Voyage au Japon [18.08.18 : Tsukiji, Ginza, Tokyo Tower & Roppongi Hills]

Ce matin, réveil à 8H30, nous prenons notre petit-déjeuner à l’appartement et partons sur les coups de 9H30 en direction de Ebisu. Notre appartement étant situé à mi chemin entre Shibuya et Ebisu nous avons beaucoup de choix au niveau des transports. Il nous faut 8 minutes pour arriver jusqu’à la station de métro,  mais la prochaine fois nous pourrons prendre le bus une fois que nous aurons repéré les arrêts.

La ligne Hibiya est un peu à l’écart des lignes JR, on ne la trouve pas du premier coup mais ça y est, on y est. Nous allons jusqu’à Tsukiji, le grand marché à poissons de Tokyo.

Sur le chemin, nous nous arrêtons visiter le temple bouddhiste Tsukiji Hongwanji. De l’extérieur il est assez moderne, il ne ressemble pas à tous les autres temples que nous avons vu depuis le début. Nous entrons tout de même à l’intérieur et sommes très bien accueillies. On nous remet un petit insigne du lion avec inscrit qu’il doit nous porter chance. Des tampons encreurs sont aussi à disposition pour garder un petit souvenir de notre passage dans ce temple. L’intérieur est vraiment magnifique, malgré l’encens qui brule et qui me fait éternuer, nous en prenons plein les yeux avec toutes ces couleurs et ces décorations.

Nous ressortons et poursuivons ensuite notre chemin vers le Tsukiji Market. Nous errons le long de 3 petites avenues remplies de stand de poissons frais, légumes, jus de fruit, ou autre. C’est à celui qui criera le plus fort pour attirer les touristes.

Nous entrons ensuite dans le marché à poissons, d’abord au premier étage pour constater tous les étals de poissons frais, et ensuite à l’étage supérieur car un bar-restaurant est présent.

Finalement nous décidons de redescendre sans avoir pu nous poser quelque part. Nous aurons au moins pu profiter de la belle vue sur le quartier !

Nous quittons le coin après que j’ai pu poster mes cartes postales (enfin !). Nous prenons la direction de Ginza et de ses grandes rues commerçantes afin de pouvoir aller jeter un œil à la mode japonaise. Le Samedi à partir de midi, toute l’avenue est piétonne. Il n’est que 11H, nous allons donc nous poser à un café en attendant, histoire de nous reposer un peu les pieds.

On s’arrête finalement au « Café de crié », c’est un nom assez drôle pour une enseigne qu’on retrouve partout au Japon, il s’agit en fait d’une grande marque Japonaise.

Après cette petite pause, nous partons vers Ginza malgré les quelques voitures qui continuent à circuler. Nous arrivons juste en face du magasin Uniqlo, il s’agit là du plus grand du monde. Adélie aime beaucoup cette marque et va donc y faire un tour. Le tour s’avèrera assez long car le magasin est tout de même sur 12 étages, oui oui, rien que ça ! C’est vraiment impressionnant !

Après un peu de shopping, les estomacs commencent à crier famine. Voulant manger un ramen à midi, Adélie avait repéré une adresse près de notre lieu de pèlerinage de la matinée. En attendant, nous devons descendre l’avenue marchande en passant devant toutes les grandes enseignes. Nous faisons quelques détours pour voir Kate Spade, marque que j’adore, et on se fait rapidement remarquer par une vendeuse qui nous fait faire tout le tour du magasin lol

On passe ensuite devant une boulangerie qui affiche de beaux pains au chocolat en vitrine, ça nous donne tellement faim qu’on s’en achète pour le dessert. Ils ont l’air vraiment pas mal pour des pains au chocolat japonais !

Nous arrivons finalement près de Shimbashi Station, le restaurant de ramen n’est normalement pas très loin d’ici. Nous tournons un bon moment avant qu’un autre restaurateur finisse par venir nous voir toutes deux hésitantes devant son restaurant. Il nous indique finalement le bon chemin, certes pas loin de là où nous étions mais le restaurant est en fait caché dans une toute petite ruelle, impossible à trouver si on ne connait pas. En parlant de pas connaitre, nous avons ensuite vécu un grand moment de solitude devant la machine à l’entrée. Entièrement en Japonais, la machine est destinée à commander son plat ainsi qu’à le payer. Une fois cela fait, il ne reste plus qu’à s’assoir sur le comptoir face aux cuisiniers, et le bol est servi juste en face de sois. Pratique… sauf quand on ne lit pas le Japonais. Heureusement, un anglophone passera par là et en bon habitué, nous expliquera le principe.

Les 4 ou 5 clients que peut accueillir le restaurant sont assis face au comptoir et dégustent bruyamment leur plat de ramen. Car oui, au Japon, ce n’est pas un mythe, il faut impérativement faire du bruit en mangeant ses nouilles !

L’estomac rempli, nous repartons ensuite pendre le métro à Shimbashi Station pour nous rendre à Daimon, à peine une station plus loin. A quelques minutes de la station de métro se trouve un petit parc où le temple Zojo-ji domine la vue. Derrière, se trouve la célèbre Tokyo Tower (La tour de Tokyo).

Après quelques marches, nous nous trouvons face au temple que nous visitons rapidement car il n’a vraiment rien de particulier, à part son emplacement. J’effectue quelques prises de vue de la tour mais le point de vue n’est pas idéal.

Nous poursuivons la visite du temple par le petite mausolée se trouvant à côté appelé le « Mausoleum of Tokugawa ». On y trouve des dizaines et des dizaines de petites statues d’enfants portant des chapeaux en laine. Certaines sont également habillées ou portent un signe distinctif. C’est assez glauque comme endroit mais le vent fait tourner les moulins à vent, c’est vraiment très beau et coloré.

Nous avançons maintenant vers la Tokyo Tower, plus nous avançons et plus les photos deviennent compliquées car la tour est haute du haut de ses 333m, elle surplombe même légèrement la Tour Eiffel. Pas évident de trouver un bon spot pour les photos !

Nous faisons tout de même quelques photos avant de rejoindre les pieds de la tour. L’endroit est très agréable, on peut s’y assoir pour déguster une crêpe ou boire un verre parmi les multiples bars ambulants qui s’y trouvent. Une exposition sur One Piece est également visible depuis quelques années, en montant dans la tour il est possible de payer un supplément pour y accéder. Nous ne monterons pas dans la tour car nous ferons la SkyTree dans pas longtemps. Après avoir profité du bas de la tour, nous repartons prendre un bus qui nous amènera à Roppongi Hills.

Le bus nous dépose pile dans l’énorme centre commercial. Difficile de retrouver son chemin, il y a plusieurs bâtiments, tous abritent plus de magasins les uns que les autres. Il y a des restaurants, des cafés et des bars un peu partout également. Roppongi Hills dispose lui aussi d’une tour permettant d’avoir un beau panorama sur la Tokyo Tower non loin de là, mais il n’est pas possible de faire tous les points de vue en hauteur de Tokyo quand même, il faut être raisonnables !

Roppongi Hills est en fait un énorme complexe avec des habitations, des bureaux, des magasins, le tout semi-couvert. C’est vraiment énorme ! Nous faisons tout le tour et finissons par récupérer un plan sur lequel nous trouvons une boutique de cupcakes ! N’écoutant alors que nos estomacs, nous partons à sa recherche. En traversant les boutiques nous tombons sur la grande sculpture d’araignée appelée « Maman ». Elle avait été réalisée par une artiste française et est maintenant mondialement connue. Un peu plus loin se trouvent vissées au sol, une multitude de Doraemon avec lesquels on se prend en photo. Finalement, nous trouvons enfin la boutique de cupcakes dans un des nombreux bâtiments. Nous craquons pour un cupcake chacune et prenons place dans la petite boutique pour déguster notre collation.

Nous reprenons le tramway après cette pause gourmande et regagnons très rapidement Ebisu Station. Nous cherchons ensuite l’arrêt de bus pendant de longues minutes pour ne finalement pas le trouver. Nous voyons tous les arrêts en face mais pas celui pour retourner à Shibuya… C’est dingue ça ! Nous faisons alors la moitié du chemin à pied avant de finalement trouver un arrêt de bus pour faire les 2 arrêts qui nous séparent de chez nous.

Il est 18H quand nous arrivons finalement à l’appartement. Nous mangerons ici ce soir et finirons la soirée devant la télé.

A 23H, c’est l’heure de dormir après une jolie première journée de visite à Tokyo. Demain, une grosse journée nous attend !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*