Voyage à New-York : [06.11.16 : West, Greenwich Village & One World Trade Observatory]

Aujourd’hui, je me lève naturellement à 7H, il fait jour plus tôt qu’hier à cause du changement d’heure qui a eu lieu dans la nuit.
Pendant que je me prépare, je passe un petit SMS à Clémentine pour voir si elle est réveillée. On convient de se retrouver à 9H à Christopher Street pour faire une matinée de visite ensemble dans les quartiers de West Village et Greenwich Village, on avait déjà programmé ça avant le départ, c’est des quartiers qu’on a toutes les deux très envie de visiter.

Pendant que je me prépare, je réserve mon billet pour la One World Trade Center à 16H15 en accès VIP car j’espère vraiment pouvoir monter à l’heure afin d’y être avant le coucher du soleil (je m’étais faite un peu avoir à Sydney, depuis, je fais encore plus attention). J’avais calculé hier sur le Brooklyn Bridge mais avec le changement d’heure, tous mes calculs tombent à l’eau, enfin non, il faut juste que je prenne en compte cette heure en moins !

Je pars prendre le métro pour me rendre à Christopher Street. A cause du marathon c’est un peu le bordel du côté de Brooklyn où loge Clémentine. Du coup, je l’attends bien au chaud dans un Starbucks avec un petit café. Après un court moment, elle me rejoint enfin, nous restons un peu là pour discuter et planifier notre itinéraire de la matinée. Nous cherchons également un brunch pour ce midi et un bar de jazz pour ce soir où nous convions Judith à nous rejoindre.

Il est 10h quand nous décidons de partir commencer notre visite. On s’engouffre tout d’abord à l’Ouest vers la maison de Friends que nous atteignons très rapidement. Il y a maintenant un restaurant au rez-de-chaussée mais la façade est tout de même bien reconnaissable. Il y a pour l’instant peu de monde qui prend des photos devant l’immeuble.

06-11-2016-4Le quartier est vraiment trop mignon, toutes les maisons sont assorties, elles ont toutes des grands escaliers et des petits perrons. Beaucoup ont également une cave et un accès au « basement » depuis la rue. Les poubelles sont toutes dans des sortes d’enclos, tout est fait pour être classe et mignon. Quelques décorations d’Halloween trainent encore par ci par là.

06-11-2016-2Nous continuons sur la rue principale, nous y croisons beaucoup de boutiques, les prix sont excessifs mais ce ne sont pas des boutiques de grandes marques, uniquement des petites boutiques assez uniques. Ça reste vraiment dans le style du quartier, un peu bobo. Malheureusement, on est Dimanche et un certain nombre de boutiques sont fermées.

Non loin de là, un labrador attend que ses maîtres viennent lui ouvrir la porte… j’étais obligée d’immortaliser la scène !

06-11-2016-5Au détour d’une rue, nous arrivons devant la boutique de Magnolia Bakery. Nous entrons dans le magasin afin de nous prendre un cupcake chacune.
Il y a peu de choix dans le magasin, sûrement parce que nous sommes dimanche. En tout cas, la boutique est vraiment mignonne, plein de cupcakes et de cheesecakes sont exposés, tous plus beaux les uns que les autres.

Nous craquons chacune pour un cupcake à 3,5$ l’unité. Les deux cupcakes nous sont servis dans une petite boite avec un beau sac à l’image de Magnolia Cupcake. J’ai pour ma part, opté pour un cupcake au chocolat avec crème au chocolat en topping. En général je ne suis pas fan des cupcake car je trouve le topping trop sucré, trop lourd. On m’a vraiment dit beaucoup de bien de ces cupcake alors j’ai hâte d’essayer.

Il n’y a malheureusement pas de table ici mais un petit parc est situé non loin de la boutique, on va pouvoir se mettre en plein soleil pour déguster ça.
Il y a une multitude de petits parcs dans le quartier, tous plus mignons les uns que les autres. Des chaises et tables sont en libres services, on peut même les déplacer au soleil (le truc qu’on ne verra jamais en France), nous décidons donc de nous poser sur un banc, à l’ombre, pour goûter nos fameux cupcakes. On constate d’ailleurs que nous ne sommes pas les deux seules, chocolats au coin des lèvres, à déguster les sucreries de chez Magnolia Bakery dans ce petit parc.

06-11-2016-12Après l’avoir goûté je dois dire que… tout le monde avait raison, la crème du cupcake est vraiment douce, aérée et pas du tout bourrative. J’adore ! Je me régale !

Après cette bonne pause « petit-déjeuner », nous reprenons notre chemin et alternons les différentes rues jusqu’à arriver à la célèbre Perry Street. Cette rue renferme le magnifique appartement de Carrie Bradshaw (Sex & the City, et oui, rien que ça !).

Nous pénétrons dans la rue en cherchant l’appartement du regard. Ah ben… je crois que c’est celui où il y a 15 personnes devant !  Là pour le coup, les fans se sont donnés rendez-vous.
Malheureusement, une chaîne empêche de monter sur les marches, ce qui est compréhensible. Je fais quelques photos devant la maison, c’est vraiment génial de se trouver là, surtout que la rue est magnifique, ce qui ne gâche rien.

06-11-2016-16Plus loin dans la rue, beaucoup de maisons sont encore décorées pour Halloween, des citrouilles creusées se trouvent sur les perrons. Les bougies qui se trouvent à l’intérieur ont complètement ratatinées les citrouilles depuis le temps. Certains y vont vraiment à fond sur les décos, c’est super sympa !

Après ces belles photos remplies de souvenir, nous partons déambuler dans Blecker Street et Christopher Street. Nous croisons toujours plus de belles demeures et de jolies petites boutiques.

06-11-2016-21Au loin, nous apercevons une belle église, nous décidons d’aller voir, on nous permet de rentrer alors qu’une messe est en cours. Nous restons quelques secondes le temps d’observer l’architecture et les fidèles puis nous sortons discrètement.
En remontant la rue nous tombons sur une autre église, beaucoup plus importante que la précédente. On nous laisse à nouveau pénétrer dans l’entrée mais au bout de deux secondes, on nous pousse la porte pour nous mettre dehors. Je n’ai pas trouvé ça très cool, surtout que d’autres personnes nous demandaient de nous avancer, nous refusions car nous ne voulions pas rester très longtemps et nous ne voulions pas déranger l’office en cours… mais de là à nous mettre dehors !

Nous partons ensuite en direction du Washington Square Park, on s’y pose un court instant sur un banc, on y croise des artistes qui peignent des toiles près de la fontaine, ils acceptent avec plaisir de poser pour mes photos. D’ailleurs c’est étrange parce que la fontaine est éteinte ! On fait quelques photos près de l’arche avec l’Empire State Building en fond, c’est toujours un endroit agréable mais j’ai trouvé ça plus sympa l’été, avec beaucoup de gens, la fontaine en route, les démonstrations de danses, les gens allongés dans l’herbe. C’est quand même bien plus triste l’hiver, même si un groupe de country joue actuellement non loin de là. C’est vraiment sympa, on s’arrête même un instant pour les écouter, le type est à la guitare et la nana chante.

06-11-2016-27On commence un peu à avoir faim maintenant ! Nous avions repéré un restaurant spécialisé dans les brunchs le dimanche midi. Il est à deux blocs du Washington Square Park, ça tombe bien ! Le restau s’appelle « Jane » et quand nous arrivons devant, des gens font la queue dehors… Oulala ! On entre et on tente quand même de demander une table. On nous répond alors que l’attente pour avoir une table sera de 35 minutes… mais qu’on peut se mettre au comptoir d’ici 5 minutes sinon. C’est parfait ! On choisit le comptoir bien évidemment. Les deux tabourets au comptoir se libèrent et nous prenons place.

Le menu est super sympa, du sucré, du salé, un mix des deux, c’est vraiment au choix. Je prends plutôt du sucré et clémentine plutôt du salé. On se régale et les prix sont plus que raisonnables. Pendant le repas, on parle de nos après-midi respectives car nous allons nous séparer. On se retrouvera ce soir pour une soirée jazz ! Le plan est bien défini, c’est parfait !

Une fois le repas terminé, Clémentine m’accompagne au Google Store, je rêvais d’y aller depuis que j’ai entendu qu’il avait ouvert à New York. Le chemin pour y aller nous enfonce un peu dans SoHo et le quartier est loin d’être déplaisant.06-11-2016-31Le magasin Google est en fait une boutique temporaire, il n’y a pas grand-chose mais je trouvais ça tout de même fou de le visiter !

Le magasin est plutôt spacieux, la déco est bien entendu à l’image de Google. Le magasin expose son dernier modèle de téléphone, le « Pixel » et fait également la démonstration de touts ces produits, dont les lunettes 3D. Il y a pas mal de queue pour essayer les produits donc je ne m’y risquerai pas, mais je trouve le concept plutôt sympa.

06-11-2016-33Nous nous séparons avec Clémentine à partir de là, elle part faire la suite de sa journée, quant à moi je pars dans SoHo pour redescendre quelques rues commerçantes.

Je repère le magasin Pandora qui possède des charms (pour apposer à mon bracelet) trop mignons, je n’ai rien acheté pour l’instant mais je pense craquer avant mon retour. Le quartier de SoHo est comme je me l’imaginais, très sympa et très tendance, rempli de boutiques de grandes marques.

Je m’en vais ensuite prendre le métro pour descendre sur Fultron Street, près de la One World Trade Center. Je voulais voir le centre commercial et faire un tour à Century 21 avant de monter à la tour à 16H15.
En sortant du métro, la première chose qui me frappe c’est qu’à cause des hauts buildings, on ne voit plus le soleil, il fait donc particulièrement froid ici, comparé à ce matin, et assez sombre aussi.

Arrivée à Fulton Street, je tombe nez à nez avec le centre commercial / gare, il a une forme d’aigle, enfin plus ou moins..06-11-2016-39Je trouve ça vraiment moche, ça ne ressemble à rien et en plus ça nous coupe la vue sur le One World Trade Center situé juste à côté. Je fais quelques photos tout en me faisant aborder 10 fois par des gens qui vendent des entrées au Musée du 9/11. J’avais déjà fait le Musée l’année dernière donc je ne le referai pas cette fois.

Je contourne une première fois le centre commercial et je rentre dedans, l’intérieur a un certain design mais c’est vide de chez vide, on dirait un mémorial en fait. Ça fait terriblement triste pour un centre commercial et un gare, on ne dirait pas du tout un endroit chaleureux où passer l’après-midi pour faire les boutiques. D’ailleurs, il n’y a pas beaucoup de boutiques… Les gens sont surtout là pour faire des photos sur les plateformes en hauteurs, plutôt que pour faire du shopping.

06-11-2016-43Je ressors du centre-commercial pile du côté du mémorial du 9/11, ce qui est plutôt pratique. Je me dirige vers le bassin nord pour faire quelques photos, j’avais fait le bassin sud l’année dernière. C’est toujours aussi émouvant d’être ici. Des roses sont déposées sur quelques noms pour les anniversaires des victimes. Il y a beaucoup de monde aujourd’hui.
Je demande à un jeune homme de me prendre en photo, il se trouve qu’il est Québecois alors j’engage la conversation, on discute un peu de New-York. Il est en voyage avec sa bande d’amis ici. Après ça je fais le tour du bassin pour apercevoir les arbres orangés. Ça change de mes photos d’été, au moins !

06-11-2016-4606-11-2016-47Je pars ensuite à Century 21 situé non loin de là, c’est un magasin immense sur plusieurs étages. C’est le temple des grandes marques à prix cassés. J’avais déjà fait un tour ici l’année dernière et j’avais craqué pour un sac de la marque « Kate Spade », très connue ici aux USA, mais question de budget et de « raison », je ne l’avais finalement pas acheté. Cette année, en refaisant plusieurs fois le tour du magasin et du rayon de sacs à main, je tombe nez à nez avec des sacs de la même marque et dans la même gamme de prix, alors je me lance ! Me voici repartie avec un sac à 200$ au lieu des 450$ affiché originalement. Il est vraiment magnifique et va me faire sûrement très longtemps, je suis très contente !

Il est presque 16H quand je termine mes achats à Century 21. Je repasse par le Centre commercial car c’est la seule solution pour éviter de faire un grand détour dans le froid. Je gagne ainsi l’autre côté et ressors près de la One World Trade Center.

06-11-2016-45Avec mon entrée VIP je peux rentrer sans attendre, ce qui est vraiment super ! Il y avait un peu de monde mais sinon pas tant que ça, je pense que le marathon doit sûrement y jouer.

Avant de rentrer, il y a évidemment la sécurité à passer, comme dans les aéroports, c’est à travers un portique qu’il faut montrer patte blanche. Je passe donc rapidement la sécurité et je prends le chemin de l’ascenseur.

Sur le chemin jusqu’à l’ascenseur, une courte présentation nous retrace les moments phares de la construction de la tour et on arrive enfin devant… un fond vert. Et ouai, comme partout, il faut d’abord poser et faire une fausse photo devant un fond vert, photo qui nous sera ensuite revendu à un prix exorbitant… Je fais volontairement une tête de merde sur la photo et hop, c’est expédié.

Dans ma file, il n’y a pas grand-chose, je monte dans l’ascenseur et nous sommes parqués en attendant qu’il démarre. Une hôtesse vient appuyer sur le dernier bouton et les portes se ferment, on est parti ! Le grand show commence ! Au fur et à mesure que l’ascenseur monte, les 3 murs de l’ascenseur nous projettent les hauts buildings de New-York comme si nous les voyons au fur et à mesure, c’est vraiment bien fait. On s’y croirait ! Le spectacle est moderne, en même temps la tour n’a pas le même âge que ses copines, l’Empire State Building et le Rockefeller Center. Le temps de montée est très très court, on arrive en haut rapidement.

Arrivés au 101ième étage, nous sommes invités à sortir puis nous sommes redirigés vers de grands panneaux en relief. Il s’agit en fait de plusieurs panneaux où va être projetée une dernière petite animation.

Un mini film est effectivement projeté sur les murs en relief, et à la fin les panneaux se lèvent et nous nous retrouvons le nez dans le vide. C’est vraiment un spectacle étonnant, ils n’ont pas fait les choses à moitié !

Évidemment, ce n’est pas de ce point de vue-là que nous allons profiter de la vue, nous sommes invités à avancer jusqu’à un certain point où le staff prend la parole pour nous expliquer qu’il est possible d’utiliser des tablettes interactive pour avoir une meilleure idée des buildings présents aux alentours.
Une démonstration est faite, quand les tablettes sont orientées vers l’extérieur, les principaux monuments sont détaillés…. Puis le prix nous est annoncé : 15$. Mouarf et bien vous vous la gardez hein !

On est ensuite lâché dans la tour d’observation. Elle est composée de deux étages, celui où nous nous sommes arrêté et qui contient un restaurant/bar, et l’étage inférieur qui permet de déambuler librement sur 360°. L’étage du dessous est donc beaucoup plus accessible pour faire des photos à travers les vitres. Et oui car ici, contrairement à l’Empire State Building et au Top of the Rock, nous sommes entourés par des vitres, donc les photos vont forcément être beaucoup moins belles à cause des divers reflets.

Quand j’arrive sur place, il fait encore grand jour, mais je sais que le coucher de soleil va se passer très vite et je ne veux pas rater l’évènement. Mon but va être de faire plusieurs fois le tour en attendant que le ciel se décide à changer de couleur. Je passerai donc tout mon temps à l’étage inférieur, avec ses nombreux bancs et sa boutique de souvenirs.

Je commence la découverte par la Statute de la Liberté qui ne parait pas si éloignée que ça. J’entrevois ensuite les côtes du New Jersey et du Connecticut. Un peu plus loin c’est tout Downtown qui est visible, Tribeca… et même jusqu’à l’Empire State Building. En continuant la visite nous arrivons face au Manhattan Bridge et au Brooklyn Bridge. C’est marrant de se dire que j’étais là-bas hier et que maintenant je suis là-haut ! J’aime beaucoup cette vue, elle est vraiment magnifique. On peut rarement voir le Brooklyn Bridge de haut mais là c’est chose possible.

06-11-2016-54Il y a une sorte de stargate (désolé des références hein !) présente au milieu de l’étage et des bancs sont en train d’être mis en place à proximité, j’en profite pour m’y assoir.

06-11-2016-52Un type viendra nous faire une petite animation, il nous invite à nous assoir sur les bancs. Nous sommes quelques-uns à nous poser là pour l’écouter. Il nous demande d’où nous venons, tous les gens à côté de moi indiquent venir d’autres états, je suis la seule étrangère dans l’assistance, haha ! Quand je dis que je viens de France, le type me demande d’où exactement, je lui dis « Dans le sud » il me demande alors précisément le nom de la ville, et lorsque je précise « Montpellier » il me dit « Aaaah Montpellier… » l’air pensif. Si je ne te disais pas le nom, c’est que je savais que tu ne connaissais pas mon gars, hein ! Bref, c’était assez marrant.
Il va nous expliquer pendant plusieurs minutes, avec des vidéos à l’appui (diffusés sur la « stargate »), tout ce que nous pouvons apercevoir depuis la tour, les différents états, les différents buildings reconnaissables, etc. Il nous indique que le coucher de soleil est prévu à 16h48 très exactement, le moment le plus joli sera dans la dizaine de minuit qui suit, d’après ce qu’il nous indique.
Il nous apprend également que l’ascenseur que nous venons de prendre pour accéder à la tour, est le troisième plus rapide du monde. Il rigole en nous disant qu’il aime bien avoir des personnes de Dubaï dans l’assistance, car contrairement à ce que beaucoup pense, la Burj Khalifa est peut-être la tour la plus haute, mais elle ne possède pas l’ascenseur le plus rapide, ils ne sont que 5ième dans le classement.

Après cette brève animation, j’entreprends de refaire un tour de… la tour. Alors que je prenais des photos de l’Empire State Building dans un coin stratégique, collée difficilement à la vitre, je vois un homme d’une quarantaine d’année faire la même chose que moi avec son appareil photo reflex. Il engage la conversation avec moi et me dit qu’il trouve vraiment la vue magnifique, il est New-yorkais et n’ai jamais venu ici avant, c’est sa première fois. C’est dingue !

06-11-2016-55On discute un peu de la beauté du paysage et des photos et il m’explique quelques petits choses, notamment que juste en dessous de nos pieds, cette partie du quartier de Tribeca avec le stade de foot, a été entièrement construit après la tour, il n’existait pas avant et a été créé sur la rivière. Et oui, New-York grignote petit à petit, bientôt Manhattan ne sera peut-être même plus une île, qui sait !

Sur les coups de 16h45, cette fois ça y est, le ciel est tout orange, le soleil se couche pile sur la Statue de la Liberté. Du côté de l’Empire State Building, le ciel prend différents tons de rose et d’orangé.
06-11-2016-5606-11-2016-5706-11-2016-61Je fais plusieurs fois le tour en attendant que la couleur change, je mitraille de photo tant bien que mal à travers les vitres et je ne suis pas la seule. Certes, on est assez nombreux à tourner de vitre en vitre, mais on n’a pas à jouer des coudes pour faire des photos non plus. Les gens restent quelques secondes à regarder et ensuite c’est rapidement à mon tour, et ainsi de suite, ça se passe relativement bien.

Une fois qu’il fait nuit noire, je fais mon dernier tour pour voir l’Empire State Building et le pont de Brooklyn allumés ainsi que toutes les lumières notables dans Midtown, et je décide de quitter les lieux.

06-11-2016-6506-11-2016-66On apercoit également la Statue de la Liberté toute illuminée.

06-11-2016-67Je me décide enfin à descendre, il n’y a pas grand monde dans l’ascenseur et je me retrouve en bas relativement vite. Je prends deux métros pour rejoindre Clémentine qui m’attend au Starbucks de Christopher Street où on s’était déjà retrouvé ce matin. C’est devenu le QG de la journée un peu !

Nous partons ensemble au 55 Bar, un bar de jazz situé non loin de là. Nous l’avions repéré ce matin sur Google Maps, l’entrée est gratuite, il ne faut rien réserver, il faut juste consommer sur place, c’est parfait !

On est rapidement rejointes par Judith, nous commandons chacune un verre et écoutons le groupe jouer. Les consos ne sont pas très chères (6$ la bière, 12$ le cocktail), ce qui est très raisonnable.

Pendant le spectacle, il est interdit de parler, le barman le répète plusieurs fois. Ça se voit que les gens sont vraiment là pour écouter le jazz, on se croirait à un concert et non un bar… C’est un peu dommage, on aimerait bien pouvoir commenter entre nous mais bon…

Heureusement, il y a une petite pause de 15 minutes, le concert de ce groupe s’étalait sinon de 18H30 à 21H donc c’est quand même assez long.
Je n’aime pas plus que ça le jazz, mais le fait de vivre cette expérience si New-Yorkaise était pourtant une super sympa.

06-11-2016-68Nous nous quittons sur les coups de 20H30, je regagne Times Square en métro et je passe me chercher à manger avant de repartir vers mon hôtel pour manger au calme.
Je terminerai ma soirée tranquillement devant la TV, je n’ai pas de chaines françaises mais j’ai Disney Channel, même s’il était en Russe je serai quand même contente ! Haha !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*