Voyage en Finlande en solo [12.11.21 : Rencontre avec le Père Noël, les rennes et les huskies]

Ce matin, mon réveil sonne à 9H15, j’ai vraiment très bien dormi ici, particulièrement parce qu’il fait nuit noire derrière les rideaux épais.

Je me prépare et pars directement à La maison du Père Noël où se trouve le buffet du petit-déjeuner. Le restaurant est immense et le buffet est vraiment très complet.

Je découvre le village du père noël tout blanc ce matin, la neige est tombée en quantité suffisante la nuit dernière.

A cause de la neige au sol, on ne voit plus la ligne du cercle polaire mais le visage du village change totalement. Maintenant ça y est, on est vraiment dans l’ambiance de Noël. C’est génial parce qu’avec toute cette neige, ça ne glisse plus comme hier.

Il n’y a pas grand monde encore dans le village car toutes les activités n’ouvrent qu’à 10H.

J’en profite pour appeler mes proches à qui je fais coucou depuis la caméra live.

Peu après l’ouverture, je me rends au Bureau du Père Noël où il est possible de rencontrer le père Noël (oui oui, le vrai).

La visite des bureaux est gratuite et on y voit tous les cadeaux en préparation. C’est vraiment un endroit magique pour les enfants, mais pour les grands aussi car nous sommes vraiment replongés dans la magie de Noël de notre enfance.

C’est ensuite à mon tour de rencontrer Santa ! On peut déposer ses affaires sur une table et retirer son masque. Un plexiglas vous sépare du grand homme barbu. On me demande d’où je viens, et lorsque je dis « France » le Père Noël en personne se met à me parler en Français, il connait plein de langues et maitrise pas mal le Français. Il me parle de mes vacances ici et me demande ce que je veux pour Noël, ce à quoi je répondrai « que le monde aille mieux ». Sur cette demande très philosophique c’est déjà l’heure de se quitter après 2 photos.

On me remet un papier me permettant d’acheter les photos et vidéos. La photo imprimée coûte 35€ et le package digital total comprenant les 2 photos et la vidéo de la rencontre coûte 45€. Évidemment je craque. Oops. On ne rencontre le père Noël qu’une seule fois, non ?

Je voulais ensuite me rendre aux rennes de traineau que j’avais fait hier pour récupérer un certificat indiquant que j’ai franchis le cercle polaire arctique avec les rennes du père noël. Je trouve ça très sympa, j’avais déjà acheté le même genre de certificat quand j’étais à Tromso, je vais pouvoir le mettre juste à côté sur mon mur haha

Le temps de déposer tout ça dans mon chalet, j’en profite pour faire une petite pause avant de repartir car il est l’heure d’aller déjeuner.

Je repars déjeuner au même endroit qu’hier mais cette fois il est plus tard et il y a nettement plus de monde.

Après manger je me rends à la ferme de huskies présente un peu plus loin dans le village. On peut y accéder pour 10€ et visiter nous même, ou payer la visite guidée incluant quelques centaines de mètres en chien de traineau. Cette dernière option ne m’intéresse pas, moi je voulais surtout aller voir les chiens, je prends donc la première option.

Les chiens sont dans de grandes cages, pour certains il est possible de mettre la main pour les caresser mais pour d’autres il est recommandé de ne pas le faire.

Les chiens sont tout excités et entendent leurs copains revenir avec les traineaux, ce qui les excite encore plus. Il y a plus de 90 chiens donc je prends un bon moment pour faire le tour de tous les enclos pour caresser les chiens.

La plupart sont très sociables et se frottent contre les grilles pour avoir un peu plus de câlin, d’autres restent dans leur niche, la tête pendante.

La mascotte de l’élevage, Batman (décidément… !), est à l’extérieur, je crois qu’il en a un peu marre des touristes qui veulent des selfies, mais il se laisse malgré tout caresser dans tous les sens. Il est vraiment magnifique mais on est loin des chiens heureux que j’ai vu à Ivalo l’autre jour en faisant mon excursion en chien de traineau.

Je termine la visite là après avoir bien caressé toutes les bêtes, le chien est vraiment l’animal que j’aime le plus au monde.

Pour continuer dans les animaux, je me rends maintenant au Elv’s Farm situé sur le complexe. On peut y voir une multitude d’animaux et l’attraction phare reste la balade avec un renne dans la forêt adjacente. J’opte donc pour ça, et il m’en coutera 25€. On y trouve des aires de jeu pour les plus petits et un feu de camp où on peut faire griller saucisses ou marshmallows qu’on trouve également sur place.

Je fais le tour du parc, les moutons font un bruit impressionnant, quant aux alpagas ils sont tout le temps la tête en bas, j’ai du mal à les voir entièrement alors que j’adore cet animal.

On y trouve également quelques lapins et des chèvres bien rigolotes qui se laissent caresser.

J’arrive maintenant devant les rennes, ils sont adorables et se laissent approcher par toutes les mains (bon en vrai, ils cherchent surtout à manger, je ne suis pas si bête !)

En attendant mon tour pour la balade avec le renne, je me réchauffe au coin du feu où les gens font griller leur nourriture, c’est plutôt chouette.

Je reçois un appel de Beyond Arctic, la compagnie avec laquelle je dois aller chasser les aurores ce soir. Ils m’indiquent que les prévisions sont toujours aussi mauvaises pour ce soir, ils n’annulent par le tour pour les nouveaux clients (ce que je trouve très étonnant…), mais ils ne veulent pas m’imposer une nouvelle séance photo dans la nuit. Je prends donc leur proposition de remboursement et je fais une croix sur la possibilité de voir des aurores boréales ici.

Le soleil commence à décliner quand c’est enfin à mon tour. On me confie un renne d’un peu plus d’un an dont j’ai oublié le prénom plutôt complexe. Le renne est assez excité et je ne marche sûrement pas assez vite pour lui haha La dresseuse m’accompagne pendant une quinzaine de minute au milieu de la forêt et me donne de quoi nourrir la bête le temps de quelques photos. Promener un renne est quelque chose d’assez insolite que je n’aurai jamais pensé faire, ça tire beaucoup à la corde, on est loin du toutou bien dressé mais c’était une expérience plutôt fun.

La nuit est tombée, je regagne le centre du village et entre dans la galerie commerçante pour faire quelques emplettes. On y trouve beaucoup de boutiques d’artisanat ce que je trouve vraiment bien.

J’achète un bel ornement à offrir pour mes parents à Noël. Dans cette boutique, le gérant ira jusqu’à vérifier que mon appareil photo est bien éteint (je l’avais autour du cou) car les photos son interdites dans sa boutique. Je n’ai pas aimé sa manière de faire, s’il est interdit de faire des photos, je n’en fais pas, mais de là à vouloir vérifier que mon appareil est éteint, c’est un peu extrême. Il fera de même avec les clients derrière moi tenant leur téléphone à la main.

Je profite d’être pas loin, pour aller demander à la réception quel bus prendre pour me rendre en centre-ville demain. Les horaires sont à la disposition de tous, il s’agit du bus n°8. Malheureusement le Samedi il n’y en a vraiment pas beaucoup, je ne vais donc pas pouvoir passer beaucoup de temps en ville.

Il est un peu plus de 16H quand j’arrive devant mon chalet. Vu que je ne suis pas pressée et que je ne compte pas ressortir ce soir, j’ai décidé d’aller tester le sauna. Le sauna se trouve dans la salle de bain et les quelques indications sont dessinées sur la porte. Il met environ 30 minutes à chauffer, et ensuite, on peut aller se poser bien au fond pour transpirer. Moi qui n’est pas l’habitude, je suis tout de même restée 30 minutes à 70°C (on dirait une recette de gâteau), c’était bien sympa !

Après une bonne douche, je me pose dans mon lit avec mon ordinateur pour taper quelques lignes sur la journée que je viens de passer.

Je mange dans mon petit chalet pour la dernière fois. Ce soir, je passe une soirée tranquille.

Demain sera ma dernière journée en Laponie avant de rejoindre Helsinki le soir.