour dans les chambres sauf si on le demande. Après vérification de ma vaccination, on me remet ma carte de chambre en m’annonçant que j’ai été surclassée en chambre supérieure. Chouette !

Je découvre la chambre située au 5ième étage avec une belle vue sur les toits de Prague.

La chambre est super grande et très bien achalandée, des petites douceurs m’attendent à nouveau en guise de bienvenue avec un petit mot doux.
Je pose mes affaires et à peine le temps de vider mon sac que me voilà déjà partie à la découverte de cette nouvelle ville !

En sortant de mon hôtel j’arrive rapidement devant le centre commercial du Palladium qui n’est qu’à quelques mètres de là. Les rues sont vraiment très belles et les monuments n’ont pas l’air de manquer. Je me dirige tout d’abord vers la Tour Poudrière (Powder Tower) de Prague qui était l’une des portes de la ville.
Je me perds un peu dans le centre en suivant les gens et j’arrive dans les avenues commerçantes avant de remonter vers la Vieille Ville.

A tous les coins de rues on trouve des vendeurs de Trednik (cette sucrerie tchèque), et vu l’odeur de cannelle qui embaume le centre ville, c’est certain que je ne testerai pas car j’ai horreur de ça.
La Place de la Vieille Ville est vraiment superbe, on y voit en tout premier l’incroyable Horloge Astronomique qui date de 1410. Elle fait partie des plus vieux instruments de ce type en Europe !

On aperçoit aussi les tours de l’Église de Notre-Dame de Týn que je trouve vraiment très belle. Au centre de la place, trône la statut du Mémorial de Jan Hus juste devant la Galerie nationale de Prague.
Juste à côté, l’église St Nicolas se démarque également. Je ne perds pas de temps dans les édifices pour le moment mais j’en profite pour prendre un peu la température de cette nouvelle ville et me balader dans les environs.

La lumière commence déjà à baisser alors qu’il n’est que 18H. Je découvre les petites rues du centre ville, il a l’air de faire bon vivre ici, je sens que je vais bien aimer cette ville !

Je retire de l’argent car ici ce n’est pas l’Euro mais la Couronne Tchèque, 1000 couronnes pour commencer, cela suffira. Il semble y avoir pas mal d’endroits où on ne peut pas payer en carte, ça ne va pas être aussi simple et pratique qu’en Autriche je pense.

En rentrant, je m’arrête au Palladium pour voir ce qu’on peut y trouver. Tout un étage est dédié aux restaurants avec un food court en plein milieu. Je mange ici car je n’ai pas mangé depuis ce matin et même s’il est un peu tôt j’ai envie de rapidement rentrer à l’hôtel pour me reposer.

Il est 19H30 lorsque je rentre à l’hôtel, je n’ai qu’une envie, c’est de prendre une bonne douche ! Je suis crevée même si le trajet est passé plutôt vite, j’ai quelques kilomètres au compteur.
Je décharge mes quelques photos de cette fin de journée et je me pose tranquillement avec un thé dans ma super chambre !

Demain je vais un peu plus profiter de Prague, j’ai hâte, il y a tant de choses à voir !