Voyage en Corée du Sud [30.07.17 : Palais Gyeongbokgung, Changdeokgung & Cheonggyecheon]

Ce matin réveil plus tôt que d’habitude. Nous sommes debout à 8H et nous nous rendons au petit déjeuner vers 8H30. Cette fois, c’est moins la bousculade forcément !
Nous décollons sur les coups de 9H et nous nous rendons à pieds à la station Chungmuro sur la ligne 3 (Orange), elle se situe non loin de notre hôtel et nous évite un changement.

En 10 minutes nous arrivons devant le palais Gyeongbokgung, il n’est que 9H40 mais tout le monde s’affaire pour préparer la relève de la garde qui va avoir lieu à 10H.

Les lignes pour délimiter le périmètre sont train d’être mises en place. Avant que cela ne soit trop tard, nous en profitons pour faire nos photos devant le palais. Il n’y a pas trop de monde pour l’instant. Nous allons ensuite acheter notre entrée, elle coûte 3000W par personne.

Des annonces ont lieu pour informer que la relève de la garde aura prochainement lieu et que la répétition est accessible au public juste à la porte de droite, à l’extérieur. Je vais y faire un tour et effectivement les hommes sont en train de répéter. Il y a une vingtaine de personnes avec des tenues de couleurs différentes.

A 9H50 nous sommes invités à quitter les lieux et regagner le palais. La relève de la garde est même accessible sans billet car elle a lieu dans la cour principale juste avant l’entrée.
A 10H pile, des sons de tambours retentissent, un homme donne de grands coups au tambour placé au centre de la cour et une première partie de la garde arrive pour se placer devant la porte principale. La première rangé d’homme est uniquement constituée de musiciens vêtus de rouge. Ils suivent tous le rythme à la micro-seconde près. La relève de la garde se poursuit et quelques explications sont données (en Coréen, Anglais, Japonais) par le haut parleur mais il est difficilement audible vu le bruit qu’il y a. Depuis que le spectacle a commencé, le monde a redoublé, nous n’étions pas nombreux au début mais là, des bus entiers ont déboulés j’ai l’impression.

La mise en scène est vraiment sympathique et j’aime beaucoup les costumes portés. Cela dure 20 minutes et suite à cela nous pouvons aller faire des photos près des gardes qui gardent la porte d’entrée principale (un peu comme les soldats de Londres). Ils ne décrochent pas un rictus, ça ne serait pas un boulot pour moi, ça ! :D

Nous entrons ensuite dans le palais pour profiter des lieux. Nous ne faisons pas la visite guidée car je préfère visiter ce genre d’endroit à mon rythme. Nous passons de bâtiments en bâtiments. Le premier n’est pas le plus impressionnant, ils sont tous relativement éloignés les uns des autres.

Ce qui est vraiment impressionnant et très beau à voir ici, c’est qu’en hauteur, on se rend compte que le palais est situé en plein milieu des buildings. Un parfait exemple de Séoul, entre tradition et modernité.Nous arrivons devant une battisse entourée d’un lac, l’effet est vraiment très très beau. Le palais se reflète dans l’eau et tout le monde s’en donne à cœur joie pour immortaliser ce moment. Il fait vraiment très chaud aujourd’hui, nous décidons d’aller nous rafraichir à la boutique de souvenir. J’achète une carte postale à 1000W mais ce n’est pas une carte postale avec une photo de la ville comme partout, c’est plus un dessin du palais mais bon, il n’y a que ce style de carte postale ici j’ai l’impression.

Nous continuons la balade entre belles maisons et grands palais. Les détails sont vraiment beaux et pourtant de styles très différents.

Nous continuons notre route dans un grand parc arboré (oui nous cherchons un peu l’ombre) et arrivons face au Musée de Folklore Coréen dont l’entrée est comprise dans le prix du palais. Bon certes, je ne comprends pas trop le concept mais on n’est pas contre un peu de clim alors on y entre.

A l’entrée, une grosse fleur noir se gonfle et se dégonfle, c’est un peu bizarre. Au fond, les deux mascottes des J.O. d’hiver (qui auront lieu en Corée) posent pour les visiteurs. On se pose pour boire un petit thé bien frais puis je me dis que nous allons passer 10 minutes dans le musée, histoire de voir ce qu’il y a mais sans plus, car moi, ce genre de musée, c’est pas vraiment mon truc. Nous partons dans un couloir, les expos sont pas mal, pour ce que j’en comprends mais sans plus. Et soudain… galère pour ressortir ! Nous faisons 4 fois le tour avant d’enfin voir le panneau « Exit ». Ouf.

Le gros temple qu’on voyait au loin (et qui était magnifique) était en fait une partie du musée ! Je fais mes dernières photos et nous quittons les lieux par la sortie menant sur la route à l’est du palais.

Je voulais ensuite rejoindre le village Hanok qui se situe entre les deux palais, puis faire le Palais Changdeokgung en fin de journée. Nous traversons la route mais à part 3 maisons Hanok rien de comparable à ce que j’avais vu sur Internet…bizarre… Nous marchons dans la rue Bukchon qui est très sympathique mais ce n’est pas à ça que je m’attendais. Nous allons finalement déjeuner dans un petit café au style Hanok, ils servent des boissons et des petits sandwichs grillés, c’est très mignon et soigné.

Après ce déjeuner, toujours aucun village Hanok à l’horizon, nous montons jusqu’à la rue principale mais toujours rien, à part des tas de boutiques. Nous entreprenons alors la descente vers la rue où se situe le métro Anguk. En chemin, nous descendons un très joli chemin plein d’arbres et d’étudiants qui passent leur temps à peindre, écrire…. Arrivés en bas de la rue, Julien prend le métro pour partir se reposer à l’hôtel pendant que je continue la visite du deuxième palais toute seule.

Je me dirige donc vers l’entrée du palais Changdeokgung en passant devant un grand bâtiment de Huyndai. Je me demande si ce n’est pas le siège.

L’entrée au palais coûte également 3000W comme ce matin. J’entre et découvre cette-fois des bâtisses toutes rouges/rosées. Il n’y a pas grand monde dans ce palais, et il y a pas mal de zones d’ombres grâce à de très grands arbres, c’est très apprécié !

Je commence la balade dans l’ordre, et je me retrouve dans une très grande enceinte avec deux portes à chaque extrémités, et un long chemin. J’aime beaucoup l’entrée. Une porte sur la gauche cache un magnifique temple.

La deuxième partie de la visite, je l’ai faite en très grande partie seule car il n’y avait vraiment personne dans le coin. Il s’agissait d’une succession de petites maisons, un circuit permettait de passer partout (il fallait baisser la tête par contre !). C’était très joli et très calme pour le coup !

Il était possible de payer un supplément de 2000W au prix du billet pour accéder au jardin secret du palais, il s’agit d’une visite supplémentaire qui prend 1H de plus. Je passe mon tour pour cette fois !

Vers 15H, j’achève ma balade et reprend le chemin pour regagner la station de métro Anguk. A peine 3 petits arrêts plus loin, j’arrive non loin de l’hôtel. Durant mes 5 minutes de trajet, un coréen m’accoste et remarque le drapeau cousu sur mon sac à dos, il me demande (dans un très bon Anglais) si je suis Française, je lui réponds que oui, et il commence à me dire « bonjour » « je suis désolée » en Français. On sympathise et il me pose quelques questions sur la France et nos congés scolaires. Il est choqué d’apprendre que oui, c’est effectivement vrai, nous n’avons que 2 semaines de vacances scolaires l’hiver. Il était sympa ce gars !

Je rentre à l’hôtel pour rejoindre Julien et me poser un petit moment, l’occasion de passer un coup de fil en France et de commencer à rediriger tout ce que nous avons fait lors de cette première partie de la journée.

A 17H, nous reprenons le chemin du métro pour nous rendre à nouveau à Dongdaemum, où nous étions déjà il y a deux soirs. Nous avons à peine deux arrêts à faire et nous descendons au plus près de la porte que nous avions vu l’autre jour. Cette fois, nous allons nous diriger jusqu’à la muraille encore debout et qui entoure une toute petite partie de la ville. Il s’agit en fait de restes de l’ancienne muraille qui entourait Séoul autrefois. Nous montons une toute petite partie du chemin (c’est très oblique), nous avons une jolie vue sur la porte de profil, et sur le reste de la ville.

Nous redescendons après quelques minutes alors que certains continuent leur ascension (certains avec leur trépied, les pauvres !).

Nous continuons notre chemin pour cette fois, rejoindre le Cheonggyecheon, il s’agit d’une promenade de 6km qui borde la rivière, tout est aménagé pour pouvoir facilement mettre les pieds dans l’eau, c’est vraiment agréable, surtout en cette fin d’après-midi. Nous descendons au bord de la rivière et longeons la promenade jusqu’à la prochaine remontée.

Nous faisons demi-tour et repartons vers le Doota Mall où nous étions l’autre jour.

Il n’est que 19H, un peu tôt pour aller manger alors nous découvrons le Mall un peu plus en profondeur. Après les 8 étages de vêtements et accessoires se trouvent en fait 5 étages un peu cachés (jusqu’au 13ième donc) correspondants à du Duty Free pour les étrangers. Grandes marques de cosmétiques, lunettes de soleil, sacs à main, montres, électroménagers et j’en passe, se côtoient dans ces immenses étages.

La vue sur la ville est d’ailleurs impressionnante avec la vue sur le Dongdaemum.

Après avoir vu tout ça et avoir prit beaucoup (beaucoup) d’escalators, c’est cette fois l’heure de manger. Nous descendons manger dans le food court du B1 (il y en a aussi un au 6ième étage, plus international celui-ci). Le gros avantage du food court c’est qu’on est pas obligé de manger la même chose, et pourtant on peut manger ensemble, c’est vraiment sympa, j’ai toujours adoré ce principe.

Il est 20H quand nous rentrons à l’hôtel, ce soir on va rester tranquillement dans la chambre et en profiter pour se coucher un peu plus tôt. Demain ils annoncent des orages et des averses, si c’est comme hier c’est parfait !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*