Voyage en solo en Suède [09.11.22 : Spa et aurores boréales en Norvège]

Ce matin, je me lève enfin sans réveil et ça, c’est cool ! Il est 10H passé et aujourd’hui je compte aller au Spa s’il n’y a personne.

Je reçois un message de Lights of Vikings pour m’indiquer que le pick up de ce soir sera à 17H30, tout comme Lundi. Je confirme à Onur et je regarde un peu les prévisions. Si Kiruna sera une fois de plus envahi par la neige, il devrait faire meilleur du côté d’Abisko alors on va croiser les doigts.

Afin de savoir si le Spa est libre ce matin j’appelle la réception et on m’indique qu’il n’y a aucune réservation pour le créneau 11H-13H, c’est parfait !
Me voilà partie avec mon maillot de bain sous le bras en direction du Spa qui se trouve juste à côté.

Le Camp Ripan gère le Aurora Spa situé sur son terrain, mais il est possible d’y venir même sans dormir ici, le tarif sera juste un peu plus élevé.

En arrivant, je constate que je suis effectivement seule, ça va vraiment être cool ! Je règle 390 SEK (36€) car étant donné que je loge au Camp Ripan j’ai le droit à une réduction, ce qui est plutôt une bonne chose.
On me demande si je souhaite un masque pour le visage ou encore des sels pour les pieds, je choisis uniquement la deuxième option.

On me délivre un bracelet qui me permettra d’ouvrir et fermer mon casier et il sera également utile si je souhaite profiter du bain extérieur.

Le Spa est composé de plusieurs douches sensorielles, de différents saunas (humide, sec, aux huiles essentielles), et d’un grand bain intérieur. Dehors, se trouve aussi un bassin chaud, et un petit bain d’eau froide.

Après m’être changée, je découvre le ruisseau qui amène jusqu’aux différents Saunas, puis à l’espaces « soin des pieds ». Je commence par le bain intérieur, idéal pour se prélasser.

Un bar est accessible avec des fruits et de l’eau à disposition gratuitement. Pour ceux qui souhaitent davantage, il faudra passer à la caisse.
Je passe un moment ici à me détendre dans le calme avant de me décider à aller dans le bain extérieur.

J’avais déjà eu plusieurs fois l’occasion de tester des jacuzzis extérieurs lors de mes séjours en Islande et en Finlande, mais je n’avais jamais osé sauter le pas, rien que l’idée d’être en maillot de bain dehors me filait des frissons.
Je demande des renseignements à la responsable que je peux appeler grâce à une petite sonnette présente sur le bar, elle me dit que le plus dur est d’ouvrir la porte, l’entrée dans l’eau à 40°C est très agréable. Elle me conseille néanmoins de faire attention car c’est très glissant dehors.

C’est décidé, je me lance ! Des bonnets sont à disposition pour protéger sa tête du froid, il fait tout de même -4°C ressenti -7°C.

Je mets un peu de temps à me décider à sortir, j’ouvre la porte, puis la referme aussitôt. Je me lance finalement et avance prudemment vers le bassin. L’eau est effectivement super bonne, c’est extrêmement agréable, je comprends pourquoi tout le monde trouve ça génial ! Il neige légèrement, c’est dingue d’être là au milieu de toute cette neige !

Je resterai une bonne vingtaine de minutes dehors à barboter, puis c’est le moment de rentrer. On me remet mon sceau avec du sel et des billes pour m’occuper de mes pieds et je vais m’installer dans le coin dédié.
Je tente ensuite le sauna sec qui offre une jolie vue sur la neige qui continue à tomber doucement dehors. Je termine par un dernier petit tour dans le bassin intérieur, me voilà bien requinquée pour la suite de mon séjour !

Il est 13H, mes deux heures de détente touchent à leur fin. Je reprends la direction des vestiaires et regagne ma cabine.

Après un bon déjeuner (ça creuse le Spa !), je prends le temps de me laver les cheveux et de préparer mes affaires pour ce soir.

A 17H c’est déjà l’heure pour moi de me préparer à sortir. Je rejoins la réception peu avant 17H30. J’y retrouve un couple venu d’Inde qui attend également Dimitri. Ils ont déjà tenté de chasser les aurores hier avec un autre organisme mais ils n’ont rien vu à l’œil nu alors ils espèrent mieux ce soir.

Dimitri arrive enfin, de même qu’un couple et leurs deux enfants venu des États-Unis. Nous grimpons dans le van et partons en direction d’Abisko alors que la neige tombe à gros flocon.

Sur le chemin, le temps se dégage peu avant d’arriver sur Abisko, c’est bon signe. Ce soir pour trouver un ciel clair nous devrons sûrement faire un peu de retour vers l’Ouest et probablement passer la frontière Norvégienne.
Nous arrivons au locaux de Lights of Vikings et allons dîner avec Onur qui prépare le repas. Pendant ce temps, il explique à tous à quoi ressemblent les aurores boréales, comment elles paraissent et la route que nous allons faire pour que nous puissions en voir ce soir, même si rien n’est jamais sûr.

Après le dîner c’est l’heure pour les plus frileux de s’équiper avec quelques couches de vêtements supplémentaires avant de regagner le van.
Ce soir, Onur et Dimitri seront nos guides et ont pour objectif de nous amener vers un ciel dégagé. Nous voyons vite sur la première partie du chemin qu’il faudra passer la frontière Norvégienne car il y a beaucoup de vent et les nuages avancent rapidement vers nous. Les paysages sont très différents entre la Suède et la Norvège, les fjords font leur apparition pour mon plus grand bonheur. Photographier de belles aurores c’est chouette mais si l’arrière plan peut également être sympa, ça serait parfait.

Nous faisons un arrêt au milieu d’un fjord, l’endroit est dégagé et idéal pour attendre mais il y a du vent, beaucoup de vent. Le froid est difficilement supportable et nous passons un bon moment dans le van car il est impossible de démarrer un feu ici.

Nous reprenons finalement la route pour descendre dans le fjord ce qui nous permettra d’être à l’abri du vent, c’est déjà beaucoup mieux. Le paysage est incroyable, un arrière-plan idéal pour quand les aurores décideront de se montrer. Le ciel est bien dégagé, on peut dire que l’équipe a fait un super travail pour trouver cet endroit.
Nous sommes autour du lac Svartvatnet, entourés par de belles montagnes. Nous lancerons ici un petit feu afin de nous réchauffer.

Vers 23h, une petite activité débute mais on voit qu’elle a du mal à se lancer.
Pendant ce temps, nous profitons d’un bon jus et de petits chocolats tout en discutant. Dimitri nous fait finalement signe que l’aurore devient un peu plus active, et nous voyons également à l’œil nu quelques lignes lumineuses et verdâtres se déplacer dans le ciel.

Les enfants qui sont dans le groupe sont ravis de dire qu’ils ont enfin réalisé leur rêve, c’est vraiment trop mignon ! Après avoir posé sous l’objectif de Dimitri, je prends le temps de faire quelques photos mais malheureusement l’aurore ne durera que très peu de temps.

Nous attendrons un bon moment au cas où l’activité reprenne mais il n’en est rien, elle finit même par disparaitre complètement.

Il est près de minuit quand nous reprenons la route pour Abisko, où nous changerons de van afin de repartir vers Kiruna avec Dimitri.
Durant le chemin, la neige refait son apparition. La décision de partir vers la Norvège était définitivement la bonne.

Il est 2H quand je suis déposée au Camp Ripan. C’est l’heure d’aller dormir après cette jolie soirée, même si l’aurore était brève, les paysages étaient magnifiques et nous avons tout de même eu droit à quelques mouvements. On verra ce que demain me réserve !