Voyage au Canada en solo [31.05.22 : Bus vers Toronto & CN Tower]

Ce matin, le réveil sonne à 8H30. J’ai préparé la plupart de mes affaires hier soir donc j’ai juste à fermer ma valise ce matin.

Je décide de check-out ma chambre de bon matin et de laisser ma valise en consigne car je ne sais pas exactement quand est ce que je vais revenir, le check-out étant à effectuer avant 11H et mon bus étant à 12H30.

Je dis au revoir une dernière fois à cette magnifique vue, puis je descends à la réception.

On me demande ce qui aurait pu être amélioré durant mon séjour mais je ne trouve rien à dire, ce qui est plutôt bon signe.

En voulant laisser ma valise et mon sac à dos on me demande si j’ai quelque chose de valeur dedans, ils ne disposent pas de salle pour ranger les valises, elle sera derrière l’accueil et ils ne veulent donc pas s’engager. Je décide de partir avec mon sac à dos sur moi, c’est pas pratique mais au moins je ne prends pas de risque. Du coup en parlant de choses à améliorer, en voilà une !

Je remonte le Fallsview Boulevard en direction de Ihop, une enseigne américaine spécialisée dans les pancakes. Il y en a plusieurs sur l’avenue et le premier semble complet, il y a même de l’attente.
Je ne perds pas de temps et me rends au second, situé à l’étage d’un hôtel. Cette fois il y a de la place, yes !

Je savoure un bon petit-déjeuner avec pancakes chocolatés et jus d’orange, de quoi me caler l’estomac vu que je ne prendrai pas de déjeuner ce midi.

Il n’est que 10H j’ai encore le temps d’aller faire un tour en ville. Je choisis de me rendre au Fallview Casino situé juste en face et je découvre même une passerelle pour y aller sans avoir à ressortir dans la rue. Plutôt pratique !

Le hall de l’hôtel-casino est magnifique et me fait penser à Vegas, mais évidemment toute ressemblance et fortuite haha

Le Casino a lui aussi des airs de Vegas ! Il est demandé de baisser son masque à l’entrée car nous sommes filmé par une caméra pour vérification. On ne me demande pas mon passeport mais juste mon âge. En répondant 30 ans on me dit que je ne les fait pas haha, c’est gentil.

On me contrôle mon sac à dos et m’appose un sticker bleu, signe qu’il a bien été vérifié.

Le Casino est vraiment très grand, digne de ceux de Vegas. Je retrouve plusieurs machines que je connais déjà en France mais je rêve bien sûr d’aller tester les nouvelles.

Je mise $20 au total et j’en gagnerai $60 ! De quoi me faire un peu d’argent de poche bonus pour la suite de mon voyage.

Il est maintenant l’heure de regagner mon hôtel, je n’ai que quelques mètres à faire mais sous une chaleur à tomber.

Il est tout juste 11H quand j’arrive au Radisson, j’ai certes, largement le temps mais comme vous commencez à le comprendre j’aime bien prendre des marges (parfois un peu trop, je vous l’accorde). La récupération de ma valise ne me prendra que quelques minutes puis c’est l’heure pour moi de quitter les lieux.

Je réserve un Uber qui arrivera moins de 5 minutes après. C’est avec nonchalance qu’il m’ouvrira le coffre depuis l’intérieur de la berline, afin que je dépose ma valise. Nous partirons ensuite en direction du terminal de bus.

Le trajet sera très rapide, à peine 5 minutes. Je dirai une dernière fois au revoir aux chutes en repassant devant, puis je serai déposée au terminal de bus.

A 12H30 précise le bus arrive et tout le monde se met en ligne gentiment, je n’avais d’ailleurs même pas remarqué.

Le chauffeur descend et vérifie les numéros de réservation de chacun puis charge les bagages un à un. Les places ne sont pas attribuées et le bus est quasi complet mais je parviens tout de même à avoir une place sans personne à côté pour l’instant.

Le bus est vieillot, sans tablettes mais avec des prises électriques tout de même. Le chauffeur, heureusement, rattrape un peu le coup grâce à son humour, il nous souhaite la bienvenue et nous promet une arrivée en sécurité à Toronto dans environ 2H30. Malgré aucun message rappelant l’obligation du port du masque, tout le monde le portera religieusement. Quelle différence avec la France !

Nous partons aussitôt sur la route alors que des nuages font leur apparition dans le ciel en direction de Toronto.

Nous ne ferons qu’un seul stop, à St. Catharines, où j’hériterai d’une voisine discrète.

Le trajet se passe plutôt bien malgré quelques pleurs d’enfants et l’absence de confort à bord.

Il est 14H30 quand nous arrivons enfin à la station de bus de Toronto, située juste à côté de Union Station, la gare principale de la ville.

Le chauffeur nous remercie de notre présence et nous fait tout un discours dans l’humour pour nous souhaiter une belle journée.

Je récupère ma valise et essaye de trouver le métro dans cette immense gare. A Union Station il y a des bus, des trains et quelque part par là, la station de métro.

Je trouve enfin la ligne 1 de métro qui va pouvoir m’amener à North York où se trouve mon hôtel. Toronto est une ville à l’Américaine, très étendue, il me faudra donc plus de 20 minutes pour y aller.

Je décide de prendre un ticket à la journée, rentabilisé en 4 trajets, au moins je n’ai plus à me poser la question du billet.

L’hôtel est juste à côté de la station de North York, très facile d’accès. Le centre commercial de North York, dans lequel se cache le métro est situé juste à proximité.

L’accueil au Novotel n’est pas des plus réjouissants. On ne me donne aucune indication sur une quelconque upgrade de chambre malgré mon statut Gold, on me remet cependant le coupon pour mon Welcome Drink.

Je dépose mes affaires et ne perds pas de temps à profiter de la vue car j’ai des choses à voir en ville avant ce soir.

J’ai réservé la CN Tower pour 19H, ce qui me laisse le temps d’arpenter le centre en attendant.

Je reprends le métro en direction de Dundas, centre névralgique de la ville. Ici encore, l’arrivée du métro se fait dans un grand centre commercial, le CF Eaton.
Une fois la sortie trouvée je constate beaucoup de gens étranges dans les environs, ils n’ont pas l’air méchants mais ils ont un comportement disons… particulier.

Je longe l’avenue sous un soleil de plomb au milieu de la foule. Il y a vraiment énormément de monde ici, et le « Times Square Canadien » est assez réduit pour accueillir tous ces gens. Je pense que la nuit cela doit être plus impressionnant.

Je pars ensuite vers le Nathan Phillips Square, connu pour accueillir les lettres « Toronto ». Il fait vraiment très chaud, plus de 30°C sont affichés au thermomètre.

Beaucoup de food trucks sont installés autour de la place, il fait bon s’y reposer à l’ombre. On y trouve également l’hôtel de ville dont l’architecture contraste totalement avec le reste.

Sur les coups de 17H30, je rentre dans le CF Eaton reliant les stations Dundas et Queen. Le centre commercial est juste énorme, sur plusieurs étages avec un food court au sous-sol, à l’Américaine.

Je décide d’aller manger maintenant car après je vais passer une bonne partie de ma soirée à la CN Tower. Il n’est que 18H mais il y a déjà beaucoup de monde. Le food court est plein à craquer.

Après quelques échanges de SMS avec un ami rencontré en Finlande, nous décidons de nous retrouver aux pieds de la tour pour se voir un peu.

Je reprends le métro en direction de Union Station où un accès direct vers la CN Tower est indiqué. Un chemin intérieur permet de regagner le bas de la tour sans avoir à sortir. Plutôt pratique en cas de pluie ou de grosses chaleurs.

Il semble y avoir un match ce soir car il y a bon nombre de personnes avec des tee shirts bleus « Toronto jet ». Un stade est situé à proximité, de même que l’aquarium, c’est un endroit où beaucoup de gens circulent.

Aux pieds de la tour, je retrouve mon ami Canadien, rencontré quelques mois plus tôt en pleine chasse aux aurores boréales en Finlande. Nous échangeons pendant une bonne demi-heure avant que ça soit pour moi l’heure de monter.

A 19H je me dirige vers l’entrée de la tour. La première étape consiste en une fouille du sac et détecteur de métaux. On se croirait à l’aéroport ! La vigile mettra un temps à comprendre comment ouvrir l’arrière de mon sac photo avant de me dire qu’il est génial… oui je sais haha :p

Il n’y a vraiment personne dans les files d’attente, j’arrive rapidement au sommet grâce à un ascenseur panoramique. La vue est déjà incroyable ! On voit même le vide sous nos pieds, on peut dire que ça commence bien.

La plateforme d’observation inférieure extérieure étant fermée, il ne reste que la plateforme intérieure, ce qui est quand même dommage.

Je fais le tour des différents points de vue, on y voit des buildings, l’aéroport Billy Bishop situé sur une presqu’île, ainsi que toutes les petites îles autour de Toronto. En dehors de ça, on n’y voit pas vraiment de building marquant où d’endroit vraiment incontournable.

Un skypod est accessible pour $7.5 supplémentaires et permet d’avoir une vue de quelques mètres plus haut. Je n’en vois pas trop l’intérêt, l’espace ici est assez grand, sans grand monde, je n’ai pas envie d’aller m’entasser là-bas.

Je fais le tour plusieurs fois pendant qu’il fait jour puis je vais me poser dans un endroit calme pour attendre que le soleil bouge un peu dans le ciel.

En général des cafés sont ouverts et permettent de se poser à des tables près des fenêtres mais aujourd’hui tout est fermé. Une fois ma bouteille d’eau finie, je suis laissée là avec ma soif…

Lors du sunset, beaucoup de monde arrivent pour faire quelques photos et repartent aussitôt. Je fais moi aussi le tour plusieurs fois pour regarder le ciel changer de couleur derrière les quelques nuages qui viennent se joindre à la partie.

La nuit tombe plutôt rapidement sur les coups de 20H30 alors que les buildings commencent à s’illuminer. Le ciel reste bleu foncé pendant un bon moment, et moi je continue ma prise de photo. Il y a très peu de monde depuis que la nuit est tombée, et les vitres ne sont pas très gênantes pour les prises de vue, ce qui est plutôt pratique. Je m’en donne à cœur joie face à la beauté de la ville vue de haut.

La vue est vraiment superbe, ça vaut largement le coup de venir voir les buildings illuminés, on a l’impression d’être face à une ville totalement différente.

En revanche du côté des îles, c’est le noir complet, il y a rien à voir de ce côté-là une fois la nuit tombée.

Il est 21H30 quand je prends le chemin de la descente. En passant, je vais faire un tour à la boutique souvenirs pour acheter quelques petits trucs. Malheureusement je ne trouve pas d’eau et les cafés des alentours sont fermés à l’heure qu’il est.

Ma dernière chance : les distributeurs à l’extérieur. Manque de bol une fois de plus, ils sont tous vides. En même temps, avec le match qui a lieu juste à côté, pas étonnant. Bon je vais devoir prendre mon mal en patience.

Après quelques photos de la tour illuminée et les buildings en arrière plan, je repars en sens inverse via la passerelle jusqu’au métro.

En arrivant à la station de métro de Union, je trouve enfin une boutique ouverte où je vais pouvoir aller acheter de l’eau pour épancher ma soif, ouf. Je prends deux grandes bouteilles et pars prendre le métro.

Le trajet est toujours aussi long, mais arrivée à North York je constate qu’il y a de l’animation en cette heure tardive. Le Starbucks est d’ailleurs encore ouvert, c’est parfait !

Il est près de 23H lorsque j’arrive enfin dans ma chambre, bien fatiguée par cette journée.

La journée de demain risque d’être un peu improvisée car de l’orage est annoncé, ce qui signifie que des averses vont tomber un peu aléatoirement tout le long de la journée.
Le temps de préparer mes affaires, j’essaye de ne pas me coucher trop tard car j’ai beaucoup de sommeil en retard haha