Voyage en Corée du Sud [28.07.17 : Namdaemun, Hongdae, Trickeye & Dongdaemun]

Ce matin, réveil à 9H, nous nous préparons rapidement puis partons au petit-déjeuner de l’hôtel au 21ième étage. Le petit-déjeuner ferme à 10H alors nous y sommes pour 9H30 (N’avez-vous pas l’impression que nos horaires de levée découlent des horaires des petits-déjeuners des hôtels ? Parce que moi aussi.)

Julien veut rester se reposer à l’hôtel alors que moi je veux partir arpenter le quartier de Namdaemun et son célèbre grand marché. Il reste donc à l’hôtel quant à moi je m’en vais prendre le métro sous une très fine pluie.

En arrivant là-bas il ne pleut plus du tout donc ça va. J’arpente le marché en large et en travers, il y a des tonnes de stands aussi bien axés sur les souvenirs que sur les vêtements, les chaussettes, chaussures, sacs à main, bref un peu de tout. Tous les stands débouchent en réalité sur des boutiques intérieures où la clim tourne à fond. Il fait particulièrement humide ce matin et la fine pluie qui tombe parfois n’arrange rien. Je rentre dans quelques boutiques de souvenirs afin de commencer mes achats pour mes proches et je fini par acheter quelques stylos et porte-clés. Les prix ne sont pas excessifs et les souvenirs sont vendu par lots (10 portes clés, 4 stylos, l’idéal lorsqu’on veut en acheter beaucoup !)

Après ce bon petit tour de marché, je marche jusqu’à la porte de Sungnyemun juste derrière. Cette porte est en fait un rond point et il y a énormément de trafic dans le coin. J’attends environ 15 minutes avant de pouvoir traverser.

J’appelle ensuite Julien (sur Messenger) afin de savoir s’il est réveillé et si on peut se rejoindre pour déjeuner. On se donne rendez-vous au restaurant qu’on avait découvert le premier jour de notre arrivée à Séoul, il est situé non loin de l’hôtel.. Vu jusqu’où j’ai marché il vaut mieux pour moi que j’y aille à pieds plutôt qu’en métro. Le métro me gonfle un peu, il faut beaucoup attendre, il y a beaucoup d’escaliers… je préfère marcher ! Sauf qu’il y a des avenues qui sont pratiquement impossible à traverser… je suis obligée de passer par un sous terrain pour arriver de l’autre côté de la rue, car les passages piétons sont parfois inexistants.

Après une vingtaine de minutes de marche, je rejoins Julien à destination.

Après ce bon déjeuner, nous décidons de partir vers Hongdae, le célèbre quartier universitaire. Nous prenons le métro non loin et nous arrêtons à Hongik University. En sortant, il pleut un peu à nouveau. Les rues sont remplies de jeune, les enseignes sont lumineuses et diffusent de la musique branchée à tue-tête. J’adore cette ambiance ! Je pense qu’il faut aussi y revenir la nuit pour y voir la vraie ambiance de Hongdae.

Nous entrons chez Daiso au détour d’une rue et j’en profite pour acheter deux petits carnets à 1000W chacun. Tout ce qui est exposé dans le magasin est tellement mignon que ça en devient presque une vitrine.

Nous reprenons ensuite notre chemin, j’avais repéré un bar à chat non loin de là, il s’agit de « Living Cats », un café avec des chats, le truc typiquement coréen ! Il y a le même concept avec des chiens juste un peu plus loin dans la rue mais nous allons déjà tester celui avec les chats.

Nous entrons au deuxième étage d’une petite maison et devant l’entrée il est indiqué que nous devons déposer nos chaussures et chausser les tongs en libre service.
Nous poussons la seconde porte et nous pouvons déjà entendre les minous, un jeune homme nous accueille et nous indique que le prix est de 8000W par personne, nous avons le droit à une boisson et nous pouvons nous amuser avec les chats, des jouets sont à disposition.

Nous payons, commandons tous les deux des lemon tea puis allons nous installer à une table. Les chats sont installés sur les tables, les chaises, dans les nombreuses cachettes de la pièce, en hauteur sur des meubles, dans les arbres à chat, bref il y en a partout. Ils n’ont pas l’air malheureux du tout, ils sont très tranquilles et viennent facilement au contact.

Peu après notre arrivée, une famille arrive, au final nous ne serons que 6 dans le bar à chat. Il y a largement assez de chat pour tout le monde !

Des casiers sont disponibles en hauteur pour déposer les sacs, car il est indiqué que les chats risquent de faire pipi sur nos affaires sinon.. :D

Nous allons câliner et jouer avec les chats pendant environ une bonne heure avant de finalement quitter les lieux. En partant, on nous prête une brosse collante pour qu’on puisse enlever les poils de nos vêtements. Ils ont pensé à tout !

Prochain point de chute dans Hongdae, le Trickeye Museum. La pluie ne cesse de tomber, nous préférons rester dedans, j’avais donc regardé ce musée dont tout le monde parle. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un musée qui joue sur la perception et qui permet, grâce à son smartphone et une application dédiée, de s’amuser sur différents tableaux où l’on se met en scène dans des situations improbables.

L’entrée se situe au deuxième sous-sol, nous sommes accueilli par une charmante dame qui nous vend nos billets d’entrés (15 000W par personne) et qui nous indique que nous avons accès au Trickeye Museum mais également au Ice Museum. Au centre du hall se trouve un espace pour se poser le temps de télécharger l’application, il y a même un WiFi gratuit.

On pénètre ensuite dans le Trickeye Museum, c’est vraiment très drôle et on se prend vite au jeu. On se filme avec l’application dans diverses postures, sur les ailes d’un dragon ou dans la gueule d’un requin. Grâce à l’application, les objets s’animent, le feu jailli, les vagues déferlent.. impossible de voir ça sur des vulgaires photos alors j’ai vite rangé mon reflex pour cette visite. C’est vraiment très drôle à faire et je pense qu’avec plusieurs personnes c’est encore plus marrant. Il n’y a pas beaucoup de pièces malheureusement et nous arrivons vite au bout.

Pour sortir, il est nécessaire de trouver la sortie à travers un labyrinthe de miroirs. Nous débouchons directement près du hall principal dans l’espace de jeu. Il y a beaucoup de jeu « high tech » ici, nous nous laissons tenter par le jeu avec les lunettes de réalité augmentée. Nous sommes à bord d’un roller coaster sur une machine qui bouge et avec le casque sur la tête, effet garanti ! Nous prenons deux billets pour 7000W l’unité et partons faire la queue. C’est assez drôle de voir les gens en train de le faire, je pense que je vais moins rigoler une fois dedans mais bon ! :D

C’est enfin à notre tour, je n’avais encore jamais testé les casques VR et j’avais peur de voir tout flou car je ne vois pas la 3D. Au final, c’était certes pas très net mais au bout d’un moment l’effet de flou disparait un peu. C’est carrément hallucinant, le cerveau pense vraiment être sur un roller coaster et filer à toute allure dans les virages. Le seul effet qui sera un gros raté, c’est lors du looping, évidemment le corps ne peut pas ressentir l’apesanteur rien que par la pensée. Sinon tout le reste est vraiment génial. Je suis sortie de là un peu sonnée comme lors de la sortie d’un vrai manège. Pourtant, pour avoir vu tous les gens avant moi, le siège bouge à peine en inclinaison avant-arrière. Impressionnant !

Nous allons maintenant visiter le Ice Museum, je ne sais pas trop à quoi m’attendre mais en rentrant on nous donne des gilets.. Euuh… Ok. Effectivement il fait très exactement -4°C et il s’agit en fait d’un musée avec des sculptures sur glace. Il y a même un toboggan et des jeux sur la glace pour les plus courageux. Nous concernant, nous n’allons rester que 3 minutes top chrono sur place.

Dans le hall entre les deux Musées, un petit « trickeye » en 3D permet de se projeter sur la banquise avec les manchots. Il y a un panneau indiquant que si nous nous prenons en photo et postons la photo sur le Facebook du Musée nous aurons le droit à un petit cadeau alors c’est ce que je fais. Je me présente ensuite à la caisse et montre mon post Facebook. On me fait tirer au sort un papier et c’est « Pen » que je vois écrit. En cadeau j’ai donc un stylo bleu en forme de rouge à lèvre (oui oui, bleu) avec marqué « Made in China » environ 10 fois plus gros que « Trickeye Museum » :D

Nous remontons ensuite dans la rue pour savourer l’essence de ce quartier unique. La pluie s’est arrêtée, nous cherchons un café où nous poser mais il y a tellement de monde et les cafés sont tellement petits que nous ne trouvons rien de disponible.

Nous reprenons le métro pour revenir à Dongdaemun, quartier que nous ne connaissons pour l’instant, uniquement que pour le Shake Shack !

Nous sortons du métro par le Dongdaemun Design Plaza, une énorme structure en forme de vaisseau spatial. Une grande scène est posée en son centre avec un écran géant, et des rangées de sièges sont également présentes. Je pense qu’une projection va avoir lieu !

Nous remontons dans la rue principale et nous posons dans un café pour enfin boire une boisson fraiche.

Après cette pause, nous déambulons le long de la rue, dans un sens puis dans l’autre. Nous repassons devant le Dongdaemun Design Plaza, il y a une multitude de drapeaux coréens et d’œuvres d’arts étranges. On dirait que cette structure est un peu sortie de nulle part !

Il y a énormément de galeries marchandes dans le coin. Il y a des mall à tous les coins de rues. Nous marchons jusqu’à la porte Heunginjimun que je voulais voir. Elle est difficilement accessible car il faut traverser une énorme route avec 7 voies de circulation. Des policiers sont présents pour aider les gens à traverser et modérer le trafic. Nous arrivons enfin sur la place où est présente la porte. Le temps de prendre quelques photos, je voulais ensuite traverser pour rejoindre les anciennes fondations du « mur de Séoul » mais encore une fois, impossible de traverser tout droit, il faut obligatoirement faire demi tour et traverser 3 fois des grandes voies pour arriver de ce côté. Bon tant pis, ce sera pour une prochaine fois.

Nous rentrons ensuite dans le Doota Mall pour aller se restaurer bien qu’il ne soit que 19H. Il y a énormément d’enseignes présentes et surtout un grand food court nous tend les bras au niveau B1. Nous descendons et choisissons divers restaurants pour nous contenter tous les deux. Pour le dessert je me laisse tenter par « Marion Crepes ». Sa crêpe ne sera pas trop mal, j’en ai mangé des moins bonnes en France mais aussi des biens meilleures. Ça passe, on va dire !

Nous repartons prendre le métro pour rentrer, et on peut dire que le métro de Séoul sait vous faire sourire !En rentrant du mall il n’est que 20H passé, j’ai le temps de me poser un peu sur Internet, de mater une série et surtout de réserver le tour à la DMZ pour Mardi. J’ai choisi de passer par Koridoor après les nombreux conseils de chacun. Nous avons opté pour le tour simple à la DMZ et non pas celui de la JSA car tout déjà complet jusqu’en Septembre, tant pis, c’est mieux que rien ! Nous envoyons une demande de réservation et nous devons maintenant attendre la réponse par mail.

A 23H, il est enfin l’heure de dormir. Demain, une autre journée (pluvieuse apparemment) nous attend.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*