Voyage à Hawaï [23.12.11 : J’ai testé pour vous le medecin Américain]

Vendredi matin réveil très douloureux sur le canapé où j’ai passé la nuit. Le lit étant beaucoup trop mou et trop haut pour mon dos qui souffre le martyr.
Aujourd’hui on devait aller plonger (en bouteille) mais on annule car je ne peux pas poser le pied par terre, cela fait 5 ans que je vis avec mes hernies discales mais sans trop de douleur. Aujourd’hui je suis en pleine crise aiguë de sciatique et je suis à 15 000 km de chez moi.

Heureusement on avait pris soin de prendre une assurance/assistance et de noter le nom d’un médecin français à Honolulu.
On appelle et il nous reçoit à 11H. Il est 06H du matin, je dois donc patienter avec mon mal en me disant que le médecin me donnera un bon anti-inflammatoire pour me soulager.

Il est 11H et avec beaucoup de mal pour descendre de la chambre, monter dans la voiture, arriver jusqu’au cabinet du médecin, j’arrive dans la salle d’attente. Le médecin prévient sa secrétaire qu’on parle français et qu’il va donc s’occuper de la paperasse avec nous. Il nous demande si on vient de Tahiti … sur le coup je mets un temps à me demander pourquoi il nous demande pas si on vient de France, directement, mais bon c’est vrai que Hawaï c’est pas la destination à côté pour des Français, quoi.
Bref, il me fait remplir un papier (tout en Anglais) où je galère à remplir certains trucs puis me reçoit enfin. Il est médecin à Honolulu depuis des années et avant il était à Los Angeles et encore avant en France, à Paris. Il parle donc naturellement Français sauf qu’il n’arrête pas de laisser échapper des mots en Anglais, c’est trop drôle ! :)
Il prends ma tension, me demande quels médicaments je prends, fais un petit test.. Ok c’est bien la sciatique qui fait des siennes (sans blague !), et me fait une piqure de Vitamine B12 en me disant que cela va me soulager d’ici quelques minutes. Je lui dis quel médicament je prenais en France lors de crise, évidemment ça n’existe pas ici. Du coup il me prescrit de l’Ibuprofène, ok j’ai jamais pris, je ne connais pas, je lui fais confiance quand il me dit que ça ira mieux au bout d’une ou deux prises. Il me prescrit également un décontractant musculaire. Et j’en profite pour lui demander ce qu’ils prennent aux USA pour les coups de soleil, non non pas de Biafine, juste de l’Aloé. Bon bah ok, on fera avec, hein.
Après tout ça, il me laisse son numéro pour que j’appelle en cas de soucis. Je paye la note… 100$ ! QUOI ? Mais sérieux !

Ensuite direction Drugstore où se côtoient médicament et alimentation. Normal quoi.
Mon copain ressort avec les deux médicaments et une crème à l’Aloé pour mes coups de soleil. On rentre à l’hôtel, je prends mes médicaments et je m’endors presque aussitôt à cause du décontractant musculaire. Moi qui n’ai jamais fais de sieste l’après-midi de ma vie, je vous assure que ça fait bizarre quand on se réveille et qu’on croit avoir fermé les yeux deux minutes alors que c’était plutôt 1H.
A mon réveil j’ai toujours aussi mal, j’essaye de me lever, je n’y arrive pas, même aller jusqu’aux toilettes me donne envie de hurler.
A 20H on rappelle alors le médecin qui me prescrit quelque chose de plus fort de la Vicodin. Il fait une ordonnance à mon nom directement à la pharmacie de Ala Moana et mon copain s’empresse d’aller me le chercher. Il passe limite un interrogatoire mais revient enfin avec le médicament. Je le prends, je me sens bizarre, j’ai l’impression d’être complètement déchirée mais ça passe rapidement. La douleur est toujours là mais il faut un temps pour s’habiter au médicament donc je prends sur moi et je repasse une nuit affreuse.

J’en aurais eu au total pour 20$ de médicament et 100$ de consultation.

vicodine

Si vous voulez les coordonnées de ce médecin francophone sur Honolulu : CONTACTEZ-MOI :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*