Voyage en Corse [28.08.14 : Plongées sur les Îles Cerbicales]

Ce matin, réveil très matinal, nous avons rendez-vous à 8H devant la paillote de Dolfinu Biancu le club avec lequel nous allons effectuer nos deux plongées aujourd’hui.

Il faut savoir qu’à la base, nous avions programmé une plongée le matin au îles Cerbicales et deux plongées l’après-midi au îles Lavezzi.

Le club nous a appelé la veille pour nous prévenir que nous ne pourrons effectuer que deux plongées sur les trois prévues, en effet les conditions météorologiques ne sont pas favorables pour aller jusqu’au îles Lavezzi. Nous effectuerons donc deux plongées sur les îles Cerbicales. Nous sommes bien déçu… surtout que le tarif est le même (en dehors des frais relatifs à la réserve naturelle).

Le jour J, nous faisons l’heure de route qui nous sépare du club de plongée. Le parking ne nous inspire pas des masses, il s’agit plutôt d’une dune de sable à escalader. Difficile d’accès, nous faisons quand même le choix de nous engager sur le parking. L’entrée est indiquée payante mais personne ne surveille (en même temps il est à peine 7H45).

Après cet heure de route à travers la montagne, nous nous présentons devant le club qui nous répond à peine. Je demande où sont les toilettes, on me répond qu’il n’y en a pas.. Ah ??? En effet, le club de plongée se trouve sur la plage et se compose uniquement d’une petite paillote. Deux bateaux sont présents un peu plus loin en mer. On nous demande alors d’aller voir au restaurant à côté sur la plage, le soucis c’est qu’à 8H du matin, tout est fermé… Ca commence bien !

On nous appelle l’un après l’autre afin de vérifier les carnets de plongée et de…nous faire payer les plongées par avance. Et oui ! Très surprenant ! Nous avions déjà payé l’acompte pour la réservation, on nous indique que le chèque n’a jamais été reçu et que nous devons donc payer l’intégralité. Bizarre comme pratiques…

On nous présente à Mélanie qui sera  notre guide de palanquée. Elle est très gentille et entreprend de m’équiper entièrement, mon compagnon ayant déjà son équipement entier, je suis la seule qui doit être équipée. Seul petit soucis, il n’existe aucun vestiaire, nous devons donc nous changer à la vue de tous…

Nous serons 3 dans la palanquée avec Mélanie, mon compagnon, moi et un autre plongeur niveau I avec qui nous faisons connaissance.

Une fois tout le monde prêt, nous devons nous-même chargés nos blocs jusqu’au bateau situé à une vingtaine de mètre du bord de la plage. A cause de mon dos, j’en suis incapable, je demande alors de l’aide à l’équipe que j’avais au préalable informé de mes problèmes de santé, on confit alors mes affaires à mon compagnon qui doit donc porter son bloc + le mien. Aucune aide de l’équipe ni rien, c’est bien la première fois qu’on rechigne à m’aider alors que je préviens toujours de mes problèmes de dos et des conditions dans lesquelles je peux plonger.

Au bout d’une vingtaine de minute de navigation, nous arrivons au site « Le Danger du Toro », situé près des îles Cerbicales.

Nous nous mettons à l’eau tous les 4 et nous suivons Mélanie qui nous fait découvrir le site.

Nous apercevons de beaux poissons, des mérous dont un mérou vraiment très gros et des étoiles de mer, c’est vraiment très sympa ! La plongée se passe très bien et la température de l’eau à 25°C est vraiment agréable. Nous atteignons les 20 mètres et nous profitons d’une belle visibilité durant toute la plongée.

Sans titre 28

Sans titre 33

Sans titre 36

Sans titre 38

Une fois la plongée terminée, nous regagnons rapidement le club sur la plage qui se remplit un peu plus. Il est presque 11H, nous essayons tant bien que mal de sécher nos combinaisons pour les récupérer à peu près sèches cet après-midi et nous quittons le club pour regagner la voiture.
Après avoir galérer à sortir de la dune de sable, nous partons sur Porto-Vecchio afin de se restaurer. Nous retrouvons avec plaisir notre crêperie de la veille. Nous nous reposons un peu de cette plongée tout en profitant du déjeuner pour changer la batterie de la GoPro (c’est exprès pour des journées comme ça que j’ai choisi d’en acheter une seconde !).

Nous reprenons la route vers 13H pour regagner le club un peu en avance. On arrive ainsi aux alentours de 13h30 au club sur le plage. Cette fois, nous ne pouvons y échapper, il faut régler 5€ pour se garer sur la dune de sable permettant d’accéder au centre de plongée…

Mauvais accueil une fois de plus de la part de Dolfinu Biancu, on nous indique que la reprise est à 14H, on nous reproche presque d’être venu en avance alors qu’ils sont en train de rigoler tous ensemble autour d’une table auquel nous ne sommes pas convié. On a l’impression de les déranger. Ce n’est pas l’ambiance à laquelle les clubs de plongée que j’ai fréquenté m’ont habitués.

La chaleur et le soleil aidant, je décide d’aller me tremper un peu dans l’eau en attendant que ça soit l’heure. Hop, direction l’eau turquoise ! La plage s’est remplie depuis ce matin !

100_3049

A 14H enfin, on nous redonne notre matériel à peu près sec et nous nous préparons pour la seconde plongée. Mais avant, il faut également régler en avance la plongée et re-vérifier les carnets. Le monde commence à envahir la paillotte et on se marche un peu dessus.
La plongée de cet après-midi est dédiée aux baptêmes ce qui explique l’affluence…. Nous aurions aimé le savoir avant d’être recasés sur cette plongée car elle risque de n’être que peu intéressante pour nous. Les deux bateaux embarquent les différents plongeurs et c’est parti pour la seconde plongée.
Je suis cette fois sur un bateau différent de celui de mon compagnon, bon tant pis, on se retrouvera pour la plongée vu qu’on plonge à nouveau ensemble cet après-midi avec toujours notre super monitrice Mélanie et un 4ième coéquipier.

Au programme de cette deuxième plongée, une plongée de 17m sur le site « Le Toro » côté nord. Nous y apercevons quelques mérous mais surtout un banc de barracuda à quelques mètres de nous ! Super !

Sans titre 45

Sans titre 46

Sans titre 48

Sans titre 49

A l’issu de la plongée, étant donné qu’il faut attendre la remontée de tous les baptêmes, on nous invite à faire un petit peu de snorkeling aux alentours du bateau.
On me prête ainsi un tuba et c’est parti pour un peu de relaxation la tête dans l’eau à regarder les poissons. Je reste comme cela à patauger un petit peu dans l’eau en attendant que les baptêmes soient tous passés afin de ne pas être trop malade sur le bateau de retour.
Je monte sur le bateau au dernier moment même si ce dernier tarde un petit peu trop à partir, ouf on arrive assez rapidement à la plage noire de monde.

On rend les équipements et on rempli les carnets de plongée. Après quelques échanges avec les gens rencontrés ce jour (les plongeurs et notre monitrice Mélanie) nous regagnons notre voiture. Bien évidemment, grosse galère pour sortir mais nous parvenons à reprendre la route.
Arrivée à Porto-Vecchio nous choisissons de faire quelques courses, car la fin du séjour approche et nous n’aurons peut-être plus le temps par la suite. On s’arrête donc au Lecler de Porto-Vecchio pour se ravitailler en eau et en produits typiquement corses (saucissons, biscuits, vins…).

C’est bien épuisés que nous rentrons à l’hôtel afin de prendre une bonne douche. Nous commandons comme la veille des pizzas à la pizzeria de l’hôtel que nous dégustons dans notre chambre. Nous ne tarderons pas à trouver le sommeil ce soir là .

Demain, beaucoup de route nous attendent, nous partons dans le nord de la Corse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*