Voyage en Angleterre en solo [25.06.22 : Canary Wharf & Wembley]

Ce matin, après un réveil à 8h30 il est l’heure pour moi de refaire mon sac car je change d’hôtel ce soir. L’avantage de voyager qu’avec un bagage cabine c’est que le sac est vite refait !

Sur les coups de 9h10 je descends à l’accueil afin d’y faire mon check-out et d’y laisser mes affaires en consigne.
Je prévois de me balader jusqu’à 14h/14h30 pour ensuite me rendre tranquillement au Stade pour prendre possession de ma chambre et me préparer pour le concert. Je voulais absolument aller voir Canary Wharf et ses grands buildings, c’est donc ce que je vais faire ce matin.

J’arrive à 9h30 à l’arrêt de métro Canary Wharf qui débouche en plein sur une place entourée par les hauts buildings et la Tamise.

Je descends un peu pour me balader autour du Middle Dock, toute la zone est piétonne c’est vraiment très sympa.

Depuis ici, il est très simple de rejoindre la rive en descendant de jolis escaliers multicolores.

La vue sur la ville est superbe, on peut y voir The Shard, The Gherkin et tous les autres buildings de la city.

La pluie se joindra à ma matinée mais comme elle ne durera que 5 minutes et que je trouverai rapidement où m’abriter, je ne lui en tiendrai pas rigueur haha

Je prends le temps de me balader dans ce quartier très innovant. On trouve même des feux piétons à détecteur de mouvements. Belle invention !

En remontant dans Canary Wharf je tombe sur West India Quay au détour d’une jolie place.

Ici on trouvera beaucoup de restaurants le long de la West India Quay Promenade. Sur le canal, il est possible de louer des bouées un peu spéciales. On en trouvent certaines équipées du nécessaire pour se faire un barbecue, et d’autres sous la forme d’un jacuzzi. C’est vraiment une très bonne idée, les gens ont vraiment l’air d’adorer.

Le Museum of London Docklands se situe non loin de là, c’est sûrement une belle visite mais je n’ai pas trop le temps de faire cela maintenant.

J’aime beaucoup ce coin, c’est vraiment sympa de s’y balader. Les gens commencent à arriver, c’est bientôt l’heure de déjeuner.

En repartant dans le sens inverse je découvre de jolies constructions près de la station de la toute nouvelle Elizabeth Line. On se croirait vraiment dans une ville futuriste.

Je reviens un peu sur mes pas et arrive devant le Canada Square Park, un très joli parc aménagé avec un grand écran diffusant des matchs.
Certains sont allongés dans l’herbe à profiter du soleil, d’autres suivent assidument leur sport préféré.

Pour ma part c’est ici que je vais aller déguster mon déjeuner car il y a un Shake Shack juste en face. C’est vraiment un endroit très agréable où se poser pour manger ou pour profiter du soleil.

Je rejoins ensuite l’arrêt de DLR (Docklands Light Railway) situé non loin de là. Il s’agit d’un métro léger, automatique, qui circule dans cette zone de Londres. Il va me permettre de rejoindre Royal Victoria pour faire une dernière petite attraction avant de rentrer.

Pas de bol, en raison des grèves, il y a très peu de trains et les changements de plateformes se succèdent. J’arrive finalement à monter dans un train qui demeurera vide.
Arrivée à destination, il est 13h. Je voulais absolument venir ici au Emirates Royal Docks pour prendre la Air Line Emirates qui surplombe la Tamise. Il s’agit d’un cable car qui relie les deux rives au travers d’un joli voyage de 10 minutes dans les airs.

Il existe différents packages si vous souhaitez une bouteille de champagne ou faire l’aller retour, le tout couplé avec d’autres attractions Londoniennes.

Je choisis pour ma part de régler ma traversée avec mon Oyster Card, vous pouvez aussi, tout comme le métro, utiliser n’importe quel carte bancaire sans contact. Le voyage me coûtera £6 pour un aller simple.

Arrivée devant l’embarcadère je constate qu’il y a monde fou, la queue s’étend sur plusieurs mètres à l’extérieur.

Après 40 minutes d’attente, c’est enfin à mon tour d’embarquer. Je suis agréablement surprise de voir que nous montons dans les cabines par groupe, et que par conséquent j’ai une cabine pour moi toute seule. Trop bien !

Le cabine bouge pas mal avec le vent, je suis tout de même à 90 mètres de haut, la vue est vraiment cool. Je me retrouve rapidement au dessus de la Tamise et profite de cette jolie balade de 10 minutes.

Nous pouvons y voir les quartiers des alentours et surtout l’imposante salle de l’O2 Arena.

L’arrivée se fait justement non loin de l’O2 et je constate que la file d’attente pour prendre la Air Line dans l’autre sens est beaucoup moins importante ici. Si j’avais su !

Il n’est pas loin de 14h mais comme j’ai encore un peu le temps j’en profite pour me balader dans les environs. Je ne connais pas du tout ce coin qui est pourtant bien animé en ce Samedi après-midi.

Les choses qui m’attirent le plus, en dehors de l’O2 qui est une salle que je ne connais pas, ce sont ces grandes structures suspendues où les gens sirotent des cocktails à 30m de haut. Il s’agit de London In the Sky et c’est définitivement quelque chose que je veux faire la prochaine fois, ça a l’air génial !

Je fais quelques courses pour ce soir puis c’est bientôt l’heure de rentrer.

Je repars ensuite prendre le métro à la station North Greenwich, ce dernier me ramènera directement devant l’hôtel en une quinzaine de minutes.
Je récupère mon sac à la consigne et retourne dans le métro, cette fois le trajet sera bien plus long.

La Jubilee Line m’emmène à la station Wembley Park située juste en face du Stade. De là, je vais devoir rejoindre mon hôtel à pied.

En sortant de la station il y a déjà foule dans les alentours du Stade. Les stands de merchandising sont là et il y règne une super ambiance.
Malgré le monde, je parviens tant bien que mal à rejoindre mon hôtel Ibis situé de l’autre côté du Stade. L’accueil est réalisé au rez de chaussé via un bureau éphémère, le tout, à la va vite. J’avais été prévenu par SMS que pour gérer le flot de visiteurs qui allait arriver à l’hôtel ce soir, l’accueil se ferait ainsi. C’est surprenant tout de même. Ils se sont mis aux couleurs de la soirée car une statuette taille réelle de Ed Sheeran est là pour nous accueillir.
Il y a beaucoup de monde dans l’hôtel mais je parviens à rapidement récupérer la carte de ma chambre et le bon pour mon Welcome Drink.

Ma chambre se trouve au 14ième et dernier étage de l’hôtel. J’ai une vue très dégagée sur les toits Anglais et j’y vois même The Shard en penchant la tête.

Je prends le temps de me changer et de préparer mon sac pour le concert. Me voilà prête. Seuls les sacs formats A4 maximum sont autorisés à l’intérieur du Stade, j’avais prévu le coup et emporté ce qu’il fallait.

Une fois mon téléphone bien rechargé, je me dirige vers le Stade et tente de trouver tant bien que mal l’entrée « Green » correspondant à mon billet.
L’organisation à Wembley est comme il y a 4 ans, parfaite.
Je passe un super moment et un concert exceptionnel. Ed Sheeran est vraiment un artiste complet qui n’a plus rien à prouver.

A la fin du spectacle il est très simple pour moi de regagner mon hôtel, cela ne me prendra qu’une petite dizaine de minutes. Quand je vois la masse de gens faire la queue devant les stations de métro je me félicite encore d’avoir casser ma tirelire pour me payer un hôtel au Stade plutôt que de devoir attendre des heures et reprendre les transports après.

Il y a en revanche aussi la queue à l’hôtel pour reprendre les ascenseurs. Le bar est pris d’assaut également, je n’envisage donc pas d’aller prendre mon Welcome Drink. Nous voyant attendre, on nous montre finalement l’ascenseur de service situé derrière l’accueil. Je serai au final assez vite remontée dans ma chambre.

Alors que je me prépare à me coucher j’observe les gens regagner les parkings par la fenêtre, ça n’en fini jamais !

La nuit sera courte car demain matin je dois me réveiller très tôt pour partir pour l’aéroport après ce beau week-end Anglais.