Voyage en Autriche en solo [11.09.21 : Château de Hellbrunn & Centre-ville]

Ce matin, réveil à 9H, et après un bref coup d’œil par la fenêtre, je constate qu’il ne pleut pas du tout malgré quelques nuages. Google m’annonce maintenant que les risques de pluie on pratiquement disparus pour la matinée.
Je descends donc prendre mon petit-déjeuner à l’extérieur dans la cours de l’hôtel qui dispose de petites tables faites de rondins de bois, c’est très sympa. Il fait plus frais que les jours précédents mais il ne fait pas froid pour autant.
Je décide de partir tout de même avec une veste et un parapluie dans mon sac à dos, on ne sait jamais.
Il est 9H45 lorsque je pars en direction du Château de Hellbrunn, un peu excentré du centre de Salzbourg, il est néanmoins très facilement accessible avec le bus n°25. Pour rejoindre l’arrêt le plus proche de mon hôtel je dois me rendre près de la gare, et surtout comprendre comment fonctionne l’automate (qui n’est qu’en Allemand). Heureusement, je trouverai quelqu’un pour me traduire en Anglais les différentes options. Je choisis d’acheter un billet 24H, rentable au delà de 3 trajets, aujourd’hui je vais faire ma faignante ! :)

Le bus fini par arriver et le trajet durera une vingtaine de minutes. Je suis déposée juste devant le château, me voilà partie pour une nouvelle exploration.

Je ne m’étais pas trop renseignée sur cet endroit, je savais juste qu’on pouvait voir les différents jets d’eau cachés mais je ne savais pas trop comment. Il existe en fait un tour avec audio-guide qui nous permet de voir toutes ces fontaines magiques qui ont été cachées pendant la construction de ce château il y a plus de 400 ans. Le tout est pratiquement d’origine. Il s’agit en fait du prince archevêque Markus Sittikus qui a fait construire cette demeure estivale et a fait cacher des jeux d’eau et des automates un peu partout.

Le tour est entièrement à l’extérieur (à l’exception de quelques grottes) et je comprends directement que je vais devoir me trimballer ma veste dans le sac à dos toute la journée car il commence à faire bien chaud.
L’audio guide nous fait parcourir les jardins et les fontaines les uns après les autres et le personnel actionne de temps en temps les jets pour nous surprendre, à la manière de ce qui était fait à l’époque.

Certains ont fini par être vraiment mouillés ! Entre les petites grottes piégées et les scénarios mis en place il y a plus d’une décennie, la visite est vraiment intéressante.

Dans le groupe, je ne cesse d’entendre un couple de Français s’impatienter de la lenteur de la visite. Rha, dans ces moments là j’ai vraiment envie d’enlever le drapeau sur mon sac à dos et me faire passer pour quelqu’un d’autre x)

Après avoir tant bien que mal essayé d’esquiver les jets, nous voilà lâchés dans le jardin. Il est vraiment magnifique et alors que dire de ce château jaune, on ne voit que lui !

Il est près de midi lorsque je termine la visite. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et c’était finalement vraiment sympa !
Je reprends le bus en direction du centre-ville car j’avais repéré hier où est-ce que je voulais déjeuner. Je me retrouve dans l’Ancienne Ville et pars déjeuner en terrasse avant que le monde ne commence à arriver.
Un fois le ventre plein, je traverse à nouveau en direction de la Vieille-Ville. Je n’avais pas pu voir le cimetière Friedhof Salzburg, près de l’Abbaye St Pierre. Cette fois il est bel est bien ouvert, la visite se fait rapidement mais il est vraiment original, il vaut le coup d’œil.

Au même moment, une mariée sort de l’Abbaye sous les applaudissements, suivie par une armé de photographes.

Je repasse devant la Cathédrale de Salzbourg et me perds un peu dans les ruelles que je commence à reconnaître très bien.

Il est 14H30 lorsque je sors du centre-ville, et devant moi un bus en direction d’EuroPark arrive. Piquée par la curiosité je monte dedans. J’avais lu que c’était le plus grand centre commercial d’Autriche de l’Ouest, allons voir ça !
Le trajet dure une bonne quinzaine de minutes et le centre-commercial se dessine. Il y a beaucoup de jeunes, en même temps nous sommes Samedi alors ce n’est pas très étonnant.

Le centre commercial n’a vraiment rien d’impressionnant, et surtout plus étonnant, pas grand monde ne porte de masque à l’intérieur. Les gens les portent dans les magasins mais pas dans le centre commercial. Après avoir rapidement parcouru les boutiques, je décide de repartir, je ne me sens pas très à l’aise malgré mon FFP2 et surtout, il n’y a rien ici que nous n’ayons pas en France.

Je reprends le bus pour retourner dans le centre-ville, heureusement il y en a vraiment très régulièrement. Chose assez drôle, depuis ce centre commercial, nous sommes à 3km de la frontière Allemande !
Le bus fini par me déposer entre la Vieille et la Nouvelle ville.

J’avais repéré une boutique de thé assez bien notée dans le coin alors vu que je meurs de soif, c’est l’occasion de m’y rendre. Il s’agit de Today Tea où je me prends un bon thé frais.

Pendant que je suis dans le centre-ville j’en profite pour acheter des cartes postales de Salzbourg car c’est très probablement ma dernière journée ici et j’ai oublié d’en acheter jusqu’à présent.
Je reprends maintenant le bus jusqu’à mon hôtel, enfin presque, car je m’arrête devant un magasin BILA. J’avais besoin de faire quelques courses pour diner dans ma chambre ce soir et prendre de quoi déjeuner pour le train de Lundi. J’ai un frigo dans ma chambre alors j’ai largement de quoi prévoir. J’adore aller visiter les magasins à l’étranger en plus, ça me permet de découvrir tous les produits que nous n’avons pas.
Une fois cette bonne chose de faite, je retourne à pied à l’hôtel en traversant le petit parc jouxtant l’établissement.
Il est 17H quand j’arrive à mon hôtel. Le temps de récupérer mon coupon, je descends directement au bar pour me poser dehors et savourer un jus d’orange en tant que verre de bienvenue AccorHotel.
Il fait relativement bon, c’est très agréable de se poser là avec un peu de musique dans les oreilles et mes mains sur le clavier.
La suite de ma soirée sera très tranquille également, il faut déjà que je me lave les cheveux et ça me prend un certain temps haha Pour ne pas répéter mon erreur de Pologne, cette fois j’ai amené mon sèche-cheveux dans ma valise.
Je mangerai dans ma chambre car j’ai franchement la flemme de ressortir et qu’il n’y a pas grand chose dans les environs à moins de 10 minutes de marche.
Ce soir, je me couche tôt car demain je pars pour Innusbruk après avoir longtemps hésité à y aller. La météo s’est franchement améliorée alors let’s go !
Je demande à l’hôtel de me préparer un petit-déjeuner à emporter demain matin car le buffet n’ouvre qu’à 6H30, je serai déjà partie. Je demande également à ce qu’on m’imprime mes billets de train que je viens de réserver (on sait jamais, je n’aime pas avoir tout sur mon téléphone). La boite mail de la réceptionniste fera un peu des siennes mais elle finira par imprimer mes billets.
De bonnes choses de faites ! Au dodo maintenant !