Voyage au Canada en solo [Préparatifs]

Les Destinations

Montréal

Montréal est la principale ville du Québec. Grande métropole insulaire et portuaire du fleuve Saint-Laurent au pied des rapides de Lachine, c’est la deuxième ville la plus peuplée du Canada, après Toronto, et la plus grande ville francophone d’Amérique. Son aire urbaine, la région métropolitaine de Montréal, rassemble près de 4,3 millions d’habitants, soit environ la moitié de la population du Québec.
La ville doit son nom au mont Royal qui surplombe le centre des affaires et le centre historique de la ville, tous deux situés dans l’arrondissement Ville-Marie.

Quebec

Québec, en forme longue la Ville de Québec, est la capitale nationale du Québec, une des provinces du Canada. Située au cœur de la région administrative de la Capitale-Nationale, elle est le siège de nombreuses institutions dont le Parlement du Québec. En 2021, la ville de Québec compte 549 459 habitants et sa communauté métropolitaine regroupe une population de 800 296 habitants.
Fondée en 1608 par Samuel de Champlain, Québec est une des plus anciennes villes d’Amérique du Nord. Le rétrécissement du fleuve Saint-Laurent entre les villes de Québec et de Lévis, sur la rive opposée, a donné le nom à la ville, Kébec étant un mot algonquin signifiant « là où le fleuve se rétrécit ».

Toronto

Toronto est la capitale de la province de l’Ontario. Avec une population de 2 794 356 habitants en 2021, elle est la plus grande ville du Canada et la quatorzième plus grande ville des Amériques. Toronto est un centre international des affaires, de la finance, des arts, de la culture, et est considéré comme l’une des villes les plus multiculturelles et cosmopolites au monde.
La région de Toronto, située sur un vaste plateau en pente jalonné de rivières, de ravins et de forêts, a d’abord été habitée par des nations amérindiennes, pendant plus de 10 000 ans.

Niagara Falls

Les chutes du Niagara sont un ensemble de trois chutes d’eau situées sur la rivière Niagara qui relie le lac Érié au lac Ontario, dans l’est de l’Amérique du Nord, à la frontière entre le Canada et les États-Unis :
les « chutes du Fer-à-Cheval » (Horseshoe Falls) ou « chutes canadiennes » ;
les « chutes américaines » (American Falls) ;
les « chutes du Voile de la Mariée » (Bridal Veil Falls).
Bien qu’elles ne soient pas particulièrement hautes (57 m), les chutes du Niagara sont très larges. Avec un débit de plus de 2 800 m3/s, elles sont les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord et parmi les plus connues à travers le monde.

Pré-requis immigration

Pour entrer aux États-Unis en tant que Français il est nécessaire de disposer d’un ESTA valide. Je l’ai refait juste avant d’acheter mes billets d’avion et il a été accepté moins d’une heure plus tard. Il coûte toujours 14$, rien n’a changé. Attention de bien passer par le seul et unique site officiel, car il y a beaucoup d’arnaques.
Concernant le Canada, vu que j’y entre par la route, je n’ai rien besoin. L’AVE étant nécessaire uniquement pour les entrées par avion. Vu les circonstances actuelles (COVID), je ne suis pas à l’abri d’un changement de plan de dernière minute donc j’ai tout de même préféré faire l’AVE afin de l’avoir prêt, cela ne coûte que 7$ et est valable 2 ans. On ne sait jamais ! Pour le faire, il faut se rendre sur le site du gouvernement.

Pré-requis COVID

Je ne pensais pas faire cette rubrique un jour…. Après beaucoup de voyages en Europe durant cette pandémie, où seule la vaccination et quelques papiers étaient nécessaires, là les choses sont différentes.

Pour entrer au Etats-Unis par avion, j’ai besoin d’un test effectué la veille, l’heure n’est pas importante, il suffit que le test soit effectué la veille du départ. Si jamais je fais un aller-retour au Etats-Unis par la route (depuis Niagara Falls par exemple, pour avoir la vue côté Américain), je n’ai rien besoin de plus.

Pour entrer au Canada, aucun test n’est nécessaire mais il faut prévoir de remplir l’application ArriveCAN dans les 3 jours avant l’arrivée. Dans mon cas, je devrai donc la remplir aux Etats-Unis avant de passer la frontière terrestre. Des tests PCR aléatoires sont remis aux divers points d’entrés, ils sont à effectuer en visio et sont contrôlés par le service de santé au Canada.

Pour le retour en France, je n’aurai rien besoin.