Voyage en solo en Suède [13.11.22 : Retour à Stockholm et visite de Uppsala]

Il est 7H15 et le réveil sonne. Difficile de me dire que je vais quitter ce paradis blanc mais c’est pourtant aujourd’hui la quasi-fin du voyage.
Je rassemble toutes mes affaires et boucle ma valise. La trainer une dernière fois dans la neige n’est pas vraiment une partie de plaisir et je sais que le chemin jusqu’à la navette aéroport ne va pas être très pratique.
Le check-out se passe très rapidement, en moins de 5 minutes me voilà partie.
J’ai normalement 10 minutes de marche jusqu’à l’arrêt « Ripan » mais je préfère prendre de la marge car la balade ne va pas être simple. Je suis moins chargée qu’à l’aller car j’ai mis plus de choses dans ma valise en soute, mais tout de même, je ne voyage pas léger pour autant.

J’arrive finalement largement dans les temps et patiente une dernière fois avec une magnifique vue sur la ville enneigée. Le bus arrive pile à l’heure à 9H20, et nous partons en direction de l’aéroport après quelques arrêts dans Kiruna.

Il est 9H40 quand nous sommes déposés devant l’aéroport, ou plutôt devrions nous dire devant un petit hangar rouge. Le hall des départs est tout aussi petit que celui des arrivées. On y trouve 2 bornes pour imprimer boarding pass et étiquette bagages, et un guichet de drop off. Tout comme à Stockholm, tout se fait de manière automatique ici.

Je lâche donc ma valise en moins de 5 minutes et rejoins le PIF qui se trouve juste à côté. Il y a tous les passagers de mon vol dans la file et je ne vois aucune file prioritaire, dommage. Après 10 minutes c’est enfin à mon tour et ici il faut impérativement retirer les grosses chaussures comme les miennes.

Me voici airside, il est 9H55, j’ai une bonne demi heure devant moi avant d’embarquer.
La porte est minuscule comme on peut s’y attendre. En dehors d’une petite boutique souvenirs qui fait aussi café, il n’y a rien.
Vu que j’ai oublié de poster ma carte postale (je m’étais dis que je le ferai à Arlanda du coup), j’en profite, car la boutique propose de les envoyer à notre place. Parfait !

A 10H15 l’avion arrive tout droit de Stockholm et se prépare pour son retour.
Une annonce retentit demandant aux personnes détentrices de billets avec le tarif -26 ans de bien vouloir se présenter pour vérification d’identité. Ceux qui ne viennent pas d’eux-même seront finalement appelés quelques minutes après.

A 10H33 l’embarquement prioritaire débute. L’avion se trouve à 10 mètres de nous, tout le monde se dépêche de le rejoindre sur le tarmac. La lumière est magnifique avec ce soleil déjà si bas dans le ciel. Dernière respiration dans l’arctique sur la passerelle de l’avion et me voici à bord, accueillie avec le sourire par les hôtesses SAS.

Je prends place en 2F, tout comme à l’aller, et j’aurai la chance de ne pas avoir de voisin.
A 10H50 le boarding est terminé, nous allons prochainement partir. Le commandant de bord prend la parole en Suédois, puis en Anglais, pour nous indiquer une durée de vol d’1H20 avec de très bonnes conditions jusqu’à Stockholm. Il nous reste apparemment un peu de paperasse à faire et nous pourrons ensuite y aller.
Les PNC nous comptent et nous recomptent tout en balayant la neige qui se trouve devant la porte de l’appareil.
Les instructions de sécurité sont effectuées à 11H puis nous partons au roulage en moins de 5 minutes.

Le décollage a rapidement lieu et nous voici déjà au dessus de ces paysages enchanteurs…j’ai le cœur lourd de partir, comme à chaque fois.

Je teste le WiFi à bord qui est inclus avec mon billet, il fonctionne vraiment super bien et n’est pas limité à de la messagerie.

A 11H30 la collation nous est proposée. Les thé, café et eau sont gratuits à bord, mais le reste est payant pour les passagers voyageant en classe économique (BoB).
En SAS Plus nous avons le droit à tout ce que nous souhaitons mais il est dommage de ne pas connaitre les possibilités à l’avance. Je me retrouve avec un smoothie, un muffin, une crêpe et un thé, une très bonne prestation donc !

Nous amorçons notre descente sur Arlanda à 12H17, notre atterrissage est prévu pour dans 10 minutes, et 5°C nous attendent à l’arrivée à Stockholm.

Nous nous posons effectivement à 12H28 après avoir traversé une campagne aux couleurs automnales. On peut dire que ça change de la neige !

Notre roulage sera rapide mais nous devrons rester un bon moment au large, dans l’attente d’une passerelle. Le commandant de bord nous explique que nous devons attendre que quelqu’un puisse venir conduire la passerelle et demande à tout le monde de rester assis à deux reprises.
Il sera finalement 12H45 quand nous nous stationnerons.
En sortant, c’est l’embouteillage, personne ne sait trop où aller. Nous nous retrouvons à l’étage mais toutes les issues semblent fermées.
Finalement nous avons tous pris le mauvais chemin, il fallait juste aller tout droit au lieu de monter les escaliers…

Nous parcourons tous rapidement le terminal jusqu’au carrousel à bagages où nos valises tournent déjà depuis un moment car les derniers bagages sont en train d’être relâchés.

Je récupère ma valise et en voulant sortir, je me fais interpeler par la douane qui me demander d’où je viens. En répondant « Kiruna » ils me laisseront passer. Derrière moi, ceux répondant « New-York » n’auront par la même chance.

Il est 13H10 lorsque j’arrive à SkyCity devant le Radisson. Retour à la case départ ! Il est trop tôt pour effectuer mon check-in mais je vais laisser mes bagages ici pour partir visiter. En quelques minutes c’est fait.
Je ne voulais pas revenir sur Stockholm pour cette dernière demi-journée, j’avais dans l’idée d’aller visiter Uppsala une petite ville au Nord d’Arlanda, très facilement accessible en train. On me l’avait déjà recommandée avant de partir et après quelques échanges avec d’autres voyageurs rencontrés à Kiruna, je me suis vraiment décidée.
J’achète mon ticket pour la modique somme de 220 SEK et monte dans le prochain train, à 13H29.

Moins de 20 minutes plus tard, me voici arrivée. La gare est située en plein centre-ville alors c’est très pratique pour partir se balader.

J’avais pris de quoi déjeuner en marchant, ça tombe bien je n’ai pas beaucoup de temps pour visiter pendant qu’il fait encore jour.
Je commence ma balade par les jolis berges aménagées le long de la rivière.

Je me perds un peu dans le centre-ville et arrive devant les bâtiments de l’Université qui sont magnifiques. Il a vraiment l’air de faire bon vivre ici, et en plus le soleil est de la partie !

Il y a du monde dehors en ce Dimanche, ça me fait bizarre de revoir autant de gens après une semaine dans l’Arctique. Ça fait d’ailleurs très bizarre (et plaisir) de marcher sans crampon, sans neige, sans être sur ses gardes tout le temps pour ne pas glisser.

Je poursuis jusqu’à la cathédrale dont on devine les formes depuis une bonne partie de la ville.

L’entrée est libre, et en plus de la magnifique décoration intérieure, j’ai aussi le privilège de tomber sur une chorale d’enfants en train de répéter. C’est vraiment chouette. Je passe un moment à les écouter avant de repartir.

Une autre petite église est située non loin de là, et cette fois c’est un orchestre qui est en train de se produire. Je ne traine pas car je n’ai pas que ça à voir et le soleil descend déjà très vite dans le ciel.

Je rejoins le château de Uppsala perché sur une colline, et découvre un joli bâtiment rose qui offre une vue très sympa sur la ville.

La cathédrale est bien évidemment le point central, et avec le soleil qui se couche la lumière est magnifique. Ce point de vue en hauteur est l’endroit idéal pour profiter de ce panorama.

Juste derrière le château se trouve les jardins parfaitement alignés, on les voit facilement depuis ici, mais il ne semble pas possible de les visiter aujourd’hui.
Le soleil est à présent complètement couché, il est 15h15 et même si c’est plus tardif qu’en Laponie, ça reste relativement tôt.

Je redescends dans une des rue principale, elle est très bien décorée et avec ses petits bâtiments colorés, j’en prends plein les yeux. La ville est vraiment très mignonne, elle est très accessible aux piétons et aux vélos, on en voit d’ailleurs énormément ici.

En marchant dans les grandes artères du centre, je tombe sur un Espresso House, et juste à côté une boutique de Bubble Tea. Mon cœur balance, mais je choisis finalement le bubble tea. C’est marrant parce que même avec 5°C il y a du monde en terrasse un peu partout. Pour ma part je n’ai pas froid mais je n’irai pas me déshabiller en terrasse pour autant !

La rue doit être encore plus animée en semaine mais en ce dimanche, beaucoup de magasins sont fermés.

Il est 16H30, je décide de revenir vers la gare pour prendre le prochain train. Je n’ai plus rien à faire ici et j’ai encore mes affaires à préparer avant d’aller me coucher.

Le prochain train est à 16H56 et me coûtera 220 SEK à nouveau. Cet après-midi à Uppsala m’aura coûté 40€ au total, environ le même prix que si je m’étais rendue à Stockholm. Pas donné pour 20 minutes de train, n’est ce pas ?
Le train sera tout aussi rapide qu’à l’aller et me déposera à Arlanda Station. Je prends le temps d’aller me balader dans le terminal où toutes les boutiques sont ouvertes, mais en dehors de quelques souvenirs il n’y a pas grand-chose.

De retour à l’hôtel où cette fois j’effectue mon check-in et récupère mes bagages. Je profite de ce temps libre pour refaire ma valise pour demain. Mon transfert à Amsterdam m’inquiète pas mal car il y a encore beaucoup de bazar dans l’aéroport et beaucoup de bagages ne survivent pas aux transits à Schiphol depuis cet été. Je blinde donc au maximum mon bagage cabine en espérant tout de même revoir ma valise à Montpellier.

A 19H je vais me chercher à manger dans SkyCity et retourne dans ma chambre. La soirée sera très courte car j’essayerai d’aller me coucher avant 21H. Bien évidemment je ne trouverai pas le sommeil avant 22H. Le réveil est réglé pour 3H15 de même que le wake up call, ça va piquer !