Voyage en Angleterre [19.03.22 : Journée à Brighton]

Après une bonne nuit de repos chez mon amie, il est 8H15 quand nous prenons la route en direction de Brighton. Nous avons 1H30 de trajet, majoritairement d’autoroute, pour arriver jusqu’à notre destination de la journée.

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu visiter Brighton, alors nous avons prévu d’y passer une bonne partie de la journée.

Il est 9H45 lorsque nous arrivons en plein centre de Brighton pour nous garer au parking du Regency Square près de la tour i360. Le prix est de 17€ pour la journée, mais au moins nous serons tranquilles.

Nous réservons dès à présent en ligne, nos entrées à la i360, tour que je ne pouvais pas manquer. La montée coûte £17.50 et il est nécessaire de réserver un créneau horaire.

A notre sortie du parking, nous arrivons sur le Regency Park, qui est une jolie entrée en matière, on se retrouve encerclées par ces belles demeures typiques.

Juste en face de nous se trouve justement la tour. Avec sa forme de donut on ne peut pas la rater, sa spécificité c’est que c’est la plateforme elle-même qui monte et qui descend.

Nous profitons de notre balade le long de la plage jusqu’à rejoindre la célèbre maison à l’envers. Je sais qu’on peut la visiter pour £5 mais je n’avais pas trop envie de le faire.

Un adorable petit square se trouve là, il est vraiment photogénique, j’adore ce style !

Il y a pas mal de vent au bord de l’eau mais la balade est super agréable. Nous allons avoir une magnifique journée, une des premières journées printanières en Angleterre, on peut donc s’attendre à ce qu’il y ait du monde en balade ici.

Au loin, on peut apercevoir l’ancien pier ouest, fermé depuis 1975, il est en ruine depuis les années 2000 malheureusement.

Nous continuons de nous balader au milieu de ces magnifiques maisons. Les gens qui habitent là ont une belle vue sur la mer, c’est vraiment beau, et cette architecture est vraiment dingue !

Nous nous dirigeons ensuite vers le centre-ville pour faire un peu de shopping dans les magasins comme Poundland où on trouve tout à £1. J’en profite pour faire le plein de médicaments car ils sont vraiment peu chers ici.
Nous nous achetons ensuite notre déjeuner chez Prêt-à-manger, une enseigne qu’on trouve très facilement dans le pays et qui permet de contenter tout le monde.

Le centre est assez dynamique, il y a pas mal de monde en ce Samedi ensoleillé. C’est l’endroit idéal pour faire les magasins car les grandes enseignes se succèdent.

Après un peu de lèche-vitrine, nous continuons nos visites. Le centre-ville nous mène rapidement vers les fameuses « lanes », ces petites ruelles qui regorgent de boutiques antiques.

On y trouve de belles ruelles colorées, avec de jolies fresques et une multitude de bijouteries.

J’ai vraiment adoré ce quartier, on sait quand on y entre mais on ne sait pas vraiment quand et où on va sortir.

Il est presque midi, l’heure de rejoindre la tour i360. Nous regagnons donc le front de mer après être allé déposer nos achats à la voiture. Nous arrivons à midi pile, car nous n’avions pas vu en achetant les billets en ligne, qu’il était demandé de venir 20 minutes avant. On nous demande donc d’attendre le prochain embarquement qui aura lieu 20 minutes après.

La salle d’attente est remplie de récits sur la construction de la tour qui est toute récente, car elle date de 2016.

De loin, on pourrait vraiment croire que cette tour ressemble à un donut au bout d’un spaghetti et c’est effectivement l’idée qui ressort car dans le hall toutes les illustrations décrivent la tour ainsi, c’est assez marrant.

Vient enfin l’heure d’embarquer. Ça se déroule vraiment comme un embarquement dans un avion, avec le personnel habillé comme des PNC. Après tout, la tour s’appelle « British Airways » !

La soucoupe (ou le donut comme vous voulez) redescend de sa précédente ascension et nous pouvons donc pénétrer dans l’anneau.

Il y a largement la place pour tout le monde, on peut donc se caler dans un coin avec une vue sur le Pier et la plage. Bien évidemment, il y a un bar là haut donc on se laisse séduire par une petite boisson le temps de la montée.

Le donut décolle, nous arrivons rapidement à 162m de haut. La vue est très dégagée, on peut apercevoir relativement loin. De ce côté, nous voyons le pier qui s’étire loin sur la mer.

Et de l’autre côté, c’est la vue vers le reste de la région.

La plage s’étend également de l’autre côté, on voit même l’écume des vagues, malgré les horribles reflets dus au vitres arrondies.

Nous restons un petit moment au sommet avant d’être redescendu sur le plancher des vaches.

Je recommande cette tour si vous êtes de passage à Brighton, en revanche il faudra faire avec les vitres pas terribles. Et surtout, on ne peut pas rester le temps qu’on souhaite au sommet car on est dépendant de la plateforme qui monte et qui descend, donc notre temps est compté.

Nous regagnons la plage pour nous poser sur les galets tout en savourant notre pique-nique. Plein de chiens jouent dans le coin, et même s’il y a un peu de vent, c’est vraiment agréable de s’y poser.

Je m’offre un petit kiff et vais toucher la mer, qui à mon grand étonnement n’est pas « si » froide que ça. Passons à la partie que j’attendais le plus, le fameux Pier de Brighton, celui qu’on voit dans les séries télés, celui qui m’a littéralement donné envie de venir visiter cette ville. Elle est ouverte depuis 1899 et est l’attraction principale de la ville. Elle fait tout de même 525 mètres de long.

Le ponton est accessible gratuitement, on peut en faire le tour (en faisant attention aux mouettes tout de même).

A l’intérieur, on trouve des salles de jeux et mêmes des espaces casinos. Dans ces arcades, j’ai eu l’opportunité de vider enfin mon porte-monnaie, rempli de pièces (ben oui à l’époque je retirai systématiquement du liquide et je me forçais à payer avec…).

On passera un moment super fun à tester les jeux d’arcades. A chaque partie, on reçoit des coupons qu’il est ensuite possible d’échanger contre un lot.

Bien évidemment, nous n’avons pas eu énormément de coupons avec nos scores ! Nous avons uniquement le droit à deux sucettes, mais au moins on aura bien rigolé.

L’extérieur du pier est constitué de plein de petits vendeurs de glaces, beignets, churros… et également d’une fête foraine. Il y a tout pour passer un bel après-midi en famille ou entre amis.

Depuis la jetée, on voit très bien la tour i360 et le reste de la plage. Je dois avouer que quand la plateforme est en bas et qu’on ne voit que ce spaghetti dépasser, c’est assez étrange.

Nous quittons finalement le pier pour nous rendre à la dernière visite de la journée, le Pavillon. Cette bâtisse est une ancienne résidence royale qui date du XIXe siècle et elle est juste sublime !

Il est difficile de se rendre compte de la taille du bâtiment et il est compliqué de s’en approcher à cause de multiples barrières, mais depuis l’arrière, on a une vue plus dégagé.

Un petit coin d’herbe nous permet de nous poser un peu, après nos longues heures de marche de la journée. Ça fait du bien !

Il est 16h30 quand nous rejoignons finalement le parking. Une longue route nous attend pour rentrer, nous croiserons plusieurs accidents sur le chemin, ce qui nous retardera un peu.

Pendant ce temps, le coucher de soleil nous offre un beau spectacle sur le chemin.

Après un petit arrêt pour aller nous chercher à manger, nous rentrons tranquillement pour profiter de la soirée.
Demain, nous passerons notre journée à Londres. Je réserve mon billet directement grâce à l’application TrainLine, comme ça nous pourrons partir au dernier moment demain.

Une bonne nuit de sommeil m’attend à nouveau avant notre grosse journée de demain.