Voyage en Corée du Sud [27.07.17 : KTX pour Séoul & N Seoul Tower]

Ce matin, encore une grasse matinée ! Nous nous réveillons à 10H car nous devons rendre la chambre à 11H. Nous préparons nos affaires, bouclons nos valises et descendons pour notre check-out. Tout est ok, nous partons maintenant de l’hôtel.

Il n’est que 11H, nous allons tout d’abord prendre un petit-déjeuner au Starbucks de l’autre côté de la rue. Mais avant, Julien voulait impérativement acheter du « Gyeongju bread », il s’agit d’une petit gâteau au « red beans », spécialité de Gyeongju. Il y a une multitude de boutiques qui en proposent dans le coin, difficile de ne pas en trouver. Une fois cet achat réalisé, nous partons prendre un café chez Starbucks, il y fait un froid de canard !

Il est 11H30, c’est maintenant l’heure d’aller prendre notre bus pour rejoindre la station Singyeongju. Comme à l’aller, nous devons rejoindre la gare KTX qui est excentrée pour prendre notre train à grande vitesse pour Séoul.

Le bus arrive très rapidement et nous voilà en route pour la gare. La gare est vraiment loin de tout,  il n’y a pas âme qui vive à proximité, c’est assez marrant ! Elle est très grande mais j’ai l’impression qu’il n’y a pas grand monde qui l’utilise. Est-elle rentable ? Je ne pense pas.

Je prends quelques photos des lieux et surtout des mascottes de Gyeongju et nous partons au guichet.

Nous demandons deux tickets pour le prochain KTX pour Séoul et payons 75€ pour deux. Pas donné le KTX ! Ici, le seul retard qui s’affiche est de 5 minutes, c’est certain, nous ne sommes pas en France ! :D

Nous descendons sur notre voie et patientons dans la « salle d’attente » présente le long de toutes les voies. Ces petites salles vitrées avec des bancs sont climatisées et possèdent une énorme TV SAMSUNG diffusant des pubs  (oui encore et toujours) et des informations.

Il est facile de se repérer au niveau des repères des voitures car tout est indiqué sur le sol directement.

A 13H notre train entre en gare et se positionne pile à l’endroit prévu. Nous montons à bord, et je dépose à contre cœur ma valise dans un compartiment entre les deux voitures. Je ne ferai jamais ça en France mais bon, nous sommes en Corée alors je pense que ça va aller.

Le trajet passe rapidement et nous alternons entre sous-terrains et extérieur. Le train fera plusieurs arrêts jusqu’à Séoul.

Nous arrivons à l’heure prévue, à 15H à Séoul. Depuis la gare, nous décidons d’opter pour le taxi car même s’il n’y a que deux stations jusqu’à notre arrêt, il y a beaucoup d’escaliers et j’en ai vraiment marre de galérer avec ma valise…

Nous faisons la queue pour prendre le taxi devant la gare, c’est rapidement à notre tour. Nous avions le choix entre le taxi standard ou le taxi « supérieur », nous optons pour le taxi standard.

Le chauffeur qui nous prend en charge ne connait pas du tout l’Ibis Ctyles, je lui montre le nom en Coréen, je lui montre la carte sur Google Maps mais rien n’y fait… Quand il dit « Ambassador » je me demande s’il a bien compris qu’on parle de l’Ibis Styles et non de l’Ibis qui est dans le même quartier. Au bout de 15 minutes de route à cause des bouchons, ils nous montre du doigt… l’Ibis. Bon ok, il n’a rien compris. Je lui fais signe de continuer tout droit, je lui dicte tout le chemin jusqu’à l’hôtel grâce à Google Maps et on voit bien que ça le fait un peu chier car il ne comprend rien. Ben écoute… tu t’es trompé mon gars, moi je ne descends pas tant que je ne suis pas devant mon hôtel hein !

On arrive enfin devant notre hôtel, bien que cette course nous coûte bien plus que prévu, et passons à la réception pour notre check-in. La gentille réceptionniste nous reconnait et nous remet la carte de notre chambre et des bons pour les cocktails de bienvenue au bar. Au check-in nous entendons parler Français, une famille avec 3 enfants vient d’arriver en même temps que nous.
Nous montons à notre chambre, au 18ième étage cette fois-ci. Comme la dernière fois, nous sommes accueilli dans notre chambre par une bière, un jus d’orange et des cacahuètes. Gentille attention pour les membres AccorHotels.

Nous posons nos affaires et repartons presque tout de suite au 21ième étage où se situe le bar et le restaurant. Nous décidons de nous poser dehors cette fois-ci car je trouve qu’il fait moins humide et moins chaud que la semaine dernière lors de notre arrivée à Séoul. La vue depuis la terrasse est juste géniale, avec la tour de Séoul en fond. Nous profitons de nos verres gratuits accompagnés de cacahuètes et j’en profite pour faire quelques photos.

Il ne fait pas soleil mais il ne fait pas trop nuageux non plus, je décide de monter à la tour de Séoul ce soir. L’accès n’a pas l’air très simple, je vois qu’il existe un ascenseur puis un téléphérique pour arriver en bas de la tour.

Nous entreprenons le chemin à pied jusqu’à l’ascenseur situé à une quinzaine de minutes de marche de notre hôtel, à Myeongdong. L’ascenseur est gratuit et nous amène en fait juste quelques mètres plus haut pour prendre le téléphérique. Le téléphérique quant à lui est payant et coûte 8500W l’aller-retour. Il y a beaucoup de monde qui patiente pour gravir les 3 étages qui nous séparent de l’embarquement.

A l’intérieur du téléphérique nous sommes serrés comme des sardines, difficile de profiter de la vue pendant qu’on s’élève au dessus de Séoul.

En 2 minutes nous sommes déjà au sommet de la montagne. Nous suivons la foule jusqu’aux pieds de la tour où il nous reste encore à gravir quelques marches. Au milieu du passage se trouve les fameux cadenas que les amoureux accrochent aux rambardes.

Beaucoup de boutiques sont présentes aux pieds de la tour, également des cafés, des glaciers, de quoi se restaurer et des boutiques à souvenirs. Nous achetons nos billets pour monter (10 000W par personne) puis nous faisons rapidement le tour des boutiques mais il n’y a rien de très intéressant.

Je fais tout de même une photo sur un des célèbres bancs « penchés » pour les amoureux. Beaucoup de scènes de dramas sont tournées ici ! Le trou au milieu du banc permet aux amoureux de se rapprocher… malins les Coréens ! :p

Nous décidons ensuite de descendre à l’étage d’embarquement pour monter au sommet de la tour. Dans ce petit sous-terrain il y en a pour tout le monde, entre boutiques de souvenirs, musée Hello Kitty, musée sur les dessins animés… mais tout est en supplément !

Nous pénétrons dans le tunnel pour l’embarquement immédiat vers le sommet, mais avant, nous sommes obligés de poser devant un fond vert pour une de ces ridicules photos souvenirs. Puis nous sommes invités à patienter face aux ascenseurs avec une vidéo d’introduction qui en jette !

Les ascenseurs s’ouvrent et c’est déjà à nous de monter. Une vidéo se lance au plafond pendant les quelques secondes que durent la montée.

Les portes s’ouvrent et nous débarquons dans un grand hall vitré qui fait tout le tour de la plateforme.

La vue est comme je m’y attendais, très brumeuse mais en même temps il a fait ce temps-là presque tout le séjour, je ne pense pas que le temps va miraculeusement se dégager ces prochains jours, au point de voir le ciel bleu à 400m d’altitude.

Je fais rapidement le tour pour prendre quelques photos, puis je décide d’attendre qu’il fasse nuit. Nous nous posons alors sur un des petits bancs à disposition, et nous achetons quelques bonbons à grignoter. Il y a une boutique de souvenir qui vend également des cartes postales (depuis le temps que j’en cherche…), il y a aussi une boite aux lettres et un espace pour écrire les cartes. Un timbre est fourni dans chaque carte postale mais il faut rajouter un supplément si nous voulons un timbre international. Je prends deux cartes postales et deux timbres et je m’attèle à la tâche. Je les poste directement dans la boite au sommet de la tour, ça fera un joli souvenir.

Il fait tellement froid pendant l’attente que j’en viens même à sortir mon k-way, seul vêtement que j’ai dans mon sac à dos, pour me réchauffer. La clim est vraiment à fond -_-

Peu avant 20H, la nuit commence à tomber sur la ville. Les lumières des buildings commencent à s’allumer et c’est enfin le moment pour moi de prendre mes photos. Les vitres sont un peu opaques et il est difficile de masquer les lumières des boutiques derrière. Au final, je ne suis vraiment pas contente de ces photos. Il y a des tours où j’ai pu me faire beaucoup plus plaisir que là.

Nous descendons à l’étage du dessous pour profiter de la même vue mais avec moins de monde. Un stand de photo (avec costume coréen) est disponible au beau milieu de l’étage, c’est très dommage car ça empêche d’accéder à la partie la plus éclairée de la ville.

Après ça, nous reprenons le chemin de l’ascenseur afin de redescendre. Nous arrivons sur le parvis face à la tour. Nous la retrouvons toute illuminées de vert.

Nous repartons vers le téléphérique et en descendant les premiers escaliers, je commence à me dire que nous n’en avons pas monté autant tout à l’heure, et même que….nous ne sommes pas arrivés par-là ! Oops !! Nous sommes en fait en train de descendre la montage à pied, nous avons payé le téléphérique aller/retour pour rien visiblement… Et c’est trop tard pour faire demi-tour avec tout ce qu’on vient de descendre ! La descente dure vraiment longtemps et les marches sont très nombreuses même si très bien éclairées.

Pendant la descente, nous arrivons à une petite échappée spécialement dédiée aux photos, car effectivement la vue sur la ville est magnifique depuis ici. Encore mieux que depuis la tour. J’en profite pour mitrailler un peu, autant que notre escapade à pied serve à quelque chose.

Nous continuons la balade jusqu’en bas et arrivons enfin dans la rue au bout de vingt minutes de descente intense. Beaucoup de gens faisaient le chemin en sens inverse pour arriver jusqu’à la tour, franchement respect ! :D

Nous arrivons non loin de notre hôtel mais il est déjà 21H et on commence à avoir faim. Nous prenons le métro juste en face pour aller manger à Shake Shack une nouvelle fois.

Maintenant on commence à connaitre le trajet alors le chemin en métro est plus rapide, on sait exactement où se placer dans la rame pour descendre en face de la bonne sortie. Une fois les estomacs rempli il est l’heure de partir. Il commence à tomber quelques gouttes en sortant du restaurant alors nous ne trainons pas.

A notre sortie du métro il pleut toujours un peu, je décide de m’arrêter au 7 Eleven juste à côté de l’hôtel pour aller m’acheter un parapluie, nous devons également recharger nos cartes T-money (et oui, encore…)

Nous arrivons à l’hôtel à plus de 22H, j’ai juste le temps de décharger mes photos et d’appeler la France que c’est déjà l’heure de dormir. Avant cela, une petite recherche sur la télévision de l’hôtel afin de savoir si nous avons une chaine française ou non, et non… nous avons France 24 mais en Anglais, c’est déjà mieux que partout ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*