Voyage en solo en Suède [12.11.22 : Nouveau centre ville de Kiruna]

Aujourd’hui c’est mon dernier jour de visite à Kiruna, je me lève à 8H30 et je me prépare rapidement. Mon projet d’aujourd’hui est d’aller visiter le nouveau centre-ville situé à 3km de là.

J’avais demandé des renseignements hier à l’Office du Tourisme car je ne parvenais pas à trouver les horaires sur Google Maps. Le bus pour le nouveau centre-ville passera à 9H49 à l’arrêt Sporthallen, sur la route principale. Je rejoins donc l’arrêt sous un beau ciel bleu. Il fait tout juste -1°C aujourd’hui mais le ressenti semble plus froid
Je grimpe dans le bus et règle les 249 SEK nécessaires. Le trajet dure à peine 15 minutes et me voici déposée devant le nouvel hôtel de ville.
Sur la nouvelle place principale se trouve l’horloge qui était auparavant dans l’ancien centre et a été déménagée ici. Le nouvel hôtel de ville est très moderne mais il est fermé aux visites aujourd’hui.

Je parcours les quelques rues que représentent ce nouveau centre-ville. On y trouve plusieurs enseignes rassemblées sous forme de petits centres commerciaux.

Le vent commence à se lever, il fait un froid de canard, du coup c’est plutôt sympa de se promener à l’intérieur mais le tour est très rapidement fait.

Je voulais absolument m’acheter du sirop de lingonberry pour me refaire la boisson chaude que nous buvons le soir lors des chasses. Après un petit SMS à Onur je me rends chez Coop, mais je ferai choux blanc. Je trouve néanmoins les célèbres gâteaux Suédois à l’avoine et au chocolat que j’ai l’habitude d’acheter chez Ikea. Je remarque aussi du fromage en tube ce qui fait bondir la Française en moi ! haha

Il y a également un bureau de poste mais lorsque je demanderai un timbre pour l’Europe, on me regardera avec de grands yeux ronds, je repartirai au final avec 2 timbres Suédois, apparemment cela « devrait faire l’affaire » me dit-on. On verra ça !

Pour le coup, on peut dire qu’il y a du monde ici, ça change de l’ancien centre qui est désert.

Je vais ensuite manger dans le coin, et profite de cette vue en travaux, qui va le rester pendant encore bien longtemps. Le déplacement du centre ville ne sera pas terminé avant au moins 2035, un gros projet au long terme !

Je prends le temps de regarder les horaires de bus pour le retour mais le suivant est à 13H passé. J’ai encore un peu de temps à tuer ici, il n’y a pourtant rien d’autre à faire en dehors des boutiques.
Un magasin de souvenirs se trouve juste à côté, j’essaye d’aller regarder ce qu’il y a et bingo, je tombe enfin sur du sirop de lingonberry ! En dehors de ça, il n’y a pas grand-chose, et tout est à des prix vraiment excessifs.

En revenant à l’arrêt de bus, je repasse devant l’hôtel de ville qui a l’air ouvert. Un vide dressing semble avoir lieu ce week-end, les exposant sont en train d’installer leurs affaires alors j’en profite pour aller voir à quoi ressemble le bâtiment, mais il n’est finalement pas très intéressant.

Je reprends le bus de 13h14 en direction de la vieille-ville et à ma grande surprise lorsque je demande un ticket au chauffeur, ce dernier me fait signe de monter.
Comme ça avait été le cas Mardi, si l’aller est rapide, le retour est hyper long. Le bus fera des arrêts aux quatre coins de la ville avant d’enfin rejoindre Sporthallen.

Je ne suis qu’à quelques pas du supermarché Coop, j’en profite donc pour aller m’acheter de quoi manger ce soir. Les lumières sont magnifiques malgré un ciel qui se couvre.

Google Maps me fait passer par un chemin que je n’avais jamais vu pour rejoindre le Camp Ripan, c’est assez déroutant. Il y a un vent de folie dehors et les nuages ont fait leur apparition au dessus de Kiruna.

Il est 15H quand je reviens à ma cabine après quelques détours. Comme tous les jours, c’est le moment pour moi de me reposer un peu au chaud avant de partir chasser.

Le point de rendez-vous aujourd’hui est fixé à 17H30, c’est donc quelques minutes avant que je me présente à la réception, pour la dernière fois.

Je suis toute seule à faire le trajet depuis Kiruna ce soir, nous passerons donc notre temps à discuter. C’est ma dernière soirée et j’ai envie d’en profiter à fond.

Nous rejoignons le reste du groupe à Abisko où le ciel est très couvert, nous allons définitivement revenir sur Kiruna pour chasser ce soir.
Je retrouve des visages que je connais déjà des nuits précédentes et en découvre de nouveaux. Ce soir au programme, des italiens et des espagnols. Nous partageons le repas au coin du feu avant de rejoindre les vans.
Nous ferons plusieurs arrêts pour guetter le ciel en chemin, puis nous rejoindrons Rautas, où nous nous étions arrêtés hier soir. Nous faisons notre feu de camp ici et passons un moment agréable assis sur nos peaux de renne.

Aucune activité n’est visible dans le ciel mais nos guides ne perdent pas espoir. Vu que le vent se lève et que les nuages arrivent nous décidons de lever le camp. Nous dépassons Kiruna mais le ciel ne s’améliore pas du tout dans les environs. Un coup d’œil sur la carte nous indique que l’ovale est passé bien plus au Nord aujourd’hui, nous ne sommes donc pas dedans. Ceci signe la fin de la chasse pour ce soir, tant pis, je n’aurai pas eu droit à un dernier au revoir. J’aurai au final eu 3 aurores sur 5 chasses durant la semaine, c’est pas si mal.

Nous sommes deux personnes à repartir vers Kiruna, le trajet sera rapide. C’est l’heure des au revoir avec ces deux supers guides qui m’ont accompagné toute la semaine. On se reverra, c’est certain !

Il est presque minuit quand je retourne à ma cabine pour la dernière fois et j’ai du travail avant d’aller dormir. Il me faut en effet ranger un minimum mes affaires pour refaire plus facilement ma valise. C’est ma dernière nuit ici, demain matin je reprends l’avion pour Stockholm.