Voyage au Canada en solo [04.06.22 : Citadelle de Québec et Centre-ville de nuit]

Il est 9H lorsque j’émerge ce matin. Il y a de la lumière qui rentre dans tous les côtés de l’appartement, ce n’est pas vraiment l’idéal pour les grasses matinées.

Ce matin, bien que les nuages soient très menaçants il ne pleut pour l’instant pas. Je pars donc à pied en direction de la Citadelle.

En chemin, je m’arrête devant le Parlement qui est en travaux ainsi que devant l’Assemblée Nationale, soigneusement gardée.

Le jardin qui est devant est de toute beauté, on y trouve aussi une fontaine parfaitement alignée avec le bâtiment.

Mes pas m’emmènent ensuite à la Citadelle de Québec alors que le ciel commence à gronder au loin. Pas d’inquiétude il y a plein d’endroits où je peux m’abriter si jamais il se met à pleuvoir maintenant.

Devant la Citadelle on m’accueille sous un petit abri où on me demande si je souhaite une visite intérieure ou extérieure. Les deux guides me font rapidement rentrer dans l’abri car il commence à pleuvoir vraiment très fort tout à coup. J’opte bien évidemment pour la visite intérieure qui consiste à visiter la Résidence du gouverneur. La Citadelle est toujours une base militaire aujourd’hui, on n’y entre donc pas comme on veut.

La visite intérieure est gratuite et on m’indique de me présenter à 11H au point de rendez-vous dans la boutique souvenirs. Seul problème, il y a un orage juste au-dessus de nous et il est hors de question de me laisser traverser avec les éclairs qu’il y a. Au même moment nous voyons un éclair de très près, le Château Frontenac juste à côté ayant un paratonnerre. Après ce léger sursaut, j’en profite pour discuter avec les guides bien que j’ai un peu du mal à les comprendre.

Une fois que l’orage cesse on m’envoie rapidement de l’autre côté de la cour où j’attendrai mon guide quelques minutes. Ça sera une visite privée pour moi seule finalement ! Chouette ! Mon guide est très sympa et m’invite à le suivre.

C’est par une entrée dérobée que nous nous dirigeons vers le bâtiment. En guise d’introduction je découvre le système électoral Canadien. On me présente Madame le gouverneur ainsi que le Premier Ministre et… la Reine d’Angleterre.

Nous visitons 3 salons, tous plus beaux les uns que les autres avant de monter à l’étage. Ici les pièces sont plus actuelles et baignées dans une belle lumière. La véranda est merveilleuse et offre une superbe vue sur le Fleuve St Laurent.

On s’imagine très bien comment se déroulaient les grandes réceptions entre les photos et les commentaires de mon guide.

Durant cette visite d’une heure, la pluie s’est arrêtée. C’est donc sous un petit soleil que je sors du bâtiment.

Un dernier remerciement au guide et c’est l’heure pour moi de quitter les lieux.

Je ne suis qu’à 15 minutes de l’appartement et il est plus de midi. Je vais donc en profiter pour aller manger sur place.

Après un bon déjeuner dans la tranquillité, il est 13H30 quand je repars vers le Vieux-Québec, à l’endroit où j’étais hier. J’ai envie d’en profiter à nouveau pendant qu’il fait beau, et surtout d’entrer dans les boutiques, chose que je n’ai pas faite la veille.

Je redescends donc la Rue St Jean en direction du Vieux-Québec. Il y a beaucoup plus de monde qu’hier dans les rues, je le remarque tout de suite.

Je m’arrête dans une boutique de l’enseigne « Queue de Castor » afin de pouvoir découvrir cette pâtisserie locale. Il s’agit de pâte à beignet frite sur laquelle on peut rajouter ce que l’on veut. Pour ma part ça sera de la pâte à tartiner chocolat-noisettes. C’est plutôt bon mais extrêmement gras.

Je poursuis ma balade le long de la Rue St Jean puis je me dirige à nouveau vers le Château Frontenac.

Je repasse dans la Rue Trésor et cette fois j’ai l’occasion de voir à quoi ressemblent les œuvres exposées, car hier il était 17H et ils fermaient tous boutique.

Chaque artiste vend ici ses peintures ou ses dessins, ils sont vraiment magnifiques, cela peut faire un beau souvenir de la région.

Après quelques achats de souvenirs je profite d’être dans le coin pour aller à l’Office du Tourisme situé juste à côté. Je récupère des brochures, surtout pour les chutes de Montmorency que je compte visiter demain. Un musicien joue devant le bâtiment, ce qui fait danser plein de gens, l’ambiance est vraiment chouette.

Je poursuis comme hier, en direction de la terrasse. La vue depuis le terrasse Dufferin s’est dégagée car le gros paquebot d’hier est parti. On voit maintenant très bien le fleuve St-Laurent et la ville de Levis située en face.

Je descends une nouvelle fois dans la basse-ville via les escaliers casse-cou et arrive dans le petit Champlain. J’aime toujours autant cet endroit mais c’était mieux hier car il y avait vraiment beaucoup moins de monde.

Je voulais aller jusqu’à la boutique de la Petite Cabane à Sucre afin de goûter les tires à l’érable. Il s’agit de sirop d’érable déposé sur une couche de glace. On attend que ça prenne et on l’enroule autour d’un bâtonnet. C’est une spécialité d’hiver mais ici ils en font toute l’année. Comptez $3 mais ça fait parti de l’expérience Canadienne ! En revanche quand il fait des températures positives ce n’est pas très facile à manger car ça fond immédiatement.

Je descends sur la Umbrella Alley mais n’y trouverai malheureusement aucun parapluie suspendu, comme c’est normalement la coutume.

Pour finir la journée je voulais me diriger vers le traversier qui effectue la liaison entre Québec et Lévis mais en allant vers le port, la météo ne m’inspirait pas trop.

En levant les yeux au ciel je vois que Google ne s’est pas trop trompé, l’orage menace à nouveau, je décide donc de faire demi-tour.

Je prends le funiculaire pour rejoindre la haute-ville et marche rapidement jusqu’à l’appartement. On entend déjà le tonnerre, cela n’augure rien de bon.

Il est 16H30 lorsque j’arrive à destination, il s’en est fallu de peu, il commence déjà à tomber de grosses gouttes.

Depuis la fenêtre je vois les grosses averses qui alternent avec le soleil. Le temps ici a de quoi en rendre dingue plus d’un !

Je me repose ici quelques heures, je mange, et c’est uniquement sur les coups de 20H30 que je repars vers le Vieux-Québec. Je voulais absolument voir de quoi à l’air une soirée en ville avec toutes les lumières.

La Rue St jean qui a l’air si animée accueille effectivement quelques restaurants et bars mais ce n’est pas dingue pour autant.

Je me dirige vers le Vieux-Québec et en dehors des restaurants qui diffusent de la musique il n’y a pas grand-chose à faire lorsqu’il fait nuit. Les boutiques sont toutes fermées et les gens quittent les restaurants qui ferment pour la plupart à 21H (Bienvenue en Amérique du Nord !).

Le Château Frontenac est tout de même très beau tout illuminé et la vue sur le St Laurent vaut aussi le déplacement. On aperçoit Lévis en face que je vais aller visiter demain.

Après un court moment à écouter la musique du musicien de rue qui commence à plier bagage, je commence à faire marche arrière.

Les rues sont vraiment safe, à aucun moment je me sens en danger même avec mon appareil photo autour du cou.

Retour à l’appartement pour une nuit bien méritée.