Voyage au Japon [Préparatifs]

Tokyo

Tokyo, anciennement Edo, officiellement la préfecture métropolitaine de Tokyo, est la capitale actuelle du Japon. Elle est la plus peuplée des préfectures du Japon, avec plus de 13 622 267 habitants intra-muros en 2016 et 42 794 714 dans l’agglomération2, et forme l’aire urbaine la plus peuplée au monde. Située sur la côte est de l’île principale de l’archipel japonais, Honshū, Tokyo est l’une des quarante-sept préfectures du Japon.
À l’origine, Tokyo était un petit village de pêcheurs nommé Edo (« l’estuaire »). Fortifié au XVe siècle, Edo devient la base militaire du shogun Tokugawa Ieyasu à la fin du XVIe siècle, puis la capitale de son gouvernement.  Elle est ravagée en 1923 par un séisme de magnitude 7,9 qui fait plus de 100 000 morts. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle est détruite pour moitié par des bombardements aériens américains, mais est rapidement reconstruite. Dans la seconde moitié du XXe siècle, Tokyo devient une métropole de rang mondial grâce à un fort développement industriel — notamment dans l’électronique —, et voit sa population multipliée par dix en cinquante ans.

By WikiPedia

Hiroshima

Hiroshima est une ville du Japon située sur la côte nord de la mer intérieure de Seto, sur l’île de Honshū, la plus grande île japonaise. Elle est la capitale de la préfecture d’Hiroshima et la ville la plus importante de la région de Chūgoku. Depuis le 6 août 1945, la ville est universellement connue pour avoir été l’une des deux cibles, avec Nagasaki, des bombardements atomiques orchestrés par les États-Unis au cours de la Seconde Guerre mondiale.

By WikiPedia

Kyoto

Kyoto ou Kyōto est une ville japonaise de la région du Kansai, au centre de Honshū. Elle fut de 794 à 1868 la capitale impériale du Japon, sous le nom de Heian-kyō (« Capitale de la paix et de la tranquillité »). Elle est aujourd’hui la capitale de la préfecture de Kyoto ainsi que l’une des grandes villes de la zone métropolitaine Keihanshin (Osaka-Kobe-Kyoto). Sa population est de 1,47 million d’habitants (estimations 2015).

By WikiPedia

Argent

Cette fois, cela va s’avérer un peu plus compliqué que d’habitude ! Le Japon est connu pour très peu utiliser la carte bleue. Lorsque nous ne pourrons, nous utiliserons Revolut (j’ai fait ouvrir un compte, à ma nièce qui part avec moi), en revanche pour le reste, j’ai compter de prendre 500€ de liquide sur place (la même chose pour ma nièce). Si cela ne suffit pas, je pourrais toujours retirer l’équivalent de 200€ au distributeur avec ma carte Révolut… pour le reste, si on est vraiment trop dépensière, il faudra faire fasse aux frais bancaires.

Valises

Faire ses valises pour 3 semaines.. compliqué n’est-ce pas ? Je me suis finalement décidée à partir avec ma grande valise qui pourra peser jusqu’à 30kg ainsi que mon sac de cabine qui me permettra de bourlinguer dans Hong-Kong lors de notre escale du retour.

Guides et applications

Dès que les billets d’avion on été achetés, j’ai couru acheter le Lonely Planet « L’essentiel du Japon » et le petit Lonely Planet sur Tokyo en quelques jours.

Résultat de recherche d'images pour "lonely planet japon 2018"Résultat de recherche d'images pour "lonely planet tokyo en quelquesjours"

En plus de ça, j’ai téléchargé l’application NAVITIME permettant de consulter les plans et horaires des transports en commun. J’utiliserai également CityMapper comme d’habitude (une version Béta vient de sortir concernant Tokyo). Pour tout le reste Google Maps restera mon meilleur allié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*