Voyage en Corée du Sud [25.07.17 : TGV pour Gyeongju, Parc des Tumuli & Palais Anapji]

Ce matin, réveil tranquillement vers 9H. Nous nous préparons et partons vite déjeuner car le service du petit-déjeuner ferme à 10H. Vers 9H30 nous voilà au 17ième étage pour prendre notre petit-déjeuner. La vue est toujours aussi belle sur la ville mais aujourd’hui de gros nuages menacent encore. Cette fois j’ai prévu juste quelques visites couvertes avant d’aller prendre notre train en début d’après-midi. Nous n’avons rien réservé, on le fera directement sur place à la gare.

Nous prenons le métro pour aller jusqu’au marché à poisson de Jagalchi, c’est un des plus célèbres de Corée. Le marché est presque vide, il n’y a pas grand monde, les seules personnes que nous croisons sont les marchands, beaucoup de femme d’ailleurs. Elles nettoient et préparent leurs poissons sur place. Dans leurs étals, les poissons bougent encore, j’ai même vu un poulpe s’échapper de son seau (au moins, on est sûrs que c’est du très frais ici ! :D).

Il y a de l’eau partout par terre mais c’est incroyable de voir un endroit pareil. Après avoir fait le tour, nous sortons du côté du port. Il n’y a pas grand-chose à y voir. Je décide de regagner le mall à pieds car il n’est vraiment pas loin (une station de métro), nous voyons un des batiment dépasser depuis là où nous sommes.
Il est 11H quand nous arrivons au Mall, alors nous décidons de remonter au bar du 13ième étage pour prendre une boisson fraiche avant d’aller déjeuner dans le food court. La vue sur la ville n’est pas beaucoup plus dégagée aujourd’hui, on voit toujours la Busan Tower dans le brouillard non loin de là.

Vers 13H, nous déjeunons dans le food court puis reprenons le métro pour l’hôtel. Nous devons libérer la chambre pour 15H (au lieu de midi normalement).

A côté de l’hôtel j’avais repéré le marché Bujeon, vu que nous avons encore le temps, on va y faire un tour. Ce tour sera très vite fait car ce sont toujours les mêmes étals de fruit, légume, poissons, algues…

On rentre ensuite se poser un peu à l’hôtel et faire nos valises.

A 15H comme prévu, nous montons faire le check out puis demandons à ce qu’on nous appelle un taxi pour nous rendre jusqu’à la gare. Au final, un simple signe de la main dehors suffira pour qu’un taxi arrive instantanément. Le trajet jusqu’à la gare est assez rapide.
Le hall de gare est très grand et lumineux, on dirait un peu un hall d’aéroport.

Nous nous dirigeons vers les guichets et tentons d’abord notre chance sur une des machines car nous pouvons les mettre en Anglais… malheureusement seules les cartes coréennes sont acceptées. Nous faisons alors la queue pour acheter nos billets au guichet. Il y a pas mal de monde mais la queue avance relativement vite. Je demande deux tickets pour le SRT (Super Rapid Train) pour Gyeongju, et je me fait comprendre très facilement par mon interlocutrice. Elle nous sort deux tickets de caisse, on règle les 20 000W pour nos deux tickets, et c’est tout, au suivant ! Quelle efficacité ! A ce moment là il est 15H30 et notre train est à 16H, nous avons donc un peu de répit avant de monter à bord.

Par curiosité, dans la gare je m’arrête dans un Paris Baguette, la célèbre boulangerie coréenne… bon alors il faudra m’expliquer le rapport avec Paris et surtout avec la France parce qu’il n’y a rien de Français dans ces viennoiseries !

A 15H40, notre train SRT est affiché en voie 6, nous partons vers notre voie et descendons très facilement grâce aux escalators. Le train précédant (un KTX pour Séoul) est en train de se préparer à partir. Il part pile à l’heure à 15H45 et notre SRT arrive à quai à 16H50 réglé comme une pendule. Nous trouvons notre voiture et nos places sans problème et montons à bord. En montant à bord je me rend compte que le train est mouillé et effectivement il s’est sacrément mis à pleuvoir à Busan.

Il n’y a aucun rack à valise au milieu des voitures, uniquement entre deux voitures et je ne veux pas trop laisser ma valise là bas, je la laisse alors au milieu du passage, pas le choix. Elle est trop lourde alors il m’est impossible de la porter et de la monter tout en haut des petits supports en plastiques (pas sûr que ça supporte 19kg en plus !)

Le train part pile à l’heure en direction de Gyeongju. Durant le trajet, des petits écrans diffusent des publicités et des informations. Tous les arrêts sont également affichés à l’écran, c’est assez pratique.

Le trajet passe très très vite, 30 minutes c’est rapidement fait, mais malheureusement le paysage n’est pas très intéressant car le trajet est composé à 90% de sous-terrains.

On arrive à notre arrêt « Singyeongju », la gare grande vitesse de Gyeongju. Au moment de descendre l’hôtesse vient ouvrir les portes, et m’aide même à descendre ma valise. J’ai constaté qu’en fait, il  y avait une contrôleuse à chaque voiture pour ouvrir les portes.

Arrivée dans le hall de la gare, je vais demander quelques informations au centre d’informations touristiques et récupère également un plan de la ville. Nous sortons maintenant pour aller attendre le bus. Nous devons aller jusqu’au terminal de bus juste à l’entrée de la ville donc cela devrait être assez simple. J’avais repéré que nous pouvions prendre tous les bus pour nous y rendre. Le bus arrive très rapidement et prend les cartes T-money, c’est génial ! Il marquera beaucoup d’arrêts (dont toutes les écoles) mais je constate avec joie que tous les arrêts les plus importants sont aussi annoncés en Anglais donc pas de problème.

Nous arrivons à destination au bout d’une vingtaine de minute. Nous repérons notre hôtel qui est vraiment à côté du terminal de bus. Le « GG Tourist Hotel », malgré son nom à dormir debout c’était celui qui nous paraissait le moins pire dans le coin..

Nous sommes très bien reçu et effectuons notre check in sans problème. Il fait tout gris sur Gyeongju mais Google n’annonce pas de pluie alors on va lui faire confiance. Nous partons en direction du parc des Tumuli (Tumulu), non loin de là.

En chemin, nous croisons de magnifiques maisons traditionnelles.

Nous mettons un bon moment avant d’enfin trouver l’entrée du parc. L’entrée est à 2000W ici aussi. Ce parc est composé de grandes collines recouvertes d’herbe, abritant en fait les tombes des rois d’autrefois. Le tour à l’intérieur du parc est assez sympa à faire, pas très long, mais il permet de bien voir ces énormes collines.

Celle du Roi Michu est la plus grosse colline et une porte est nécessaire pour y accéder. C’est incroyable de voir ces collines d’herbe et de penser qu’elle représentent un roi qui a marqué l’histoire du Royaume de Silla. On enchaine ensuite avec la tombe Cheonmachong qu’il est possible de visiter. Des restes d’accessoires en or ont été retrouvés lors des fouilles et sont depuis, exposés en vitrine à l’intérieur de la colline.

Un peu plus loin, un petit bassin japonais permet de se poser quelques instants et de profiter de la petite brise qu’il y a. Car ici à Gyeongju il fait quand même un peu meilleur qu’ailleurs ! C’est une belle parenthèse !

En sortant du parc des Tumulus nous partons directement vers l’Observatoire Cheomseongdae, un simple monument de pierre certes, mais il est toujours debout au milieu d’un joli jardin après 2000 ans ! C’était le tout premier observatoire astronomique d’Asie de l’Est. La marche jusqu’à là-bas est assez longue mais nous arrivons enfin à destination.

Il y a énormément de monde autour de l’édifice. Il n’est pas très impressionnant car il n’est pas très grand mais il est très beau à voir car des lumières placés en face de lui le font changer de couleur en passant du bleu, au rouge,  au rose, au jaune. Pendant ce temps, le ciel s’assombrit, ce qui rajoute encore un peu plus de contraste avec l’Observatoire.

Nous traversons ensuite tout le jardin pour arriver jusqu’au palais Donggunggwa Wolji qui était l’un des palais de la famille royale de Silla. Je voulais impérativement visiter ce palais de nuit car j’avais vu sur le net, des magnifiques photos du palais avec les reflets dans l’étang Anapji d’en face et ça me faisait littéralement rêver. Encore une fois, l’entrée n’est pas très facile à trouver. Après avoir déboursé les 2000W de billet d’entrée nous entrons par une belle porte et arrivons directement en face de grandes bâtisses toute illuminées.

Quel beau spectacle ! Le parcours est facile, tout est sur du plat, il suffit de suivre le chemin.

Il est possible de monter dans certaines bâtisses, la vue est encore plus belle sur les détails du toit. Autour, l’étang borde les bâtiments.

En suivant le chemin tracé, nous arrivons devant la célèbre vue avec l’étang et les lumières du palais. Magnifique. Je n’ai pas de mot. Il est parfois un peu difficile de trouver le bon angle avec la luminosité et surtout de trouver un endroit qui n’est pas rempli de monde mais globalement chacun peut avoir son moment face à ce beau spectacle.

Il fait très bon pour se balader, surtout la nuit. Depuis que nous sommes arrivé à Gyeongju il n’a pas fait humide du tout, ni trop chaud, c’est un super temps pour les visites.

Une fois le tour terminé, nous reprenons le chemin du retour, mais cette fois au lieu de tout faire à pied, nous allons prendre le bus à 20m de là pour revenir à notre hôtel.

On descend au terminal de bus pour aller manger un petit quelque chose au Mcdo ouvert H24 en face de notre hôtel. Il est près de 22H quand nous regagnons notre hôtel.

Une bonne petite nuit de sommeil nous attend, demain nous allons visiter deux grands points d’intérêts dans le coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité CAPTCHA : Merci de donner la réponse à cette opération avant de valider votre message :

*