Voyage en Islande [Introduction]

Nous sommes en Mars 2018 et je cherche où partir durant quelques jours pour ma semaine de vacances de Pâques. Julien me dit « Moi j’aimerai bien aller en Islande ». Oui, bon, moi aussi, on en avait déjà parlé c’est sûr, mais là, réserver l’Islande pour le mois prochain ça me semble un peu compliqué. En un coup d’oeil je me rend compte qu’il n’y a que très peu d’hôtel et qu’ils sont tous complets. Ca aura été une folle soirée ce soir de Mars, où nous avions presque construit un itinéraire et un budget pour partir quelques semaines après. Mais finalement, la raison l’emportera. On partira en Italie durant ces vacances de Pâques et nous nous promettons de partir en Islande plus tard dans l’année et si possible en hiver. Nous ne sommes qu’en Mars mais je visualise déjà quelques prix sympathiques autour de la Toussaint.

Les vols

Le lendemain de cette discussion, le Lonely Planet de Reykjavik est dans ma boite aux lettres et bien sûr, je ne veux pas attendre pour prendre les billets alors le guette Icelandair. Pour aller à Reykjavik, l’avantage (ou plutôt l’inconvénient) c’est qu’il n’y a pas 50 compagnies qui dessert cette petite île perdu dans l’Atlantique. En gros c’est Icelandair ou Icelandair. Un départ de Paris me semble le plus simple même si nous devrons payer les pré et post acheminement à part sur AirFrance.

Nous ne sommes que le 20 Mars, les billets ont prit 40€ depuis la veille, je décide d’attendre à nouveau. En comptant un bagage sur l’aller et le retour, nous sommes à 350€ par personne pour un vol A/R durant les vacances scolaires de la Toussaint. J’attends encore quelques jours espérant que les billets redescendent à 300€ mais finalement non, ils augmenteront même de 20€ supplémentaire avant que je réserve. Au final, je réserve le 27 Mars pour un départ le 7 mois plus tard au prix de 372€ par personne, valises incluses.

A cela vient s’ajouter le vol de pré acheminement que je réserve  quelques semaines après au prix de 160€ A/R valises incluses. Après avoir longuement réfléchis, nous avons choisi de partir la veille au soir à Paris. Il existait certes deux vol nous permettant de rejoindre Paris le Samedi matin, mais par les temps qui courent, je ne préférai pas me retrouver impuissante face à une grève. Nous prendrons donc l’avion le Vendredi soir à 20H50 depuis Montpellier. Nous devons ainsi rajouter une nuit dans le budget hôtel, que nous passerons à l’Ibis Styles de CDG. Concernant le retour, cela a été plus compliqué. Le soucis c’est que les vols de Charles de Gaulle vers Montpellier cessent en grande partie durant l’après-midi. Notre vol Icelandair arrivant à 12H, nous devrons attendre jusqu’à 18H40 avant de grimper dans notre vol AirFrance pour Montpellier.

L’itinéraire

Une fois la décision prise de partir en Islande, il faut aussi réfléchir à l’itinéraire. Tous les guides et sites déconseillent de parcourir totalement la route 1 qui fait le tour de l’Islande durant l’hiver en seulement 1 semaine. Cette route fait 1400km et oblige à deux jours avec des longs trajets de 6H pour rejoindre les côtes et donc les spots intéressants. Sur 8 jours, cela semble tout de même très compliqué. Après avoir fait et refait des itinéraires, j’en ai finalement déduis que le plus sûr était de rester dans le Sud. Les routes sont plus praticables et nous avons moins de chances de rester coincés quelque part à cause d’une tempête de neige, même si le risque existe toujours. Il n’est pas facile de programmer un itinéraire jour par jour car les conditions météos instable de ce pays font qu’il ne sera peut-être pas toujours possible de prendre la route quand on le souhaite. Mais pourtant, les hôtels partent vite, même si c’est la basse saison, il n’est pas possible d’improviser si on veut obtenir des hébergements sympas et pas trop chers.

Après maintes reprises, j’en suis arrivée à ce parcours de 1128km.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*