Voyage en solo à Copenhague [Introduction]

Habituellement j’aime bien partir une ou deux semaine en Septembre lorsque mes collègues reviennent de vacances. Il faut dire que c’est assez sympa de voyager à cette période alors que les autres reprennent le chemin du boulot.

Cette année, mon gros voyage au Canada ayant eu lieu en Mai, je ne compte pas partir sur une longue période après l’été, mon choix se porte plutôt sur l’Europe pour quelques jours.

J’hésitais entre deux destinations, Copenhague et Budapest, deux capitales que j’avais envie de visiter. Je décide finalement de ne pas me décider et de faire les deux, mais pas d’affilé, car relier les deux villes nécessitait de repasser par Paris ou Amsterdam et je ne gagnais pas tant de temps que ça. L’avantage d’organiser deux week-end avec 10 jours entres les deux c’est que je n’aurai pas longtemps à attendre avant de repartir, et ça c’est plutôt cool !

Les vols

Nous sommes début Juillet lorsque je mets en place des alertes sur les vols à destination de Copenhague. A ce moment là, les vols sont à 200€ chez AirFrance avec soit de longues escales soit des très courtes escales à Paris. Vu la situation dans les aéroports il est hors de question d’opter pour des escales de moins de 3H, la chose est donc vite vue.

Je voulais attendre un peu avant de prendre ces billets car il n’y a plus de flexibilité depuis quelques jours, ça me fait un peu peur de réserver avec les conditions pré-covid.

C’est finalement à la fin du mois de Juillet que je craquerai et réserverai mes vols pour 250€ avec de longues escales à Paris, mais ce n’est pas grave car j’aurai à nouveau accès au lounge grâce à mon statut Flying Blue.

L’hôtel

Comme souvent dans les pays scandinaves, AccorHotel est peu représenté, c’est donc tout un challenge pour trouver une équivalence. J’ai opté pour le Scandic Webers car c’est une enseigne que je connais déjà et qui ressemble un peu à un Novotel, il semble bien situé et facilement accessible en transports. Il m’en coûte 701€ pour 4 nuits soit 175€/nuit.

Je n’ai rien d’autre à réserver pour ce long week-end mais j’ai déjà hâte d’y être !