Voyage au Japon [11.08.18 : Départ pour Kyoto, visite de Fushimi Inari]

Ce matin, réveil à 9H, nous finissons de ranger les dernières affaires dans nos valises afin de partir pour la gare. Le check-out à l’hôtel sera très rapide, il m’aura suffi de rendre les clés. Nous voulions prendre un dernier petit-déjeuner chez Popo Café mais nous trouvons portes closes. C’est férié aujourd’hui au Japon, c’est le jour de la Montagne, ceci explique peut-être cela. Tant pis, nous irons à la gare !

Nous prenons le tramway en direction de Hiroshima Station car nous partons pour Kyoto aujourd’hui. Cette fois, notre pass 3 jours n’est plus valable, nous utilisons donc notre carte SUICA.

Arrivées à la gare, nous allons directement au guichet pour acheter nos billets de train. Il n’est que 10H mais je voudrais prendre un train vers 12H30 pour arriver à Kyoto à 15H afin de pouvoir check-in le Airbnb directement.

Après une petite dizaine de minutes de queue, nous arrivons au guichet. Le train de 12H40 est complet, on me propose alors celui de 12H53, c’est parfait. Nous arriverons à 14H34 à Kyoto. On nous délivre alors les billets et nous partons au Starbucks juste en face des guichets. Pour chacun des trajets j’avais noté 4 ou 5 horaires qui me conviendrait et ça fait deux fois que j’ai mon second choix, c’est plutôt pas mal pour de l’achat en dernière minute.

On se pose le temps de prendre un bon petit-déjeuner et nous allons faire quelques achats au kombini pour acheter quelques derniers souvenirs de Hiroshima. On en profite également pour recharger nos cartes SUICA, comme ça, on sera prêtes pour Kyoto. Nous achetons de quoi manger dans le train dans une boutique à bento au niveau inférieur de la gare avant de passer en zone shinkansen.

Il est 11H45, nous passons en zone shinkansen et allons nous poser dans la zone d’attente. On discute et je mets à jour mes résumés sur mon PC. A 12H30 nous partons sur notre voie, la voie 13. Là encore, tout le monde attend le train juste devant la bonne voiture, entre les lignes. Quelle discipline ces Japonais ! L’écart entre les trains est très faible, à peine 5 minutes entre deux trains sur la même voie, c’est là qu’on voit l’efficacité car un seul petit retard provoquerai une grosse réaction en chaine.

Le trajet est très court, 1H40 avant de rejoindre Kyoto. Le train est comme la dernière fois un Shikansen Nozomi, très confortable et la place pour les jambes est toujours aussi impressionnante. Le trajet se passe sans encombre comme la dernière fois.

Nous arrivons à l’heure prévue à Kyoto bien évidemment. Il fait chaud mais le temps est très nuageux. La couche d’humidité est plus importante qu’à Hiroshima mais ça reste largement supportable.

Nous quittons la zone du shinkansen pour cette fois rejoindre celle des petits trains de banlieue. Notre Airbnb se trouve à 2 stations de métro de la gare de Kyoto mais nous pouvons aussi le rejoindre via la gare de train. La maison est d’ailleurs encore plus près de la gare de train donc j’avais d’ores et déjà décidé de passer par là. Nous achetons nos billets, oubliant que nous pouvions utiliser nos cartes SUICA pour ce trajet également, et nous entrons dans le train qui arrive tout juste à quai. A peine 3 minutes plus tard, nous arrivons à notre arrêt « Jujo » situé juste en face du siège de Nintendo, en plein quartier résidentiel.

Nous récupérons la clé du logement grâce à un cadenas à code et nous nous installons dans cette grande maison en duplex.

La maison est vraiment trop cool, il y a 3 chambres à l’étage, une chambre avec un lit simple, une chambre avec deux lits simples et une troisième chambre avec un très grand lit double. En bas, la cuisine avec ce qu’il faut pour cuisiner, et le séjour. Il y a aussi une machine à laver, un séchoir.. tout ce qu’il faut ! Comme partout au japon, le canapé est au sol, c’est pas facile de s’y faire mais on est quand même très bien assis. La salle de bain japonaise avec baignoire et douchette à part est aussi une découverte. Le plus drôle, c’est de trouver comment mettre la clim, heureusement le propriétaire avait laissé une notice explicative pour faire fonctionner les thermostats, la lessive, le séchoir, la clim… Ouf !

D’ailleurs, nous lançons une lessive avant de partir dans Kyoto, il était temps ! Seul problème dans la maison, la répartition des chambres est mal faite. Les seuls lits préparés sont les deux lits simples collés situés dans une seule et même chambre. Si j’ai choisi ce logement c’était justement pour pouvoir chacune avoir sa chambre. Je passe un message à  l’hôte qui me répond qu’une femme de ménage viendra préparer un lit tout à l’heure. A peine j’ai le temps de défaire un peu mes affaires et de le remercier pour sa réactivité qu’on sonne à la porte. C’est déjà une dame qui vient faire les lits ! Je lui montre alors lequel je veux qu’elle me prépare (le grand bien sûr !), elle s’exécute en un temps record. C’est parfait, j’ai un lit immense du coup, et nous avons bien nos deux chambres séparées.

Une fois la femme de ménage partie, nous quittons l’appartement. Nous devons prendre deux trains différents avant d’arriver à la gare de Fushimi. La seule chose que je voulais visiter aujourd’hui était Fushimi Inari, un temple avec 10 000 toriis, le plus grand du Japon.

Il y a énormément de touristes, il n’est pas simple de se frayer un chemin jusqu’au temple depuis la gare. Comme partout dans les sites touristiques, l’avenue entre la station et le temple est remplie de petites boutiques et de stands de nourritures. La grande tendance ici ? Un fruit frais dans lequel on plante une paille. Plutôt rafraichissant !

Nous entrons finalement dans le sanctuaire shinto, avec comme partout, la possibilité de tirer la chance, de sonner les cloches pour prier, d’accrocher sa malchance, etc… Un premier torii nous accueille à l’entrée du temple, le premier d’une longue lignée. Nous pouvons ensuite faire le tour des quelques bâtiments au jolies dorures.

Nous entamons le parcours des torii, c’est très plat, il y a quelques marches à descendre au début mais il y a beaucoup d’aires pour se reposer entre les enfilades de torii. Bien évidemment, au début, il y a énormément de monde, il est même difficile d’avancer alors prendre des photos sans la foule relève de l’impossible. Vu les gens agglutinés dans les 100 premiers mètres, je pense que 90% des touristes ne vont pas plus loin que l’entrée. Nous, nous continuons un peu plus et constatons que d’un côté, les toriis sont vierges de tout écriture, alors que de l’autre côté, quelques phrases sont gravées. La balade est agréable et c’est plutôt drôle de se retrouver enfermées dans une allée de torii.

Plus on avance et moins il y a de monde, on parvient alors à faire de belles photos au milieu des toriis. Nous ne continuons pas jusqu’au bout car c’est tout le temps la même chose mais nous rebroussons chemin à un endroit de croisement. Le site est plutôt bien emménagé, il est possible de faire demi-tour à plusieurs endroits, sans gêner les gens qui souhaitent continuer car des chemins annexes ont été créés.

C’était vraiment une superbe visite, on a beaucoup aimé ! Après cela, nous reprenons le train pour nous rendre directement à Kyoto Station. J’avais repéré un mall où nous pourrons à la fois manger ce soir et à la fois faire quelques courses pour les soirs suivants.

En sortant de la gare, nous nous trompons de sortie et arrivons face à la Kyoto Tower, sur le devant de la gare, alors que le mall semble être derrière. Arf ! Le détour à pied nous prend 20 bonnes minutes avant de finalement gagner le centre-commercial AEON Mall.

On arrive enfin au mall, directement à l’étage du super marché. On décide d’aller manger avant car il y a un food court au 4ième niveau alors on va voir ce qu’il y a. Finalement, rien ne nous tente plus que ça. On se pose alors dans un restaurant en face qui nous contentera toutes les deux.

Finalement, on fait nos courses au premier niveau du mall, de quoi manger nos petits déjeuners et nos 3 dîner ici à Kyoto. Ce n’est pas simple de se repérer dans le magasin, on ne connait quasiment aucun produit mais on trouve quand même de quoi nous satisfaire.

Nous repartons ensuite pour la maison mais cette fois, on entre du bon côté de la gare ! Nous faisons les deux stations qui nous séparent de la gare et nous arrivons rapidement à notre logement. Après quelques coups de fil en France, puis s’être douchées, il est l’heure d’étendre le linge et de ranger quelques affaires pour s’installer un peu mieux.

Nous nous couchons à 22H45, chacune dans sa chambre ce soir ! Demain nous passerons notre première journée complète à Kyoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*