Voyage à New-York : [09.11.16 : Shopping, Wicked & Match de NBA]

Je me lève à 8H30 avec la sonnerie de mon réveil, c’est trop tôt, je veux encore dormir ! :( Je commence à ressentir la fatigue, de toute façon aujourd’hui je ne compte pas trop marcher.
En sautant sur mon téléphone, je vois bien sûr l’information partout « Trump élu président des Etats-Unis » bon et bien ok…
Après quelques coups de fil en France, comme tous les matins, je décide de partir à pieds vers le Manhattan Mall. Aujourd’hui je veux faire mon shopping chez Aéropostale et chez Macy’s. Il ne faut pas non plus que j’oublie d’acheter les jeans Levi’s que ma famille m’a « commandé »… et oui s’il y a bien un truc qui vaut le coup aux US, c’est bien les Levi’s !
Je ne prends pas mon sac à dos avec mon appareil photo vu que je ne vais faire que les magasins ce matin et la comédie musicale cet après-midi, il ne va m’être d’aucune utilité. Pour ces journées-là, j’ai prévu une petite pochette bandoulière bien pratique pour y glisser juste mes papiers.
Comme annoncé par la météo, il pleut dehors.

Je pars à pieds au Manhattan Mall, à peine à quelques blocs de mon hôtel, la pluie est fine donc ça va encore. Je passe devant l’Empire State Building dans la brume, et également devant le Madison Square Garden qui m’attend pour ce soir !
09-11-2016-1Il y a pas mal de magasin tout le long de la rue, j’aurai jamais le temps de tous les faire, il va falloir choisir !09-11-2016-2J’arrive rapidement au mall, en moins de 10 minutes. Je commence par aller me prendre un petit Starubucks au rez de chaussée du mall. En fait, il est vraiment tout petit, mais c’est le seul mall couvert dans Manhattan. Mon café est brulant, ils sont fous chez Starbucks ! En plus il n’y a aucun endroit où se poser, c’est dommage. Du coup, j’attends que mon café refroidisse dans un coin du magasin. Pour l’instant il n’y a personne, c’est vraiment désert.

Je pars enfin faire quelques magasins ! Je commence par aller voir par hasard chez JCPenney, ils sont remplis de rayons de Noël, ça va du pull lumineux aux chaussettes Père Noël. 09-11-2016-3Ils sont fous ces américains ! J’adore, franchement, l’esprit de Noël est déjà présent alors que nous ne sommes que début Novembre. Au sous-sol de JCPenney se trouve le rayon « Homme », je vais peut-être trouver le bonheur de mon compagnon.

Entre toutes les décos de Noël, il y a effectivement un rayon Levi’s. 09-11-2016-4Au total, j’y passerai 1h30, entre trouver les modèles voulus et les tailles correspondantes… Bref j’ai cru que j’allais devenir dingue, le magasin ne passait que des musiques de Noël, c’était à devenir folle ! Il y avait tellement de choix de couleur, de modèle, de taille, qu’il faut y consacrer un certain temps pour trouver les jeans souhaités…et oui ça prend du temps le shopping ! Sachant que le Levi’s est à 39$ ici, ça vaut vraiment la peine de s’y attarder, tout de même !

Soulagée de quelques dollars, je me rends maintenant chez Aéropostale, j’adore cette marque et leurs tee shirt / sweat avec des grosses écritures. C’est tellement américain !
Il y a toujours des sacrées promos dans ce magasin et aujourd’hui en raison de la fermeture de l’enseigne dans le mall, c’était une liquidation totale avec -60% sur tout le magasin et une opération Buy 1 Get 2 Free sur tous les hauts, donc en gros on achète 3 hauts, et on ne paye que le plus cher d’entre eux. Je vais me faire plaisir et ça va aussi être l’occasion d’avancer mes achats de Noël !
Ils ont vraiment des produits adorables à cette période, un peu comme Etam, beaucoup de pyjama, de chaussons et chaussettes en pilou-pilou… Bref j’adore !

Une fois mes achats de terminés, je quitte le centre commercial avec mes gros sacs. Il pleut toujours dehors mais je me décide quand même à traverser la route pour me rendre chez Pandora.
Je voulais absolument m’acheter un charm sur NYC, ça me fera un joli souvenir. Il y a pas mal de choix mais je craque finalement sur un rond tout blanc avec marqué « New-York City ». Les charm’s ne sont pas donnés ici, 70$ tout de même… !

Je reprends mon chemin vers mon hôtel pour mon dernier arrêt shopping de la journée à Macy’s cette fois. En entrant dans Macy’s la première chose qui choque c’est toute cette hauteur sous plafond. Il y a pas moins de 11 étages, vous imaginez ? Ici on peut trouver absolument tout, c’est un peu les Galeries Lafayettes mais en géant, en fait ! 09-11-2016-5Je fais un peu le tour au niveau des chaussures et des accessoires avant de me diriger tout en haut pour accéder au foodcourt situé au 7ième étage. Monter prend un temps fou car les escalators ne sont pas situés au même endroit à chaque fois.
Je n’ai pas trop le temps il est tout de même près de midi, je vais rapidement me prendre de quoi manger au Mcdo. Je me pose quelques minutes le temps d’avaler mon déjeuner et je repars de Macy’s (sans achat cette fois, ouf !) sur les coups de 12h30.

J’ai tout juste le temps de poser mes nombreux sacs à l’hôtel et de me poser quelques minutes qu’il est déjà l’heure de repartir en direction du Gershwin Theatre pour le spectacle de Wicked que j’avais réservé hier. J’en ai pour une quinzaine de minutes à pieds, toujours sous une fine pluie.

Je rentre dans le Théatre en avance, il est magnifique et aux couleurs de la Wicked Witch bien évidemment.

09-11-2016-6Je suis placée au 5ième rang juste en face de la scène, c’est parfait ! Si j’avais pris ma place sur Internet je n’aurai sûrement pas eu un aussi bon placement. Ça va être super ! Les décors font déjà rêver !09-11-2016-7A 14H pile, le spectacle commence. Il retrace l’histoire de Elphaba, la méchante sorcière de l’Ouest avant ses aventures au Pays d’Oz. On y apprend les origines de sa couleur de peau et on y voit son amitié avec Glinda, la « gentille » dont elle devient l’amie un peu par hasard alors que tous les oppose. Je connaissais grossièrement l’histoire mais j’ai beaucoup aimé la mise en scène et son côté « magique », les costumes étaient aussi impressionnants.
Kara Lindsay qui interprète Glinda a une voix vraiment impressionnante, je préfère même sa version de «Popular» tellement ce rôle lui va à merveille. Elle a une prestance vraiment dingue ! Je l’adore !
Dans le rôle de Elphaba on retrouve Jennifer Dinoia qui a repris les reines après le départ de la grande Idina Menzel qui a tenu le rôle pendant plus de 3 ans. Et bien cette fille est tout aussi impressionnante, sa voix ressemble d’ailleurs pas mal à celle de Idina et curieusement aussi à Lea Michele… C’était troublant ! J’ai eu quelques frissons lorsqu’ils ont chanté « Defying Gravity » qui restera une de mes chansons préférées de tous les temps.

09-11-2016-9A 16h50, le show se termine sous les acclamations du public. Je ne perds pas de temps pour refaire les 13 blocs qui me séparent de mon hôtel.
Le temps de remplir ma bouteille d’eau, me voilà repartie pour le Madison Square Garden, 3 blocs en dessous de mon hôtel. Il est 17h30 quand je prends le chemin de la célèbre salle, sous une pluie battante cette fois. 09-11-2016-10Ce soir ce sont les New-York Knicks qui vont affronter les Brooklyn Nets. Et oui ! Deux équipes emblématiques de New-York !

Je fais le tour une bonne dizaine de fois avant de finalement trouver l’entrée. Entre les gens qui vendent des places à la sauvette et les diverses entrées pour les VIP, les joueurs, etc.. difficile de s’y retrouver autour de cette immense salle !
A l’entrée, une grosse fouille nous attend mais elle va assez vite, il y a beaucoup de portiques. Comme dans les aéroports, nous devons tour à tour passer dans le portique et déposer nos sacs sur un tapis. On me confisque ma bouteille d’eau, je suis dégoutée… tout ça pour me la vendre hors de prix à l’intérieur…
J’attends Clémentine qui ne va pas tarder à arriver. En attendant, je vais retirer ma place au guichet « Will Call » qui se situe tout au fond après les portiques de sécurité. J’avais acheté mon billet sur TicketMaster et j’avais choisi le retrait sur place. Il n’y a personne donc en deux secondes je me retrouve avec ma place. On ne m’a même pas demandé une pièce d’identité ni la carte bancaire qui a servie au paiement. C’était vite expédié !

A côté, nous pouvons trouver un store recensant des produits officiels sur les New York Knicks, on dirait un peu un Musée. A côté, se trouve un petit stand pour tous ceux qui veulent acheter des casquettes, tee shirts ou encore les fameux doigts en mousse. J’avais pensé pendant quelques minutes à m’acheter ce gros doigt en mousse qu’on voit partout, il coûte en réalité 10$, mais je me suis dit qu’une casquette serait plus raisonnable. Je pourrai toujours m’en resservir après alors que le doigt, ben… ça sera plus compliqué ;) J’opte donc pour une casquette à 24$, c’est déjà pas donné ! Elle est au couleur des New York Knicks bien évidemment (donc bleu et orange) !09-11-2016-11Pendant ce temps, les portes se sont ouvertes et le plus gros des spectateurs attendant dans le hall ont pu se diriger vers leurs places.

Clémentine me rejoint quelques minutes après. Nous nous racontons rapidement notre journée puis nous commençons l’ascension vers nos places.
Nous montons plusieurs escalators avant d’arriver à la section 222 où sont situées nos places. Nous ne sommes pas ensemble mais à une quinzaine de rang d’écart. C’est déjà bien d’être dans la même section.

Arrivées au bon étage, nous allons nous chercher à manger. Les stands sont tous plus rempli les uns que les autres mais il y en a énormément, certains vendent uniquement du popcorn, des hot dogs et des boissons tandis que d’autres ont carrément des burgers et des frites. Je me prends un bretzel et un parquet de popcorn ainsi qu’une bouteille d’eau (forcément hein…). Les prix sont vraiment démesurés, 6$ la bouteille d’eau ! En plus, les bouchons sont systématiquement enlevés des bouteilles, super… Vous savez à quel point c’est pratique de se balader avec tout ça dans les mains, et sans bouchon sur sa bouteille ? -_-

Nous allons prendre places, nous sommes accompagnés par des placeurs qui nous amène jusqu’au rang correspondant. Je suis au 6ième rang de la section donc relativement bien placé. On m’avait dit qu’on voyait très bien depuis tous les emplacements du Madison Square Garden et effectivement, je confirme, on voit super bien de partout !

09-11-2016-12Mon bretzel est archi salé, c’est vraiment immangeable, rien à voir avec celui acheté dans le terminal de ferry Lundi, je n’arriverai même pas à le finir. Concernant les popcorn ils sont bien évidemment salés comme partout aux États-Unis j’ai l’impression et surtout, ils sont rempli de beurre, c’est hyper lourd et très indigeste, sans parler du fait que le seul format existant est juste énorme pour une personne…

Pendant ce temps, sur le terrain les joueurs finissent de s’entrainer. C’est incroyable d’être ici, au milieu de cette immense salle. Le Madison Square Garden se rempli petit à petit et un immense ballon volant équipé d’une GoPro tourne dans le public pour capturer quelques images.

09-11-2016-15Le match débute à l’heure, les lumières s’éteignent.
Nous devons tous nous lever pour écouter un ancien combattant chanter l’hymne nationale. Pour ceux qui ne se rappellent pas des paroles de « Star Spangled Banner », elles sont diffusées sur les écrans latéraux. C’est vraiment un moment unique !
Un immense drapeau est déployé, c’est vraiment un show comme on le voit à la télé. Tout le monde se lève pour chanter (et moi aussi !).
09-11-2016-1809-11-2016-19Une fois ce beau moment de passé, c’est l’heure de débuter le match.
Les danseuses viennent mettre l’ambiance avec une danse tout en lumière et avec des effets pyrotechniques. C’est un véritable show !09-11-2016-21Les deux équipes reprennent place. On nous présente tous les joueurs des Knicks et des Nets. Je repère rapidement Joachim Noah, le fils de Yannick Noah qui joue dans l’équipe des Knicks. Les autres me sont totalement inconnus mais le public est à fond et crie le nom de tous les joueurs.

09-11-2016-23Alors il faut savoir que je ne savais absolument pas comment se déroulait un match de basket avant ce jour-là. J’ai compris sur le tas qu’il y avait dont 4 périodes de 12 minutes chacune. Entre chaque période, nous avions le droit à plein d’animations soit directement sur le terrain, soit sur les écrans géants.
Nous avons eu le droits à plusieurs diffusions de « Celebrity Row », une petite séquence qui vient filmer les diverses célébrités présentes dans le public avec un petit bout de leur exploits sur scène ou sur le terrain.  Ce soir-là nous avons eu la chance d’avoir plusieurs joueurs des Giants (l’équipe de football locale), des chanteurs comme le leader du groupe Fun : Nate Ruess mais aussi le rappeur Fat Joe, sans oublier des acteurs comme Tracy Morgan, Chris Rock et Steve Schirripa.

09-11-2016-27Nous avons eu également le droit à un super spectacle de «military drill», difficile de trouver un vocabulaire équivalent en Français mais il s’agit en fait de militaire effectuant une chorégraphie synchronisée en utilisant des armes fictives. C’était vraiment très beau, j’ai adoré !

Je fini par comprendre le comptage de point, au final rien de très compliqué, c’est un match très serré que nous avons ce soir ! Lorsque les Knicks sont en tête tout le public hurle « DE-FENSE » en cœur accompagné par un son caractéristique et des animations sur les écrans géants.

09-11-2016-24Durant les 3 premières périodes c’était les Nets qui menaient avec très peu de point d’écart mais tout s’est finalement joué dans les 12 dernières minutes où les Knicks ont repris l’avantage pour finalement gagner ce match ! Je dois avouer que c’était très prenant même pour quelqu’un qui ne connait pas trop le jeu.

Lors de chaque panier de l’équipe adverse, toute la salle huait, seuls quelques supporters des Nets étaient présents pour encourager leurs joueurs. L’ambiance est quand même dingue, c’est impressionnant d’être là !
L’ingénieur du son s’éclate avec différents extraits en fonction des actions en cours. Il doit bien s’amuser lui ! En tout cas ça déchaine le public qui chante en cœur !

Durant les 12 minutes de jeu il y a beaucoup de « time out », je ne comprenais pas trop ce qu’il se passait pendant ces temps morts où beaucoup d’homme en costume viennent sur le terrain pendant quelques minutes.  Ça coupe un peu le match et ça rallonge quand même beaucoup. Heureusement que tout est très animé ici, même pendant les coupures et les temps morts.

Plusieurs animations prennent place pendant les temps morts, on a eu droit à un Mannequin Challenge où nous devons rester figé pendant quelques minutes, le temps que la caméra passe dans le public, c’était vraiment très drôle, tout le monde a bien joué le jeu. On a également eu plusieurs tee shirt envoyés dans le public par les danseuses, il y en a d’ailleurs un qui est arrivé sur la personne juste à côté de moi (je sais, je suis pas assez réactive, et de toute façon il était pas beau !). Enfin, il y a eu quelqu’un tiré au sort pour gagner je ne sais plus quelle somme et une autre personne qui devait faire « quitte ou double » en venant mettre le ballon dans le panier depuis une certaine distance.

A la fin du match, Clémentine me rejoint le temps de quelques photos puis nous entreprenons la longue descente. Pour aider le public à partir plus facilement, toutes les issues de secours sont ouvertes. Nous arrivons assez rapidement dehors mais sur un côté de la salle que nous n’avions jamais vu ! Heureusement, il ne pleut plus ! Marie nous rejoint devant le Madison Square Garden le temps d’un coucou. Nous parlons un peu de nos journées respectives et nous nous disons au revoir. Et oui, demain Clémentine et moi reprenons l’avion pour Paris, Snif !

Je quitte les filles et repars pour mon hôtel. Au passage je m’arrête dans un 7 Eleven pour m’acheter de quoi grignotter et pour acheter bien entendu le journal du jour avec le victoire de Trump en première page. Il n’y avait plus le New York Times alors j’ai pris le New York Post, j’avais déjà acheté le New York Times la dernière fois de toute façon, mais je voulais me rappeler que j’étais ici le jour des élections – peu importe quel résultat il en est sorti.

J’arrive ensuite très rapidement à mon hôtel, c’est l’heure de faire ma valise… Au bout de 5 essais je ne parviens toujours pas à faire rentrer mon nouveau sac à main dans ma valise. C’est décidé : il voyagera en cabine, mais il me faudra donc mon eastpack pour y mettre mes affaires également… Je sens que ça va être compliqué tout ça !
Après avoir réussi à boucler le reste de ma valise il est tout de même plus de minuit. Je me couche pour la dernière fois dans mon joli hôtel new-yorkais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*