Voyage dans l’Est [30.12.17 : Marché de Noël à Colmar et Strasbourg]

Aujourd’hui c’est le grand départ. Après un réveil à 5h30, c’est finalement à 6h15 que nous prenons la route. La voiture est chargée et nous partons faire le plein d’essence. Le premier d’une longue série ! A 6h30 nous voilà définitivement partis vers le grand Est !

Nous avons pris des provisions avec nous, un thermos pour la route mais pas seulement, vu que nous n’avons pas prit le petit-déjeuner dans tous les hôtels, j’ai aussi pris quelques gâteaux et des clémentines ainsi que du café et du chocolat en poudre. C’est le grand avantage de partir en voiture, on peut amener ce qu’on veut !

Nous partons de Montpellier sous une pluie battante… ça va pas être drôle dis donc !

Nous faisons une petite pause peu après Lyon pour boire un café et aller aux toilettes, puis nous refaisons un petit plein après Bourg-en Bresse.

La pluie ne s’arrêtera jamais, nous devrons nous armer de patience et de l’aide des essuie-glace durant toute la route. On a connu plus sympa comme départ en vacances, n’est-ce pas ? Heureusement, il n’y a pas grand monde sur la route, en ce Samedi de départ.

A 13H précise, nous arrivons à Colmar. On se gare en centre-ville et nous partons déjeuner non loin de là. Ça fait du bien après autant de kilomètres.

Nous sommes garés dans un parking assez central où nous avons tourné un peu avant de trouver une place de libre et pour cause.. il est juste à côté du marché de Noël. A défaut de pouvoir voir celui de Strasbourg qui sera fermé en grande partie, nous allons peut-être pouvoir voir celui de Colmar ?

Dès l’entrée dans le centre-ville, on se sent en Alsace ! Ça y est, on est enfin en plein milieu de ces magnifiques maison à colombages. J’adore ! Je suis vraiment fan de ce style, c’est tellement typique.

Nous pénétrons dans la première rue du marché de Noël, on peut dire qu’il y a du monde ! Ce marché déplace vraiment les foules car il y a également beaucoup d’étrangers, principalement Allemands et Belges, d’après les plaques d’immatriculations. Ce n’est pas facile de déambuler dans le marché à cause du monde mais on se retrouve dans la féérie de Noël à l’état pur.

Entre les objets traditionnels de Noël (les bonnets, les décorations), on retrouve aussi des bretzels, des marrons ou encore des clémentines. Il y a bien sûr beaucoup de vendeur de vin chaud, l’odeur se répand partout.

Nous parcourons les petites rues serrées et remplies de monde jusqu’à arriver sur la place principale où trône le fameux sapin.. ou devrais-je dire « trônait » le fameux sapin, car il est en plein démontage. C’est d’ailleurs exactement le même que nous avions depuis 2 ans à Montpellier, avec un manège en dessous.

Une grue est en train de tout démonter, c’est vraiment dommage ! Il était au milieu de la place, près de la cathédrale, un joli panorama !

Le marché se poursuit au beau milieu des habitations et des petits commerces des rues joliment décorées. C’est vraiment une petite ville très mignonne.

Nous continuons notre tour du marché, il se termine relativement vite alors nous poursuivons dans le centre. Bien que l’ambiance de Noël s’essouffle un petit peu vers la fin, on se sent toujours bien en Alsace avec les magnifiques maisons. C’est vraiment très paisible et découvrir le centre-ville de Colmar en 1h fut vraiment très sympa !

Après cette jolie visite, nous repartons vers la voiture pour nous rendre cette fois à la « Petite Venise », j’avais vu que ce n’était qu’à 20-25 minutes à pieds mais nous tentons quand même d’aller nous garer plus près, il y a beaucoup d’autres parkings en ville d’après ce que je vois.

Nous prenons la route jusqu’à la Petite Venise et là, le cauchemar commence. Impossible de s’y garer, nous faisons 20 fois le tour, passons dans des petites rues, impossible. Nous nous éloignons (beaucoup) et trouvons un parking mais encore une fois, il est plein de chez plein. Nous allons même jusqu’à suivre les gens qui reviennent à leur véhicule, mais il est à chaque fois trop tard, le temps de faire le tour, la place est prise.

Nous attendrons une bonne heure dans le coin avant de finalement abandonner. Nous n’aurions au final jamais dû partir du parking près du marché de Noël, on aurait au moins pu voir la Petite Venise même si on aurait pas mal marché. On repart donc bredouille :(

Malgré cette petite déception, nous retrouvons vite le sourire car nous partons maintenant pour Strasbourg ! Nous arrivons rapidement dans le centre ville mais regagner l’hôtel Mercure n’est pas des plus simple. Il 17h et comme il fallait s’y attendre, le parking de l’hôtel est plein. Julien se gare non loin et rentre dans l’hôtel pour voir si notre statut ne nous permet pas de bénéficier d’une place de parking (on peut toujours rêver). Échec ! Seul le Sofitel a des places et le Mercure ne peut pas en bénéficier. On nous conseille alors le parking de la Place Kleber à quelques mètres derrière l’hôtel. En attendant, nous déchargeons nos valises dans l’hôtel et prenons possession de notre chambre pour deux nuits. En guise de cadeau de bienvenue, l’hôtel nous remet un assortiment de petits biscuits au pain d’épice.

Je sais que la place Kleber n’est pas loin mais en voiture nous mettons bien 10 minutes à faire le tour avant de trouver l’entrée de ce satané parking. En voyant le tarif on voit rouge ! 44€ par jour ! Bon, là immédiatement, nous n’avons pas tellement le choix, nous allons nous poser là et trouver autre part ou rester pour la suite du séjour car cela va vite faire grimper la note sinon !

Il est près de 17h30 quand nous ressortons sur la place Kleber et prenons la direction de la Cathédrale et du marché de Noël.

La Place Kleber est toute éclairée, il s’agit d’une très grande place où trône un immense sapin de Noël. On ne peut pas être déçu en le voyant, il est vraiment très beau et impressionnant.

La place en elle-même est plutôt mignonne, elle est entouré de maisons colorées et suivi d’une large rue commerçante. On s’engouffre à travers la foule en pressant le pas car le marché est censé fermer à 18H, enfin ce qu’il en reste plutôt. Normalement le marché de Noël ferme le 24 Décembre au soir mais il reste quelques stands qui survivent jusqu’au 30 Décembre 18h donc il ne faut pas trainer.

Pour pénétrer dans la partie « marché de Noël » il faut subir une fouille, ouvrir son manteau et son sac, un peu normal dans les circonstance actuelles et avec le monde que brasse ce marché internationalement connu.

Il ne reste que 3 rues autour de la Cathédrale où les stands sont présents. Nous faisons un tour au milieu de la foule et des différentes odeurs de Noël.

La Cathédrale, au dessus de nous est juste immense. Elle est magnifiquement éclairée, c’est vraiment un beau monument. Il y a beaucoup de monde et le marché n’aide pas trop à se faire une idée de la taille de l’édifice. Ça sera plus simple à voir demain, lorsque les stands auront remballés.

Nous faisons rapidement le tour du marché de Noël, il est semblable à tous les autres marchés de Noël, mais la taille du marché initial doit vraiment être gigantesque.. bon aujourd’hui c’est un peu rappé pour le côté « marché impressionnant » ! On déambule quand même avec plaisir dans les petites ruelles.

Nous sortons du marché à côté de la Cathédrale, il y a nettement moins de monde de ce côté là. Je vois qu’il est possible de monter au sommet de la cathédrale, en échange de 330 marches et de 5€… bon on va passer notre tour pour cette fois. En faisant le tour du monument, je me rend compte que la Cathédrale est en travaux… et oui je tombe encore et toujours sur des édifices en travaux ! Une jolie bâche tente de cacher le désordre et montre ceux à quoi ressemblera la cathédrale une fois les travaux achevés.

Après ce petit tour, nous décidons de nous poser à un bar pour prendre un petit verre bien mérité. Nous en profiterons pour nous poser un instant afin de trouver où manger et où garer la voiture à un meilleur tarif.

Nous sélectionnons un bar sur une petite place face à un joli arbre bleu rempli de LED clignotantes. On nous invite à nous assoir dehors, car l’intérieur est réservé aux repas et qu’ils vont commencer le service sous peu. Ils mangent tôt dis donc, il n’est que 18h30 ! On s’assoit donc en terrasse, il ne fait pas froid du tout, et sirotons nos boissons.

Maintenant que nous sommes posés, la première mission sera de trouver un parking abordable, car celui conseillé par le Mercure est hors de prix… 44€ la journée ! Même s’il faut un peu sortir de la ville, ce n’est pas grave, mais payer 44€ par jour nous semble vraiment démesuré. En cherchant sur Internet, j’arrive à trouver le parking St Aurélie, situé juste à côté de la gare. C’est un très grand parking qui coûte 20€ pour 24H, c’est donc idéal pour nous, et en plus nous sommes à peine à deux stations de tramway de la gare.

Pour manger, on décide de se faire un Buffalo, une de nos enseigne préférée. J’avais repéré qu’il y en avait un dans la commune de Illkirch-Graffenstaden juste à côté de Strasbourg. Une fois nos verres avalés, la pluie commence doucement à tomber (tiens, tiens, ça faisait longtemps…). Ce n’est pas une grosse averse mais une petite pluie qui ne fait pas plaisir tout de même, on aura vraiment vu que ça aujourd’hui ! :(

On récupère la voiture au parking de la Place Kléber et nous voilà parti pour Illkirch, très connu pour ses nombreuses entreprises. En à peine 20 minutes, nous voilà arrivés. On profite de notre première soirée de vacances au restaurant.

Après ce repas, nous rejoignons Strasbourg et allons nous garer au parking St Aurélie situé à la gare, comme on l’avait vu tout à l’heure. Le parking tient ses promesses, 20€ pour 24H, très convenable, il y a beaucoup de places et l’accès est très simple.

La voiture posée, nous prenons le tramway pour regagner l’hôtel. Ça ne faisait vraiment pas loin, tout juste 2 arrêts mais nous commençons à être un peu fatigués alors nous avons opté pour la facilité. Demain, on fera le chemin à pied !

A l’hôtel, nous en profitons pour prendre un petit thé avant d’allumer un peu la télé.

Il est 22h30 et c’est l’heure de se coucher après une bonne journée de voyage. Demain nous aurons toute la journée pour visiter Strasbourg, et en plus ils annoncent une très bonne météo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*