Voyage au Pays-Basque [25.06.21 : Journée à Biarritz]

Ce matin, le beau temps est de la partie pour cette dernière journée dans le Pays-Basque. J’avais prévu de passer une grande partie de la journée à Biarritz avant de devoir rebrousser chemin et quitter la région.

C’est donc aux alentours de 9h que nous prenons la route pour Biarritz après avoir check-out notre hôtel. La route est rapide à faire entre les deux villes, et pour une fois nous conduisons sous un ciel bleu, ça fait tellement plaisir !

Nous arrivons 20 minutes après en plein cœur de Biarritz et nous garons dans un parking central du Port Vieux, non loin de la Cathédrale Sainte Eugénie. Ça sera d’ailleurs notre première visite ! Il n’y a personne en cette heure matinale.

Nous ressortons ensuite pour longer la côte jusqu’au Rocher de la Vierge. La balade le long de l’Océan est vraiment agréable. Les jolies vues sur le phare se succèdent au fur et à mesure que le chemin monte.

Non loin de l’Aquarium, nous suivons notre chemin jusqu’au célèbre Rocher de la Vierge, accessible par une passerelle.

La vue au milieu de l’Océan est juste magnifique avec tous ces différents tons de bleu.

Nous voyons des courageux nager vraiment très très loin et revenir sur la rive essoufflés, munis de leur flotteur de sécurité. C’est assez impressionnant !

Il n’y a pas encore grand monde sur les lieux, du coup la balade est super agréable mais je n’ose imaginer ce que ça doit donner en plein week-end du mois d’Août ! J’en profite pour faire quelques photos en grand angle même si la luminosité de bon matin laisse à désirer.

Et pour votre culture générale, sachez que c’est l’empereur Napoléon III qui a fait percer ce fameux rocher pour la construction d’un port-refuge et d’une digue. La statue de la Vierge a été installée en 1865 et elle a même été bénie par le curé de Biarritz !

C’est un spot vraiment très sympa à visiter si vous êtes de passage à Biarritz, ne ratez surtout pas les environs !

Nous faisons à présent demi-tour en direction du centre-ville en passant par les petites rues touristiques. On en a rapidement fait le tour, La Grande Plage se dessine déjà sous nos yeux. La vue depuis les hauteurs est vraiment celle que j’ai préféré, avec le phare au loin.

Nous prenons le temps d’aller nous poser au Casino quand je découvre qu’un petit train fait tout le centre-ville et une bonne partie de la côte, le tout, avec des commentaires. Je n’aime pas spécialement ces trains, mais là nous n’avons rien d’autre à faire alors, pourquoi pas ?

Après une bonne heure d’amusement au Casino Barrière de Biarritz, nous revoilà sur le parking, d’où le petit train part. Pour 7€, vous aurez le loisir d’être trimballé à travers Biarritz pendant une bonne trentaine de minutes.

La balade commence donc le long de la côte que nous venons de longer à pied puis se continue vers la Plage du Port Vieux et la Côte des Basques où les surfeurs s’en donnent à cœur joie.

Nous remontons ensuite dans le centre-ville en passant devant la Gare du Midi et le fameux Hôtel du Palais. Les bâtiments du centre-ville défilent sous nos yeux avant que le train ne nous ramène à son point de départ, sur la Grande Plage.

La balade est assez rapide (30 minutes) mais elle est plutôt sympa, il n’y avait pas grand monde à bord en plus alors nous avions le wagon pour nous tout seul.

Nous repartons ensuite dans le centre-ville pour aller nous restaurer, pour la dernière fois dans la région. Après notre repas, nous reprenons la voiture afin de repartir en direction de Bayonne où une dernière visite nous attend.

Je ne pouvais pas quitter Bayonne sans aller visite l’Atelier du Chocolat, malgré ses horaires un peu compliqués, je voulais impérativement que ma mère, fan de chocolat, puisse avoir son moment là-bas. Il est 15H lorsque nous arrivons sur place où nous sommes très bien accueillis. On nous indique que la visite dure un peu plus d’une heure et que nous aurons une dégustation à la fin. Chouette alors !

Nous suivons donc les étapes de fabrication du chocolat depuis le tout début à l’aide de différentes vitrines et même d’un film. Tout le long du parcours nous voyons les vrais chocolatiers s’affairer, ça donne tellement envie !

La visite est vraiment ludique et très bien faite, nous passons un bon moment à l’intérieur. Dans la dernière pièce, c’est le moment de la dégustation. On nous propose donc d’enlever les masques (il n’y a que nous et la chocolatière à 3 mètres de nous) et de nous servir un verre d’eau pour pouvoir se rincer la bouche entre les chocolats. On nous fait donc goûter un premier chocolat à 70%, je ne suis pas une grande fan de chocolat noir alors 70% c’est vraiment le max que je peux supporter je pense. Vu ma tête, on me propose de ne prendre qu’un petit bout des chocolats suivants à 90%, puis à 97%.. effectivement ça pique énormément ! Mes parents eux, ont l’air d’apprécier. On termine après les chocolats forts par des préparations au lait et ganache. Miam ! Il n’y a pas à dire, je préfère largement ça !

Nous faisons un petit détour par la boutique, bien évidemment, pour acheter quelques douceurs.

Il est presque 16h30 lorsque nous reprenons la route pour Bordeaux et notre Médoc. Malgré quelques bouchons à la sortie de Bordeaux nous arrivons finalement à la maison 3H plus tard, après avoir récupéré notre chien adoré !

Moi qui n’ai jamais eu trop l’occasion de visiter mon propre pays, j’ai décidé d’en profiter depuis deux ans à cause de la pandémie et je ne regrette pas du tout. Ce n’est certes, pas très dépaysant, mais je découvre quand même de très belles villes et de beaux paysages. J’ai adoré ce petit séjour au Pays-Basque, bien que je n’aime pas du tout la pluie alors clairement, ça, je m’en serai bien passée. Mais il parait que ça fait parti du charme du Pays-Basque !

Je vous donne rendez-vous très bientôt pour mes vacances de Septembre, que j’espère bien pouvoir remplir par un voyage à l’étranger cette fois (même si ça ne sera que l’Europe ! ).