Voyage en Finlande en solo [13.11.21 : Centre-ville de Rovaniemi]

Ce matin, j’avais mis mon réveil à 9H15, histoire de dormir un peu. Je me prépare et file déjeuner, comme hier au buffet. Il neige légèrement dehors alors que le soleil ne s’est pas encore levé.

Il y a, tout comme hier, un monde de fou au petit-déjeuner, ça me donne vraiment envie d’en finir rapidement pour sortir de là le plus vite possible.

En passant par la boutique, j’achète quelques cartes postales et timbres afin de les envoyer depuis ici. Car je ne l’avais pas mentionné, mais le restaurant se trouve au fond d’une boutique, donc forcément, nous sommes obligés de passer au beau milieu de celle ci.

Je rentre ensuite à mon chalet pour aller récupérer mon trépied et mon appareil photo afin de faire quelques photos dans les bois derrière le village. J’avais repéré le coin hier mais quand j’étais rentrée il faisait déjà nuit.

Pour me rendre dans ces bois je dois traverser une petite flaque d’eau, un seul pas suffit pour la passer, elle est totalement gelée. J’entends la glace qui craque, heureusement, me voilà déjà de l’autre côté.

Je fais quelques photos alors que les quelques flocons tombent de plus en plus vite. L’ambiance est sympa mais j’aurai préféré avoir cette vue avec un coucher ou un lever de soleil. Malheureusement le temps semble trop couvert pour ça.

Je m’offre le plaisir de faire quelques photos au retardateur, au moins je ne râlerai pas que les gens ont raté ma photo lorsque je me débrouille moi même ! On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même.

C’est maintenant l’heure de rentrer et de terminer ma valise afin de libérer ma chambre. J’ai les lieux jusqu’à midi alors je compte bien en profiter. Je prends déjà le temps d’écrire mes cartes postales avant de refaire correctement ma valise pour le vol et mon sac pour la journée.

Il n’est pas loin de midi lorsque je regagne la réception, valise à la main. Je rends ma carte et je laisse ma valise et mon sac à main pour la journée en consigne. Aujourd’hui j’ai prévu d’aller me balader dans le centre-ville de Rovaniemi, même si le temps me sera compté. Le premier bus passe à 12H30 au Village, et le dernier bus de retour est à 17H, je vais donc n’avoir que 4H sur place mais on va faire avec.

En attendant l’heure du bus je rejoins le centre du village pour aller poster mes cartes. Il existe une boite aux lettres pour les cartes devant partir maintenant, et une boite aux lettres pour les cartes devant arriver pour Noël. Je trouve le concept super sympa, nous ne sommes pas loin des fêtes maintenant, mais pour ceux qui viennent ici en début d’année je trouve le concept vraiment génial.

Après un petit tour dans les allers commerçantes intérieures, je me rapproche de l’arrêt de bus situé derrière le point d’information.

L’arrêt de bus consiste en une petite cahute rouge. Pas mal de monde attendent déjà le bus qui ne devrait pas tarder.

Le trajet n’est pas donné pour seulement 5km, il faut débourser 3.60€ par trajet.

A 12H30 le bus prend le chemin de Rovaniemi. Seulement, ce qui ne devrait durer que 10 minutes, va nous prendre plus de 20 minutes car le bus ne passe que par les petites routes et fait pas mal de détours.

On me dépose finalement en plein centre-ville, il est alors 13H. Je marche rapidement en direction du Lordi’s Square, la place centrale. Un grand panneau affiche la température extérieure : -3°C. Plutôt agréable !

La place est sympa et déjà éclairée pour Noël, on se sent déjà dans l’ambiance. Des restaurants et cafés bordent l’endroit, comparé à Santa Claus Village, ici vous avez l’embarras du choix. On y trouve aussi la célèbre enseigne Scandinave Expresso House.

Je me pose pour déjeuner dans le premier restaurant que je vois et le service sera vraiment long, j’ai failli partir avant même d’avoir pu commander. J’irai même jusqu’à voir une serveuse pour lui demander s’il est possible de commander car depuis 20 minutes, personne n’est venu prendre ma commande. Elle est confuse et sera au petit soin pour moi jusqu’à la fin de mon déjeuner.

Lorsqu’elle m’amène l’addition elle m’indique qu’elle m’a fait une ristourne de 10% et elle me dépose une énorme tablette de chocolat en guise d’excuses. Je n’en attendais pas tant dis donc !

Après ce déjeuner, je ne perds pas de temps et je me dirige directement vers l’Arktikum situé à 10 minutes à pied de là. Il s’agit d’un Musée interactif sur l’Arctique. Le sujet ne peut que m’intéresser et j’avais vu de très bons avis dessus, voilà pourquoi je voulais passer cette journée à Rovaniemi.

Petit problème, il ferme à 16H, je me dépêche donc de m’y rendre. J’y arrive peu avant 14H30 et paye les 15€ d’entrée.

Deux expositions sont à ma disposition sur 2 étages. Je commence par la vie dans l’Arctique où on y apprend comment les animaux survivent à ces conditions climatiques difficiles, et comment l’homme, grâce aux animaux, à pu s’installer sur ces terres. Dans cette partie, on trouve beaucoup de reconstitutions plus vraies que nature.

Dans la seconde moitié du Musée, on peut y trouver toutes les explications scientifiques sur l’Océan Arctique, les pays concernés par cette zone, et bien sûr les Aurores Boréales.

On y trouve beaucoup de vidéos et de modèles à manipuler, c’est ce qui rend ce musée relativement intéressant, y compris pour les plus jeunes.

Une super projection de 6 minutes a lieu sur les aurores boréales, on peut s’allonger complètement sur des fauteuils et regarder au plafond. Vraiment génial !

Je passerai en coup de vent dans la dernière partie du Musée car l’heure tourne et il va bientôt fermer. On y apprend beaucoup sur le mode de vie Lapon et également sur les changements climatiques qui menacent cette région du monde, plus que partout ailleurs.

Il n’est pas loin de 16H, le Musée va bientôt fermer alors je regagne la sortie. J’y suis restée 1H30 mais une petite demi-heure de plus ne m’aurait pas été de trop, je vous conseille donc de réserver 2H dans votre emploi du temps.

En regagnant le centre-ville, je tombe devant le centre commercial Revontuli, tout illuminé. Je décide d’y entrer car j’ai largement le temps avant l’horaire du dernier bus qui passe à 17H05 non loin de là.

Hier soir, j’ai cassé mon câble micro USB me permettant de charger ma tablette, pas très intelligent mais en réalité il était cassé depuis l’Autriche, je l’ai juste achevé hier :( Vu que je suis dans un centre commercial autant aller me racheter un chargeur. C’est chez l’opérateur mobile DNA que je trouverai mon bonheur. Ouf, je suis sauvée ! J’étais vraiment en train de compter hier soir le pourcentage de batterie qu’il me restait pour tenir jusqu’à mon retour Lundi !

Le centre commercial n’est pas très grand mais contient les principales enseignes de mode comme H&M, un supermarché et même un magasin Intersport.

Le plafond du centre-commercial imite un ciel bleu, un peu comme les hôtels de Las Vegas.

Entre le centre-commercial et le Mcdonal’s de l’autre côté de la route, on semble à des années lumières d’Ivalo et de sa Laponie encore toute préservée.

Je n’ai pas faim maintenant mais comme je ne sais pas quand je vais pouvoir manger, je me prends quand même un petit quelque chose à Mcdo, c’est le premier que je vois depuis que je suis arrivée en Laponie haha

Les gens eux, prennent véritablement leur repas, après tout il est presque 17H, c’est l’heure pour eux !

Je me dirige ensuite juste en face de la rue où le bus m’avait laissé ce matin. Quelques personnes arrivent et nous attendons le bus dans le froid glacial de la nuit.

Il arrive quelques minutes après et nous emmène en direction du Santa Claus Village en échange de 3.60€. Tout comme à l’aller, le détour par les petites routes prend un certain temps et ce n’est que 20 minutes après que je suis déposée devant le Village.

Il est 17H30 et me voilà de retour au Santa Claus Village. Je ne sais pas ce que je vais pouvoir faire en attendant, tout est fermé, seul le café/restaurant Three Elves est ouvert. Je vais donc m’y poser avec un cappuccino pour attendre un peu. Je récupère tout de même mon ordinateur dans ma valise pour m’occuper durant ces heures d’attente.

Clairement, si j’ai une chose à vous conseiller, prenez un vol avant 17H, car à partir de 16H tout est fermé ici, vous ne trouverez rien d’autre que ce restaurant pour vous abriter. C’est un peu dommage de ne même pas laisser ouverts les galeries marchandes ou quelques boutiques souvenirs.

Je passe le temps devant mon ordinateur alors que les portes ne cessent d’ouvrir et de se fermer. On se les gèle ! La plupart des gens essayent d’avoir une table mais n’ont pas réservés et repartent donc bredouilles, ou finissent au café adjacent, comme moi.

Sur les coups de 20H30 je récupère mes affaires et remet de l’ordre dans ma valise pour aller attendre la navette.

A 21H pile le chauffeur vient me chercher dans le hall, cette fois c’est l’heure de partir ! Il y a déjà des personnes à bord, ce qui me permet de monter devant pour ce court trajet.

Nous arrivons à l’aéroport moins de 5 minutes après. Un dernier sapin de Noël nous accueille devant le hall des départs. Il n’y a qu’un seul vol affiché sur le FIDS, celui pour Helsinki. Je récupère mon boarding pass et mon étiquette bagage à la borne et file déposer ma valise au drop off. Une hôtesse m’accueille pour me scanner mon bagage et m’indiquer que l’embarquement se fera en porte 5. Je ne risque pas de me perdre dans l’aéroport de toute façon, il est vraiment minuscule.

Une dernière photo de l’extérieur et je pars passer la sécurité. Comme lors de mon vol précédent en Finlande, il faut retirer tout matériel électronique, power bank, disque dur, et même mes chaussures. Bref, toujours un plaisir ! haha

Des Français sont d’ailleurs en plein débat avec les agents de sécurité car ils ont amené avec eux deux briquets au lieu d’un seul autorisé à bord.

Je me retrouve airside à 21H20, j’ai encore le temps avant d’embarquer alors je me pose au seul coin disponible, face à un café. L’aéroport est vraiment vide, il n’y a pas grand monde, le vol ne risque pas d’être plein.

Je passe visiter la seule petite boutique qui reste ouverte et ça y est, l’heure de l’embarquement approche.

Il est 22H et nous sommes invités à embarquer par groupe. Je suis groupe 2 alors j’embarquerai rapidement pour rejoindre ma place en 20A.

Un kit de désinfection m’est remis en porte, et je découvre mon rang vide. Au bout de 10 minutes, l’embarquement se termine et mon rang restera vide, trop bien !

J’aperçois les machines pour dégivrer les ailes qui s’approchent de nous, et au même moment le commandant de bord prend la parole pour nous indiquer que nous aurons un vol calme d’une heure d’1H10. Nous attendons juste le dégivrage et nous pourrons partir.

Il est 20H25 quand nous partons au roulage. Les consignes de sécurité sont diffusées sur les écrans présents au dessus des rangées et les PNC se content de montrer les issues de secours.

Nous décollons rapidement et quittons Rovaniemi pour de bon. Dehors, c’est la nuit profonde, il n’y a malheureusement rien à voir durant ce vol.

Des dessins animés sont diffusés sur les écrans ainsi que quelques informations sur le vol (carte, vitesse, température) et même de la pub pour le service qui arrive.

D’ailleurs en parlant de service, le service de boisson débute et je me laisse tenter par le jus de blueberry, si typique de la région.

Nous traversons une petite zone de turbulence de quelques secondes mais dans l’ensemble le vol aura été très rapide.

Nous nous approchons de Helsinki et à 23H20 on nous annonce un atterrissage imminent. Nous pouvons même assister à atterrissage grâce aux caméras diffusées sur les écrans.

A 23H30 nous voilà posés à Helsinki, environ à la même heure où j’avais atterrie il y a 7 jours, pile au même endroit. Retour là où tout à commencé une semaine plus tôt !

Je traverse le hall de l’aéroport désert, et suis la sortie 2A pour aller récupérer ma valise. Elle arrive rapidement et me voilà déjà repartie pour rejoindre le Hilton. Cette fois je connais le chemin !

Il est à peine minuit quand j’arrive dans l’établissement, il y a pas mal de monde au check-in, dont des commandants de bord FINNAIR. Une bonne nuit de repos m’attend avant ma dernière journée demain.