Voyage en Norvège en solo [06.11.2019 : Fjords & Aurores Boréales]

Ce matin, réveil difficile à 8H mais je me motive rapidement. Je pars faire la visites des fjord autour de l’île de Kvaløya ce matin et en plus c’est en petit comité. Il y a du monde au petit-déjeuner mais trouver une place pour une seule personne n’est jamais trop compliqué.

Une fois mon estomac rempli et mes affaires prêtes, je pars en direction du port, où se trouve le point de rendez-vous. Je fais un tour dans la boutique souvenirs à côté mais ne trouve rien de plus qu’hier. Je retrouve un couple d’Espagnol sur place, ils seront de la partie ainsi qu’un Américain.

Quelques minutes après nous faisons la connaissance de nos deux guides de la journée, la conductrice et la photographe, une norvégienne et une suisse. Nous montons à bord d’un van très spacieux et prenons la route. Nos guides sont adorables et nous faisons connaissance avec elles durant le chemin. Le premier arrêt aura lieu à Tisnes. En nous frayant un petit chemin à travers la neige, nous arrivons à un point de vue magnifique. On nous propose de faire quelques photos et discutons avec nos deux supers guides. Il ne fait pas si froid que ça, au bord de l’eau, la température est vraiment supportable.

Nous faisons un autre arrêt un peu plus tard afin de voir quelques maisons de bois peintes en jaune et rouge, les couleurs très fréquemment utilisés ici. Nous nous enfonçons un peu dans la neige afin de faire de belles photos des environs. Ici nous sommes au bord d’une petite crique, on ne dirait pas comme ça avec toute la neige mais si, il y a belle et bien une petite plage.

Sur le chemin nous croisons un troupeau de rennes, nous nous arrêtons immédiatement afin de les voir d’un peu plus près. Nous restons à distance pour ne pas les effrayer car ils sont en liberté au bord de la route. Il y a malheureusement souvent des accidents.

Nous remontons à bord et cette fois nous ne marquons aucun arrêt jusqu’à Sommarøy, notre destination pour le déjeuner. Ici, une plage tout entière est facilement accessible, nous nous installons face à ce paysage magnifique pour savourer tout d’abord un bon thé ou un café.

L’eau est turquoise, il y a même du sable, et ensuite tout est recouvert par la neige, c’est un peu surréaliste. L’équipe nous a prévu des sièges pliants, du thé, du café, un sandwich et un gâteau, tout ça fait maison.
Nous profitons de ce beau moment pour discuter tous ensemble avant d’aller nous balader au bord de l’eau. Nous trouvons des coquillages et quelques carcasses de poissons sur le sable, les environs sont vraiment magnifiques.
Après une petite heure, nous repartons en direction de Tromsø mais en faisant le tour par l’autre côté de l’île, nous aurons ainsi fait tout une boucle autour de Kvaløya.

Nous nous arrêtons au bord d’une route pour observer les magnifiques lumières qui se reflètent dans le lac. Un camping-car est laissé à l’abandon sous une grosse couche de neige, j’espère qu’il n’y a personne à l’intérieur mais c’est un chouette point de vue où se réveiller le matin.

Par la suite, nous nous arrêtons un peu après au beau milieu de nulle part, nous sommes entourés de neige et de grandes montagnes. Quelques personnes isolés se baladent, skis à la main. Notre guide nous explique qu’ici, la neige n’est pas du tout la même qu’à Tromsø, elle est beaucoup plus fine, ce qui explique que tout le monde aime bien venir skier ici.

Nous avons de la neige jusqu’à la taille à certains endroits, c’est assez drôle de progresser là-dedans, nous rigolons pas mal mais cela nous permet de faire de superbes photos.

Le soleil est bien descendu, notre dernier arrêt se fera à Ersjofbotn, un coin assez connu mais qui nous permettra de profiter facilement d’un point de vue extraordinaire avec un coucher de soleil au beau milieu du fjord. Nous restons là, tous plus ou moins bouche bée par ce paysage vraiment incroyable.

Nous poursuivons ensuite notre chemin jusqu’à Tromsø alors que le soleil décroit de plus en plus.

Il est 14H30 lorsqu’on me dépose devant mon hôtel. La nuit est déjà en train de s’installer sur Tromsø. Je prends ce petit temps pour moi et prépare mes affaires pour repartir (déjà !)

Deux heures plus tard, je suis prête, trépied sur le dos, pour repartir à la chasse aux aurores pour la 4ième nuit d’affilé ! En partant je m’arrête tout de même manger un morceau (oui il n’est que 17H et alors ? Je me suis mise à l’heure Norvégienne !). Je vois dans mes mails que j’ai déjà reçu les photos de ma sortie dans les fjords, quelle rapidité !

Je passe à la poste afin d’acheter un timbre pour envoyer une carte postale à ma famille, c’est chose faite en quelques minutes pour le prix de 25NOK (2,5€) !

Quand j’arrive au point de rendez-vous, le bus est déjà là et il y a un monde de dingue qui attend pour monter.

Je retrouve Elisa et Caroline ainsi que le même chauffeur qu’hier, Pawel. Le bus sera complet ce soir et je me retrouve voisine avec une Australienne qui apprend le Français depuis plusieurs années. Nous faisons connaissance à moitié entre Français et Anglais, c’était plutôt drôle. J’étais assez confuse de retrouver le Français après une semaine totalement en Anglais. Elle me dit d’ailleurs qu’elle n’aurait pas deviné que j’étais Française car elle n’avait pas entendu d’accent. Quel beau compliment ! Le speech est le même que tous les soirs, mais ce soir, la recherche d’un ciel dégagé à été plutôt simple car il fait déjà beau au-dessus de Tromsø .

Nous nous arrêtons près d’un petit village nommé Laksvatn près d’un lac. L’activité est à peine visible à l’œil nu pour le moment derrière les montagnes. Nous profitons de cette petite aurore pendant un moment avant qu’elle ne disparaisse complètement … pour revenir plus fort. Cette fois l’activité est bien visible mais ne durera pas très longtemps. C’est tout de même l’occasion pour de superbes clichés des environs.

Nous remontons finalement dans le bus en direction d’un fjord nommé Ullsfjord. Nous étions déjà là le premier soir (dimanche) mais nous n’avions pas vu grand-chose à ce moment-là car le ciel était complètement bouché. Ici le ciel est complètement dégagé, on a donc plus de chance. Nous rejoignons la plage grâce à un petit chemin creusé par nos guides et commençons à faire quelques photos avec la lune en fond (c’est la première fois que je la vois depuis que je suis arrivée !). Une petite activité a commencé à être visible et a continué à grandir, grandir… nous avons un beau spectacle qui se dessine pendant plusieurs dizaines de minutes.

Les photographes enchainent nos photos afin que tout le monde ait un petit souvenir de cette soirée. Je passe mon temps à essayer d’améliorer mes photos d’un soir à l’autre, ce qui n’est pas forcément évident quand tout le monde allume téléphone et lampe de poche autour de moi.

Le feu de camp est installé plus haut, au bord de la route, et nous remontons donc tous petit à petit. Je discute toujours autant avec Maria, mon amis de Chypre mais également avec Emma ma nouvelle rencontre Australienne. Ces moment sont tellement cool !

Alors que le feu est en train d’être allumé, l’activité s’intensifie grandement au dessus de nous. Quelques photos plus tard, me revoilà à poser devant une nouvelle aurore, celle-ci est assez puissante mais n’évolue que très peu actuellement. Elle prend en revanche beaucoup d’espace à présent puisque tout le ciel est devenu vert au dessus de nous.

Lorsqu’il n’y a quasiment plus rien, je remonte dans le bus chauffé, afin de discuter avec mes amies de la soirée et partager nos impressions.

Alors que Elisa commence à raconter de vieilles légendes autour du feu, un chocolat chaud à la main, Caroline vient nous chercher pour nous indiquer que l’intensité redevient plus intense. Il ne m’en faut pas plus pour sortir du bus, trépied à la main. Nous avons maintenant deux lignes énormes qui traversent le ciel entre deux montagnes des deux côtés de la route. Au bout de quelques minutes, nous voyons très distinctement à l’œil nu les différentes couleurs, du vert mais aussi du rouge. Nous restons un long moment à photographier cette beauté quand elle commencera à danser au-dessus de nos têtes. Le ballet durera un bon moment, c’est un pur bonheur ! Nous croyons rêver !

Après une bonne heure de danse, l’aurore commence à s’apaiser, il est l’heure pour nous de repartir en direction de Tromsø .

Il est 1H40, la lumière du bus se rallume, nous voilà de retour à Tromsø après cette soirée magique. Je ne reverrai par Caroline et Elisa demain, ça ne sera pas elles qui s’occuperont du tour. Je leur dis donc au revoir et un grand merci et repars vers mon hôtel.

Une bonne et courte nuit m’attend une fois de plus. Demain matin je dois me lever pour aller voir les rennes, il y a pire comme planning non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*